Rejoignez-nous

Culture

Beethoven lancera la nouvelle saison de l'OCL

Publié

,

le

L'Orchestre de Chambre de Lausanne, OCL, lors d'un concert joué sans public à cause du coronavirus (Covid-19) dans la salle Métropole le jeudi 5 mars 2020 à Lausanne. (KEYSTONE/Jean-Christophe Bott)
Beethoven sera la vedette de la nouvelle saison de l'Orchestre de Chambre de Lausanne. L’OCL a dévoilé son programme 2020-2021 cette semaine. Si les conditions sanitaires le permettent, les symphonies de Beethoven seront programmées en ouverture de saison à la Salle Métropole.

4 concerts sont ainsi prévus au mois de septembre. L’orchestre lausannois souhaite participer aux festivités marquant les 250 ans de la naissance du compositeur allemand. L’événement est exceptionnel dans l’histoire de l’OCL, mais c’est également l’occasion d’attirer un public plus large. Benoît Braescu est le directeur exécutif de l’Orchestre de Chambre de Lausanne :

Benoît Braescu
Directeur exécutif de l'OCL
Benoît BraescuDirecteur exécutif de l'OCL

L’entame de saison pourrait toutefois être perturbée par le coronavirus. L’incertitude est grande mais l’OCL compte bien trouver des solutions pour garder le lien avec le public :

Benoît Braescu
Directeur exécutif de l'OCL
Benoît BraescuDirecteur exécutif de l'OCL

La nouvelle saison sera aussi marquée par plusieurs musiciens invités, comme le pianiste Chick Corea. L’orchestre lausannois souhaite également s'adresser aux plus jeunes avec ses "Concerts Découvertes". Il proposera par exemple Le Carnaval des Animaux de Camille Saint-Saëns ou une mise en musique du Petit Prince d'Antoine de Saint-Exupéry :

Benoît Braescu
Directeur exécutif de l'OCL
Benoît BraescuDirecteur exécutif de l'OCL

L’OCL partira encore sur les routes de Suisse et d'Europe. Si les conditions le permettent, l’orchestre doit notamment se produire en France, à Amsterdam et à Rome. A noter finalement que l'Orchestre de Chambre de Lausanne vivra une saison charnière. Outre le départ de Joshua Weilerstein, dont le remplaçant n'a pas encore été désigné, le directeur exécutif Benoît Braescu quittera ses fonctions fin juillet. Il sera remplacé par Antony Ernst.

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Culture

Le festival JazzOnze+ de retour en septembre

Publié

le

Paolo Fresu est l'une des têtes d'affiche du prochain JazzOnze+. (ARCHIVES - ©KEYSTONE/AP/LUCA BRUNO)

Le trompettiste sarde Paolo Fresu et le saxophoniste américain Ben Wendel sont à l'affiche du prochain JazzOnze+ du 8 au 12 septembre. Le festival lausannois a avancé ses dates pour éviter une annulation de dernière minute, comme en 2020.

Le festival se tiendra à la fin de l'été, au lieu de ses dates habituelles vers fin octobre-début novembre. Cela permet notamment de déployer une scène en extérieur dans les jardins du casino de Montbenon, ont annoncé lundi les organisateurs.

Trois autres scènes accueilleront les artistes: le New Yorkais Ben Wendel et le saxophoniste multi-instrumentiste Jowee Omicil joueront à la salle Paderewski. Paolo Fresu présentera en trio "Tempo di Chet" - en hommage à Chet Baker - à l'Octogone de Pully. Trompettiste, chanteuse et DJ, Emma-Jean Thackray se produira à l'EspaceJazz.

Le collectif franco-britannique Neue Grafik Ensemble mêlera jazz et hip-hop. Yilian Canizares, violoniste cubaine installée à Lausanne, se produira avec The Maroons, son nouveau groupe plus rock et électrique. Trois concerts sont agendés à l'extérieur, notamment celui de Maud Paquis, avec des "ballades pop, cosmiques et jazzy".

La dernière édition du festival a eu lieu en 2019. Il avait attiré quelque 5000 personnes et écoulé environ 3500 billets.

Continuer la lecture

Cinéma

Le NIFFF revient en présentiel pour sa vingtième édition

Publié

le

Le Festival International du Film Fantastique de Neuchâtel (NIFFF) a dévoilé la programmation de sa vingtième édition. Le festival, qui avait vu cette édition anniversaire être repoussée à cause de la crise sanitaire, se tiendra du 2 au 10 juillet.

Le festival présentera près de 60 films répartis dans une dizaine de catégories. On y retrouvera la Compétition Internationale qui, cette année, met en avant principalement des premiers et seconds films. Le nouveau cinéma asiatique et les courts métrages helvétiques seront également primés, sans oublier le traditionnel prix du public. Mais le grand plus de cette vingtième édition du NIFFF, c’est qu’il pourra se tenir en partie en présentiel. Écoutez Loïc Valceschini, directeur artistique ad interim :

Loïc Valceschini
Directeur artistique ad interim du NIFFF
Loïc ValceschiniDirecteur artistique ad interim du NIFFF

Le NIFFF investira bien sûr les salles de cinéma mais aussi le Muséum d’histoire naturelle de Neuchâtel avec un parc d’installations immersives qui auront pour but d’explorer les rapports entre homme, animal et nature. L’espace public ne sera pas en reste, notamment à la Place des Halles. Dans cette partie open air du festival, un programme diurne élaboré avec le Centre Helvétique des Arts de la Rue sera proposé en plus des traditionnelles projections nocturnes. Cette programmation s’adressera notamment aux jeunes, comme le confirme le directeur artistique ad interim Loïc Valceschini :

Loïc Valceschini
Directeur artistique ad interim du NIFFF
Loïc ValceschiniDirecteur artistique ad interim du NIFFF

Il y a vingt ans, le genre du fantastique était un genre de niche. Aujourd’hui, il est devenu plus grand public, notamment avec les productions Blumhouse (Get Out, Split, Invisible Man) ou l’avènement de séries comme Westworld et The Walking Dead, mais peut encore paraître destiné uniquement aux initiés. Loïc Valceschini nous rassure, il y en a pour tous les goûts :

Loïc Valceschini
Directeur artistique ad interim du NIFFF
Loïc ValceschiniDirecteur artistique ad interim du NIFFF

Dans les temps forts du NIFFF 2021, on notera certainement Ok! Madam (Lee Cheol-Ha, 2020), Lapsis (Noah Hutton, 2020) ou encore les restaurations des classiques comme Les Oiseaux (Alfred Hitchcock, 1963) ou L’Histoire sans fin (Wolfgang Petersen, 1984).

Et au programme des projections de cette vingtième édition du Fesival International du Film Fantastique de Neuchâtel s’ajoutent des conférences : des effets spéciaux de Godzilla à la littérature taïwanaise en passant par les productions de science-fiction de la Télévision Suisse Romande, ces rencontres avec des professionnels prolongeront les discussions autour du fantastique. Le tout sera à découvrir en présentiel et/ou en ligne du 2 au 10 juillet.

Programme et billetterie sur nifff.ch

Photo : © NIFFF

Continuer la lecture

Culture

Le chantier du mudac et du Musée de l'Elysée s'ouvre au public

Publié

le

L'étage au niveau de l'entrée du "double musée" offre à la vue un atrium presque mouvant, tant le toit ressemble à une vague cubiste jouant sur des effets d'angulation de diamants. (© Keystone/CYRIL ZINGARO)

Le chantier du Musée de design et d'arts appliqués contemporain (mudac) et du Musée de la photographie de l'Elysée à Lausanne s'ouvre au public pour trois jours. Sur inscription, des visites guidées gratuites sont organisées ces vendredi, samedi et dimanche.

Ce sera l'occasion pour la population de se familiariser avec les nouveaux lieux qui accueilleront les deux institutions lausannoises sur le site de Plateforme 10, le quartier des arts à deux pas de la gare de la capitale vaudoise. D'une durée d'une heure, les visites permettront de découvrir les trois étages du bâtiment cubique situé à côté du Musée cantonal des Beaux-Arts (MCBA).

A la veille de cette ouverture au public, les conseillers d'Etat Pascal Broulis et Cesla Amarelle ont présenté jeudi matin l'avancement des travaux à la presse, en compagnie notamment de l'architecte portugais Manuel Aires Mateus. Malgré la pandémie du coronavirus, le chantier n'a pas pris de retard et le calendrier sera tenu, a-t-il été rappelé.

Ouverture le 15 juin 2022

L'édifice sera donc terminé cet automne avec une inauguration officielle prévue le 4 novembre. Les clés seront alors symboliquement remises aux deux conservatrices des musées, respectivement Chantal Prod'hom pour le mudac et Tatyana Franck pour l'Elysée.

Le transfert des oeuvres est prévu dès novembre et l'ouverture au public pour les premières expositions est agendée au 15 juin 2022. A cette occasion, une grande exposition commune aux trois musées (MCBA, mudac et Elysée), notamment autour du train, sera proposée au public.

Vague cubiste

L'état actuel du chantier de cette deuxième étape de Plateforme 10 a permis de découvrir la caractéristique de ce "monument", comme l'a qualifié M. Broulis: un cube, composé de deux éléments de marbre blanc, dont les deux parties sont posées l'une sur l'autre et se touchent en trois points d'ancrage centraux et non quatre assises au niveau des parois du bâtiment.

L'étage au niveau de l'entrée du "double musée" offre à la vue un atrium presque mouvant, tant le toit ressemble à une vague cubiste jouant sur des effets d'angulation de diamants. On pourrait aussi y voir des pliures d'origamis en dalle de béton. Par endroits, le plafond est très haut, ailleurs il tombe beaucoup plus bas. Il touche le sol à trois endroits donc, et donne cette impression que le sol et le toit bougent pour se rencontrer.

Budget de 100 millions

Le nouvel établissement va permettre au Musée de la photographie de doubler ses surfaces d'exposition (1400 m2) et de réunir ses espaces de conservation des collections en triplant leur volume. Il se situera dans la partie inférieure du bâtiment. Le mudac verra, lui, ses espaces d'exposition doublés (1500 m2), dans la partie supérieure du cube.

L'enveloppe globale de cet édifice est de 100 millions de francs. Elle comprend les 40 millions de l'Etat de Vaud, les 20 millions de la Ville de Lausanne et les 40 millions de contributions de mécènes et partenaires privés (environ 35 millions obtenus à ce jour). Le site accueillera aussi une bibliothèque, le Musée botanique, un jardin en forme de L sur une partie du toit, une terrasse panoramique et un restaurant de 140 places.

Le MCBA, première étape de ce "quartier des arts" de 25'000 m2, a, lui, été inauguré en octobre 2019.

www.plateforme10.ch

Continuer la lecture

Culture

Cinéma : "Médecin de nuit" en salle obscure

Publié

le

Paris, de nuit. Mikaël est médecin, et arpente les rues de la capitale française pour soigner ses patients. Il s'occupe également de ceux que personne ne veut voir : les toxicomanes. Plongée avec ce long-métrage dans les nuits parisiennes. 

Cannes 2020, le drame du Français Elie Wajeman, Médecin de Nuit, est sélectionné dans la sélection officielle du festival de Cannes. L'édition 2020 du festival sera finalement annulée et il nous aura fallu attendre jusqu'en juin de cette année pour découvrir ce film dans nos salles romandes.

Un long-métrage qui suit Mikaël, incarné avec brio par Vincent Macaigne (Le Sens de la Fête), médecin de nuit dans les rues de la capitale française. Il s'occupe des patients des quartiers difficiles, toujours en contact avec son dispatcheur. Mais Mikaël est aussi un samaritain. Il a en effet recueilli ceux que personne ne veut voir dans ces ruelles : les toxicomanes. Mais dans sa grande bonté, il va se retrouver mêlé à des histoires peu légales, tandis que sa vie personnelle va être chamboulée.

Paris, de nuit, des portraits de gens peu visibles... L’occasion pour le réalisateur, Elie Wajeman, de présenter la capitale française - sa ville - hors des images glamour souvent vues dans les films hollywoodiens.

Elie Wajeman
Réalisateur - Médecin de Nuit
Elie WajemanRéalisateur - Médecin de Nuit

Mikaël (Vincent Macaigne) va se retrouver tiraillé entre sa femme, sa maîtresse, ses patients.

Pour refléter au mieux les enjeux de ces nuits, de ces médecins, le réalisateur Elie Wajeman a beaucoup travaillé en amont pour s'imprégner de cet univers si particuliers. Il a notamment suivi de nombreux médecins de nuit.

Elie Wajeman
Réalisateur - Médecin de Nuit
Elie WajemanRéalisateur - Médecin de Nuit

Lors de ces repérages et des investigations, Elie Wajeman a pu constater que certains médecins de nuit sont bel et bien au chevet de ces marginaux.

Elie Wajeman
Réalisateur - Médecin de Nuit
Elie WajemanRéalisateur - Médecin de Nuit

L'intrigue du film se déroule donc sur une seule nuit, à Paris. Une seule ligne temporelle et surtout, la seule profondeur de la nuit. Elie Wajeman a-t-il abordé la construction de son long métrage de manière différente ?

Elie Wajeman
Réalisateur - Médecin de Nuit
Elie WajemanRéalisateur - Médecin de Nuit

Médecin de Nuit d'Elie Wajeman est à découvrir dans les salles obscures romandes dès le 16 juin 2021.

Découvrez la bande annonce du film :

Continuer la lecture

Culture

Mort de l'actrice Lisa Banes, renversée par un scooter à New York

Publié

le

L'actrice américaine Lisa Banes, connue notamment pour son rôle dans le film "Gone Girl", est morte, 10 jours après avoir été renversée par un deux-roues à Manhattan. Ici, une photo de 2015 (Archives © KEYSTONE/AP/Victoria Will)

L'actrice américaine Lisa Banes, connue notamment pour son rôle dans le film "Gone Girl", est morte, 10 jours après avoir été renversée par un deux-roues à Manhattan, a indiqué mardi un porte-parole de la police new-yorkaise.

Lisa Banes, 65 ans, a été prononcée morte à l'hôpital lundi, des suites de l'accident survenu le 4 juin, à proximité du centre culturel Lincoln Center, a précisé à l'AFP ce porte-parole.

Elle a souffert d'un traumatisme crânien après qu'un deux-roues a brûlé un feu rouge alors qu'elle s'était engagée pour traverser la rue. La police de New York n'était pas en mesure de préciser quel type de deux-roues était en cause.

Une enquête est en cours, mais aucune arrestation n'a encore été effectuée, a précisé le porte-parole.

"Nous avons le coeur brisé par la mort tragique et insensée de Lisa. C'était une femme pleine d'esprit, de gentillesse et de générosité et dévouée à son travail, que ce soit sur scène, devant les caméras, et plus encore avec sa femme, sa famille et ses amis", a déclaré son agent, David Williams, cité par la chaîne NBC.

La femme de Lisa Banes, Kathryn Kranhold, a tweeté mardi une série de photos en honneur de son épouse.

Alors que Banes luttait pour sa survie à l'hôpital, Kathryn Kranhold avait lancé un appel à témoins dans le journal The Daily News, pour retrouver le conducteur du scooter.

Lisa Banes avait joué dans de nombreux films, au cinéma et au théâtre, dans des "sitcoms" dont Roseanne, et au théâtre, à Broadway.

Au cinéma, ses rôles les plus remarqués étaient dans "Gone Girl" (2014), et dans la comédie romantique, "Cocktail" (1988), aux côtés de Tom Cruise.

Continuer la lecture

C'était quoi ce titre ?

Les 2 derniers titres

Horoscope du jour

Poisson

Enthousiasme au summum ! Parti/e comme vous l’êtes, vous ne laisserez personne vous gâcher cette magnifique journée.

Publicité

Les Sujets à la Une

X