Rejoignez-nous

Vaud

Facture sociale: l'AdCV recommande de rejeter l'accord

Publié

,

le

L'accord trouvé mardi sur la facture sociale entre le canton, représenté par Christelle Luisier (à gauche), et les communes, représentées par Claudine Wyssa (à droite), présidente de l'Union des communes vaudoises (UCV), ne plaît en l'occurrence pas à toutes communes. (KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI

L'Association de communes vaudoises (AdCV), regroupant 71 communes parfois qualifiées de "riches", recommande aux autres communes du canton de ne pas ratifier l'accord trouvé sur la facture sociale. Présenté mardi par l'Etat de Vaud et l'Union des communes vaudoises (UCV), cet accord "ressemble fort à une capitulation", critique l'AdCV dans un communiqué publié vendredi.

"Il est regrettable que, malgré notre retrait de la table des négociations (en juillet dernier, ndlr), l'UCV (281 communes, ndlr) n'ait pas su obtenir davantage et ait capitulé trop facilement face à la position intransigeante du Conseil d'Etat", écrit l'AdCV, affirmant n'être "pas complice de l'accord". Celle-ci plaide au minimum pour une répartition 1/3 communes - 2/3 canton.

"L'accord n'amène pas le rééquilibrage financier pour lequel notre association se bat depuis des années et dont les communes ont besoin. En effet, les charges communales continueront à exploser à cause de la facture sociale, habilement rebaptisée 'Participation à la Cohésion Sociale'", ajoute-t-il, dénonçant un "leurre".

L'accord prévoit que l'Etat procède à un rééquilibrage progressif des dépenses sociales dès l'année prochaine, pour arriver au plus tard en 2028 à un montant annuel et pérenne de 150 millions de francs en faveur des communes. La participation communale représentera alors 36,7% de la facture sociale, contre environ 46% actuellement.

Assemblée décisive

"Accepter l'interdiction de soutenir, jusqu'en 2028, des interventions parlementaires n'est pas seulement un acte de censure envers les communes, mais aussi une atteinte aux bases de notre démocratie", souligne en outre l'AdCV.

Lors de son assemblée générale du 17 septembre à Vich, l'AdCV demandera à ses membres de ne pas ratifier l'accord. Elle annonce aussi qu'elle présentera à ses membres une action parlementaire ainsi que son soutien à l'initiative populaire lancée par les députés PLR Josephine Byrne Garelli et Pierre-André Romanens.

Le texte définitif de l'initiative, qui demande en gros que le canton reprenne à sa charge l'entier de la facture sociale, sera arrêté la semaine prochaine par le comité de campagne. Celui-ci sera constitué le 1er septembre, selon les initiants.

L'accord sera également soumis pour ratification aux membres de l'UCV, dont l'assemblée générale aura lieu le 17 septembre aussi, mais à Savigny.

 

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vaud

Un cycliste gravement blessé à Chéserex (VD)

Publié

le

Un cycliste s'est gravement blessé dimanche soir en chutant dans une descente sur la commune de Chéserex (photo d'illustration). (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Un cycliste a été victime d'un accident dimanche en début de soirée sur une route secondaire de la commune de Chéserex (VD). Il est gravement blessé et ses jours sont en danger.

Dans une descente, au lieu-dit "La Grande Côte de Bonmont", cet homme de 41 ans a perdu la maîtrise de son vélo pour une raison que l'enquête tentera d'établir, indique lundi la police vaudoise dans un communiqué. Le cycliste, domicilié sur la Côte, a chuté lourdement au sol, où il est resté inanimé.

Un automobiliste de passage l'a découvert et lui a prodigué les premiers soins en attendant les secours, poursuit la police, qui lance un appel à témoins. La victime a été héliportée par la REGA aux HUG à Genève. Il souffre de graves blessures et son pronostic vital est engagé.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Vaud

Vaud: les Eglises chrétiennes s'engagent contre la crise climatique

Publié

le

La cathédrale de Lausanne accueillera la célébration (archives). (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Les églises chrétiennes du canton de Vaud renforcent leur engagement en faveur d'une transition écologique et sociale. Une Déclaration d'engagement sera signée dimanche lors d'une célébration à la Cathédrale de Lausanne.

La Communauté des Eglises chrétiennes du canton de Vaud (CECCV) et ses Eglises membres invitent à une célébration intitulée "Ensemble pour sauvegarder la Terre". Cette communauté regroupe les églises protestante, catholique, orthodoxe et évangélique notamment.

"Les églises chrétiennes sont sensibilisées aux enjeux écologiques depuis des années. Nous avons néanmoins considéré nécessaire d'engager une démarche de repentance, face au manque de sensibilité à la question écologique", a expliqué à Keystone-ATS Robin Reeve, de la CECCV.

L'objectif est aussi de montrer que les Eglises chrétiennes savent être unies pour faire face aux "défis immenses" de la crise climatique. "Elles désirent être partenaires du reste de l'humanité dans la recherche de solutions", a ajouté M. Reeve. Il rappelle que la Bible évoque de multiples situations de crise et offre, sinon des réponses toutes faites, des pistes de sagesse et d’action.

Gestes symboliques

La célébration de dimanche comprendra un temps de célébration ainsi qu'une série de méditations et de gestes symboliques, articulés autour des quatre éléments de la terre, de l'air, de l'eau et du feu. Les enfants présents participeront à ces gestes.

Au programme également un apéritif dînatoire et une collecte en faveur d'EcoEglise. Cette plateforme encourage la mise en place d'actions et d'idées pratiques pour prendre soin de la Création.

La signature de cette Déclaration d'engagement - qui n'est pas contraignante - est une première pour la CECCV. L'automne dernier à Genève, une rencontre romande avait exprimé des intentions similaires.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Vaud

Le projet de géothermie profonde suspendu à Lavey (VD)

Publié

le

Les travaux de forage sont terminés à Lavey, mais le débit d'eau n'est pas suffisant pour produire de l'électricité (archives). (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

Le projet de géothermie profonde à Lavey (VD) est suspendu. Le forage est terminé, mais le débit d'eau chaude n'est pas suffisant pour produire de l'énergie.

La température au fond du puits est bien là, supérieure aux attentes, mais le manque de connectivités avec les potentielles sources d'eau ne permet pas de générer de l'électricité, explique lundi Jean-François Pilet, directeur d'Alpine Geothermal Power Production (AGEPP), la société en charge du projet.

Il n'est donc pas possible, pour le moment du moins, d'extraire de l'eau à 110 degrés. Celle-ci aurait été destinée à produire de l'électricité pour environ 900 ménages et de la chaleur pour les Bains de Lavey.

Des analyses seront désormais menées pour essayer de comprendre pourquoi le débit d'eau est trop faible. Il s'agira aussi de chercher des pistes pour valoriser l'énergie géothermique du forage. "Tout n'est pas perdu car la température est bien au rendez-vous au fond du puits", remarque Jean-François Pilet, interrogé par Keystone-ATS.

"Demi-déception"

Le directeur d'AGEPP parle d'une "demi-déception", sachant que l'opération de forage a, elle, été un succès. Démarré le 26 janvier dernier, le forage s'est achevé le 17 septembre pour atteindre la profondeur de 2956 m.

Malgré la dureté de la roche cristalline et des instabilités sur les parois, les travaux se sont déroulés sans incident majeur et sans entraîner de sismicité. "Nous avons démontré qu'il était possible de creuser à 3000 m dans un massif alpin, où la roche est très dure. C'est positif en vue d'autres forages", relève M. Pilet.

Il a rappelé que cela n'avait pas toujours été le cas en Suisse, notamment à Bâle et St-Gall, où le forage avait provoqué un tremblement de terre.

Après le forage, il était prévu de construire à Lavey une petite centrale électrique. Mais l'ensemble du projet - budgété à 40 millions de francs - est suspendu. En attendant qu'une solution se dessine, un bouchon provisoire a été posé sur le puits et le site a été sécurisé.

La plateforme de forage sera, elle, démantelée et transférée sur le prochain site de forage à Vinzel (VD). AGEPP ajoute qu'elle remettra ultérieurement le site de Lavey en état, comme elle s'y était engagée.

Demande de compensation de la Confédération

"Comme le montre l'exemple de Lavey, chaque forage en Suisse a un caractère exploratoire. Or, l'exploration du sous-sol et la prise de risque qui y est liée ne peuvent pas être l'affaire de promoteurs individuels", a réagi l'association Géothermie Suisse dans un communiqué. Elle demande à la Confédération de "compenser intégralement" les risques liés à ces forages.

Comme solutions, Géothermie Suisse cite des contributions à l'investissement avec des garanties de risque ou la création d'un fonds pour couvrir ces risques. "Si la Confédération n'agit pas rapidement, elle risque d'étouffer la nouvelle dynamique des projets de géothermie", ajoute-t-elle, jugeant injuste que la géothermie ne soit pas traitée comme les autres énergies renouvelables.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Lausanne

Lausanne: portes ouvertes aux Halles sportives de Beaulieu

Publié

le

Plusieurs sports seront à tester samedi lors de portes ouvertes aux Halles sportives de Beaulieu (photo d'illustration). (© KEYSTONE/EPA ANSA/RICCARDO ANTIMIANI)

La Ville de Lausanne organise une journée portes ouvertes samedi aux Halles sportives de Beaulieu. Ouvert en avril dernier, le site permet de pratiquer une dizaine de disciplines sportives.

Après le basketball, le padel, la pétanque ou encore l'escalade, les Halles sportives ont ajouté de nouvelles activités, notamment un espace dédié aux sports de forces (haltérophilie, musculation) et un autre consacré à divers sports de raquette. Un espace de 2800 m2 est aussi voué aux sports à roulettes et à plusieurs pratiques urbaines (roller, skate, etc).

Samedi de 09h00 à 18h00, la population pourra tester gratuitement ces activités. Initiations, cours collectifs et tournois sont programmés tout au long de la journée, indique lundi la Ville de Lausanne dans un communiqué.

Ce nouveau pôle sportif occupe sept halles situées dans le complexe de Beaulieu sur près de 12'000 mètres carrés. Ces activités animeront les Halles nord jusqu'à leur transformation en 2026.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey

Lausanne coulé par Zurich au 3e tiers-temps

Publié

le

Le Zurichois Dominik Diem protège son puck de l'attaque de Cory Emmerton. (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

A Malley, Zurich a remporté le duel des Lions de National League. Les joueurs de Rikard Grönborg ont battu Lausanne 5-1 grâce à un troisième tiers de feu enlevé 5-0.

Pour son 900e match en National League, Tobias Stephan espérait certainement une issue favorable. Mais alors qu'ils étaient plutôt bien dans leur match, les Lausannois ont sombré au début du troisième tiers.

Contraints de commencer cette troisième période en infériorité numérique, les Vaudois ont en plus vu Martin Gernat rejoindre le banc des pénalités. A 5 contre 3, Lucas Wallmark a trouvé le patin de Jelovac pour égaliser avec un peu de chance.

Mais derrière, le "Z" a continué à avancer et en 56 secondes Willy Riedi puis Christian Marti ont plongé la patinoire dans une ambiance bien morose. Paresseux et peu impliqués, les Zurichois ont été payés au tarif maximal.

Mais les Lausannois ne peuvent s'en prendre qu'à eux-mêmes pour ne pas avoir été capables de faire la différence avant. Et notamment au cours d'une période médiane dominée par les hommes de John Fust.

La fatigue, oui, mais...

Si les Vaudois ont d'ailleurs assez logiquement ouvert le score à la 32e par l'entremise de Jason Fuchs à la suite d'un puck de Gernat parti en chandelle et récupéré "à la volée" par l'ancien Biennois, ils auraient dû enfoncer le clou et profiter de ces moments. Et même avant cette réussite, les Lausannois avaient eu deux grosses chances de marquer par Pedretti en contre à la 23e et par Audette une minute plus tard.

Alors oui, les Vaudois sont rentrés de Lugano à 3h30 du matin dimanche et la fatigue a dû se faire sentir au cours du match. C'est pour cette raison qu'ils auraient dû profiter de leur domination durant les quarante premières minutes. Car une fois Zurich dans le match, les Lausannois ont paru bien timides.

Privé d'Andrea Glauser pour six semaines en raison d'une cheville fracturée, John Fust pourrait aussi devoir composer sans Jiri Sekac dès mardi pour la réception de Rapperswil. L'attaquant tchèque n'est pas réapparu au deuxième tiers.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Les Sujets à la Une

X