Rejoignez-nous

Vaud

Le Conseil d'Etat vaudois veut des automobiles moins polluantes

Publié

,

le

La conseillère d'Etat vaudoise Christelle Luisier a présenté lundi un projet de révision de la loi sur la taxe des véhicules automobiles. (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Le gouvernement souhaite davantage taxer les voitures qui dégagent le plus de CO2. Il entend aussi récompenser les bons élèves.

Sus aux émissions de CO2! C’est le message envoyé par le Conseil d’Etat lundi matin. Ce dernier a présenté son projet de loi sur la taxe des véhicules automobiles et des bateaux.

La révision propose plusieurs mesures: la suppression de la taxe de base de 40 francs pour les véhicules automobiles légers (moins de 3,5 tonnes), l'inscription officielle des critères poids/puissance dans le calcul de la taxe et l'introduction de bonus-malus selon les émissions de CO2 pour les voitures automobiles légères. Selon leurs émissions, les voitures pourraient bénéficier d’un rabais de 60, 75 et 90% ou d’une majoration de 10, 15 ou 20%.

La cheffe du Département des institutions et du territoire (auquel est rattaché le Service des automobiles et de la navigation) Christelle Luisier Brodard l’assure : il s'agit de la solution qui répond à la fois aux exigences environnementales et aux attentes de mobilité de la population.

Christelle Luisier BrodardConseillère d'Etat en charge du Département des institutions et du territoire
Environ 60% des véhicules légers du parc automobile vaudois sont concernés par une hausse de la taxe.

Mais pour la ministre PLR, tout a été mis en œuvre afin de ne pas sacrifier les intérêts de catégories sensibles de la population.

Christelle Luisier BrodardConseillère d'Etat en charge du Département des institutions et du territoire

Les différentes mesures impliquent une baisse de 6,5 millions de francs dans les caisses du canton. Comment l’explique-t-on? La réponse de Christelle Luisier Brodard.

Christelle Luisier BrodardConseillère d'Etat en charge du Département des institutions et du territoire

Le Conseil d’Etat s’est fixé deux principaux objectifs à travers cette révision de loi : diminuer les émissions de CO₂ du parc automobile de 20% à horizon 2030 tout d'abord.

Le gouvernement vaudois souhaite aussi augmenter la part de véhicules électriques à 15% des nouvelles immatriculations enregistrées chaque année. Une proportion qui est équivalente à celle visée par la Confédération.

Entre le réchauffement climatique d’un côté et les attentes des usagers de l’autre, l’exercice tient du funambulisme pour le Conseil d’Etat. Un autre phénomène limite la marge de manœuvre de l'exécutif cantonale: l’évasion fiscale des plaques d’immatriculation.

Christelle Luisier BrodardConseillère d'Etat en charge du Département des institutions et du territoire

Sujet sensible, la refonte a été le fruit d’une large consultation selon le Conseil d’Etat. Celui-ci a récolté quelque 36 retours en provenance de partis politiques, d’organisations ou d’autres autorités cantonales.

À noter que le projet de loi doit désormais passer devant le Grand Conseil.

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Culture

La 38e édition du far° à Nyon (VD) incite à "faire connivences"

Publié

le

Le far° se déroule à Nyon du 10 au 20 août (archive). (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

La 38e édition du far° se tient dès mercredi à Nyon (VD), jusqu'au 20 août. Le festival d'arts vivants veut inciter à faire "faire connivences".

"Cultiver l'art de faire naître les affinités qui nous lient autant que les impulsions à agir ensemble, dans la joie et la confiance que procurent la certitude d'être portés par nos acolytes", c'est l'ambition de cette cuvée 2022, écrivent lundi les organisateurs dans un communiqué.

Le programme, qui comporte une vingtaine de projets, permettra de "réinventer notre rapport au son, à la lumière, à l'obscurité et au sommeil", s'exercer à "porter une attention renouvelée à l'autre", "se plonger en nature" ou encore "désapprendre à raconter".

Trois propositions sont gratuites: "Par la fenêtre orange", de Dream Teen, "..en jumelle · en chanté", de Laurent Pichaud et "Résilience corps fluide", un atelier de Shannon Cooney.

Le far° est dirigé depuis février dernier par Anne-Christine Liske, mais cette 38e édition porte encore essentiellement la marque de l'ancienne direction.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Lausanne

Palliative Vaud organise une soirée de recrutement de bénévoles

Publié

le

Palliative Vaud recherche des bénévoles pour l'accompagnement de personnes gravement malades et de leurs proches (photo symbolique). (© KEYSTONE/GAETAN BALLY)

Palliative Vaud recherche des bénévoles pour l'accompagnement de personnes gravement malades et de leurs proches. Une soirée de recrutement collectif se tiendra au CHUV, à Lausanne, le 22 août de 17h00 à 19h00.

La réunion a pour but d'informer les participants sur l'engagement volontaire dans ce domaine et de leur permettre de trouver une activité adaptée à leurs envies et aux besoins des institutions, explique lundi l'association dans un communiqué. Trois précédentes soirées de recrutement avaient été menées entre 2018 et 2021.

Palliative Vaud est soutenue par le Département vaudois de la santé et de l'action sociale. L'association offre une formation de base de huit jours sur une année aux bénévoles. Cette formation est unique en Suisse et n'est accessible que pour les bénévoles en activité au sein d'une organisation partenaire de l'organisation.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Culture

Saint-Légier-La Chiésaz va vibrer au son du piano

Publié

le

Saint-Légier-La Chiésaz accueillera une semaine durant la fine fleur des touches noires et blanches (photo symbolique). (© KEYSTONE/DPA/A3912/_MARCUS BRANDT)

La 33e édition de la Semaine internationale de piano se tiendra à Saint-Légier-La Chiésaz (VD) du 13 au 20 août prochain. Des musiciens de renom feront le déplacement en terre vaudoise.

En ouverture, la pianiste chilienne Edith Fischer, cofondatrice du festival, interprètera un récital avec des oeuvres de Bach, de Beethoven et de Brahms, ont communiqué lundi les organisateurs. Le public la retrouvera ensuite lors de la soirée de clôture dédiée à Schubert.

Le pianiste russe Boris Berman, le violoncelliste brésilien Matias De Oliveira Pinto et le pianiste hongrois Peter Nagy seront aussi de la partie, entre autres grands noms. Du côté des artistes locaux, le Lausannois Cédric Pescia se produira au festival pour la première fois. Il présentera, en duo avec la violoniste israélienne Nurit Stark, qui n'est autre que son épouse, des oeuvres de Bartok et d'Enesco, après avoir interprété en solo douze Préludes de Debussy.

Les master class, qui n'avaient pas pu avoir lieu en 2020 et 2021 en raison de la pandémie, sont de retour. Vingt-cinq étudiants feront le déplacement des quatre coins de la planète pour apprendre des meilleurs.

www.sipiano.com

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Culture

Dernière étreinte entre Rock Oz et ses arènes avant de se séparer

Publié

le

Le festival va migrer dans un nouveau lieu pendant les travaux de rénovation des arènes d'Avenches (archive). (© KEYSTONE/MAXIME SCHMID)

Rock Oz'Arènes s'ouvre mercredi à Avenches (VD) pour une 30e édition particulière. Alors que le festival de musique revient dans son format habituel après deux ans de pandémie, il se tient pour la dernière fois dans l'amphithéâtre romain avant sa rénovation.

"Nous sommes très excités et très heureux", a déclaré lundi à Keystone-ATS l'attachée de presse Laura Briand. "Comme tous les festivals, nous sommes contents que le Covid soit derrière nous. Mais dire au revoir aux arènes, ça va nous faire quelque chose!".

Les travaux dureront au moins cinq ans. Pendant ce temps, Rock Oz migrera dans un nouveau lieu, qui sera dévoilé prochainement.

Pour marquer le coup, la soirée de clôture dimanche sera consacrée exclusivement à des artistes suisses, avec notamment Stephan Eicher, Gjon's Tears et l'humoriste Yann Lambiel. Il s'agit d'un clin d'oeil à la toute première journée du festival en 1992, qui était également à 100% helvétique.

Aucune annulation

Pour le reste, l'événement reste fidèle à son éclectisme. Le rock côtoiera de la pop, du rap, de la chanson française et de l'électro. Placebo, Status Quo, Robin Schulz, Louane ou encore Gims sont à l'affiche. Les organisateurs n'ont dû composer avec aucune annulation pour l'instant.

La soirée du samedi, avec Placebo et Louane, est quasiment complète et le sera sans doute d'ici là, selon Laura Briand. Il reste davantage de billets pour les autres jours.

Les tickets prévus pour le 12 août 2020 sont valables pour une soirée à choix de l'édition 2022. Tous les autres billets 2020 sont valables pour le jour correspondant en 2022 et les abonnements achetés en 2020 sont valables les 11,12 et 13 août 2022.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Sport

Urban Project de retour à Yverdon le 20 août

Publié

le

La Ville d'Yverdon-les-Bains organise à nouveau l'Urban Project samedi 20 août (image d'illustration). (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Après deux ans d’absence en raison de la situation sanitaire, Urban Project investira à nouveau le Parc des Rives le 20 août à Yverdon-les-Bains (VD). L'événement ouvert à tous met en lumière le sport et l’art à consonance urbaine.

Des démonstrations, initiations et compétitions de basketball, skateboard, breaking, musique et graffiti jam sont au programme de la manifestation, écrit la Ville lundi dans un communiqué. Pour cette 4e mouture, de nouveaux partenaires viennent enrichir la programmation avec du trial, du parkour et du beatbox.

Autre nouveauté, le Foodtruck Festival d’Yverdon-les-Bains intègre également cette année Urban Project, afin de permettre aux participants de découvrir une offre culinaire variée.

Lancé par l’association du même nom en 2008, Urban Project avait initialement pour objectif de mettre en valeur des activités urbaines en itinérance dans plusieurs villes romandes. A Yverdon-les-Bains, la première édition a eu lieu en 2017, organisée en collaboration avec le Service des sports et de l’activité physique.

L’association faîtière a été dissoute en 2019. Le nom et les grandes lignes de la manifestation ont néanmoins pu être repris localement par d’autres organisateurs. C'est ce qu'a fait la Ville d’Yverdon-les-Bains avec le soutien de plusieurs clubs et prestataires locaux, précise-t-elle.

www.urban-project.ch

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Les Sujets à la Une

X