Rejoignez-nous

Vaud

Pour des protections hygiéniques gratuites dans certains lieux

Publié

,

le

VVerra-t-on un jour des distributeurs de protections hygiéniques pour les femmes dans les écoles et administrations vaudoises? Le Conseil d'Etat va étudier la question. (©KEYSTONE/AP/TIMUR EMEK)

Le Grand Conseil vaudois s'est montré favorable à la distribution de protections hygiéniques relatives aux règles - serviettes, tampons, etc - en libre accès dans les écoles et l'administration cantonales. Après un long débat, ils ont accepté de renvoyer au gouvernement un postulat socialiste qui va mener une réflexion à ce sujet, notamment via des projets pilotes.

Le texte de la députée Muriel Thalmann (PS) demande au Conseil d'Etat d'envisager le libre accès et la gratuité dans les écoles du canton. Il souhaite aussi la mise à disposition systématique de protections hygiéniques gratuites et en libre accès dans toutes les toilettes des bâtiments de l'Etat fréquentés par des populations dites vulnérables (hôpitaux, centres d’accueil et de prise en charge de personnes migrantes et/ou précaires, prisons, etc).

Enfin, troisième point, le postulat demande la mise à disposition systématique de protections hygiéniques en libre accès sous la forme de distributeurs, au prix coûtant, dans les toilettes des bâtiments cantonaux et des établissements publics.

Commission divisée

Avant que le texte ne soit renvoyé au Conseil d'Etat, à quelques voix près, le débat gauche-droite a été assez long et nourri, occupant une bonne partie de la matinée. La commission qui s'est penchée sur le postulat était elle-même divisée.

Pour la majorité de celle-ci, ne pas avoir accès à des protections hygiéniques au bon moment ou en quantité suffisante peut avoir des conséquences dramatiques pour les personnes concernées: "atteinte à la dignité, atteinte à la santé, voire même exclusion sociale, certaines personnes renonçant à aller à l'école ou au travail".

Cette problématique est donc à la source d'inégalités économiques, sociales et sanitaires, aussi dans le canton de Vaud, qu'il convient donc de traiter, selon elle. "Il s'agit aussi de lever un tabou sur les règles", ont par la suite relevé plusieurs députées, surtout de gauche.

"Précarité menstruelle"

La postulante a aussi rappelé que l'achat de produits menstruels peut représenter une dépense considérable dans un budget serré. Elle cite une enquête en 2020 de la RTS qui estimait qu'une femme dépense, en moyenne, plus de 2300 francs sur toute une vie pour la seule acquisition de produits hygiéniques, voire plus de 4500 francs si l'on tient compte de toutes les dépenses liées à la menstruation. Des députées ont d'ailleurs affirmé qu'il fallait lutter contre la "précarité menstruelle".

Une minorité de la commission s'est, elle, montrée plus sceptique. Pour la PLR Florence Gross, le postulat "va trop loin". Elle a critiqué son côté "fourre-tout" et des "mesures arrosoir". Elle a plaidé pour la responsabilisation, la sensibilisation et l'éducation et non pour une généralisation de la distribution.

Et cela a été en grande partie la teneur des débats de l'hémicycle, où ce sont clairement les femmes qui ont le plus pris la parole. A gauche, plusieurs parlementaires ont fait part d'expériences gênantes ou douloureuses lorsqu'elles étaient adolescentes. "La réponse de l'école est toujours insuffisante", a dit l'une d'elles.

A droite, plusieurs députées ont relevé que ce n'était pas à l'Etat de prendre en charge un sujet aussi "personnel" et "intime". Certaines ont plaidé pour la "responsabilité individuelle" par opposition à une "déresponsabilisation", notamment des jeunes. "La généralisation de la distribution n'aura aucun impact et ne brisera pas le tabou des menstruations", a encore dit Mme Gross.

Evaluation prévue du Conseil d'Etat

De son côté, la présidente du gouvernement Nuria Gorrite a affirmé que le conseil d'Etat reconnaissait la "pertinence" de la question et que ce postulat offrait un "bon outil pour l'utilité de mener une réflexion car il s'agit d'une problématique au croisement de l'égalité homme-femme, de la santé publique et de l'éducation".

Le Conseil d'Etat va procéder à une évaluation en lançant des projets pilotes dans des écoles et bâtiments cantonaux. Il a déjà estimé à environ 1000 francs le coût d'un distributeur et entre 800 et 1000 francs sa recharge annuelle. "L'enjeu central n'est donc pas une question de finance publique", a souligné Mme Gorrite.

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lausanne

Addiction Suisse pour l'interdiction des ventes nocturnes d'alcool

Publié

le

Boissons alcoolisées en vente dans un magasin (archives). (© Keystone/GAETAN BALLY)

La Fondation Addiction Suisse réclame l'interdiction dans tout le pays de la vente d'alcool dans les magasins durant la nuit. Elle met en exergue les bons résultats obtenus avec cette mesure dans les cantons de Genève et Vaud.

Depuis qu'ils ont interdit la vente nocturne de boissons alcoolisées à l'emporter en magasin, Genève et Vaud observent une baisse de 30% des hospitalisations pour intoxication à l'alcool, relève la fondation dans son "panorama suisse des addictions 2023", publié mardi. Le recul est particulièrement fort chez les jeunes.

A Genève, la mesure est en vigueur depuis 2005 et porte sur la tranche horaire de 21h00 à 07h00. Pour Vaud, elle est valable depuis 2015 de 21h00 à 06h00, à l'exception du vin.

Addiction Suisse réitère aujourd'hui son appel pour que l'interdiction de vente nocturne soit généralisée. Elle réclame aussi une hausse générale des prix des boissons alcoolisées et des cigarettes électroniques jetables (puff bars) en vogue chez les jeunes.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse Romande

Opération de secours de haute voltige dans les Alpes vaudoises

Publié

le

Plusieurs tentatives de sauvetage par hélicoptère ont échoué. Les quatre skieurs-alpinistes en détresse ont finalement été secourus grâce à une opération terrestre (archive). (© KEYSTONE/VALENTIN FLAURAUD)

Quatre skieurs-alpinistes qui se trouvaient en mauvaise posture près de la pointe d'Aufalle, au-dessus d'Ovronnaz (VS) dans les Alpes vaudoises, ont été secourus dimanche lors d'une opération de haute voltige. Ils sont sains et saufs.

La centrale d'intervention de la Rega a été alertée vers 14 heures, afin de secourir le groupe qui était bloqué dans une paroi rocheuse. Plusieurs tentatives de les récupérer par hélicoptère ont d'abord échoué en raison du mauvais temps, raconte la Garde aérienne suisse de sauvetage dans un communiqué.

Le Secours alpin suisse (SAS) a alors pris le relais pour une intervention terrestre. La colonne de Villars (VD) du SAS a mobilisé huit spécialistes qui sont intervenus depuis le fond du vallon de Nant. Les sauveteurs ont été transportés près du lieu d'intervention en motoneige par une personne privée. Un paysan de montagne a lui mis à disposition un espace chauffé.

Comme il était impossible de communiquer par téléphone en raison de l'absence de réseau, deux secouristes sont restés dans la vallée pour relayer les messages radio jusqu'au quartier général du dispositif à Villars. Sur la barre rocheuse, la descente des personnes en détresse devait s'effectuer en partie au-dessus d’un surplomb rocheux de 80 mètres, par mauvaise visibilité. Les skieurs ont finalement été extraits vers minuit et accompagnés en lieu sûr.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Vaud

Sacha Soldini renonce au 2e tour à Nyon

Publié

le

Sacha Soldini se retire de la course à la Municipalité de Nyon (archives). (© KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

Sacha Soldini se retire de l'élection complémentaire à la Municipalité de Nyon (VD). Arrivé en troisième position dimanche lors du premier tour, il laisse le champ libre à un duel entre la Verte Valérie Mausner Léger et le PLR Olivier Riesen.

Candidat pour la troisième fois à l'exécutif, Sacha Soldini ne s'était pas présenté sous la bannière de son parti l'UDC, mais sur une liste indépendante, tout en étant soutenu par sa formation. Il a récolté dimanche 745 suffrages, à 216 voix de la deuxième place d'Olivier Riesen.

"Si je continue au second tour, je vais à nouveau faire des voix, des voix du même côté de l'échiquier politique que le PLR donc cela divisera les scores de la droite et offrira un boulevard à la plateforme PS/Verts", écrit lundi Sacha Soldini sur les réseaux sociaux. Et d'ajouter: "il faut savoir prendre les bonnes décisions au bon moment (même avec un goût amer) et c'est pour cette raison que je ne me présenterai pas au second tour."

Après les retraits déjà annoncés dimanche, seuls Valérie Mausner Léger et Olivier Riesen demeurent en lice pour le deuxième tour du 26 février, dont le tirage au sort des listes est prévu mardi à 12h30.

Pour mémoire, ce scrutin complémentaire a été organisé pour repourvoir le poste laissé vacant par Elise Buckle. Le mandat de l'écologiste s'était officiellement achevé en décembre, après plusieurs mois de suspension et de conflit avec les autres membres de la Municipalité nyonnaise.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey

Tobias Stephan arrêtera en fin de saison

Publié

le

Tobias Stephan arrêtera sa carrière en fin de saison (© KEYSTONE/GIAN EHRENZELLER)

Tobias Stephan mettra fin à sa carrière à l'issue de la saison 2022/23, annonce le Lausanne HC dans un communiqué.

Le gardien, qui a fêté ses 39 ans le 21 janvier, évolue depuis l'été 2019 à Malley. Il avait auparavant défendu les couleurs de Kloten, Genève-Servette et Zoug en National League.

"Je me suis toujours dit que le jour où je ne serais plus au top dans un des trois domaines que sont la forme physique, la forme mentale et la performance sportive, alors le moment serait venu d’arrêter", souligne dans ce communiqué le Zurichois, qui avait tenté sa chance en Amérique du Nord entre 2006 et 2009 (11 matches disputés en NHL avec Dallas).

"Mon corps ne me permet plus d’être à 100% au service de mon équipe. Ma décision est donc logique et réaliste, même si j’éprouve toujours autant de plaisir à venir à l’entraînement", poursuit l'ancien international, qui a participé à trois Jeux olympiques et à cinq championnats du monde sous le maillot de l'équipe de Suisse (70 sélections au total).

Vainqueur de la Coupe de Suisse en 2019 avec Zoug, Tobias Stephan n'a jamais été sacré en championnat: il a perdu les trois finales qu'il a disputées, en 2010 avec Genève-Servette puis en 2017 et en 2019 avec Zoug, à chaque fois face à Berne. Il n'a disputé que sept matches de National League dans ce championnat 2022/23 en raison d'une blessure au bas du corps.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Les Sujets à la Une

X