Rejoignez-nous

Lausanne

Une motion propose de réviser la loi pour mieux débattre à l'école

Publié

,

le

Débats politiques ou non à l'école en période électorale... tout un débat! (archives). (© Keystone/FABRICE COFFRINI)

La décision d'interdire les débats politiques dans les écoles vaudoises avant les élections fédérales a refait parler d'elle mardi au Grand Conseil. Une motion de la gauche radicale demande de réviser la loi sur l'enseignement obligatoire (LEO) afin de mieux différencier la propagande politique des débats contradictoires.

L'interdiction décrétée par le ministre PLR des écoles Frédéric Borloz "contraste avec l'attitude beaucoup plus ouverte adoptée par les autorités dans de nombreux cantons suisses qui autorisent de tels événements, y compris durant les campagnes électorales. Le Plan d'études romand encourage aussi l'organisation de débats démocratiques au sein de l'école", a dit Hadrien Buclin (EP).

Le chef du Département de l'enseignement et de la formation professionnelle (DEF) avait justifié sa décision, prise cet été, il y a deux semaines devant ce même Parlement. M. Borloz expliquait vouloir empêcher la tentation "d'une pêche aux voix" en période électorale.

"Pour que les débats soient sereins", ils devraient se dérouler avant la période de dix semaines précédant une élection, ou après cette élection. "Ma décision est à la fois ferme et modérée, car seule une petite période est concernée", avait-il argué.

Recours déposé

Cette interdiction avait fait bondir la gauche de l'hémicycle. Celle-ci avait déposé une résolution pour tenter d'infléchir la décision du conseiller d'Etat, mais son texte s'était heurté à la majorité de droite du plénum.

Un recours issu des rangs de la gauche a été finalement déposé vendredi dernier auprès de la cour constitutionnelle. Il vise à obtenir un effet suspensif de la directive du Conseil d'Etat.

"Interprétation discutable"

L'auteur de la motion a rappelé que M. Borloz s'était appuyé sur l'article 11 de la LEO qui interdit "toute forme de propagande politique (...) auprès des élèves". "Cette interprétation de la loi est très discutable, dans la mesure où la propagande suppose la diffusion unilatérale d'une opinion politique, à l'exclusion des points de vue divergents", estime l'élu de la gauche radicale.

"Un débat contradictoire, pour autant qu'il garantisse une représentation équilibrée des différents points de vue politique, ne relève donc pas de la propagande, mais est au contraire propre à favoriser la formation de l'opinion des élèves, à l'éveil de leur curiosité pour la vie démocratique et contribue ainsi à leur éducation à la citoyenneté", a affirmé M. Buclin.

Sa motion demande donc au Conseil d'Etat de soumettre au Grand Conseil une révision de l'article de loi en question. Resterait inchangée cette première phrase: "Toute forme de propagande politique, religieuse et commerciale est interdite auprès des élèves".

Et serait ajouté cette modification: "L'interdiction ne s'applique pas, notamment, à l'organisation de débats politiques contradictoires au sein des établissements de formation, à condition que ceux-ci garantissent une représentation équitable des différentes forces politiques du canton". La motion a été directement renvoyée en commission pour examen.

Interpellation Vert'libérale

Mardi toujours, les Vert'libéraux ont interpellé le gouvernement sur le même sujet. Leur représentant David Vogel souhaite que le Conseil d'Etat, "plutôt que d'interdire, revienne sur le cadre dans lequel ces débats doivent avoir lieu tant en période électorale que non électorale". Il a plaidé pour une réponse plus "nuancée".

L'élu suggère notamment que les "partis jeunes" ou des personnes non-candidates soient, par exemple, autorisés à débattre. Il propose aussi de confier l'organisation des débats à un organisme extérieur reconnu et neutre.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux olympiques

Cap sur le Musée olympique à Lausanne pour vivre les JO de Paris

Publié

le

Durant les JO, le Musée olympique se met à l'heure de Paris 2024. (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Le Musée olympique, à Lausanne, vivra dès vendredi à l'heure des JO de Paris 2024. Jusqu'au 11 août, il propose une série d'activités festives et sportives, incluant des ateliers, des démonstrations, des soirées musicales et la retransmission des moments forts de cette 33ème Olympiade d'été.

Vendredi, le musée investira les quais d'Ouchy pour la retransmission en direct de la cérémonie d'ouverture sur un écran géant installé près de la Fontaine olympique. Samedi et dimanche, les compétitions seront retransmises au même endroit.

En parallèle, le musée propose des animations de rugby, des démonstrations de VTT trial et des compétitions de skate pour les enfants dès 8 ans. Le 1er août, jour de Fête nationale, les amateurs de pétanque pourront participer à un tournoi dans le parc, encadré par des spécialistes. Une initiation est aussi proposée aux familles sur la terrasse du restaurant.

Escalade et tir à l'arc

Lors du deuxième week-end des JO, les 3 et 4 août, la grimpeuse suisse Sofya Yokoyama fera découvrir au public l'escalade sportive et défiera les plus téméraires, annonce le musée. Il sera aussi possible de tester sa précision au tir à l'arc et son équilibre grâce à une animation liée à la gymnastique.

Le dernier week-end, le parc olympique accueillera vendredi et samedi les Garden Parties lausannoise, qui proposent un mélange de concerts, spectacles, animations et balades. Au menu également des battles de breaking ouvertes à tous et du basketball acrobatique, puis la retransmission en direct de la cérémonie de clôture, le 11.

De Lausanne à Paris

Durant toute la période des JO, le duo de danseurs de la compagnie San.toor parcourra 520 km, symbolisant la distance entre Lausanne et Paris. Cette performance allie course, danse et dépassement de soi. Elle sera présentée dans le musée, où le public est invité à courir avec l'artiste sur un tapis de course.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Lausanne

Appartement en feu à Lausanne

Publié

le

Les pompiers sont intervenus avec cinq véhicules (image d'illustration). (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Un incendie a ravagé un appartement dimanche soir à Lausanne. Une personne qui se trouvait à l'intérieur du logis a été blessée. Elle a été conduite en milieu hospitalier.

Le sinistre s'est déclaré vers 22h30 dans un appartement de l’avenue de Morges. Sur place, les services de secours ont constaté un fort dégagement de fumée provenant du 5e étage. Les policiers ont sécurisé les lieux et mis en place une zone de contrôle pour la trentaine d’habitants de l’immeuble qui ont pu quitter leur appartement d’eux-mêmes, a annoncé lundi la police de Lausanne.

Les pompiers ont rapidement maîtrisé le feu. Une enquête a été ouverte pour déterminer les causes du sinistre. L'intervention a nécessité l’engagement de 14 sapeurs-pompiers avec cinq véhicules, de 12 policiers, de trois ambulances et d’un équipage du SMUR.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Culture

Lausanne: dès vendredi, des films en plein air au parc de Milan

Publié

le

Le Jardin botanique servira de cadre à une partie des projections (image d'illustration). (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

Le cinéma en plein air "Les Toiles de Milan" revient dès vendredi pour une nouvelle édition au coeur de Lausanne. Les trois premières soirées se dérouleront au parc de Milan, les trois suivantes au Jardin botanique voisin.

Du 26 au 28 juillet, les cinéphiles ont rendez-vous au parc de Milan pour trois soirées combinant courts et longs-métrages inédits en salles en Suisse romande. Vendredi, "Hundreds of Beavers" ouvrira les feux, une comédie déjantée - en hommage au cinéma muet - où un trappeur doit affronter une armée de castors.

Du 29 au 31 juillet, le Jardin botanique servira de cadre aux projections, elles aussi précédées d'un court-métrage. Le lundi 29, un film d'animation documentaire est à l'affiche: "They Shot the Piano Player" raconte la vie d'une figure de proue de la bossa nova brésilienne dans les années 60 - le pianiste Francisco Tenório Jr. - puis sa disparition sous la dictature argentine.

En clôture, le 31 juillet, les organisateurs proposent "We are the Guardians" un documentaire sur les gardiens de la forêt amazonienne et leur lutte pour protéger leur terre et leur culture. La projection sera précédée d'une visite guidée du Jardin botanique.

Les projections débutent à 21h45. Le nombre de places est limité, mais la réservation n'est pas possible. L'entrée est libre. En cas de pluie, les films sont montrés à la Maison de quartier Sous-Gare.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Lausanne

Femme mortellement happée par un train entre Villeneuve et Roche

Publié

le

Les trains ne circulaient que de manière restreinte entre Roche et Villeneuve vendredi en fin de journée (photo d'illustration) (© KEYSTONE/PABLO GIANINAZZI)

La perturbation du trafic ferroviaire vendredi en fin de journée entre Villeneuve et Roche (VD), sur la ligne Lausanne-Brigue, est due à un accident. Une Suissesse de 69 ans domiciliée en Valais a été happée par un train alors qu'elle traversait les voies hors passage à niveau. Son mari qui l'accompagnait est indemne.

Selon les premiers éléments de l'enquête, le couple a traversé les voies lorsqu'un train arrivait de Villeneuve à grande vitesse peu après 15h00. Malgré un freinage d’urgence, le train n’a pas pu s’arrêter et a heurté la victime qui est décédée sur place, a indiqué en fin de soirée la police cantonale vaudoise dans un communiqué.

Le trafic ferroviaire sur la ligne Lausanne-Brigue a connu des perturbations jusqu'à 20h30. Les lignes régionales IR90, RE, RE33, R3 et R4 ont été concernées, avec des retards et des suppressions de trains. Les voyageurs entre Villeneuve-gare et Aigle-gare et inversement ont dû utiliser les bus de remplacement, a précisé l'ex-régie fédérale.

Les lignes longues distances ont circulé avec un retard d'une dizaine de minutes et sur une seule voie, ont précisé les CFF, interrogés par l'agence Keystone-ATS.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Vierge

On va vous demander de revenir sur des accords discutés en mai, afin de les réévaluer et les réorienter. Vous en tirerez une meilleure efficacité alors !

Les Sujets à la Une

X