Rejoignez-nous

Genève

Le Ministère public ouvre une enquête

Publié

,

le

Les notes de frais du conseiller administratif Guillaume Barazzone ont été épinglées la semaine dernière par la Cour des comptes (archives). (©KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

Le Ministère public genevois enquête sur les notes de frais des conseillers administratifs de la ville de Genève. Une procédure pour gestion déloyale des intérêts publics a été ouverte.

"Pour le moment, je peux simplement confirmer que la procédure a été ouverte", a dit ce jour Henri Della Casa, porte-parole du Ministère public, revenant sur une information du Temps. Un communiqué de presse doit être diffusé dans la journée avec davantage de détails.

Une perquisition s'est également déroulée ce matin à l'adresse du dicastère du conseiller administratif Guillaume Barazzone, a constaté sur place Keystone-ATS. Le bâtiment, situé en vieille ville, abrite aussi les départements de deux autres magistrats, Rémy Pagani et Esther Alder.

Les conseillers administratifs de la ville de Genève ont été épinglés jeudi dernier par la Cour des comptes au sujet de leurs notes de frais. La Cour a identifié des dépenses importantes, pas toujours en lien avec l'activité professionnelle, en matière notamment de frais de téléphone, de déplacements en taxi ou d'achats d'alcool.

Dans son rapport, la Cour a dénoncé l'absence de règles claires fixées par la ville, mais aussi le manque de vérification du bien-fondé des dépenses.

Guillaume Barazzone, le plus dépensier de l'exécutif genevois avec 42'000 francs de remboursements effectifs en 2017, a reconnu des "erreurs involontaires".

(ATS)

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Économie

Swiss4 veut obtenir une licence bancaire

Publié

le

L'établissement financier genevois Swiss4 compte effectuer d'ici deux ans les démarches auprès de la Finma, le régulateur financier helvétique, pour obtenir une licence bancaire qui lui permettra d'offrir de nouveaux services à ses clients (illustration). (© KEYSTONE/PETER KLAUNZER)

L'établissement financier genevois Swiss4 compte effectuer d'ici deux ans les démarches auprès du régulateur financier helvétique pour obtenir une licence bancaire. Cette dernière permettra à la société d'offrir de nouveaux services à ses clients.

Swiss4 prévoit de faire une demande de licence bancaire "dès que nous aurons atteint certains seuils, notamment en termes de dépôts et de volume d'activités", a indiqué mercredi Zhina Asmaei, directrice générale et cofondatrice de Swiss4. L'entreprise souhaite d'abord atteindre "une taille et une stabilité suffisantes avant de franchir cette étape importante", a-t-elle souligné.

L'établissement, qui détient déjà une licence fintech de l'Autorité de surveillance des marchés financiers, devra notamment réunir au moins 10 millions de francs en fonds propres avant de franchir cette étape supplémentaire. Fondé en 2020 dans la Cité de Calvin, il pourra ensuite accepter plus de dépôts de la clientèle et étendre ses services. Il a récemment lancé une application de services financiers.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Culture

La Ville est à vous fête ses 20 ans de mai à octobre

Publié

le

La Ville est à vous, avec ses traditionnels vide-greniers, fête ses 20 ans. Pour marquer cet anniversaire, la Ville de Genève offre un spectacle de rue à chacun des dix quartiers où se déroulera la manifestation de mai à octobre (archives). (© KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

La Ville est à vous fête ses 20 ans. Pour marquer cet anniversaire, la Ville de Genève offre un spectacle de rue à chacun des dix quartiers où se déroulera la manifestation de mai à octobre. Les traditionnels vide-greniers et stands seront de la partie.

La programmation de ces spectacles a été établie avec le Six Pompes Summer Tour, la tournée estivale du festival chaux-de-fonnier La Plage des Six Pompes et l'association genevoise Cirquenbulle, a indiqué mercredi devant les médias la conseillère administrative Christina Kitsos, en charge du département de la cohésion sociale et de la solidarité (DCSS). Un budget supplémentaire de 80'000 francs a été prévu.

Théâtre de rue ou d'objets, jonglage, acrobatie, clowns: un spectacle différent est prévu dans chaque quartier et sera annoncé par des crieurs. "Les fêtes de quartier se prêtent bien aux arts de la rue. Ceux-ci permettent d'amener de la culture au coeur de la population, à ceux qui n'osent pas aller au théâtre ou dans un musée", a relevé Thomas Houle, programmateur du Summer Tour.

Vaisselle réutilisable

Organisée par des comités bénévoles de quartier avec l'appui de la Ville de Genève, qui verse une subvention de 192'000 francs, la manifestation commencera les 19 et 20 mai à la Voie-Creuse. Quatre autres quartiers auront leur Ville est à vous avant les vacances scolaires d'été, puis cinq quartiers entre fin août et début octobre. A noter que les Pâquis ne proposeront pas de vide-greniers.

Cette année, seule de la vaisselle réutilisable sera proposée dans six fêtes de quartier, afin de poursuivre le projet pilote écologique mené en 2022. Destinée à stimuler les liens sociaux, la manifestation permet aussi à environ 700 jeunes d'effectuer des petits boulots rémunérés.

https://evenements.geneve.ch/lavilleestavous/

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Culture

Le 3e festival du Livre à Collonge plonge dans l'évasion

Publié

le

L'écrivain Metin Arditi sera l'invité d'honneur de la 3e édition du festival du Livre à Collonge (Làc) qui aura lieu les 8 et 9 juin. Une centaine d'auteurs sont attendus (archives). (© KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

Pour sa 3e édition, le festival du Livre à Collonge (Làc), dans le canton de Genève, s'intéressera à l'évasion. La manifestation retrouvera la ferme de Saint-Maurice les 8 et 9 juin. Une centaine d'auteurs suisses, français et belges sont annoncés.

Conférences, lectures, dédicaces, ateliers et autres animations figurent au programme des deux jours de la manifestation. Cette année, le festival s'ouvre au jeune public, avec un nouvel espace dédié à la littérature pour la jeunesse. Des auteurs comme Christine Pompéï et Albertine seront présents, a indiqué mardi devant les médias Sandrine Bourgeois, cofondatrice du Làc.

Fidèle du Làc depuis ses débuts en 2021, Metin Arditi sera l'invité d'honneur de cette édition. "C'est un festival qui vient de la base, de lectrices passionnées", a-t-il salué. En lien avec son dernier livre, "L'Ile de la Française", l'écrivain a invité la photographe Aline Kundig et une voix de l'église, l'actuel directeur général de la RTS Pascal Crittin, qui a dirigé les éditions St-Augustin.

Pas que des romans

Parmi les autres auteurs attendus figurent Raphaëlle Giordano, Tristane Banon, Eric Fottorino et Daniel de Roulet, ainsi que les prix Goncourt Jean-Baptiste Andrea et Mathias Enard. Plusieurs plumes romandes primées seront aussi de la partie, dont Mélanie Croubalian, Laurence Voïta, Isabelle Aeschlimann et Joseph Incardona.

Si le festival met surtout l'accent sur les romans, il s'intéresse aussi aux biographies et aux essais. D'où la venue de personnalités comme la comédienne Marie-Christine Barrault qui parlera de son expérience au cinéma et au théâtre, du comédien Joseph Gorgoni ou encore du metteur en scène Jean Liermier.

Gratuite, la manifestation aura lieu le samedi et le dimanche de 10h00 à 19h00. A nouveau, une grande librairie tenue par Payot permettra aux visiteurs d'acter des livres sur place. Des stands de nourriture et de boisson sont aussi prévus.

www.festival-du-lac.com

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Genève

Genève sonde les personnes âgées pour adapter sa politique

Publié

le

Genève lance une vaste enquête en ligne auprès des 92'000 personnes âgées qui vivent dans le canton. Avec pour objectif de connaître leurs besoins pour adapter sa politique des seniors (illustration). (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Genève lance une vaste enquête en ligne auprès des 92'000 personnes âgées qui vivent dans le canton. Avec pour objectif de connaître leurs besoins pour adapter sa politique des seniors. Un quart de la population genevoise aura plus de 65 ans d'ici à 2040, contre 16% aujourd'hui.

En 2040, le canton connaîtra deux fois plus de personnes âgées de 80 ans et plus, et la phase d'accélération de vieillissement de la population se poursuivra jusqu'en 2060/2070, relève mardi le Département de la cohésion sociale (DCS). Les défis en matière de politiques publiques, comme la prise en charge sanitaire et sociale ou encore la cohésion entre les générations, seront nombreux.

Le dispositif intitulé Panel des seniors vise à donner la parole aux personnes en âge AVS qui vivent dans le canton. En ligne lundi, le premier sondage d'une cinquantaine de questions portera sur la qualité de vie à Genève, avec des questions sur les liens familiaux et amicaux, les aides à disposition, la santé et le bénévolat.

Démarche inédite

Une démarche d'une telle ampleur, menée par une collectivité publique en Suisse, est inédite, selon le DCS, qui invite les personnes concernées à s'inscrire au Panel des seniors. Des questionnaires leur seront proposés trois ou quatre fois par année. Les données récoltées seront traitées de manière strictement anonyme et confidentielle.

Selon le conseiller d'Etat Thierry Apothéloz, en charge du DCS, ce dispositif s'inscrit en complément aux travaux menés par le groupe de travail interdépartemental qui remettra en septembre une proposition de feuille de route au gouvernement. Sa mise en oeuvre est prévue pour début 2025.

www.seniors-ge.ch

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Bélier

Votre emploi du temps est bien rempli mais vous gardez le cap sur vos buts, relevant les défis avec habileté et comprenant les leçons que donne la vie !

Les Sujets à la Une

X