Choisissez votre radio
Connect with us

26 ans après, son interpellation est enfin traitée

Publicité

Vaud

26 ans après, son interpellation est enfin traitée

26 ans après, le Conseil d’Etat apporte une réponse à un député. Le popiste Marc Vuilleumier avait interpellé le gouvernement en 1992 sur la perte du pouvoir d’achat des bénéficiaires des prestations complémentaires.

L’élu voulaient aussi savoir quelles mesures le Conseil d’Etat entendait prendre pour y remédier. Sauf qu’entretemps, son texte s’est perdu dans les dossiers du parlement. Il n’a ressurgi qu’il y a quelques mois. Alors que le gouvernement doit normalement répondre aux interpellations dans les trois mois, c’est finalement 26 ans plus tard que Pierre-Yves Maillard s’est adressé à l’interpellateur, toujours député aujourd’hui. Le ministre de la santé a présenté au passage les excuses du gouvernement pour cette longue attente, un cas toutefois extrêmement rare :

Pierre-Yves Maillard Conseiller d'Etat, DSAS, VD

Si la question de fond du député Vuilleumier est toujours d’actualité, le monde a bien changé depuis 1992. À l’époque du dépôt de son texte, les Suisses refusaient l’entrée dans l’Espace économique européen. Le Conseil d’Etat vaudois n’était composé que d’hommes. Son collègue député Philippe Cornamusaz (PLR) faisait son entrée au Grand Conseil et y siège encore aujourd’hui. Un autre député, Alexandre Démétriadès (PS), n’était âgé que d’une année.

 

 

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Vaud

Publicité
Publicité

Retrouvez LFM sur tous les supports

écrans
To Top
X