Rejoignez-nous

Suisse

Suisse:racisme systémique, droit à l'IVG menacé, climat pas protégé

Publié

,

le

Alors que l'Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande la dépénalisation totale de l'IVG, l'initiative en ce sens déposée par la conseillère nationale Léonore Porchet (Vert-e-s/VD) en mai 2022 a été rejetée en mars 2023. (© KEYSTONE/ALESSANDRO DELLA VALLE)

Le racisme est systémique en Suisse, le droit à l'avortement menacé et les mesures prises contre le réchauffement sont insuffisantes: ce sont quelques-unes des critiques émises mardi par Amnesty International (AI) contre la Suisse dans son rapport annuel.

S'agissant du racisme, le Groupe de travail d’experts sur les personnes d’ascendance africaine de l'ONU, en visite en Suisse début 2022, a notamment recommandé l’interdiction du profilage racial, ainsi que la création de mécanismes civils de plainte indépendants dotés d’un pouvoir de surveillance et disciplinaire sur la police dans chaque canton, rappelle l'organisation de défense des droits humains.

Droit à l'avortement, viol

Le droit à l'avortement est quant à lui menacé. Deux initiatives lancées en décembre 2021 par des membres de l’UDC dans le but d'en restreindre l’accès sont en cours.

Alors que l'Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande la dépénalisation totale de l'IVG, l'initiative en ce sens déposée par la conseillère nationale Léonore Porchet (Vert-e-s/VD) en mai 2022 a été rejetée en mars 2023.

Le Parlement n'a par ailleurs toujours pas réussi à se mettre d'accord sur une redéfinition du viol. Contrairement au Conseil national, le Conseil des Etats ne veut pas se fonder sur la notion de consentement. L'approche "Seul un oui est un oui" serait pourtant conforme aux observations du Comité pour l’élimination de la discrimination à l’égard des femmes, relève Amnesty.

Climat: la Suisse n'en fait pas assez

Du côté du climat, la Suisse n'en fait pas assez. En avril, le recours des Aînées pour le climat, dans lequel des femmes âgées affirment que leur état de santé s’est dégradé parce que la Suisse n’a pas pris les mesures nécessaires contre le réchauffement, a été attribué à la Grande Chambre de la Cour européenne des droits de l’homme à Strasbourg.

Les recourantes avaient auparavant été déboutées en Suisse jusque devant le Tribunal fédéral. La proposition du Parlement visant à inscrire dans la loi l’objectif de zéro émission nette d’ici à 2050 et à définir de nouvelles mesures pour les différents secteurs est elle suspendue à l’issue de la votation populaire du 18 juin prochain.

Asile

Dans le domaine de l'asile, l’aide rapidement accordée aux personnes fuyant le conflit en Ukraine contraste fortement avec les failles de la réglementation appliquée aux demandeurs d’asile venant d’autres pays et admis à titre provisoire, pointe AI.

En raison de l’arrivée de réfugiés ukrainiens, des projets visant à améliorer les conditions de vie dans les centres d’asile fédéraux ont été différés. Des personnes ont aussi été partiellement entravées pendant leur renvoi forcé, et les droits des enfants n’ont pas été suffisamment pris en compte.

Les droits des 1,8 million de personnes handicapées que compte la Suisse ne sont pas non plus assez respectés. En mars 2022, le Comité des droits des personnes handicapées de l'ONU a ainsi considéré que la Suisse avait violé ces droits en raison de l’absence de "stratégie exhaustive de mise en ½uvre" de la Convention ad hoc.

Loi sur le renseignement

Le projet de révision de la loi fédérale sur le renseignement a été fortement critiqué, car élargissant les pouvoirs déjà très étendus des services de renseignements au détriment des droits fondamentaux. En septembre, le Conseil communal de la ville de Saint-Gall a décidé d’interdire la surveillance biométrique dans l’espace public.

Enfin, la Cour européenne des droits de l’homme a donné raison à la Communauté genevoise d’action syndicale (CGAS), constatant une violation du droit à la liberté de réunion pacifique dans l'interdiction des manifestations prononcée en raison de la pandémie de Covid-19.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suisse

Deux nouvelles têtes à la direction de Schindler

Publié

le

Schindler a nommé Danilo Calabrò et Vikén Martarian pour rejoindre son comité exécutif (archives). (© KEYSTONE/URS FLUEELER)

Le fabricant d'escaliers roulants et d'ascenseurs Schindler a nommé deux nouvelles personnes à sa direction générale.

Danilo Calabrò et Vikén Martarian rejoindront le comité exécutif respectivement en qualité de responsables pour l'Europe méridionale et pour le continent américain. M. Calabrò succèdera le 1er juillet à Julio Arce, qui a décidé de quitter le groupe lucernois pour des raisons personnelles, indique jeudi un communiqué. Le nouveau chef de la région Europe méridionale travaille pour Schindler depuis 2008. Il est patron de l'entité italienne du groupe depuis 2020.

Vikén Martarian entrera dans ses nouvelles fonctions le 1er octobre, après avoir rejoint le groupe en 2017 et occupé différents postes à responsabilité aux Etats-Unis et en Suède. Paolo Campagna, l'actuel directeur opérationnel (COO) de Schindler et responsable Amériques, se concentrera désormais sur son rôle de COO.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp

Continuer la lecture

Suisse

Pas de millionnaire au tirage du Swiss Loto

Publié

le

Le Swiss Loto est un jeu de loterie classique proposé en Suisse depuis 1970. (© Keystone/SALVATORE DI NOLFI)

Personne n'a trouvé la combinaison gagnante du Swiss Loto mercredi soir. Pour empocher le gros lot, il fallait cocher les numéros 11, 15, 20, 26, 29 et 31. Le numéro chance était le 1, le rePLAY le 5 et le Joker le 685863.

Lors du prochain tirage samedi, 26,8 millions de francs seront en jeu, indique la Loterie Romande.

https://jeux.loro.ch/games/swissloto/

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Vers une interdiction des e-cigarettes à usage unique

Publié

le

Les jeunes sont particulièrement attirés par les puffs, colorés et aromatisés (archives). (© KEYSTONE/EPA/TOLGA AKMEN)

Les cigarettes électroniques à usage unique, ou "puffs", pourraient être interdites à la vente en Suisse. Le Conseil national a soutenu mercredi par 122 voix contre 63 une motion de Christophe Clivaz (Vert-e-s/VS) en ce sens.

Les adolescents et les pré-adolescents sont particulièrement attirés par ces produits colorés et aux multiples arômes. Ces puffs sont présents sur le marché suisse depuis 2020.

Selon une étude de l'université de Lausanne et de Promotion santé Valais, 59% des jeunes de 14 à 25 ans en ont déjà consommé et 12% en consomment fréquemment, y compris 9% des 14-17 ans. La tendance à la consommation est à la hausse, a rappelé le Valaisan.

Ces cigarettes électroniques peuvent contenir, sans contrôle, des quantités élevées de nicotine, surpassant même parfois le seuil légal de 20 mg/ml, quantité correspondant à plusieurs centaines de bouffées de cigarettes conventionnelles, soit plus d'un paquet, a souligné l'écologiste.

Par ailleurs, elles contiennent de la nicotine sous forme de sel de nicotine. Celui-ci n'est pas plus dangereux que la nicotine, mais plus addictif. Ce qui inquiète les milieux de la prévention du tabagisme. Sans parler de leur impact écologique problématique vu qu'elles finissent à la poubelle ou dans la nature alors qu'elles contiennent notamment des métaux lourds.

Pas d'interdiction dans l'UE

Le Conseil fédéral reconnait le problème. Depuis le dépôt de la motion, la situation a évolué. Pour la ministre de la santé, Elisabeth Baume-Schneider, une interdiction serait toutefois prématurée. "Il faut voir les différentes prises de position."

Dans sa réponse écrite, le Conseil fédéral rappelait notamment que l'UE ne connait pas d'interdiction de ces produits. Une interdiction créerait donc une nouvelle entrave technique au commerce.

M. Clivaz a contré l'argument d'une non-interdiction dans l'UE. Et de préciser que la France, la Belgique et l'Allemagne interdisent déjà ces produits. La vente est également interdite au Royaume-Uni, en Australie et en Nouvelle-Zélande. Une interdiction de ces produits en Suisse toucherait également leur importation.

Christophe Clivaz a appelé à "privilégier la santé de notre jeunesse plutôt que l'économie chinoise". Il a convaincu largement au-delà de ses rangs. Seule l'UDC s'est majoritairement opposée au texte.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Genève

Genève élabore une loi sur l'égalité et les droits des handicapés

Publié

le

Genève met en consultation publique son avant-projet de loi sur l'égalité et les droits des personnes en situation de handicap. Ce texte ambitionne de leur apporter de réelles améliorations dans leur vie quotidienne (illustration). (© KEYSTONE/GAETAN BALLY)

Genève met en consultation publique son avant-projet de loi sur l'égalité et les droits des personnes en situation de handicap. Ce texte ambitionne de leur apporter de réelles améliorations dans leur vie quotidienne.

Malgré les lois fédérale et cantonale de 2004, les progrès sont insuffisants, a souligné mercredi devant les médias le conseiller d'Etat Thierry Apothéloz, en charge du Département de la cohésion sociale. En 2022, l'ONU a d'ailleurs rendu un rapport critique par rapport aux droits à l'autodétermination, à une vie autonome, à l'inclusion professionnelle et à l'éducation aux niveaux fédéral et cantonal.

Genève a donc décidé de repenser sa loi sur l'intégration des personnes handicapées. L'avant-projet vise à réaliser l'égalité en droit et en fait ainsi qu'à protéger contre toute discrimination fondée sur le handicap. Il prévoit aussi des mécanismes pour que les pouvoirs publics établissent des plans d'action avec un inventaire des barrières à éliminer en priorité, par exemple au niveau architectural.

Ce texte est le fruit d'une collaboration avec une quarantaine d'organisations actives en faveur des personnes en situation de handicap, a expliqué Thierry Apothéloz. Tous les départements de l'administration cantonale y ont contribué. La consultation publique est ouverte jusqu'à fin novembre.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Sagittaire

Perturbé par des inquiétudes intérieures, il est important de cesser de remettre en question chaque détail, et surtout de douter de vous-même.

Les Sujets à la Une

X