Rejoignez-nous

C'est par là

Eagles, Hotel California: ne pas se fier aux apparences

Publié

,

le

En 1975, apparaît un hymne pour toute une génération, voir celle d’après.
De loin, c’est le titre parfait pour se rapprocher, faire connaissance et plus si affinités, car il dure 6m30, pendant lesquelles tout peut arriver, surtout un solo de guitare hors-norme.

Les liens du son/ 20.11.2020
Les liens du son/ 20.11.2020

De près, le décor est alléchant, miroirs au plafond, champagne rosé au frais, impression renforcée par la pochette de l’album avec la photo du luxueux Beverly Hills Hotel en photo.

Mais les apparences sont trompeuses. Une fois entré, impossible d'en sortir: Hotel California décrit en fait un centre de désintoxication. Selon Don Henley, créateur de la chanson avec Glenn Frey, guitariste et membre fondateur des Eagles, les paroles du morceau «reflètent parfaitement l'esprit de l'époque, qui était une période de grand excès en Californie et dans le milieu de la musique".

Le solo de guitare de la nouvelle recrue des Eagles va aussi faire la différence: John Walsh fait rugir son instrument, renforçant du batteur et chanteur Don Henley. Il le considérait alors comme trop «sauvage» pour intégrer le groupe, le succès qui suivra apaisera ses craintes puisque l'album éponyme se vendra à 32 millions d'exemplaires.

Et le titre donnera lieu à des exercices de styles divers et variés:
Nancy Sinatra, la fille du célèbre Frank le chantera à sa manière:

Les Gipsy Kings proposeront leur version flamenco:

Et le groupe suisse Moonraisers livrera sa version reggae, peut-être un clin d'œil aux origines de la chanson dont le titre provisoire était “Mexican Reggae”.

Et les 7 musiciens de Pink Turtle l'emmènent vers le jazz.

A l'hôtel California, “vous pouvez régler la note quand vous le souhaitez, mais vous ne pouvez jamais partir". Ce titre 5 étoiles a permis au groupe californien d’entrer au panthéon de la musique rock. Mais en coulisses , l’entente n’était pas toujours au beau fixe. Le guitariste Don Felder, viré en 2001, dira: “Je trouve ironique qu'un groupe avec un nom qui représente la liberté en Amérique soit gouverné avec des poings de fer”.
La musique n’adoucit pas toujours les coeurs.

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

C'est par là

Rod Stewart: Sailing ou l’éternel goût du voyage

Publié

le

Brett Schewitz

"Sailing" fait partie des succès majeurs de Rod Stewart. Ado, il rêvait d’être footballeur avant de s’orienter vers la musique. Dans son autobiographie sortie en 2012, Rod Stewart certifiait avoir fait le bon choix : “La vie de rock star est plus facile, contrairement aux joueurs de foot, les musiciens sont autorisés à boire au travail!”

"Sailing" est l’un des titres préférés de Rod Stewart, peut-être celui qui reflète le plus son état d’esprit de l’époque et pourtant c’est une reprise!

Extrait de l’album "Atlantic Crossing" sorti en août 1975, il se classe en tête des ventes dans plusieurs pays.

 

Rod Stewart s’est installé aux Etats-Unis dans les années 70. Il en rêvait petit, mais c’est surtout pour des raisons fiscales qu’il a fait le voyage. Et son Royaume-Uni natal lui manque. Quand il entend ce titre créé par the Sutherland Brothers, il n’y résiste pas. 

 

La voix de Joan Baez lui donne aussi une autre dimension. 

 

La musique inspire aussi Joe Dassin. Avec Pierre Delanoë et Claude Lemesle, il élabore une chanson en forme de déclaration. "Ma musique"sort en 1975.

 

Et l'artiste allemand Mickie Krause emmène la version originale vers d’autres rivages en 2010 !

 

 

 

 

 

 

 

Continuer la lecture

Tous en Ligne

Pour la Saint-Valentin, Bouygues propose un chargeur... de 3 cm!

Publié

le

Découvrons ensemble la nouvelle campagne de communication de Bouygues Télécom en France qui est tellement géniale que je ne peux pas me retenir de vous en parler. Pour la Saint-Valentin, oui, encore cette fête... Faisons un effort. Donc, pour dimanche, Bouygues Télécom propose un mini-chargeur de téléphone portable dont le câble fait seulement 3 centimètres.

Dan Ribeiro
Tous en Ligne - 10 février 2021
Dan RibeiroTous en Ligne - 10 février 2021

3 centimètres, c'est peu pratique me direz vous! Et vous aurez raison. C’est la première réaction que j’ai eu aussi. Pourquoi diable un câble si court? On va être coincé contre la prise électrique! Jusqu’à ce que je comprenne le message. Le soir, avant d’aller se coucher, qu’est-ce qu’on fait? On branche le téléphone, on se met au bord du lit et on défile un ou deux kilomètres d’actualité inutiles sur Facebook ou encore quelques photos sur Instagram. Mais qu’est-ce qu’on ne fait plus? Discuter avec la personne qui partage son lit, rigoler, bref, être à deux. Du coup, avec un câble de 3 cm, le téléphone reste par terre, hors d’atteinte et vous… bah vous redécouvrez la personne qui partage votre lit.

La réponse inutile à un besoin qu'on ne connaissait pas

Et en fait, tout est parti d’une étude commandée par Bouygues Télécom sur la place du téléphone dans les couples français. Et les chiffres font froid dans le dos jusqu’à ce que l’on se rende compte qu’on est exactement pareil. 1 couple sur 2 en France consulte son téléphone chacun de son côté du lit une fois couché. Ça monte à 75% sur les 18-34 ans. 7% ont déjà répondu à un appel ou un sms lors d’un câlin. 15% des 18-34 ans. À la question, si vous deviez passer une semaine sans, vous préféreriez une semaine sans sexe ou une semaine sans téléphone. Un tiers des interrogés ont préféré répondre sans sexe!

Et l'opération est réussie pour Bouygues puisqu'on parle d'eux

Et ce soir, essayez d’analyser votre comportement pour vous rendre compte des vilains réflexes qu’on peut avoir avec nos portables, au lit, mais aussi à table ou même devant un film! Par contre, si le chargeur de Bouygues Télécom vous semble être un bon moyen de trouver une nouvelle routine pour votre couple, il va falloir faire sans puisque l’opérateur n’est pas allé jusqu’à finir sa blague et créer pour de vrai ce chargeur.

Découvrez des infos supplémentaires issues de l'étude commandée par Bouygues Télécom

Continuer la lecture

C'est par là

Police: Roxanne et le rire de Sting

Publié

le

Stars And Vibes

Quand on a du talent, les erreurs peuvent devenir géniales! Police en est la preuve. Dans l’intro de Roxanne, on entend un piano puis un rire, on doit les 2 à Sting. Au début de l'enregistrement en studio, il veut s’adosser à l’instrument mais il est déséquilibré et finit assis sur le clavier: ça fait une fausse note, ça le fait rire, et ça donne une intro unique.

Les liens du son/ 20.01.2021
Les liens du son/ 20.01.2021

1977 : Police est de passage à Paris. Le groupe n’est pas encore très connu, il se produit dans un petit club le Nashville. Les artistes sont logés dans un hôtel du quartier, la vue donne sur une rue où des filles arpentent le trottoir, et sur le mur de la chambre de Sting, il y a une affiche de la pièce Cyrano de Bergerac. L’héroine s’appelle Roxanne, Sting a trouvé son titre.

Roxanne a un succès planétaire, le titre devient l’un des titres incontournables de Sting et sa bande, et la chanteuse israélo-iranienne Rita Farouz lui donne un nouveau souffle en 1992.

La version remixée du rappeur Puff Daddy lui donne l’occasion d’explorer des horizons jusque-là inconnus en 1997.

Lors de la dernière année du siècle dernier, George Michael tombe en douceur, tout en douceur sous le charme de Roxanne.

Et puisqu’en musique, le charme n’a pas de limite, si on cherche, on trouve la version salsa d’un groupe colombien.

Le film Moulin Rouge offre sa version tango.

Mais quelque soit la version, l’arrangement, le décor, celui qui en parle le mieux, en toute simplicité, c’est Sting!

388ème, c’est la place de ce titre dans le classement du magazine Rolling Stone sur sa liste des 500 plus grandes chansons de tous les temps.

Continuer la lecture

C'est par là

UB40: Red Red Wine, 1ère tournée signée Neil Diamond

Publié

le

Eva Rinaldi

UB40 se fait remarquer en 1983 avec ce titre dont la deuxième vie est plus réussie que la première. Le groupe de reggae britannique assume le fait que c’est une reprise, mais ce n'est pas celle qu’il pense!

Les liens du son/13.01.21
Les liens du son/13.01.21

Il imagine que le titre provient d’un chanteur jamaïcain puisque les crédits sont attribués à un certain N. Diamond, qu’il voit en poète rasta méconnu.

Il s’agit d’un morceau du chanteur américain à la centaine de millions d’albums vendus, Neil Diamond créé en 1967.

Ce titre est une ballade sentimentale qui parle d’une rupture amoureuse et d’un moyen pour s’en consoler: le vin rouge.
L’artiste jamaïcain Tony Tribe lui donnera d’autres couleurs musicales en 1969.

Le chanteur texan Johnny Duncan, connu dans les années 70, l’importe aussi dans son répertoire country.

Et quelques années plus tard, Lou Bega en fera aussi une version assez personnelle.

La version de UB40 est un succès mondial, au point d’être joué par le groupe lors du concert anniversaire pour les 70 ans de Nelson Mandela le 11 juin 1988. Au stade de Wembley à Londres, les artistes honorent l’homme qui ne sortira de prison que 2 ans plus tard avec l'un des plus longs concerts au monde, qui totalise près de 11 heures de musique suivi dans près de 70 pays par 600 millions de téléspectateurs.

Neil Diamond a reconnu le talent de UB40 puisqu’il a déclaré que ce titre faisait partie des reprises préférées de ses chansons, au point de s'inspirer de  l’arrangement du groupe pour l’interpréter sur scène!

Continuer la lecture

C'est par là

Bangles: le jour où Prince est venu

Publié

le

Vinyl7Records

Manic Monday est le premier succès grand public des Bangles en 1986. Ces quatre américaines ont publié leur premier album 2 ans plus tôt. Cindy Lauper, déjà star mondiale les a repéré, Prince aussi. 

Les liens du son/11.01.21
Les liens du son/11.01.21

Prince n’est pas insensible au charme de la brune Suzanna Hoffs, il fait quelques apparitions sur scène avec le groupe puis lui propose un titre qu’il a écrit sous le pseudonyme de Christopher: Manic Monday.

Le blues du lundi, c’est un vaste thème et ce n’est pas qu’une légende: une étude anglaise l’a confirmé. La journée est longue et morose pour la  la plupart des salariés  qui seraient productifs pendant seulement 3h30 en moyenne le lundi.  Le titre figure sur le 2ème album des Bangles, et la chanson est de 2ème main.  Prince l’avait déjà proposé au trio qu’il produisait Apollonia 6, emmené par son amoureuse de l’époque Patricia Kotero.

Cette chanson va connaître plusieurs vies. En 2005, le groupe américain de pop rock punk chrétien Relient K le reprend dans une compilation.

Au Japon, la chanteuse Bonnie Pink le décline en douceur.

En Finlande, le groupe Leningrad Cowboys n’hésite pas à en rajouter.

Il faudra attendre 2019 pour entendre ce titre dans la voix de son créateur. Le titre est inclus dans un album posthume de Prince.

 

Continuer la lecture

Les Sujets à la Une

X