Rejoignez-nous

Vaud

Des précisions sur les voyages en Russie

Publié

,

le

Le contenu de l'ordonnance de non-entrée en matière d'Eric Cottier à propos des voyages en Russie est désormais connu (archives). (©KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

Le Ministère public vaudois a diffusé mardi l'ordonnance sur les voyages en Russie de Géraldine Savary et Pascal Broulis aux médias qui l'avaient demandée. Le document donne les détails des nombreuses expéditions.

Interpellé par trois élus, le Ministère public avait enquêté et rendu son verdict fin octobre. Dans son ordonnance de non-entrée en matière, le procureur général Eric Cottier jugeait que les deux élus n'avaient commis aucune infraction pénale.

Longs entretiens

Le contenu du document est désormais accessible. Dans ses 22 pages, il donne des précisions sur l'historique et les conditions des voyages en Russie organisés par l'ancien journaliste et aujourd'hui professeur à l'EPFL Eric Hoesli. De très nombreux intéressés y ont participé, y compris le milliardaire Frederik Paulsen, au coeur de la polémique.

Eric Hoesli a été entendu pendant plus de 5 heures, la conseillère aux Etats Géraldine Savary trois heures et le conseiller d'Etat Pascal Broulis près de 4 heures. S'il s'est rendu en Russie "plus d'une centaine de fois", Eric Hoesli a organisé 15 voyages avec des personnalités romandes.

Des expéditions

L'ordonnance détaille les voyages et leurs coûts pour les participants. Si les frais peuvent paraître "bas", c'est notamment parce que les périples "sortaient entièrement des sentiers battus et des destinations touristiques usuelles". Des expéditions "privées" pour "des gens intéressants et intéressés", selon l'organisateur.

Eric Hoesli "faisait la banque" dans un premier temps avant de se faire rembourser. Dès 2011, il a demandé à Frederik Paulsen, propriétaire de l'entreprise Ferring à Saint-Prex (VD) et consul honoraire de Russie à Lausanne, de reprendre cette tâche "au vu de ses moyens".

Passion pour la Russie

Géraldine Savary a participé à six expéditions, des voyages privés et passionnants, indique-t-elle. Avec des nuits dans des dortoirs, des containers, une cabine de bateau minuscule partagée avec Isabelle Chassot, qui est aujourd'hui directrice de l'Office fédéral de la culture, raconte-t-elle.

Connaissance de longue date d'Eric Hoesli, Pascal Broulis dit aussi sa passion pour la Russie, période communiste exceptée. Il rappelle qu'en décembre 2007 il s'était retrouvé bloqué trois jours sur les îles Solovki et n'avait pas pu défendre le budget cantonal devant le Grand Conseil.

Fiscalité pas au menu

Pascal Broulis dit avoir rencontré Frederik Paulsen en 2009 lors d'un voyage officiel à Moscou. Il réaffirme n'avoir jamais discuté d'impôts avec lui, autant sur le fait qu'il bénéficie d'un forfait fiscal que par rapport à son entreprise.

L'ordonnance du procureur Eric Cottier fournit des explications sur l'énigmatique Ordre du Zodiac et les décorations que Frederik Paulsen a données aux compagnons de voyage. Lors d'un voyage en 2013, l'expédition a failli mal tourner au moment d'une navigation en zodiacs. En pleine tempête, au milieu des baleines, ils auraient frôlé la mort, selon Pascal Broulis. L'Ordre du Zodiac commémore ces hauts faits.

Pas d'avantage indu

Pour les conclusions générales d'Eric Cottier, l'essentiel est connu: "aucun indice d'un avantage indu." Des voyages privés, chacun a payé sa part. La participation simultanée de Pascal Broulis et de Frederik Paulsen "a pour partie au moins trouvé son origine dans le hasard", lit-on dans le document.

(KEYSTONE-ATS)

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Culture

30 lieux de fêtes pour le Festival de la Cité 2024

Publié

le

13 scènes seront à retrouver au coeur de la Cité durant le Festival. La récente, "Les Balcons de la Mercerie", sera de retour cette année avec une nouvelle scénographie. (Archives © KEYSTONE/Cyril Zingaro)

Le Festival de la Cité va à nouveau prendre possession du quartier historique de Lausanne. Une 52e édition, prévue du 2 au 7 juillet prochain et dont la programmation a été dévoilée ce mercredi. 136 projets seront à découvrir, avec pas moins de 33 nationalités représentées.

52e mouture du Festival de la Cité. Sa programmation a été dévoilée ce mercredi matin par l'équipe : près de 140 projets artistiques (dont une quarantaine premières suisses), dans plus de 30 lieux différents. L'occasion, selon la directrice de la Cité, de découvrir le quartier historique différemment, mais pas seulement comme nous le confirme Martine Chalverat :

Cette année, le Festival propose également des projets co-construits avec des institutions ou collectifs locaux. On peut citer une parade, avec les Maisons de Quartier et Eben-Hézer, un cinéma open air nomade géré par le Nouveau Cinématographe, ou encore une scène dans les Verges de l'Hermitage.

Martine Chalverat, directrice du Festival de la Cité :

La découverte, c'est aussi le crédo de la programmation. Par exemple avec le volet musical, où les programmateurs ont garanti que le public pourra découvrir des "futures têtes d'affiches"

Joe Frailich, programmatrice musique du festival :

Une belle place aux artistes suisses

Comme chaque année, le Festival dédie une belle place aux groupes ou projets helvétiques. La musicienne Billie Bird sera notamment présente, accompagnée de plusieurs choristes et de son groupe.

Joe Frailich, programmatrice musique du festival :

Et la Suisse alémanique sera également à l'honneur pour cette édition 2024, avec certains groupes qui franchiront le Röstigraben pour la première fois. On retrouve Joe Frailich :

Du monde en plateau

Autre axe du Festival de la Cité, les arts vivants. Parmis les différents projets présentés, l'équipe du Festival souligne le nombre de ceux mettant en scène un grand nombre de personnes, ce qui tend à devenir plus rare dans ce domaine, comme nous le confirme le programmateur arts vivants de la Cité, Jonas Parson :

La programmation d'arts vivants veut aussi mettre en lumière le cirque contemporain et les frontières poreuses qui délimitent ces domaines artistiques.

Jonas Parson, programmateur arts vivants du Festival :

La programmation du Festival de la Cité 2024 est à retrouver sur le site internet de la manifestation.

Continuer la lecture

Jeux olympiques - Beijing 2022

Un ticket olympique pour Alexis Bayard

Publié

le

Alexis Bayard ira finalement aux Jeux de Paris (© KEYSTONE/MARCEL BIERI)

Alexis Bayard disputera finalement les Jeux olympiques de Paris cet été. L'épéiste valaisan a obtenu une place de quota directe par la Fédération internationale (FIE), a annoncé Swiss Fencing.

Cette place a pu être réattribuée parce que la nation hôte, la France, n'a pas utilisé toutes les invitations disponibles, souligne la fédération suisse. Cette dernière wildcard revient à l'escrimeur le mieux classé à l'issue de la phase de qualification, Alexis Bayard en l'occurrence.

Le Valaisan de 27 ans avait échoué en quart de finale du tournoi de qualification olympique organisé fin avril au Luxembourg. Il est le deuxième Helvète à décrocher un ticket pour ces Jeux après la Chaux-de-Fonnière Pauline Brunner, qui était quant à elle parvenue à s'imposer lors de ce tournoi de zone.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Vaud

Nouvelle étape pour une fusion à la Vallée de Joux

Publié

le

En cas de fusion, la Vallée de Joux deviendrait la plus vaste commune du canton de Vaud (photo d'illustration). (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Les Conseils communaux des trois communes de la Vallée de Joux - L'Abbaye, Le Chenit et Le Lieu - se sont prononcés mardi soir en faveur d'une fusion. La population aura le dernier mot le 22 septembre prochain.

La convention de fusion a été largement acceptée par les trois législatifs, tant par les élus de L'Abbaye (26 oui/9 non/3 abstentions) que ceux du Chenit (50/8/0) et du Lieu (28/7/0).

"Cette étape du processus était clé: si un seul des conseils refusait le préavis rédigé conjointement par les trois Municipalités, l'idée de la fusion s'arrêtait là", indique le comité de pilotage du projet de fusion dans un communiqué.

Selon la convention de fusion, L'Abbaye, Le Chenit et Le Lieu ne formeraient plus qu'une seule commune dès le 1er janvier 2027. Elle s'appellerait La Vallée de Joux et serait la plus vaste du canton avec une superficie de 16'361 hectares.

La nouvelle commune compterait environ 7000 habitants. Elle regrouperait dix localités, dont la plupart ont déjà fusionné (L'Orient, Le Brassus, Le Sentier, Le Solliat, Le Lieu, Le Séchey, Les Charbonnières, Le Pont, L'Abbaye et Les Bioux).

Long processus

En vue de la votation du 22 septembre, des séances d'information à la population seront organisées en juin dans les trois communes.

Cela fait plus de 10 ans que cette idée de fusion à trois circule à la Vallée de Joux. Un premier projet avait échoué en 2011, à la suite d'un refus du Conseil communal de L'Abbaye. Le sujet est ensuite revenu sur la table en 2017 avec une nouvelle motion déposée dans les trois législatifs. Les trois communes l'ont acceptée et un comité de pilotage a lancé le processus en cours en 2021.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Lausanne

Lausanne: un mois pour la visibilité LGBTIQ+ dans l'espace public

Publié

le

La Ville de Lausanne lance son premier "Mois d'actions et de visibilité LGBTIQ+" qui se tiendra en juin 2024 (photo prétexte). (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

La Ville de Lausanne lance son premier "mois d'actions et de visibilité LGBTIQ+"qui se tiendra en juin, à l'occasion du "mois des fiertés". Cette première édition déploie une palette d'activités pour promouvoir l’inclusion des personnes LGBTIQ+ dans l'espace public, thématique de cette année.

Onze activités sont programmées: conférences, projections cinématographiques, courses à pied, lectures pour les enfants, ateliers de danse et bien plus encore, écrit la Ville de Lausanne mercredi dans un communiqué.

Le "mois d'actions et de visibilité LGBTIQ+" sera inauguré samedi lors du vernissage de l'exposition (In)Visibles, avec l'association coorganisatrice Tou·te·x·s visibles. A découvrir sur le Grand-Pont pendant tout le mois de juin. Créées par l'artiste lausannoise Line Marquis, les affiches de cette première édition seront exposées dans les rues lausannoises, ainsi qu'en aperçu sur les écrans des TL.

"Conformément à la stratégie municipale LGBTIQ+, nous souhaitons que Lausanne soit une ville où toutes les personnes se sentent respectées dans l'espace public", a déclaré Pierre-Antoine Hildbrand, municipal en charge de la politique LGBTIQ+, cité dans le communiqué.

www.lausanne.ch/lgbtiq-agenda

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Lion

Les puissants élans de Mars, sont porteurs de changements radicaux de toutes sortes, marqués par la dureté, tel un accouchement difficile.

Les Sujets à la Une

X