Rejoignez-nous

Vaud

Jérôme Christen et Michel Agnant pourraient être suspendus

Publié

,

le

La Municipalité de Vevey (de gauche à droite) Etienne Rivier, PLR, Elina Leimgruber, Les Verts, Michel Agnant, Vevey Libre et Jerome Christen, Vevey Libre, ont pu entendre les conseillers communaux débattre de la suspension des deux municipaux de Ve (©KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

La Municipalité de Vevey va devoir étudier la suspension de ses membres Jérôme Christen et Michel Agnant. Un postulat en ce sens déposé par l'UDC, le PLR et le PS a passé la rampe à une petite majorité du Conseil communal jeudi.

L'exécutif communal devra envisager cette piste et s'il se prononce en sa faveur, demander au Conseil d'Etat d'intervenir. Pour beaucoup, il s'agissait d'être cohérent. "C'est une question d'égalité de traitement", a ainsi défendu l'UDC Bastien Schobinger. "Il faut appliquer le même principe qui a prévalu pour Lionel Girardin".

Ce dernier a été suspendu de ses fonctions de municipal au printemps après l'ouverture d'une enquête pénale pour gestion déloyale et abus de confiance. La semaine dernière, 24 heures révélait que des perquisitions avaient été menées chez les municipaux de Vevey Libre sous le coup d'une instruction pénale pour violation du secret de fonction.

A gauche, le texte a également trouvé du soutien. Sans son adoption il sera "impossible de travailler de manière sérieuse, quel que soit le bord politique", a argumenté d'Isabel Jerbia. Toujours au sein du groupe, le postulat a par ailleurs été jugé "pondéré et juste".

Trou de souris

Que nenni a rétorqué Nicolas Bonjour de Vevey Libre. Et de s'interroger: les deux municipaux ne sont-ils pas des lanceurs d'alerte? Et peut-on mettre les soupçons de gestion déloyale et de conflit d'intérêts à l'égard de Lionel Girardin au même niveau que ceux de violation du secret de fonction qui visent Jérôme Christen et Michel Agnant? "Nous sommes face à un trou de souris dans lequel on essaie de faire passer un éléphant", a-t-il conclu.

Au final, le postulat a été accepté et renvoyé à la Municipalité par 43 oui contre 35 non et 5 abstentions. A noter que le texte attend également de celle-ci qu'elle étudie l’opportunité de demander au Conseil d’Etat de repourvoir les sièges vacants. Lionel Girardin, élu sous la bannière socialiste, a lui été remplacé par Michel Renaud.

Plainte contre Girardin

S'agissant toujours de Lionel Girardin, la syndique Elina Leimgruber a par ailleurs indiqué que la Municipalité avait pris connaissance de nouveaux éléments et décidé le jour même de déposer formellement plainte à son encontre. Elle n'a pas fourni davantage de détails à ce propos.

Un peu plus tôt, devant le Conseil communal, une quinzaine de personnes se sont réunies pour exprimer leur ras-le-bol face à cette crise interne. Elles y ont fait circuler une pétition qu'elles ont remise au président de l'organe délibérant.

Au travail

Le texte demande à l'exécutif "in corpore de se remettre au travail avec toute l'attention voulue ou de démissionner à la fin de l'année, ouvrant ainsi la voie à des élections et à un nouveau départ".

Si la syndique n'a pas caché qu'à titre personnel, elle comprenait la demande de démission en bloc, elle n'y voit toutefois pas une solution. Qu'est-ce que cela réglerait d'ouvrir une vacance générale à la veille de la Fête des Vignerons, a-t-elle ainsi lâché. Et d'ajouter que malgré les problèmes, l'administration communale fonctionne.

Crise qui dure

A Vevey, la crise couve depuis l'an dernier. En décembre 2017, un processus de médiation suite à des tensions internes à la Municipalité avait été interrompu.

La situation s'est encore envenimée au printemps 2018 après la révélation des soupçons à l'encontre de Lionel Girardin. Alors qu'il était président de la fondation Apollo, active dans le logement social, l'homme affilié au PS aurait confié des mandats rémunérés à des proches. Il est aussi soupçonné d'avoir exercé au sein de la structure un travail rémunéré via sa propre société, ce qui est interdit pour les fondations d'utilité publique exonérées d'impôts.

 

(KEYSTONE-ATS / PHOTO : JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hockey

Connor Hughes grandit en même temps que Lausanne

Publié

le

Connor Hughes a fait un bon match et il a été aidé par Andrea Glauser (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Pour égaliser à 2-2 en finale de National League, le LHC a dû réaliser un grand match. Andrea Glauser et Connor Hughes ont été déterminants.

Pour battre Zurich 5-2, il n'y a pas de miracle, il faut sortir un match quasi parfait. Et c'est ce que le LHC a réussi mardi soir devant son public. Un public bruyant qui a porté ses Lions tout au long de la partie. Et surtout lors de ce 3 contre 5 à la fin de la période médiane. En avance de deux buts (3-1), les Vaudois sont parvenus à préserver ce score au moment de la deuxième pause.

"C'était incroyable durant cette phase, je dois à Glauser un six-pack de bières", glisse Connor Hughes avec le sourire. Le portier lausannois fait référence à l'arrêt de la 39e lorsque la cage est vide et que le Fribourgeois bloque l'envoi zurichois qui aurait permis au "Z" de revenir à 3-2. C'est un peu comme la canne de Rudolfs Balcers lors de l'acte III à Zurich, lorsque Fabian Heldner a une chance d'égaliser à 3-3 à la 51e.

"J'ai vraiment senti le public derrière nous lors de ces minutes-là, se remémore Hughes. On aurait dit un quatrième joueur sur la glace pour nous aider. Honnêtement, il ne me semble pas qu'on leur a trop donné durant cette double infériorité numérique, on les a bien laissés sur l'extérieur. Je ne sais même pas combien de tirs ils ont mis sur notre but, mais je dirais qu'il n'y en a pas eu tant que ça. On a vraiment bien tenu notre système."

Meilleur que Hrubec sur ce match

Alors que l'on imaginait Simon Hrubec prendre le dessus sur l'inexpérimenté Hughes à ce stade de la compétition, le Canado-Suisse a remporté son duel à distance sur cet acte IV. "J'essaie de jouer mon jeu, note le portier lausannois. Je sais bien que je n'ai pas tellement d'expérience, mais j'essaie de tourner cela à mon avantage. Je ne sais pas si je suis relax ou si c'est plutôt l'adrénaline qui traverse mon corps. Le fait est que ça fonctionne plutôt bien pour l'instant."

Très humble, Hughes évite bien entendu de tirer la couverture à lui et salue le travail de ses coéquipiers avec sincérité: "Je trouve qu'au fil de cette finale, nous sommes meilleurs en tant qu'équipe sur le plan défensif. Je n'ai pas aimé mes deux premiers matches d'un point de vue personnel, c'est mieux allé par la suite, mais je suis sûr que je peux augmenter le niveau."

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey

Play-off: Lausanne égalise contre les Zurich Lions

Publié

le

Les Lausannois se congratulent après le 4-1 (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Lausanne a remporté l'acte IV de la finale des play-off de National League mardi à domicile. Les Vaudois se sont imposés 5-2 face à Zurich pour égaliser à 2-2 dans la série.

Lausanne n'abdique pas! Sur leur territoire, les Lions de Malley ont encore une fois pris le meilleur sur leur adversaire. Une victoire méritée pour une équipe qui possède une impressionnante confiance en elle.

Dans les matches, il y a souvent des événements plus importants que d'autres. Ce quatrième acte fut plutôt riche en buts, mais si Lausanne en est à 2-2 ce soir, c'est aussi parce que le club vaudois a su gérer à merveille la fin de la période médiane. Forcés à jouer en double infériorité numérique pendant 97 secondes pour une pénalité sévère contre Bozon et une canne dans la figure de Juho Lammikko de la part de Cody Almond, les hommes de Geoff Ward ont su faire le dos rond.

Poussés par leur public, les Lausannois ont tenu le choc et ça les a galvanisés pour la suite. Parce qu'il y a notamment eu ce sauvetage d'Andrea Glauser alors que la cage était vide à la 39e. Juste avant ces minutes en désavantage numérique, les Vaudois avaient eu la chance de leur côté puisqu'à la 35e Sven Andrighetto a frappé le poteau.

Simon Hrubec humain après tout

Un autre facteur a pesé lourd dans cette rencontre. Ce que l'on pensait ne jamais arriver s'est produit. Excellent jusqu'à présent dans ces play-off, Simon Hrubec est redevenu humain. Le gardien des Zurich Lions a encaissé deux buts évitables. Et ce sont deux réussites qui ont eu un véritable impact sur la partie.

A la 25e, le portier tchèque a laissé filer le puck sur un lancer excentré de Robin Kovacs et Lausanne a pu prendre deux longueurs d'avance. Mais c'est surtout sur le 3-1 de Tim Bozon à la 34e que le Tchèque s'est troué. Et ce goal est intervenu 128 secondes après la réduction du score des Zurichois, soit juste quand ces derniers pouvaient profiter d'un évident momentum pour faire douter les Lions de Malley.

Les Lausannois ont classé l'affaire en power-play à la 51e grâce à Jiri Sekac. Et ce n'est pas la réussite tardive de Denis Hollenstein à la 58e qui est venue remettre en cause l'issue de la partie. Surtout que le LHC a pu inscrire le 5-2 dans la cage vide par Cody Almond.

Les deux équipes vont donc se retrouver jeudi à 20h à Zurich pour un acte V et les Lions de Malley ont l'assurance de disputer une dernière partie devant leur public samedi soir pour une sixième manche forcément décisive, d'un côté comme de l'autre.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey

LHC-ZSC: Lausanne remporte le match et revient à 2-2

Publié

le

Continuer la lecture

Vaud

"Un Tour déjà réussi" pour Antoine Aebi

Publié

le

Antoine Aebi a réussi un superbe prologue (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Le Vaudois Antoine Aebi a signé la meilleure performance helvétique lors du prologue du Tour de Romandie à Payerne. Avec sa 10e place, sa semaine et d'ores et déjà réussie.

Déjà présent l'année passée avec l'équipe de Swiss Cycling sur les routes romandes, le coureur de 25 ans n'avait pas terminé une étape parmi les 100 premiers. "Je me disais qu'un top 20 serait déjà un super résultat, alors je suis plus que satisfait" a-t-il déclaré. "Cela signifie aussi que mon Tour de Romandie est déjà réussi, et que le reste de la semaine sera du bonus."

Antoine Aebi ne s'enflamme toutefois pas après cette belle performance. "Le niveau physique est bon, je n'aurais pas fait ce résultat si je n'avais pas de bonnes jambes. Mais ça n'a rien à voir avec ce qu'on va vivre ces prochains jours", a-t-il ajouté.

Longue attente pour Zijlaard

Vainqueur surprise du jour, Maikel Zijlaard (Tudor) a signé quant à lui sa première victoire sur le World Tour pour enfiler le maillot jaune de leader. "La journée n'aurait pas pu mieux se passer. Je vais essayer de profiter au maximum avec ce maillot sur les épaules."

Parti à 15h16, le Néerlandais a dû attendre plus de deux heures et le dernier partant, le champion des Etats-Unis du contre-la-montre Brandon McNulty (UAE), pour célébrer. "Battre des spécialistes comme Josef Cerny, Ethan Hayter ou Rémi Cavagna, c'est vraiment incroyable", s'est réjoui Zijlaard.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Cancer

Dès ce jour, une occurrence réellement prometteuse pour vos affaires va se concrétiser grâce à votre habileté diplomatique. Félicitations à vous !

Les Sujets à la Une

X