Rejoignez-nous

Vaud

"Parlons cash" pour se désendetter

Publié

,

le

«Parlons cash!» C’est le nom de la nouvelle campagne de prévention du surendettement lancée aujourd’hui dans le Canton. Destinée tant aux jeunes qu’aux adultes, elle marque aussi les dix ans du programme cantonal de prévention au surendettement. Elle promeut un numéro important, celui de la permanence téléphonique gratuite et anonyme du canton qui est la porte d’entrée principale dans le dispositif de prévention et d’aide. Cesla Amarelle, conseillère d’Etat en charge de la formation et de la jeunesse :

Cesla AmarelleConseillère d'Etat, VD

Avec le constat que 80 % des personnes surendettées en Suisse ont contracté leur première dette avant 25 ans, la campagne est aussi pensée pour parler aux jeunes. Cesla Amarelle :

Cesla AmarelleConseillère d'Etat, VD

En dix ans, plus de 11’000 élèves ont été sensibilisés à la problématique du surendettement et à la gestion de l’argent en général. Grâce à des partenaires publics et privés de qualité, grâce aux communes qui participent à la facture sociale, la prévention a pu se multiplier et se diversifier. Brochures, spectacles, rencontres, débats, stands, activités dans le cadre scolaire et en dehors, la palette est très large. Et l'implication de l'école obligatoire et des Hautes Ecoles dans la prévention du surendettement va encore s'intensifier avec la nouvelle campagne.

Des partenaires précieux et fidèles

Caritas, le CSP, Corref, la Ville de Lausanne et la Fédération romande des consommateurs font partie des partenaires principaux de la prévention et de l'aide aux personnes endettées. Les services publics, les communes et d’autres partenaires privés concrétisent les actions de prévention au niveau local, notamment pour les jeunes.

Caritas, par exemple, répond à la permanence, propose des accompagnements et des cours de gestion de budget. Le budget qui est un outil très important dans les cas de surendettement. Olivier Cruchon, Chef du secteur Action sociale à Caritas Vaud :

Olivier CruchonChef du secteur Action sociale à Caritas Vaud

Caritas joue également un rôle important d’information, car ils constatent que beaucoup de gens ne sont pas au point sur les aides auxquelles ils ont droit. Mais au-delà des difficultés financières, Olivier Cruchon constate que des problématiques multiples découlent de cette situation :

Olivier CruchonChef du secteur Action sociale à Caritas Vaud

L’Unité d’assainissement financier de la Ville de Lausanne fait aussi partie des partenaires vers qui sont redirigés les appelants. Le service propose une écoute et de faire un premier bilan des dettes dans le but de trouver des solutions adaptées aux besoins. Virginie Galdemar, cheffe de cette Unité :

Virginie GaldemarCheffe de l’Unité d’assainissement financier de la Ville de Lausanne

Plus de 1'400 personnes ont fait appel à la centrale téléphonique en 2017. En moyenne, 89 % des appelants sont endettés et 66 % sont orientés vers un service spécialisé en désendettement. Le numéro : 0840 43 21 00.

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vaud

Morges votera ce printemps sur une hausse d'impôt

Publié

le

Les citoyens de Morges voteront ce printemps sur une hausse d'un point d'impôt (archives). (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Morges votera bel et bien sur une augmentation d'impôt. Le comité référendaire, opposé à la hausse décidée par le Conseil communal, a récolté suffisamment de signatures.

Le greffe municipal a validé 2195 signatures, alors qu'il en fallait 1691 pour faire aboutir le référendum. La votation est prévue le printemps prochain, mais la date précise n'est pas encore connue, indique vendredi la Ville de Morges.

Sur proposition des Verts, le Conseil communal avait accepté de justesse en novembre une hausse d'un point d'impôt (de 67 à 68%), destinée au développement durable de la commune. Le référendum a été lancé par trois partis, PLR, UDC et Entente morgienne.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Vaud

Nyon: séance extraordinaire du Conseil communal

Publié

le

La Municipalité de Nyon, ici avec son syndic Daniel Rossellat, s'exprimera lors d'une séance extraordinaire du Conseil communal le 31 janvier (archives). (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

Une séance extraordinaire du Conseil communal de Nyon est programmée le lundi 31 janvier. Réclamée par plusieurs élus, elle vise à aborder la crise qui secoue depuis plusieurs mois l'administration nyonnaise.

Cette séance, publique, aura lieu à 20h00 au théâtre de Marens, indique vendredi la commune.

Selon l'ordre du jour, la Municipalité donnera des informations sur le rapport de l'ancien juge cantonal Pierre Muller, qui a enquêté sur les problèmes au sein de l'administration. Il y sera aussi question des coûts occasionnés par la gestion de crise.

Les tensions sont nées d'un conflit entre deux chefs de service. Avec deux camps s'accusant mutuellement, la crise a ensuite tourné en "dérive clanique" pour reprendre les termes du syndic Daniel Rossellat.

La Municipalité nyonnaise s'est, jusqu'ici, peu exprimée sur les résultats de l'enquête de Pierre Muller. Elle a toutefois relevé que des sanctions (mais pas de licenciements) étaient envisagées contre les deux personnes en conflit, notamment pour des propos "dénigrants et inappropriés".

Aucune infraction pénale n'a toutefois été constatée. Il ne s'agit pas non plus de harcèlement ou de mobbing, ont assuré les autorités nyonnaises.

Municipale accusée

Pour mémoire, cette affaire a aussi débouché sur une crise au sein même de la Municipalité. L'exécutif a déposé une plainte pénale à l'encontre d'une de ses membres, Elise Buckle. Il a parallèlement demandé au Conseil d'Etat de la suspendre.

Les municipaux reprochent à leur collègue écologiste d'avoir fait fuiter des informations confidentielles, dans le cadre justement de l'enquête administrative. Elise Buckle a réfuté ces accusations, dénonçant des "soupçons choquants et infondés".

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Vaud

Une initiative vaudoise pour un congé parental de 34 semaines

Publié

le

Le congé des pères passerait de 2 à 14 semaines (Image prétexte: ©KEYSTONE/Gaetan Bally)

L’idée d’un congé parental fait son chemin dans le canton de Vaud. Le Parti socialiste, soutenu par plusieurs partis politiques et associations, a lancé ce vendredi une initiative pour un congé parental de 34 semaines. La récolte de signatures a officiellement commencé.

Le Parti socialiste veut un congé parental de 34 semaines pour les Vaudois. Il a lancé une initiative en ce sens ce vendredi, avec le soutien de plusieurs partis politiques et associations. Dans le détail, le texte propose d’accorder 16 semaines à la mère et 14 au deuxième parent. Quatre semaines resteraient à partager au sein du couple. Jessica Jaccoud, présidente du Parti socialiste vaudois, nous explique les bénéfices d’un tel congé.

Jessica JaccoudPrésidente du Parti socialiste vaudois

Vers une politique inclusive

Le texte encourage donc une politique familiale davantage inclusive, comme le souligne Doudou Denisart. Elle fait partie de l’association faitière Familles arc-en-ciel, partenaire de l’initiative.

Doudou DenisartMembre de l'association faitière Familles arc-en-ciel

Les pères en général verraient en tout cas leur congé passer de deux à 14 semaines. Un rallongement indispensable pour Gilles Crettenand, coordinateur Suisse romande pour Männer.ch. L’association faitière des organisations régionales hommes et pères est, elle aussi, partenaire du texte.

Gilles CrettenandCoordinateur Suisse romande pour Männer.ch

Un financement tripartite

Le coût de cette initiative, qui vise à modifier l'application vaudoise de la loi fédérale sur les allocations familiales, a été estimé à 136 millions de francs. Mais comment ce congé de 34 semaines serait-il financé ? On retrouve Jessica Jaccoud, présidente du Parti socialiste vaudois.

Jessica JaccoudPrésidente du Parti socialiste vaudois

Les initiants ont jusqu’au 16 mai pour récolter 12'000 signatures. Une journée cantonale de récolte sera organisée ce samedi.

Continuer la lecture

Lausanne

Les travaux du Grand-Pont démarrent ce samedi

Publié

le

À Lausanne, le Grand-Pont sera fermé jusqu'à fin novembre. (© KEYSTONE/Adrien Perritaz - Image d'archives).

C’est un vrai bouleversement qui attend les Lausannoises et les Lausannois. Dès samedi 15 janvier à 2h du matin, le Grand-Pont sera fermé à la circulation. L’interruption de cet axe central de la ville va entraîner de nombreuses perturbations aussi bien pour les voitures que pour les transports publics.

Jusqu’à fin novembre, le bruit des pots d’échappement ou d’accélération des trolleybus céderont place aux pelleteuses et autres engins de chantier sur le Grand-Pont, reliant Saint-François à Bel-Air. L’ouvrage a besoin d’une cure de jouvence, 90 ans après les derniers travaux de rénovation. En 2022, c’était devenu indispensable pour garantir la sécurité des usagers.

Patrick Etournaud, chef de service des routes et de la mobilité à Lausanne:

Patrick EtournaudChef de service des routes et de la mobilité à Lausanne:

Des nouveaux numéros de bus

Les bus seront effectivement lourdement impactés. Habituellement, ce sont 9 lignes qui traversent le Grand-Pont. Il a fallu redessiner l’ensemble du réseau en un peu plus d’une année.

Christophe Jemelin, responsable de l’unité développement de l’Offre aux TL:

Christophe JemelinResponsable de l’unité développement de l’Offre aux TL

Et dans ce nouveau réseau Grand-Pont, comme il est appelé par les TL, finies les lignes 1, 7, et 9 par exemple.

Le nouveau réseau "Grand-Pont" des TL

Ces chiffres familiers vont céder leur place à de nouveaux numéros:

Christophe JemelinResponsable de l’unité développement de l’Offre aux TL

Même si les transports publics ont dû redessiner leur réseau, les connexions entre l’est et Saint-François, et entre l’ouest et Bel-Air continuent à être assurées quasiment normalement. Il s’agit du trajet principal des usagers, rappelle le responsable de l’unité développement de l’Offre aux TL, Christophe Jemelin:

Christophe JemelinResponsable de l’unité développement de l’Offre aux TL

Il n’empêche que ce changement pour la mobilité lausannoise est le plus important depuis le M2 en 2008:

Christophe JemelinResponsable de l’unité développement de l’Offre aux TL

Impact pour les automobilistes

Bien sûr, la circulation routière sera également fortement impactée par ces travaux. De nombreuses signalisations ont été et vont encore être mise en place pour diriger les automobilistes.

 

Mais une chose est sûr, il ne sera jamais autant conseillé, de ne pas prendre la voiture à Lausanne, en cette année 2022.

Patrick Etournaud, chef de service des routes et de la mobilité à Lausanne:

Patrick EtournaudChef de service des routes et de la mobilité à Lausanne:

Les travaux dureront près de 11 mois. Enfin, niveau financier, le Grand-Pont représente un investissement public de 11,5 millions de francs. On rappelle que toutes les informations sont disponibles sur le site internet de la ville de Lausanne et des TL.

Continuer la lecture

Vaud

Durée des quarantaines-contacts et isolements réduite à 5 jours

Publié

le

Le canton de Vaud et le médecin cantonal Karim Boubaker (photo) indiquent jeudi que les mesures de quarantaine et d'isolement peuvent également être adaptées pour "toute une série de domaines d'activités revêtant une grande importance pour la société" (archives). (© Keystone/LAURENT GILLIERON)

Conformément à la décision du Conseil fédéral de mercredi, le canton de Vaud réduit la durée des mesures de quarantaine-contact et d'isolement à cinq jours dès ce jeudi. Ce changement s'applique également aux quarantaines et isolements en cours, ont indiqué les autorités politiques et sanitaires.

Les personnes concernées sont libérées de leur quarantaine après cinq jours complets, pour autant qu'elles n'aient pas développé de symptômes. Les personnes placées en isolement avant le 13 janvier sont libérées de cette mesure après cinq jours et si elles ne présentent plus de symptômes depuis 48 heures, selon la décision de l'Office du médecin cantonal.

La lettre de mise en quarantaine déjà reçue de l'Office du médecin cantonal définit le premier jour pour décompter les cinq jours de quarantaine, souligne le canton. Ce document fait également foi auprès des employeurs pour déterminer les indemnités journalières auxquelles les employés peuvent prétendre en raison de la mesure de quarantaine effectuée, précise-t-il.

Les mesures de quarantaine et d'isolement peuvent également être adaptées pour "toute une série de domaines d'activités revêtant une grande importance pour la société". Ces personnes peuvent même bénéficier d'une exemption automatique de la quarantaine.

www.vd.ch/coronavirus-quarantaine

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Sagittaire

Efforcez-vous de voir les situations et les gens sous un angle aussi objectif que possible. Votre idéalisme est un mauvais conseiller…

Les Sujets à la Une

X