Rejoignez-nous

Hockey

Genève-Servette: Marc-Antoine le grand frère

Publié

,

le

Marc-Antoine Pouliot a décidé de rejoindre Genève-Servette pour poursuivre sa carrière helvétique. (© KEYSTONE/MARCEL BIERI)

Marc-Antoine Pouliot va se lancer dans une dixième campagne en Suisse. Après Bienne et Fribourg, le Québécois de 36 ans - bientôt suisse - va découvrir Genève où il a signé pour deux ans.

"C'est un ajustement, tout est nouveau." Après plus de 430 matches en Suisse, cette phrase a de quoi surprendre. Parce qu'avec son expérience, on imagine bien que le natif de Québec ne va pas se sentir totalement dépaysé dans la cité de Calvin. "Non, bien sûr, glisse-t-il avec le sourire, pendant que ses coéquipiers luttent sur la glace du Sentier. Mais à Bienne, j'étais à la maison et je faisais tout les yeux fermés. Là c'est un autre défi, mais j'aime ça. Nouvelle ville, nouveaux coéquipiers, je dois m'informer. Alors je pose des questions aux autres joueurs."

Père de deux jeunes enfants, établi avec sa famille dans sa maison de Büren, Pouliot a choisi de se lancer un nouveau défi. Fort de ses 344 points en 430 parties de National League, "MAP" est une valeur sûre du championnat. S'il n'est pas blessé, le centre québécois efface sans ciller les 12 buts par saison. Aux Vernets, on espère bien entendu qu'il conserve cette touche devant le but adverse. Et qu'il endosse le costume de grand frère qu'Eric Fehr a magnifiquement porté lors des deux derniers exercices? "Je vais remplir un peu ce rôle-là je pense. J'ai toujours été un aventurier et là c'est le chapitre "grand frère". Et je me réjouis de l'écrire parce que je me sens encore très bien."

Toujours envie

Centre droitier et choix de première ronde NHL comme son compatriote, Pouliot devra se montrer plus tranchant aux engagements s'il souhaite faire oublier l'ancien des Penguins et des Capitals. Alors qu'Eric Fehr a décidé de ranger crosse et patins, Pouliot a encore faim: "Peu de monde a la chance d'avoir cette pression sur les épaules, mais je crois qu'on veut toujours prouver quelque chose. J'ai 36 ans, je pourrais tout à fait m'asseoir sur une chaise. Seulement certains me donnent de l'inspiration comme Daniel Winnik, par exemple."

Au bout du Léman, Pouliot va retrouver un autre compatriote en la personne de Pat Emond. L'occasion d'avoir à nouveau un entraîneur de la Belle Province plus de quinze ans après. Mais cette perspective n'émeut pas plus que ça le Canadien: "C'est le fun, mais j'ai pris l'habitude d'être coaché par des non-Québécois."

Bientôt suisse?

Depuis quelques années et l'information comme quoi il avait entamé le processus de naturalisation, la question "Pouliot bientôt suisse?" revient sempiternellement. S'il touchait un franc à chaque fois qu'on lui pose cette question, le Québécois pourrait sans doute racheter une partie de Genève. "Je crois qu'il ne se passe pas une semaine sans que j'y aie droit, soupire "MAP". Tout le monde pose la question, mais personne n'a la réponse. C'est frustrant à la fin, surtout pour ma famille."

Le passeport à croix blanche finira bien par arriver. Genève-Servette espère simplement que cela se fera avant mai 2023 et la fin du bail du nouveau numéro 78 grenat.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hockey

Akira Schmid signe pour deux ans à Vegas

Publié

le

Akira Schmid a signé pour 2 ans avec Vegas (© KEYSTONE/PETER SCHNEIDER)

Akira Schmid sera bien un Golden Knight la saison prochaine.

Le gardien bernois a signé un contrat de deux ans avec la franchise de Las Vegas, a confirmé son représentant en Suisse Gaëtan Voisard à Keystone-ATS.

Obtenu par les vainqueurs de la Coupe Stanley 2023 dans le cadre d'un échange avec les Devils samedi dernier, Akira Schmid a donc trouvé très vite un accord avec son nouvel employeur. Son salaire sera de 875'000 dollars par an, avec un contrat à un volet à la clé. Il n'avait pourtant pas obtenu de "qualifiying offer".

Schmid (24 ans) a disputé au total 52 matches en NHL, tous sous le maillot des Devils pour qui il avait signé deux blanchissages décisifs face aux Rangers au 1er tour des play-off 2023. Il sort d'une saison 2023/24 compliquée, avec des moyennes de 3,15 buts encaissés par match et 89,5% d'arrêts.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey

Raphael Prassl à Lausanne, Sarault à Fribourg

Publié

le

Raphael Prassl rejoint Lausanne (© KEYSTONE/PATRICK B. KRAEMER)

Lausanne annonce la signature de l'attaquant Raphael Prassl. Le joueur de 26 ans arrive de Davos et a paraphé une entente de deux saisons avec les Lions.

Attaquant polyvalent, produit de la formation zurichoise, Prassl compte un titre de champion avec Zurich en 2018. Il a rejoint Davos en 2021. Il n'a disputé que 34 matches la saison dernière pour un maigre bilan de 5 points (un but). Mais en 2021/22, il avait inscrit 21 points (8 buts) en 48 matches.

Sarault va aider Emond

Fribourg annonce de son côté avoir signé pour un an le Canadien Yves Sarault. Le Québécois de 51 ans sera l'un des deux assistants de Patrick Emond avec Pavel Rosa.

Après une carrière de joueur dans plusieurs clubs de National League, Yves Sarault avait rejoint Lausanne en 2014 pour s'occuper des juniors élite. Il avait assuré un intérim de quelques mois entre 2017 et 2018 avec la première équipe du LHC. Il a ensuite coaché Viège, puis Langnau et enfin Sierre en Swiss League.

Niku à Kloten

Kloten se renforce en défense. Le club zurichois a mis sous contrat pour an le défenseur offensif finlandais de 27 ans Sami Niku.

Drafté au 7e tour par Winnipeg en 2015, Niku a brillé en AHL en 2018, mais il n'est jamais parvenu à se faire sa place dans la meilleure ligue du monde. Il a terminé son périple nord-américain à Laval dans le club-ferme du Canadien de Montréal en 2022.

Revenu en Finlande, il a porté pendant deux saisons les couleurs de JYP, mais il a terminé la saison dernière à Ilves Tampere. Il a marqué 49 points (12 buts) en 53 matches.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Genève

Daniel Winnik annonce sa retraite

Publié

le

Daniel Winnik a terminé sa carrière en Suisse après plusieurs années passées en NHL. (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Daniel Winnik range ses patins. Le Canadien, qui a évolué les six dernières saisons avec Genève-Servette, a annoncé jeudi mettre un terme à sa carrière longue de 19 ans.

Avec les Aigles, Winnik a été sacré champion de Suisse en 2023 et champion d'Europe lors de la dernière saison. "Aider la ville à remporter deux titres restera à jamais l'un des plus beaux souvenirs de ma carrière. Genève est le seul endroit où je me suis vraiment senti chez moi", a-t-il écrit dans un message partagé sur ses réseaux sociaux.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey

La victoire qui peut tout changer pour Edmonton

Publié

le

Connor McDavid scelle le score dans la cage vide malgré le retour désespéré de Matthew Tkachuk. (© KEYSTONE/AP/Rebecca Blackwell)

Rien n’est joué dans la finale de la Coupe Stanley ! Edmonton n’est plus mené que 3-2 par Florida après avoir sauvé une deuxième balle de match.

Victorieux 8-1 de l’Acte IV sur leur glace, les Oilers se sont imposés 5-2 à Sunrise le soir où les Panthers pensaient bien décrocher le Graal. Auteur de deux buts et de deux assists, Connor McDavid a emmené Edmonton vers une victoire qui peut, peut-être, tout changer même si Florida conserve l’avantage de la glace.

Edmonton a inscrit les trois premiers buts de cet Acte V avant d’assurer définitivement leur succès par McDavid dans la cage vide à 19’’ de la sirène. Le sixième match de cette finale aura lieu vendredi à Edmonton. Seul Toronto a gagné une finale de la Coupe Stanley après avoir été mené 3-0 dans la série. En... 1942 face à Detroit.

Avec les 4 points comptabilisés mardi soir, Connor McDavid est en passe d’affoler les statistiques. Le centre de 27 ans comptabilise désormais 42 points dans ces séries finales. Seuls deux joueurs ont fait mieux dans l’histoire : Wayne Gretzky, 47 points en 1985 et 43 en 1988, et Mario Lemieux, 44 points en 1991.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Poissons

Vous avez perdu votre enthousiasme et voyez tout en noir. Ne vous laissez pas aller à la morosité, vous êtes bien plus solide que ça !

Les Sujets à la Une

X