Rejoignez-nous

Lausanne

Maintien de la détention provisoire pour "Brian"

Publié

,

le

Le jeune homme a commis la plupart des délits qui lui sont maintenant reprochés alors qu'il était retenu au pénitencier de Pöschwies, à Regensdorf ZH (archives). (© KEYSTONE/ENNIO LEANZA)

La justice zurichoise pouvait ordonner la détention provisoire de "Brian". Le Tribunal fédéral considère aussi que le jeune homme risque de commettre de nouvelles infractions graves. Une réévaluation doit être effectuée en vue d'une prolongation de la détention.

La Cour suprême du canton de Zurich s'est fondée sur une expertise psychiatrique datant de 2019 lorsqu'elle a rejeté le recours de Brian contre son placement en détention provisoire en novembre 2022. A ce moment-là, le jeune homme était dans l'attente d'un nouveau jugement suite à un renvoi du Tribunal fédéral.

Dans un arrêt publié vendredi, le Tribunal fédéral considère que la décision de la justice zurichoise d'ordonner une nouvelle évaluation du risque de récidive est adéquate dans la perspective d'un réexamen de la détention à l'avenir. Le jeune homme a été maintenu en détention en raison d'une série de délits commis en prison depuis 2018.

Tentatives de lésions corporelles

Âgé aujourd'hui de 28 ans, Brian répond notamment de tentatives de lésions corporelles graves. Après avoir brisé une vitre de sécurité, il a lancé un morceau de verre grand comme la main et épais de 1,2 centimètre en direction d'une porte entrouverte derrière laquelle se tenait un gardien. Celui-ci a subi des coupures légères à la tête.

Dans sa décision, la Cour suprême constate que seul le hasard a permis que le fonctionnaire ne soit pas atteint en pleine face ou aux yeux. Outre cette action, 32 autres incidents - des violences ou des menaces - sont reprochés à Brian.

Le Tribunal fédéral partage la position de la justice zurichoise qui justifie le risque de récidive par les antécédents du recourant et le trouble de la personnalité mentionné dans l'expertise psychiatrique.

Hostilité au système

Les juges cantonaux relèvent que Brian a adopté une attitude oppositionnelle persistante, sans tenir compte des conséquences. Il est sujet à des escalades fréquentes dans son comportement - que ce soit afin d'obtenir son transfert dans un autre établissement ou pour causer le plus de dommages possible à un système qu'il perçoit comme hostile.

La Cour suprême n'attribue pas autant de poids que le recourant à l'amélioration de son comportement à la prison de Zurich, dans laquelle il a été transféré il y a un an. Une partie des nouveaux délits qui lui sont reprochés y ont été commis.

La défense va à Strasbourg

Dans un communiqué, l'équipe de défense de Brian a fait part de son indignation face à la décision des juges de Mon Repos et annoncé son intention de saisir la Cour européenne des droits de l'homme. Elle estime en effet que le jugement se fonde sur "de pures suppositions et insinuations" et se base en outre sur "un ancien rapport d'un expert partial".

L'équipe ne croit pas à un risque de récidive. "Tous les délits qui sont reprochés à Brian ont eu lieu (...) à l'intérieur des murs de la prison et étaient dirigés contre les gardiens. Pour quelle raison représenterait-il un danger en liberté?"

Des procédures qui se chevauchent

En mai 2021, Brian a été condamné à une peine de 6 ans et 4 mois ainsi qu'à une peine pécuniaire. La Cour suprême a renoncé à une mesure ou un internement proposé par le Ministère public. L'accusé répondait de dommages à la propriété, menaces, injures et tentative de lésions corporelles graves pour des actes commis dans divers établissements de détention. Ce jugement a été annulé en novembre 2021 par le Tribunal fédéral qui a renvoyé la cause à l'instance précédente.

En octobre 2022, la Cour suprême a ordonné la libération du jeune homme, estimant que son maintien en détention pour motifs de sûreté ne se justifiait plus au vu de la peine encourue. Avant que Brian ne puisse quitter la prison, le Ministère public a ordonné son arrestation et son placement en détention en raison des nouveaux délits qui lui sont reprochés. (arrêt 1B_22/2023 du 13 février 2023)

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Lausanne

Lausanne: plans d'affectation à l'enquête publique

Publié

le

Lausanne veut fixer de nouvelles règles de construction pour répondre aux enjeux climatiques (photo d'illustration). (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

La Municipalité de Lausanne met à l'enquête publique une révision partielle du Plan général d'affectation (PGA) ainsi que le Plan d'affectation communal des territoires forains (hors zones urbaines). Ces deux documents visent à édicter de nouvelles règles de construction pour répondre aux défis liés au climat et au patrimoine.

La modification partielle du PGA - en attendant sa révision complète - vise à "une meilleure prise en compte des espaces ouverts dans les projets de constructions et un renforcement de la qualité des espaces verts", indique lundi la Municipalité.

Par exemple, de nouvelles exigences de végétalisation des toitures plates sont introduites. Des règles incitatives sont aussi proposées pour une meilleure utilisation de l'énergie.

Toujours dans le cadre de projets de constructions, le nombre de places de parc privées autorisées est réduit. L'emprise au sol des surfaces souterraines est aussi limitée. De manière générale, la pleine terre doit être conservée "autant que possible" et la biodiversité "augmentée", poursuit le communiqué.

La Ville de Lausanne fixe également de nouvelles règles pour "renforcer les exigences en terme d'intégration des constructions dans leurs environnements." A noter aussi que la commission consultative d'urbanisme et d'architecture (CCUA) est inscrite comme "organe contribuant à promouvoir un développement urbain et architectural de qualité à Lausanne."

Hors zone urbaine

Concernant cette fois-ci les territoires forains (comme par exemple le Chalet-à-Gobet, Vers-chez-les-Blanc, Montheron, Montblesson ou encore Bois-Genoud), la Ville explique qu'elle doit "rapidement procéder à la réduction de la zone à bâtir dédiée au logement, considérée comme surdimensionnée." Raison pour laquelle un nouveau Plan d'affectation communal pour ces territoires a été élaboré.

Celui-ci doit aussi permettre, en plus de la diminution de la zone à bâtir, de protéger les qualités patrimoniales des lieux, renforcer les espaces de sport et loisirs existants, préserver le paysage et valoriser l'agriculture de proximité.

Les deux documents - révision partielle du PGA et plan d'affectation des territoires forains - sont mis à l'enquête publique du 17 avril au 16 mai. Après le traitement des oppositions, ils seront ensuite soumis au Conseil communal, l'organe compétent pour les adopter.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Lausanne

CGN: les portes ouvertes attirent plus de 7000 personnes

Publié

le

Des visiteurs ont découvert ce week-end le nouveau bateau Naviexpress lors des portes ouvertes de la CGN. (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Plus de 7000 personnes ont profité ce week-end des portes ouvertes à la CGN, annonce dimanche soir la compagnie. L'événement a eu un goût particulier cette année après l'accident du "Simplon".

Le bateau Belle Epoque a été fortement endommagé fin mars, pris dans une tempête alors qu'il était amarré à Cully. Ce week-end au chantier naval d'Ouchy, les visiteurs ont pu se rendre compte de l'étendue des dégâts, notamment la coque, touchée sur toute sa longueur.

La CGN avait posé un panneau devant le vapeur centenaire pour expliquer le déroulement de l'accident. Son directeur, Pierre Imhof, était aussi présent pour répondre aux questions du public.

Pour mémoire, la CGN vient de mandater une enquête externe pour déterminer les circonstances exactes de l'accident et établir les responsabilités.

Premier Naviexpress

Ce week-end à Ouchy, le "Simplon" n'était toutefois pas la seule "vedette" des portes ouvertes de la Compagnie générale de navigation sur le lac Léman (CGN). Les personnes présentes ont pu admirer les autres bateaux de la flotte, les Belle Epoque comme les plus modernes.

Il a notamment été possible de découvrir, en avant-première, les espaces clients du premier Naviexpress "Evian-les-Bains" qui devrait être mis en service fin 2024. Un nouveau type de bateau qui va renforcer les liaisons avec la France avec un impact environnemental réduit.

Durant tout le week-end, la CGN a aussi présenté les ateliers en charge des travaux de maintenance et de rénovation de la flotte. Au programme figurait également des visites de la "Suisse" et des mini-croisières à bord du "Général-Guisan".

Le prochain événement phare de la CGN sera la parade navale du dimanche 26 mai. Elle se déroulera pour la première fois dans deux villes: Vevey et La Tour-de-Peilz.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Lausanne

Lausanne fait la fête à la forêt samedi prochain à Sauvabelin

Publié

le

La 12e édition d'Arbracadabra aura lieu le 20 avril prochain à Sauvabelin à Lausanne (archives). (© Keystone/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

La forêt sera en fête samedi prochain à Sauvabelin, sur les hauts de Lausanne. Le fil vert de cette 12e édition d'Arbracadabra sera la cascade du bois, soit l'ensemble de sa filière, de la récolte à la production. Des professionnels de la forêt, des associations et des artistes participeront à cette journée, organisée par la Ville de Lausanne en partenariat avec l'association Arbracadabra.

"Forêts et qualité de vie sont indissociables. Ces milieux frais et agréables amènent tant de bienfaits pour la population, que le terme patrimoine forestier est plus que mérité. Ce patrimoine se transmet et se valorise, feuille après feuille, stère après stère, grâce à la gestion durable et raisonnée de nos forestiers, dont nous célébrons la profession dans cette 12e édition", explique la municipale Natacha Litzistorf, citée dans un communiqué.

De nombreuses animations viendront compléter l'offre avec des démonstrations de débardage à cheval, des ateliers de land art pour les enfants, des contes et des concerts. Les élèves des écoles lausannoises seront invités à découvrir la manifestation la veille.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Lausanne

Isabelle Moret à Washington pour une mission économique

Publié

le

La conseillère d'Etat vaudoise en charge de l'économie, Isabelle Moret, va se rendre aux Etats-Unis la semaine prochaine pour une mission économique (archives). (© Keystone/GIAN EHRENZELLER)

La conseillère d'Etat vaudoise Isabelle Moret se rendra du 15 au 19 avril dans la capitale américaine Washington. Elle a été invitée à accompagner le conseiller fédéral Guy Parmelin en tant que cheffe du Département de l'économie, de l'innovation, de l'emploi et du patrimoine (DEIEP) et membre du comité de la Conférence des chefs des départements cantonaux de l'économie publique.

Le programme de la visite prévoit des rencontres avec des représentants d'entreprises suisses actives aux Etats-Unis et des visites d'entreprises oeuvrant dans les sciences, dont l'intelligence artificielle et les technologies aérospatiales, a indiqué le Canton dans un communiqué. La participation à cette mission permettra à Mme Moret d'échanger avec des représentants de la chambre de commerce américaine ainsi que des membres du Congrès, est-il précisé.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Cancer

Vous êtes trop anxieux à propos de l'avenir. Attendez que les problèmes surviennent au lieu de vous prendre la tête à l'avance !

Les Sujets à la Une

X