Rejoignez-nous

Football

Sepp Blatter et Michel Platini rejettent toutes les accusations

Publié

,

le

Sepp Blatter ne comprend pas pourquoi ce procès a lieu. (© KEYSTONE/TI-PRESSKEYSTONE/Alessandro Crinari)

Joseph Blatter et Michel Platini ont rejeté avec force jeudi toutes les accusations portées contre eux devant le Tribunal pénal fédéral (TPF) de Bellinzone. L'ancienne star du foot français a affirmé que l'argent ne l'a jamais intéressé.

Dans son interrogatoire, au deuxième jour du procès devant le TPF, Michel Platini a raconté comment sa collaboration avec l'ancien président de la FIFA a débuté. "Il m'a demandé combien je voulais" pour devenir son conseiller "et j'ai dit: 'un million'", a-t-il affirmé.

Selon lui, il n'a alors pas été précisé s'il s'agissait de pesetas, de lire ou d'une autre monnaie. Ce n'est que plus tard qu'il est devenu clair que ce serait des francs suisses. Sur la base de cet accord oral, M. Platini a commencé à travailler pour la FIFA en 1998.

"Gentlemen's agreement"

Avant lui, Sepp Blatter avait également évoqué le "gentlemen's agreement" conclu oralement avec le triple Ballon d'or. Michel "Platini m'a dit: 'je vaux un million par année' j'ai dit oui", a-t-il expliqué.

Un an plus tard, il est devenu clair qu'un contrat en bonne et due forme était nécessaire, a précisé Michel Platini. M. Blatter a alors déclaré, lors d'une rencontre privée, qu'il ne pourrait pas payer un salaire d'un million de francs. "En 2002, nous étions pratiquement en faillite", a précisé Sepp Blatter.

Il recevrait 300'000 francs, comme le secrétaire général de la FIFA, le reste suivrait plus tard. Michel Platini a alors affirmé à plusieurs reprises que l'argent ne l'intéressait pas. "J'ai commencé à bien gagner ma vie à 17 ans", a-t-il dit.

Un "salaire dû"

Mais pour lui, c'est la parole de Sepp Blatter qui valait. Si M. Platini n'a réclamé son solde qu'en 2011, c'est parce que la FIFA avaient réglé d'autres créances pour d'autres collaborateurs.

Sepp Blatter a fermement rejeté les accusations selon lesquelles deux millions de francs plus les charges sociales auraient été versés illégalement à Michel Platini en 2011. Selon lui, il s'agissait d'un "salaire qui était dû".

"Je ne comprends pas pourquoi nous sommes dans une audience pénale, pour une procédure administrative au sein d'une association" comme la FIFA, a-t-il dénoncé.

"Un scandale"

Le Valaisan n'a pas pu expliquer pourquoi les demandes d'arriérés de M. Platini pour des services rendus entre 1998 et 2002 ne sont arrivées qu'en 2011. Il a nié que la facture du Français trouvée dans son bureau ait été un "gage" pour l'empêcher d'être président de la FIFA.

M. Platini s'en est pris au Ministère public de la Confédération (MPC) et à la FIFA : "Ce que la FIFA nous a fait, à moi et à son ancien président, est un scandale. Le but, tout le monde le sait, était que je ne devienne pas président de la FIFA".

En tant que personnalité mondialement connue, il est difficile d'être accusé de la sorte : "Mais la vérité sera révélée". La justice triomphera, a dit le Français.

L'ancien président a également critiqué le procès médiatique fait contre lui après l'action du MPC en 2015, alors qu'il n'avait fait qu'accomplir son devoir. "Je suis déjà puni, et cela depuis sept ans", a-t-il dénoncé.

Sa famille en a souffert. Même sa petite-fille a été victime de mobbing, a-t-il dit, en précisant être heureux que l'affaire soit désormais jugée par un tribunal.

Interrogé sur sa situation personnelle, M. Blatter a expliqué qu'il possède un appartement à Viège (VS), mais que sa vie sociale se déroule à Zurich. Il vit de l'AVS et de ses économies, qu'il n'a pas chiffrées. Ses besoins financiers s'élèvent à 25'000 francs par mois.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Football

Premier League: Chelsea et Tottenham se séparent sur un nul 2-2

Publié

le

James et Son aux prises dans un derby acharné (© KEYSTONE/EPA/ANDY RAIN)

Le premier choc de la saison en Premier League n'a pas déçu. Chelsea et Tottenham ont fait 2-2 dans un derby londonien électrique à Stamford Bridge, marqué par une altercation entre les deux managers.

Thomas Tuchel et Antonio Conte se sont vivement accrochés au terme de l'affiche de la 2e journée. Devant les caméras de la télévision, l'Allemand et l'Italien se sont adonnés à une poignée de main plus que musclée, avant de s'invectiver, tête contre tête, et d'être tous deux exclus de la rencontre après le coup de sifflet final.

Déjà après le premier but de Tottenham, les deux techniciens s'étaient empoignés, lorsque l'Italien était venu célébrer face au banc des Blues, avec défiance, ce qui n'avait pas plu à son homologue, prompt pour réagir avant d'être rattrapé par ses adjoints. Les deux hommes avaient déjà reçu un carton jaune à l'issue de cet épisode.

Scénario fou

La rencontre a été plutôt agitée entre les deux équipes londoniennes, avec un scénario assez fou, et s'est conclue par une égalisation des Spurs dans les dernières secondes. Chelsea a nettement dominé et ouvert le score sur une volée de Koulibaly (19e).

Contre le cours du jeu, Hojbjerg a égalisé (68e) avant que les Blues ne repassent devant grâce à James (77e). Très discret jusque-là, Kane a signé le 2-2 de la tête après un corner au bout des arrêts de jeu (96e).

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Nice cale à domicile

Publié

le

Un nul pour la première à domicile de Lucien Favre. (© KEYSTONE/EPA/SEBASTIEN NOGIER)

Lucien Favre et l'OGC Nice attendent toujours leur première victoire en Ligue 1. Tenus en échec à Toulouse la semaine dernière, les Phocéens ont partagé l'enjeu devant Strasbourg (1-1).

Nice avait pourtant pris l'avantage en première période sur un penalty transformé par Andy Delort. Mais Kevin Gameiro pouvait battre Kasper Schmeichel pour l'égalisation de la 56e minute. Titularisé pour la première fois, le portier danois avait réussi deux arrêts déterminant alors que le score était de 0-0.

Avec deux points en deux matches, le début de saison n'est pas idéal pour Lucien Favre et ses joueurs. La victoire à Clermont dimanche prochain devient presque impérative avant d'accueillir Marseille le 28 août.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Les Young Boys reprennent la main

Publié

le

Fabian Rieder ouvre le score d'une frappe imparable. (© KEYSTONE/PETER SCHNEIDER)

Les Young Boys ont repris la main. Victorieux 3-0 du Servette FC au Wankdorf, les Bernois occupent seuls la tête du classement avec deux points d'avance sur St. Gall et les Grasshoppers.

Face à des Servettiens qui étaient encore invaincus cette saison, les Young Boys ont marqué par Fabien Rieder (29e), Meschak Elia (60e) et Cedric Itten (78e). A cinq jours de l'affrontement contre Anderlecht en barrage de la Confenece League, les Bernois étaient en mode gestion. Cela explique en partie leur retenue après l'heure de jeu. Ils ont laissé les commandes du match aux Genevois qui auraient pu le relancer si la frappe d'Alexis Antunes n'avait pas trouvé le poteau à la 75e et si David von Ballmoos n'avait pas sorti le grand jeu sur une reprise de Patrick Pflückle à la 76e.

Cette très belle réaction ne doit pas occulter une première mi-temps bien laborieuse. Au Wankdorf, les Genevois ont dévoilé toutes leurs limites. Si la cellule de recrutement n'agit pas ces prochains jours, la saison du Servette FC risque d'être très "tiède".

Bâle piégé dans le temps additionnel

Celle du FC Bâle ne décolle pas. Au Parc St. Jacques, les Rhénans se sont inclinés 2-0 devant Lugano sur des réussites de Boris Babic à la... 91e minute et de Hadj Mahmoud à la... 94e. Toujours à la recherche d'une victoire depuis le début du championnat, ils accusent 8 points de retard sur les Young Boys. Ils comptent toutefois un match en retard. Pas sûr que ce rappel puisse consoler Alex Frei et David Degen. L'entraîneur et le propriétaire sont partis pour vivre une saison galère malgré une campagne de transferts très riche.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Zurich fait piètre figure dans le choc des cancres

Publié

le

Le FC Zurich n'a pas été à la fête à Winterthour. (© KEYSTONE/ENNIO LEANZA)

Champion en titre, le FC Zurich devra limiter ses ambitions à assurer sa place en Super League: telle est la grande leçon du choc des cancres qui l'a opposé au FC Winterthour.

Dans une Schützenwiese à guichets fermés, le FCZ a été tout heureux d'arracher le point du nul (1-1) grâce à une réussite de Fabian Rohner à la 85e. Avec ce... premier but de la saison, le FCZ a évité une défaite qui aurait sonné comme une immense humiliation.

Plus entreprenant, le FC Winterthour avait logiquement ouvert le score à la 73e par Francisco Rodriguez après un service lumineux de Neftali Manzambi. Face à un adversaire bien trop timoré, la formation de Bruno Berner a su imposer son football. Dommage pour elle d'avoir concédé cette égalisation sur laquelle Souleymane Diaby et Timothy Fayulu doivent plaider coupable.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Un assist pour rien pour Xherdan Shaqiri

Publié

le

Une défaite mais un 11e assist pour Xherdan Shaqiri. (© KEYSTONE/AP/DARRYL DYCK)

Malgré la onzième passe décisive de la saison de Xherdan Shaqiri, Chicago a bu la tasse à Philadelphie. Battu 4-1, le Fire concède une première défaite après quatre victoires et un nul.

Devant 18'682 spectateurs, Chicago a payé un lourd tribut à ses largesses défensives face au leader de la Conférence Est qui demeure invaincu à domicile en treize rencontres. Recruté par Chelsea, le gardien Gabriel Slonina a, ainsi, commis une faute de main sur le 2-0 à la 37e.

Xherdan Shaqiri a délivré un assist pour la réduction du score de Christopher Mueller à la 49e. Mais le Fire devait encaisser le 3-1 sur une rupture quatre minutes plus tard.

Avec cette défaite, Chicago se retrouve du mauvais côté de la barre, à 3 points des play-off. Le Fire recevra New York City dimanche prochain avec l'ambition de rebondir.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Les Sujets à la Une

X