Rejoignez-nous

Suisse Romande

Des excursions en mode hérisson organisées en Valais

Publié

,

le

Le hérisson est au coeur de trois journées d'information pour le grand public en Valais. (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

Explorer des quartiers résidentiels avec les yeux d'un hérisson: c'est ce que propose le canton du Valais. Trois excursions sont organisées durant le mois d'octobre à Monthey, Sion et Martigny.

L'objectif de ces excursions guidées et gratuites est "de sensibiliser la population aux structures favorables aux hérissons et pouvant facilement être mises en place", indique l'Etat du Valais jeudi dans un communiqué. Les participants apprendront à identifier les obstacles qui peuvent freiner les hérissons, à distinguer les zones de refuges et les sources de nourriture ainsi que l'importance des petites zones de jachère dans les jardins et autres espaces verts.

Après une première excursion à Brig-Glis, Monthey recevra les personnes intéressées le 16 octobre à 14h00 au parc du Crochetan, Sion le 23 octobre à 09h00 à la place du Scex et le même jour, Martigny proposera une excursion à 14h00 au pont de la Bâtiaz. Une inscription est nécessaire auprès de valais@nosvoisinssauvages.ch.

Parallèlement, le Service des forêts, des cours d’eau et du paysage (SFCEP) mène des actions auprès d'écoliers durant le mois d'octobre dans les quatre localités concernées par le projet. Ils ont construit des tas de bois favorables à ce mammifère et des informations installées à proximité renseignent les passants sur l'utilité de ces aménagements.

Tunnels à traces

Le SFCEP mène le projet de recensement et de sensibilisation aux hérissons depuis 2020. Entre juin et octobre de cette année-là, plusieurs centaines de tunnels à traces ont été placés par des bénévoles dans des parcs et des jardins privés des villes de Brigue, Sion, Martigny et Monthey, dans les communes d'Ernen et de Grengiols dans le parc naturel de la vallée de Binn et dans certains jardins des communes du parc naturel de Finges.

Il s'agit de petits tubes munis d'un appât alimentaire, de feuilles de papier et d'encre qui retiennent les empreintes des pattes des hérissons qui les traversent. Des hérissons ont été détectés dans tous les endroits étudiés. Impossible toutefois de dire combien d'individus ont laissé leurs traces, car il faudrait pour cela des études génétiques.

Densité hétérogène

Les résultats montrent toutefois que la densité de hérissons, dont la protection incombe aux cantons, peut varier fortement au sein des zones et qu'elle n'est donc pas homogène. Cela semble indiquer la présence de sous-populations isolées, qui ne peuvent pas communiquer. De ce fait, elles sont plus fragiles, plus exposées à la consanguinité, à une éventuelle épidémie et à un risque d'extinction locale.

Les raisons de ces variations de répartition des populations de hérissons sont analysées plus en détail dans le cadre de la campagne "Action Hérisson 2021". On suspecte l'utilisation des insecticides dans l'agriculture et les espaces verts des villes, les filets de vigne mal tendus, les murets, les points d'eau ou encore le développement du réseau routier de jouer un rôle important dans les écarts constatés et plus généralement dans le fort recul de cet insectivore en Valais comme ailleurs en Suisse

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hockey

Genève a besoin du match parfait

Publié

le

Patrick Emond donne ses consignes mais cela ne suffit toujours pas (© KEYSTONE/ALESSANDRO DELLA VALLE)

Neuvième défaite en dix matches pour un Genève-Servette qui ne trouve pas la solution. Battus 2-0 par le leader Fribourg, les Aigles doivent désormais réaliser une partie sans faute.

Genève-Servette à la recherche du match parfait. On dirait le titre d'un film d'aventures. La formule vient du coach Pat Emond: "On s'est bien préparé cette semaine. Le 2-0 est un peu sévère, sans enlever le mérite aux Fribourgeois. Mais un bon match ne suffit pas dans la situation où nous nous trouvons actuellement, on a besoin d'un match parfait."

C'est-à-dire un match sans erreurs défensives, comme sur le 1-0 de Jörg, par exemple. Parce que Genève n'a pas mal joué. Mais Genève a joué comme une équipe hésitante qui avait perdu huit de ses neuf dernières parties. En face, bouffi de confiance, Fribourg a surfé sur cette vague en jouant simple et en continuant à appliquer une recette qui fonctionne en ce moment avec des joueurs formant une véritable équipe.

"On avait demandé de serrer la défensive, ce qu'on a réussi à faire, poursuit Pat Emond. Je pense qu'on a eu nos chances de marquer, mais c'est comme au début de la saison, tout est difficile en attaque pour aller acheter nos goals. Je tiens à louer le travail des gars, je pense qu'ils se sont battus. C'est sûr que cette série négative est longue, mais ça ne sert à rien de nous apitoyer sur notre sort. Je ne m'arrête pas aux chiffres de cette série, d'autres le font à ma place. On doit se concentrer sur la partie de demain contre Rapperswil."

Après l'échec de Vouillamoz à l'aile des deux étrangers Filppula et Winnik, le Québécois avait choisi de placer Deniss Smirnovs. "Deniss a fait un match correct, mais ces jeunes doivent progresser, appuie Emond. Depuis le jour 1 ces gars ne sont pas placés dans les bonnes chaises. Ca fait qu'ils font ce qu'ils peuvent. C'a été bien pour certains et moins bien pour d'autres, mais à un moment donné quand tu achètes un vélo et que tu ajustes une roue, eh bien ça donne ça. Certains joueurs qui ont des habilités jouent comme si l'équipe était au complet alors qu'il manque des gars."

Même s'il n'y a pas de menace de relégation, cette crise genevoise pourrait avoir un impact à la tête de l'équipe. Interrogé en ce sens, le Québécois n'a pas épilogué: "Je veux m'en sortir, tout comme les joueurs. Mais je vais contrôler ce que je peux contrôler."

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey

Lausanne s'impose à Bienne

Publié

le

Tobias Stephan (à gauche) et le LHC ont fait tomber le leader Bienne (© KEYSTONE/PETER KLAUNZER)

Bienne a cédé la tête de la National League vendredi soir.

Les hommes d'Antti Törmänen se sont inclinés 3-1 face à Lausanne dans le Seeland. Ecrasé 9-3 à Langnau, le promu Ajoie reste pour sa part scotché au dernier rang, à égalité avec Genève-Servette.

Dominateur dans la première période mais guère dangereux, Lausanne a parfaitement su se ressaisir après avoir concédé l'ouverture du score à moins d'une seconde de la première sirène sur un tir de Yannick Rathgeb. La troupe de John Fust a ainsi cueilli un troisième succès dans ses quatre dernières parties en championnat.

Christoph Bertschy a égalisé à 1-1 à 42 secondes de la fin d'un deuxième tiers largement dominé par le LHC (13 tirs cadrés à 3). Guillaume Maillard a donné l'avantage aux Vaudois à la 46e, Andrea Glauser scellant le score à 6 secondes de la fin. Le portier lausannois Tobias Stephan n'a eu que peu de travail à effectuer, réalisant 19 parades dont 11 dans l'ultime tiers.

La plus lourde défaite

La série noire se poursuit pour Ajoie, qui pensait pouvoir évoluer avec quatre renforts étrangers mais a dû composer sans Jérôme Gauthier-Leduc touché au dos. Les Jurassiens ont concédé face à Langnau leur quatrième défaite d'affilée, la sixième dans leurs sept dernières sorties.

Langnau, qui n'avait également gagné qu'un seul de ses six précédents matches, a ouvert la marque après 72'' de jeu seulement grâce à Kay Schweri. Ce dernier s'est fait l'auteur d'un doublé, tout comme Alexandre Grenier et Anthony Huguenin.

Tim Wolf a cédé sa place devant le filet ajoulot à la 36e, après le 5-0, mais son remplaçant Viktor Östlund a lui aussi souffert en encaissant deux buts en 110 secondes. Fortier (38e et 51e) et Ueli Huber (47e) ont sauvé l'honneur jurassien, mais la troupe de Gary Sheehan a tout de même subi sa plus lourde défaite de la saison.

Ambri bat Lugano

Battu lors des deux premiers derbies tessinois de la saison - la dernière fois six jours plus tôt à Lugano (3-1) -, Ambri-Piotta a enfin pris le meilleur sur les "bianconeri" vendredi. Les Léventins se sont imposés 2-1 grâce à une réussite de Michael Fora à 102 secondes du terme. Le dernier match de la soirée a vu Rapperswil-Jona battre les Zurich Lions 3-1.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey

Genève en plein doute, Gottéron euphorique

Publié

le

Sprunger et Gottéron ont signé leur 8e succès d'affilée en championnat (© KEYSTONE/ALESSANDRO DELLA VALLE)

La série victorieuse de Fribourg-Gottéron en National League se poursuit. A domicile, les Dragons ont dominé Genève-Servette 2-0 pour signer leur huitième succès consécutif.

Qu'écrire qui n'a pas déjà été écrit sur cette équipe fribourgeoise en ce moment? Au fur et à mesure des matches, les joueurs de Christian Dubé ne perdent pas le cap. Et à la question de savoir quand les Dragons vont bien finir par tomber sur un os, la réponse est pour l'heure impossible à donner.

On imaginait que la venue d'Aigles en mal de points aurait de quoi poser des problèmes aux Fribourgeois. Que cet impérieux besoin d'aller mieux ferait jouer les Genevois avec un sentiment d'urgence pas forcément inutile. Or, la partie a ressemblé à ce que l'on voit depuis quelques semaines, avec un Fribourg en confiance et un Genève hésitant.

Cette fébrilité s'est matérialisée à la 15e lorsque Smons a pataugé à la ligne bleue avant de voir Marchon le déborder comme une génisse regardant passer le TGV. Après un premier tir de Sprunger sur Descloux, c'est Jörg qui a pu ouvrir la marque devant une cage presque déserte.

Le capitaine des Dragons s'est encore mis en évidence à la 34e avec un débordement initié par une feinte "à l'ancienne", enchaîné avec une passe parfaite pour DiDomenico. Après cette deuxième réussite fribourgeoise, les hommes de Pat Emond se sont montrés un peu plus incisifs et créatifs. Malheureusement, cette poussée n'a pas eu de répercussion au tableau d'affichage.

Un samedi crucial pour le GSHC

Pendant que les Dragons évoluent au-dessus des nuages, les Aigles continuent leur vol en rase-mottes. La réception de Rapperswil samedi aux Vernets revêt une importance critique pour Pat Emond. Même si le coach doit faire face à des absences importantes, force est de constater que le GSHC a besoin d'un électrochoc. On savait que les étrangers tiraient l'équipe, on a vu que les Servettiens avaient de la peine à régater avec des importés muets.

La présence de Smirnovs en première ligne avec Filppula et Winnik n'a pas eu l'effet escompté et avec l'absence de Miranda, on se demande bien qui Emond pourrait bien placer en compagnie de ses deux fers de lance. Peut-être que Joel Vermin serait une solution. Toujours est-il qu'il faudra bien trouver un moyen de se sortir de ce trou du côté du GSHC, qui en est à cinq défaites de suite.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey

Frolik signe à Lausanne jusqu'en 2023

Publié

le

Michael Frolik (ici sous le maillot tchèque) débarque au LHC (© KEYSTONE/MELANIE DUCHENE)

Les rumeurs étaient bien fondées. No 10 de la draft 2006 de NHL, Michael Frolik débarque à Lausanne.

L'ailier tchèque de 33 ans s'est engagé jusqu'au terme de la saison 2022/23, a annoncé le LHC dans un communiqué.

Vainqueur de la Coupe Stanley 2013 avec Chicago, Michael Frolik a disputé 905 matches de NHL, réussissant 403 points au total. Le double médaillé de bronze des championnats du monde (2011, 2012) reste toutefois sur deux saisons compliquées, lui qui n'avait pas réussi à se faire une place au sein de l'effectif des Canadiens de Montréal durant l'exercice 2020/21.

"Le fait d'avoir joué plus de 900 matches en NHL en dit beaucoup sur les qualités évidentes de Michael", explique le coach du LHC John Fust, cité dans le communiqué. "Il peut évoluer au centre ou à l'aile, possède des qualités défensives impeccables et a un niveau d'aptitude qui va nous aider dans notre jeu", ajoute-t-il.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Vaud

Nouvelle zone vaudoise pouvant accueillir plusieurs milliers d'emplois

Publié

le

Le canton de Vaud envisage de délocaliser son Service des automobiles et de la navigation (SAN) sur un nouveau site à cheval sur les communes de Lausanne et de Romanel-sur-Lausanne, objet d'un plan d'affectation cantonal (Archives © Keystone/DOMINIC FAVRE)

Le Conseil d'Etat vaudois a donné son feu vert à la création d'un plan d'affectation cantonal (PAC) sur le site stratégique de développement d'activités de Vernand, situé sur les communes de Lausanne et de Romanel-sur-Lausanne. Ce PAC permettra de valoriser cette zone pouvant potentiellement accueillir plusieurs milliers d'emplois, surtout dans le secteur secondaire.

Localisée dans le périmètre du projet d'agglomération Lausanne-Morges (PALM), le secteur pourrait permettre la création d'environ 25'000 m2 de surface plancher supplémentaire pour l'implémentation d'un parc technologique et industriel au rayonnement régional, cantonal voire supra cantonal, a indiqué vendredi le canton dans un communiqué.

Le gouvernement envisage aussi d'implanter sur ce site de 38 hectares le futur Service des automobiles et de la navigation (SAN), un projet pour lequel il octroie d'ailleurs un crédit d'étude complémentaire de 200'000 francs, explique le Conseil d'Etat. Construits en 1964 sur les hauts de Lausanne, le bâtiment et les installations techniques du service sont actuellement saturés.

Selon une première et provisoire planification, le nouveau SAN pourrait voir le jour en 2026.

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Vierge

Nette envie de changer pleins de choses au sein de votre fonction… Vous devriez ne pas vous retenir. Le confort, au travail, est indispensable !

Les Sujets à la Une

X