Rejoignez-nous

Suisse Romande

Saas Fee teste des robots autonomes pour le transport de bagages

Publié

,

le

"Robi", le robot à bagages, est testé à Saas Fee en première suisse. (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Une mini-voiture autonome qui transporte les bagages des touristes entre l'arrêt de bus et l'hôtel: c'est le projet de CarPostal que teste actuellement Saas Fee. Une première en Suisse qui pourrait se concrétiser à l'été 2022. Coût du test: 500'000 francs.

Prénommé Robi, le robot qui ressemble à un mini CarPostal vient attendre "les voyageurs à l’arrêt de transports publics ou devant leur hébergement", détaillent vendredi la commune de Saas-Fee, la société Saastal Tourismus AG et CarPostal. Il suffit à ces derniers de charger les valises sur le robot, qui les suit pas à pas jusqu’à leur lieu de destination.

L'idée de ce projet est née du constat que "généralement, seule la dernière portion de trajet, autrement dit le dernier kilomètre, comporte quelques lacunes", soulignent aussi les trois partenaires qui veulent par ce biais également limiter "le nombre de véhicules en circulation". Si les résultats de ce test sont concluants, la solution Robi pourrait aussi être envisagée dans les centres urbains, par exemple pour le transport des achats.

Soutien d'Innotour

Le projet-pilote comporte deux étapes. Durant la première phase qui se déroule pendant un mois, jusqu'au 19 novembre, le robot sera supervisé par une personne réelle "afin d’assurer la sécurité lors de cette étape expérimentale". Celle-ci aura aussi pour tâche de présenter cette offre et de recueillir l'avis des usagers l'ayant utilisé. Un seul robot est en service durant la phase-test.

Sur cette base, "la technologie et le modèle commercial seront perfectionnés". Les trois partenaires visent une mise en fonction du robot dès la saison d’été 2022. Au total, le projet coûte environ 500'000 francs et bénéficie du soutien financier d’Innotour, l’instrument de promotion du tourisme du Secrétariat d’Etat à l’économie (SECO).

CarPostal, qui a déjà lancé il y a plus de cinq ans des navettes autonomes à Sion notamment, est responsable de l’exploitation et du déroulement opérationnel du projet pilote.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suisse Romande

Conditions réunies pour les courses de chiens de traîneaux

Publié

le

Un musher et ses chiens en action lors de la 50e édition des Courses de chiens de traîneaux à Saignelégier. (© KEYSTONE/ANTHONY ANEX)

Les conditions étaient réunies samedi pour les premières courses internationales de chiens de traîneaux organisées durant tout le week-end à Saignelégier. Neige et froid étaient au rendez-vous de cette 50e édition.

Quelque 120 attelages, représentant au total environ 800 chiens, sont attendus pour ces deux jours de compétition sur le plateau des Franches-Montagnes. La majorité des mushers qui participent aux courses viennent de Suisse.

La dernière édition remontait à 2019, les suivantes ayant dû être annulées en raison d'un enneigement insuffisant ou du Covid-19. En 50 éditions, cette manifestation a pu se dérouler à 26 reprises et a été annulée ou remplacée par un plan B 24 fois. Cette année, rien de tout cela. Les traîneaux ont pu glisser dans la neige et dans le froid glacial.

Cette manifestation constitue une attraction d'importance sur le plan touristique et économique pour le canton du Jura. La première édition en 1973 comptait sept attelages et avait attiré 300 curieux. Cet événement avait connu un large écho international: il s'agissait en effet d'une première européenne.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Genève

Dérive climatique: le président des Vert-e-s s'en prend à la droite

Publié

le

Le président des Vert-e-s Balthasar Glättli espère que son parti sorte renforcé des élections afin qu'ils puissent "en finir avec les obstructions de la droite, construire des passerelles, créer des alliances climatiques, promouvoir des solutions" (archives). (© KEYSTONE/ENNIO LEANZA)

Il n'est plus possible de tergiverser face à la dérive climatique. Tel est le message délivré samedi, à Genève, lors de l'assemblée des délégués des Vert-e-s suisses, par le président de la formation écologiste Balthasar Glättli en cette année d'élections fédérales.

"Notre maison brûle et il n'est plus temps de crier au feu. Il est temps d'éteindre l'incendie", a déclaré M. Glättli. Selon lui, des solutions existent. Il faut économiser l'énergie, sortir des énergies fossiles et construire du solaire. Le défi, aujourd'hui, est de trouver des majorités politiques autour de ces questions.

Pour y aider, le conseiller national zurichois a dit son espoir que le parti des Vert-e-s sorte renforcé des élections. "Pour que nous puissions en finir avec les obstructions de la droite, construire des passerelles, créer des alliances climatiques, promouvoir des solutions".

Même si des compromis semblent inévitables, les Vert-e-s ne doivent pas perdre de vue leur objectif qui est de bâtir "une société juste et heureuse au sein des limites planétaires", a insisté M. Glättli. A ses yeux, trop de personnes craignent de transformer la Suisse. Or l'immobilisme pourrait coûter cher.

"La plus grande erreur de la droite, en particulier de l'UDC, c'est de croire qu'en ne faisant rien contre la crise climatique, qu'en continuant à faire comme avant, tout restera comme avant". Un comportement que M. Glättli qualifie d'erreur. "Si tout reste tel quel, rien ne restera tel quel".

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Genève

Genève-Servette: plusieurs semaines d'absence pour Le Coultre

Publié

le

Simon Le Coultre a été opéré peu après le match de mardi à Ambri (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Simon Le Coultre est au repos forcé pour plusieurs semaines, annonce le leader de National League Genève-Servette.

Le productif défenseur (19 points en 40 matches cette saison) s'est blessé au haut du corps mardi à Ambri-Piotta, où il n'a pas terminé la rencontre.

Le Coultre (23 ans), dont l'état de santé sera évalué d'ici 15 jours, se porte bien selon le communiqué des Aigles. Mardi, il a dû être emmené à l'Hôpital de Lugano pour y effectuer des examens. Une intervention chirurgicale a été pratiquée sur place. Il est toujours sous surveillance au Tessin, souligne le club.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Coronavirus

La vaccinologue Claire-Anne Siegrist prend sa retraite

Publié

le

Claire-Anne Siegrist (à droite) aura dirigé pendant de nombreuses années le centre de vaccinologie des Hôpitaux universitaires genevois. (© KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

Elle aura été l'une des vaccinologues à tenter de faire comprendre aux Suisses les défis de la pandémie. La professeure des Hôpitaux universitaires genevois (HUG) Claire-Anne Siegrist donne mardi une conférence pour son départ à la retraite.

Organisé par la Faculté de médecine, la réunion pourra également être vue en ligne. Parmi les hommages, un discours sera prononcé par le directeur général des HUG Bertrand Levrat.

La directrice du centre de vaccinologie de l'hôpital genevois aura régulièrement collaboré avec l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Elle avait conseillé de 2020 à 2021 la task force nationale contre le coronavirus.

Parmi ses autres activités, Mme Siegrist a présidé la fondation mesvaccins.ch qui avait notamment piloté le site myCOVIDvac.ch. En 2021, la plateforme avait ensuite été liquidée.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Culture

Le cinéma germanophone à l'honneur à la Cinémathèque

Publié

le

Martin Suter sera mardi à Lausanne pour présenter le film qui lui est consacré (archives). (© KEYSTONE/URS FLUEELER)

Dédié au cinéma germanophone, le FILMFEST Lausanne revient mardi et mercredi pour une 5e édition à la Cinémathèque suisse. Deux types de programmes sont proposés: l'un est destiné aux élèves et aux enseignants d'allemand des gymnases du canton de Vaud, l'autre au grand public avec deux films en première romande.

Le premier de ces films est "Alles über Martin Suter. Ausser die Wahrheit", long-métrage de l'Allemand André Schäfer qui dresse le portrait de l'écrivain alémanique Martin Suter. Les deux hommes seront présents mardi à Lausanne pour discuter du film.

"Rabiye Kurnaz gegen George W. Bush" d'Andreas Dresen sera projeté mercredi. L'actrice principale Meltem Kaptan, dont l'interprétation a été saluée par un Ours d'argent au dernier festival de Berlin, fera également le déplacement de Lausanne.

Pour les gymnasiens, trois films ont été retenus: "Nico", "Der Passfälscher" et "Sami, Joe und ich". Ils seront projetés à la Cinémathèque, mais aussi à Vevey et Yverdon. Des podiums de discussions sont également programmés pour accompagner ces films.

L'association FILMFEST Lausanne est née en 2018. Le festival vise notamment à donner le goût de la langue allemande à travers le cinéma.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Les Sujets à la Une

X