Rejoignez-nous

Lausanne

Des garden parties et des Bordul parties pour cet été

Publié

,

le

Lausanne repense son agenda culturel estival. De juin à septembre, la Ville invite sa population et les touristes à profiter de ses manifestations.

« Lausanne à l’heure d’été », c’est le nom de cet agenda. Parmi les nouveautés cette année : des soirées les samedis au bord du lac, à la Jetée de la Compagnie. Mais aussi des garden parties, qui prendront leurs quartiers dans les parcs lausannois durant cinq weekends de juillet et d’août. Deux mois creux, où les théâtres sont fermés... Selon Grégoire Junod, syndic de Lausanne et municipal en charge de la culture, il y a bien un public qui attend une offre culturelle :

Grégoire JunodSyndic de Lausanne, en charge de la culture

Et ces fameuses garden parties font partie de l’agenda des manifestations. Elles mobilisent plusieurs services de la Ville, et s’adresse à un large public. Fabrice Bernard, secrétaire général de l’association Lausanne Estivale :

Fabrice BernardSecrétaire général de l’association Lausanne Estivale

Des soirées les samedis au bord du lac, à la Jetée de la Compagnie, attendent aussi les noctambules. Des « Bordul parties » plus précisément. Fabrice Bernard :

Fabrice BernardSecrétaire général de l’association Lausanne Estivale

La liste des événements lausannois est à retrouver sur le www.lausanne.ch

 

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lausanne

Lausanne Jardins retient 31 lauréats pour son édition 2024

Publié

le

Le jardin des délices métalliques est l'un des projets lauréats pour l'édition 2024 de Lausanne Jardins. (© LJ24)

Les résultats de la prochaine édition de Lausanne Jardins ont été dévoilés samedi. Sur les 121 propositions reçues du monde entier, 31 projets ont été primés. La plupart deviendront des jardins au cours de l'été 2024.

En attendant que les jardins lauréats se concrétisent l'an prochain, les projets sélectionnés et ceux non retenus seront exposés dès lundi et jusqu'au 15 avril dans les serres de l'établissement horticole de la Bourdonnette. Les projets du concours interne du Service des parcs et domaines de la Ville, ainsi que les travaux d'étudiants seront aussi montrés.

Lausanne Jardins est organisé une fois par législature, sa dernière édition remontant à 2019. L'été prochain, et pour la première fois de son histoire, la manifestation se tiendra au bord du Léman. Diverses créations seront installées au parc Bourget, à Vidy, Ouchy ou encore Bellerive.

"Soixante ans après Expo 64, ce site offre l'occasion de réfléchir aux enjeux d'un grand parc d'agglomération et appelle à repenser notre rapport à l’eau, sous toutes ses formes: à la fois risque, ressource et support de cycles métaboliques", soulignent les organisateurs.

Sur le thème "Entre l'eau et nous", le concours a réuni 121 projets venus de Suisse, de Belgique, d'Ecosse, du Maroc, du Canada ou encore de Tchéquie. Un jury, composé d'architectes paysagistes, d'urbanistes, de spécialistes en hydrologie et histoire de l'art, s'est réuni durant deux jours pour délibérer et désigner les lauréats.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Lausanne

De Quito aux Faverges, le portrait de Luis Ludena

Publié

le

Luis Ludena, arrivé en Suisse à l'âge de 15 ans, travaille désormais à la maison de quartier des Faverges à Lausanne. (© Robin Jaunin)

La semaine dernière s’est déroulée à Lausanne la 17e semaine d’actions contre le racisme. Projections, tables rondes, ou encore ateliers. Dans ce cadre, nous avons voulu mettre en lumière le parcours de Luis Ludena, assistant socio-culturel dans une maison de quartier à Lausanne.

Mercredi, en début d’après-midi. Les jeunes du quartier des Faverges se retrouvent dans la Maison de rencontres. Ils préparent les activités du jour et de la fin de semaine. C’est dans ce cadre que nous rencontrons Luis Ludena, qui nous accueille avec un grand sourire. Luis a 44 ans, travaille comme animateur socio-culturel à la Maison de quartier de Faverges. Il est arrivé en Suisse à 15 ans, depuis Quito, la capitale de l'Equateur.

Luis LudenaAnimateur socio-culturel

Comment gérer son arrivée en Suisse, à 15 ans, sans papier et sans connaître la langue ?

Luis LudenaAnimateur socio-culturel

Luis Ludena est expulsé deux fois de Suisse. Il reviendra dans le pays en attendant l’obtention de son permis de séjour. Il réalisera par la suite un apprentissage, et se formera à la HES. Au carrefour des cultures équatorienne et suisse, Luis Ludena a finalement trouvé sa place :

Luis LudenaAnimateur socio-culturel

La Ville de Lausanne compte 160 nationalités sur son territoire. La Municipalité dit œuvrer pour soutenir et entretenir ce multiculturalisme.

Emilie MoeschlerMunicipale lausannoise chargée de la cohésion sociale

Aujourd’hui, Luis Ludena travaille comme animateur socio-culturel à la Maison de quartier de Faverges. Il est important pour lui d’accompagner les jeunes, et de participer à des projets comme la Semaine d’actions contre le racisme :

Luis LudenaAnimateur socio-culturel

Quant à la ville de Lausanne, elle met régulièrement sur pied des événements via son Bureau lausannois pour les immigrés, le BLI.

Continuer la lecture

Lausanne

Le voleur présumé de clés d'appartement arrêté par la police

Publié

le

La Police de Lausanne rappelle qu'il est vivement déconseillé de laisser les clés de son logement dans une boîte aux lettres ou de les cacher à l'extérieur (paillasson, pots de fleurs, etc). Elle recommande plutôt de les déposer chez une personne de confiance (archives). (© Keystone/LAURENT GILLIERON)

Un ressortissant algérien de 50 ans, soupçonné d'avoir dérobé des clés d'appartement laissées par les locataires dans les boîtes aux lettres à Lausanne, a été récemment arrêté par la police et incarcéré. Clés en main, l'homme pénétrait ensuite dans les logements pour faire main basse sur les valeurs qui s'y trouvaient.

L'interpellation par des inspecteurs de la Brigade de recherches de la Police judiciaire de Lausanne remonte au 16 mars dernier, a indiqué vendredi la police municipale. Plus tôt ce jour-là, ils l'avaient observé rentrer et sortir sans raison dans plusieurs immeubles au centre-ville et dans le nord de Lausanne, précise-t-elle.

Selon les premiers éléments de l'enquête menée en collaboration avec la Brigade du patrimoine, le suspect aurait commis plusieurs vols par introduction clandestine ces derniers mois en utilisant toujours le même procédé. Il fouillait les boîtes aux lettres dans les immeubles et lorsqu'il y découvrait des clés laissées par les locataires, il les dérobait, puis pénétrait dans le logement.

Bijoux et petites sommes

Il s'emparait alors de quelques bijoux ou de petites sommes d'argent afin de ne pas éveiller de soupçons. Il quittait ensuite l'appartement en verrouillant derrière lui et en redéposant les clés là où il les avait trouvées, détaille la police L'homme, récidiviste et en situation irrégulière en Suisse, a été dénoncé au Ministère public pour vol et rupture de ban. Il a été incarcéré.

Dans le cadre de cette enquête, la police invite toutes les personnes habitant à Lausanne et ayant pour habitude de laisser les clés de leur logement dans leur boîte aux lettres à vérifier que des bijoux ou des valeurs n'aient pas disparu à leur domicile. Le cas échéant, elles sont priées de l'annoncer à la police.

La Police de Lausanne en profite pour rappeler qu'il est vivement déconseillé de laisser les clés de son logement dans une boîte aux lettres ou de les cacher à l'extérieur (paillasson, pots de fleurs, etc). Elle recommande plutôt de les déposer chez une personne de confiance.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Lausanne

Lausanne: campagne de prévention et d'information dans l'hôtellerie

Publié

le

Les produits chimiques dans l'hôtellerie: tel est le thème de la campagne de prévention et d'information de l'inspection du travail lausannoise cette année (photo symbolique). (© Keystone/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

L'inspection du travail de Lausanne a lancé courant mars sa campagne de prévention annuelle. Elle porte sur l'utilisation et la gestion des produits chimiques dans les hôtels, après avoir ciblé l'an dernier les entreprises de nettoyage.

"La lutte en faveur de meilleures conditions de travail fait partie des priorités de la Municipalité. Avec ces campagnes annuelles, nous souhaitons informer les employeurs et les travailleurs sur les bonnes pratiques professionnelles. En Suisse, par exemple, environ 1000 décès prématurés chaque année sont dus à des produits chimiques en lien avec une activité professionnelle", explique Emilie Moeschler, municipale en charge des sports et de la cohésion sociale, citée vendredi dans un communiqué.

Dans ce but, l'Inspection du travail Lausanne (ITL) a lancé une campagne de prévention sur l'utilisation et la gestion des produits chimiques dans les hôtels lausannois. Elle s'inscrit dans la ligne de l'action prioritaire "Protection de la santé et produits chimiques sur le lieu de travail" définie par le Secrétariat d'Etat à l'économie (Seco) et les inspections du travail.

Plusieurs types de produits

Concrètement, de mars à octobre 2023, les inspecteurs du travail procéderont à des visites afin de contrôler et informer sur le type des produits utilisés, la manière de les stocker ainsi que sur la formation du personnel et les équipements de protection mis à disposition. Ils vérifieront aussi si l'employeur fait appel à des spécialistes de la sécurité au travail, si des mesures visant la protection de la maternité sont en place et si l'entreprise dispose d'une organisation en cas d'urgence, détaille la Ville.

"Qu'il s'agisse du nettoyage des locaux, du lavage de la literie ou de l'entretien et la maintenance des équipements, plusieurs types de produits sont utilisés dans les hôtels", ajoute-t-elle.

En 2022, l'ITL a mené une précédente campagne dans les entreprises du domaine du nettoyage. Sur les quelque 30 entreprises visitées, la presque totalité utilise des produits dangereux. Seul un tiers d'entre elles ont déclaré faire appel à des spécialistes de la santé et de la sécurité au travail. Dans la moitié des cas, les fiches de données de sécurité des produits n'étaient pas disponibles.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Balance

Ne restez pas à la maison, entre 4 murs. Profitez de ce dimanche pour aller voir des personnes dont la compagnie et les paroles vous feront du bien !

Les Sujets à la Une

X