Rejoignez-nous

Lausanne

En recul cette année, la croissance devrait redémarrer en 2024

Publié

,

le

La croissance du PIB vaudois va ralentir cette année, mais devrait progressivement remonter en 2024 (photo d'illustration). (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

L'économie du canton de Vaud continue de "tenir le cap". C'est ce qu'affirme la Commission conjoncture vaudoise, malgré un ralentissement de la croissance prévu cette année.

De 2,4% en 2022, la croissance du PIB vaudois devrait se replier à 1,4% cette année. Ce recul, attendu, devrait s'inverser en 2024 avec un "redémarrage progressif" et une hausse prévue de 1,5%, souligne jeudi la Commission conjoncture vaudoise, un partenariat entre notamment l'Etat de Vaud, la Banque cantonale vaudoise (BCV) et la Chambre vaudoise du commerce et de l'industrie (CVCI).

Les perspectives pour le canton (+1,4% en 2023 et +1,5% en 2024) sont dans la lignée de celles prévues pour l'ensemble de la Suisse par le Seco (+1,1% et +1,5%).

Le degré d'incertitude reste néanmoins élevé, prévient la Commission conjoncture vaudoise. Elle cite les tensions géopolitiques, l'inflation, la hausse des taux d'intérêt ou encore le risque énergétique pour l'hiver à venir.

Chimie-pharma en tête

Au niveau des branches, la chimie-pharma devrait afficher une forte croissance (plus de 2%) cette année et en 2024. Le commerce, les services publics et parapublics ainsi que les transports et les communications pourraient connaître une croissance forte en 2023, puis modérée (de 0,5% à 2%) en 2024.

Une croissance forte est également attendue cette année dans l'hôtellerie-restauration, en raison notamment d'un rattrapage après les années Covid. L'an prochain, une stagnation est possible dans cette branche.

Construction en retrait

Dans les services aux entreprises et les activités immobilières ainsi que dans les services financiers, l'activité devrait se replier modérément (entre -0,5% et -2%) en 2023, avant de croître de manière modérée en 2024.

A l'inverse, l'industrie des machines et l'horlogerie pourraient connaître une stagnation cette année, puis un repli modéré l'an prochain. Dans la construction, des replis respectivement modéré et marqué pourraient survenir cette année et en 2024.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lausanne

Lausanne: un mois pour la visibilité LGBTIQ+ dans l'espace public

Publié

le

La Ville de Lausanne lance son premier "Mois d'actions et de visibilité LGBTIQ+" qui se tiendra en juin 2024 (photo prétexte). (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

La Ville de Lausanne lance son premier "mois d'actions et de visibilité LGBTIQ+"qui se tiendra en juin, à l'occasion du "mois des fiertés". Cette première édition déploie une palette d'activités pour promouvoir l’inclusion des personnes LGBTIQ+ dans l'espace public, thématique de cette année.

Onze activités sont programmées: conférences, projections cinématographiques, courses à pied, lectures pour les enfants, ateliers de danse et bien plus encore, écrit la Ville de Lausanne mercredi dans un communiqué.

Le "mois d'actions et de visibilité LGBTIQ+" sera inauguré samedi lors du vernissage de l'exposition (In)Visibles, avec l'association coorganisatrice Tou·te·x·s visibles. A découvrir sur le Grand-Pont pendant tout le mois de juin. Créées par l'artiste lausannoise Line Marquis, les affiches de cette première édition seront exposées dans les rues lausannoises, ainsi qu'en aperçu sur les écrans des TL.

"Conformément à la stratégie municipale LGBTIQ+, nous souhaitons que Lausanne soit une ville où toutes les personnes se sentent respectées dans l'espace public", a déclaré Pierre-Antoine Hildbrand, municipal en charge de la politique LGBTIQ+, cité dans le communiqué.

www.lausanne.ch/lgbtiq-agenda

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Lausanne

Moustique tigre: lutte payante dans le canton de Vaud

Publié

le

La lutte contre le moustique tigre permet de limiter son expansion, voire de l'éradiquer, constate le canton de Vaud. (© KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

Les mesures de lutte contre le moustique tigre sont efficaces et se poursuivent dans le canton de Vaud. Selon les autorités, il est possible de freiner son extension, voire de l'éradiquer dans certains cas. La population est toujours invitée à collaborer.

A la suite de la campagne 2023, le canton de Vaud a recensé des populations établies dans les communes de Nyon, Préverenges, Lausanne. Il a également reçu de nouvelles signalisations dans les communes de Crissier, Bussigny, Pully et Vevey, indique-t-il dans un communiqué publié mardi.

Raison de se réjouir, au cours de l'année 2023, la commune de Bourg-en-Lavaux (Cully) s'est défaite du moustique tigre grâce à l'excellent travail réalisé sur place. Trélex et Prilly ont aussi été traitées avec succès les années précédentes, ce qui confirme l’utilité et l’efficacité des mesures préventives.

Des pièges pour attirer les femelles

Cette année, un monitorage a lieu dans les communes de Nyon, Préverenges, Bussigny, Crissier, Lausanne, Cully, Vevey, Aigle, Bex et Yverdon. Au total, 69 pièges pondoirs ont été répartis dans des lieux susceptibles d’attirer d’éventuelles femelles prêtes à pondre et seront relevés toutes les deux semaines.

Les employés communaux bénéficient d’une formation et d’un accompagnement durant la saison. En cas de relevé positif, un traitement est effectué immédiatement par les autorités à l’aide d’un biocide à action ciblée, sans impact sur le reste de l’environnement, et la surveillance est accrue. Il a déjà été effectué fin avril à Nyon, Préverenges, Crissier et Lausanne.

Le public est invité à collaborer en éliminant tous les lieux favorables à la ponte, c’est-à-dire les petites collections d’eau inerte (coupelles d’eau, vieux pneus, trous dans les murs, récipients abandonnés non couverts, arrosoirs, etc.) et à signaler tout moustique actif de jour sur la plateforme nationale www.moustiques-suisse.ch.

Bouches de canalisation

Le canton de Genève a annoncé de son côté lundi qu'il va traiter 8000 bouches de canalisation durant les semaines à venir avec un anti-larve biologique. Plus d'une dizaine de communes genevoises et services cantonaux se sont ainsi déjà organisées et équipées.

Selon le communiqué, la colonisation s'accélère à Genève. Signalé pour la première fois en 2019, il était déjà noté sur 8 km en 2022, tandis qu'en 2023, sa présence n'affectait pas moins de 46 km2.

En Valais aussi, sa population se renforce. Le canton a fait savoir la semaine dernière qu'il allait intensifier sa stratégie. Cinquante pièges seront en fonction sur l'ensemble du territoire cantonal.

Surveillance nationale

Le moustique tigre est surveillé à l'échelle suisse en raison de son danger potentiel pour la santé. Il peut transmettre différentes maladies comme la dengue, le virus Zika ou le Chikungunya. Jusqu'à présent, aucune infection sur le territoire n'a encore été enregistrée.

L'insecte piqueur a été repéré pour la première fois en Suisse au Tessin en 2003. Il a été signalé à Bâle en 2015, puis dans les Grisons, dans la ville de Zurich, dans les cantons de Vaud, de Genève et du Valais notamment.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Lausanne

Vingt millions de plus pour le Campus Santé à Chavannes-près-Renens

Publié

le

Le Campus Santé, ici en 2022 lors du lancement du chantier, doit ouvrir en 2026 (archives). (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

Le Grand Conseil vaudois a accepté mardi d'accorder trois crédits additionnels pour le futur "Campus Santé", actuellement en construction à Chavannes-près-Renens près de l'Université de Lausanne. L'objectif consiste à améliorer le projet en le rendant plus "durable".

Adoptés à l'unanimité, les crédits additionnels atteignent 20,45 millions de francs, qui s'ajoutent aux 165,6 millions déjà accordés en 2022 lors de l'octroi des crédits d'ouvrage. Avec ces montants supplémentaires, il s'agit notamment d'augmenter la surface des panneaux solaires de 4860 à 9176 m2. Cela permettra de générer environ 2000 MWh/an, couvrant ainsi 104% des besoins électriques des quatre bâtiments.

Ces modifications intègrent aussi l'utilisation de bois et optimisent la ventilation naturelle en façade. Le décret vise aussi à régulariser l'autorisation de dépenses supplémentaires pour finaliser des fouilles archéologiques.

La conseillère d'Etat Isabelle Moret a reconnu que ces ajustements avaient "un coût", mais qu'il était nécessaire de rendre "plus durable" de tels projets, quand cela était possible. "Il est beaucoup plus difficile de le faire après coup" lorsque les constructions sont achevées, a-t-elle ajouté, faisant référence au pôle muséal de Plateforme 10.

La date d'ouverture du Campus Santé est prévue pour septembre 2026. Il fera partie d'un nouveau quartier d'une dizaine d'hectares sur le site des Côtes de la Bourdonnette et sera fréquenté par plusieurs milliers d'étudiants.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Lausanne

L'été approche, le Passeport Vacances revient !

Publié

le

Plus de 200 activités sont proposées pour cette édition 2024 : peintures, sports, découvertes, il y en a pour tous les goûts (Archives © Passeport Vacances)

Vacances d'été riment avec le retour du Passeport Vacances. En région lausannoise, il regroupe 38 communes et propose cette année plus de 200 activités. Nouveauté 2024, l'achat du Passeport et l'inscription aux activités se dérouleront uniquement en ligne.

A l’approche de l’été, c’est bientôt le retour du Passeport Vacances ! Celui de la région lausannoise regroupe 38 communes et propose plus de 200 activités pour les 9-15 ans. Elles seront proposées cette année, dans deux créneaux, du 1 au 14 juillet et du 5 au 18 août.

Madelleen Favre est la responsable du Passeport Vacances dans la région lausannoise :

Cette année, plus de deux cents activités sont proposées, dont septante nouvelles. Comment sont sélectionnées ces activités ?

Madelleen Favre est la responsable du Passeport Vacances dans la région lausannoise :

Parmi ces deux cents activités, les enfants participants devront faire des choix. Il ne sera en effet pas possible de tout faire. On retrouve Madelleen Favre :

Désormais uniquement en ligne

La grande nouveauté de cette édition 2024 est le passage au tout "online". L'achat, tout d'abord, ne se fera plus que sur le site du Passeport Vacances. Plus moyen donc de l'acheter via les différentes communes. Une simplification de la procédure promet l’association en charge de l'organisation dans la région lausannoise.

En plus de l’achat, l’inscription aux différentes activités se déroulera également sur le site. Une gestion facilitée selon Madelleen Favre, responsable du Passeport Vacances dans la région lausannoise :

Rappelons que pour acquérir le Passeport Vacances de la région lausannoise, il faut absolument habiter sur une des 38 communes participantes.

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Scorpion

Les conjugaisons astrales favorable vous apportent maintenant d'importantes satisfactions. Il faut bien reconnaître que vous ne les avez pas volées !!!

Les Sujets à la Une

X