Rejoignez-nous

Culture

Début du FIFAD: à vivre sur place aux Diablerets ou en ligne

Publié

,

le

Avec sa nouvelle plateforme en ligne, le FIFAD espère toucher un nouveau public, explique sa directrice opérationnelle Solveig Sautier (archives). (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Le Festival international du film alpin des Diablerets (FIFAD) s'est ouvert samedi. Une cinquantaine de films sont à l'affiche jusqu'au 14 août. A découvrir sur place ou depuis chez soi, grâce à une nouvelle plateforme en ligne.

La nouvelle interface numérique permet de visionner la quasi-intégralité de la programmation durant tout le festival. Les films sont mis en ligne une heure après leur projection en salle. Et ils le resteront jusqu'à la fin du FIFAD plus un jour, soit jusqu'au 15 août, explique Solveig Sautier, directrice opérationnelle.

"C'est un virage numérique que nous devions faire un jour. Sans le Covid, cela aurait pris un peu plus de temps", observe Mme Sautier.

Elargir son audience

Le festival espère ainsi consolider et élargir son audience. "Nous voulons tout d'abord fidéliser notre public. Dans la situation sanitaire actuelle, certains ne viendront pas. C'est pour eux une possibilité de voir les films quand même", explique Mme Sautier.

Les organisateurs aimeraient aussi toucher un nouveau public, peut-être plus éloigné, en Suisse alémanique, au Tessin ou en France. "Cela pourrait leur donner envie de venir l'année prochaine. De plus en plus de films sont sous-titrés, ce qui nous permet de franchir les barrières linguistiques", ajoute la responsable.

Cette année, entre 20% et 25% des films sont sous-titrés. Le FIFAD espère passer à 50% dès l'année prochaine. En plus du français, l'idéal serait de proposer les films aussi en allemand, en anglais voire en italien. "On doit procéder par étapes", note Mme Sautier.

En partie gratuit

Sur la plateforme digitale, les films coûtent trois francs, et divers forfaits sont possibles. Certaines oeuvres, accessibles gratuitement en salle, le sont aussi en vidéo à la demande (VOD). "On a la même politique tarifaire. Ce qui est gratuit au FIFAD l'est aussi en ligne", explique la directrice opérationnelle.

Depuis samedi, on peut découvrir en ligne "Le Temps d'une vie", un documentaire consacré à l'animal emblématique des Alpes, le bouquetin. Le film raconte l'histoire d'un vieux mâle dans le parc national du Grand Paradis, en Italie. Il est le résultat de sept ans de tournage, avec des images exceptionnelles, promet le FIFAD.

Sur place, aux Diablerets, le certificat Covid sera obligatoire pour assister aux projections. Il sera possible de faire un test rapide gratuit à l'entrée du festival. "Même si nous encourageons les festivaliers à le faire avant, pour éviter les files d'attente", note Mme Sautier.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Culture

Tir mortel de Baldwin: l'armurière avait négligé de vérifier l'arme

Publié

le

Le tournage du western "Rust" avait lieu près de Santa Fe, dans le Nouveau-Mexique (archives). (© KEYSTONE/AP/Jae C. Hong)

L'armurière sur le tournage du western "Rust", lors duquel Alec Baldwin a accidentellement tué une cinéaste en octobre, a déclaré aux enquêteurs qu'elle avait été négligente dans la vérification du revolver. L'arme avait été présentée à l'acteur comme inoffensive.

La jeune femme a été interrogée par les policiers, qui cherchent notamment à déterminer comment une munition réelle a pu être introduite sur le tournage du western à petit budget, aboutissant à la mort de la directrice de la photographie, Halyna Hutchins. Cette dernière a été mortellement blessée, lorsque Alec Baldwin a actionné un revolver pendant qu'il travaillait une scène.

Selon un document diffusé mardi par les services du shérif de Santa Fe, dans l'Etat du Nouveau-Mexique, l'armurière a dit aux policiers qu'elle avait chargé cinq cartouches factices dans le revolver juste avant la pause déjeuner.

A la reprise, elle avait extrait l'arme du coffre, où elle l'avait placée, et avait ajouté une sixième cartouche, remettant ensuite le revolver à un autre employé du tournage. Peu après, elle dit avoir entendu une détonation en provenance du plateau.

500 cartouches saisies

La femme a déclaré aux enquêteurs qu'elle n'a "pas vraiment beaucoup vérifié" l'arme, car elle était restée sous clef pendant le déjeuner. Elle avait auparavant affirmé ignorer la présence d'une quelconque munition réelle sur le tournage.

La police a saisi plus de 500 munitions sur le tournage, présentées comme étant un mélange de cartouches à blanc, de cartouches factices et de quelques munitions suspectées d'être bien réelles.

Mardi, les enquêteurs ont fait état de possibles pistes pouvant expliquer la présence de ces munitions réelles, formellement interdites sur les tournages par les règles en vigueur dans l'industrie du cinéma aux Etats-Unis.

L'un des fournisseurs des munitions employées sur le tournage de "Rust", Seth Kenney, a indiqué qu'il avait potentiellement vendu à l'équipe du film des munitions assemblées artisanalement - peut-être à partir d'éléments recyclés - dont le logo correspond à celui figurant sur la cartouche mortelle.

De son côté, le père de l'armurière, lui aussi un armurier de cinéma, a précisé avoir fourni à Seth Kenney des munitions réelles "artisanales" pour les préparatifs d'un film sur lequel ils avaient collaboré auparavant. Il affirme que son collègue ne les lui a jamais restituées.

L'enquête de police se poursuit. Aucune arrestation n'a eu lieu pour l'instant.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Culture

Iggy Pop, Limp Bizkit, Madness et Julien Clerc au Venoge Festival

Publié

le

Le Venoge Festival n'a cessé de croître en 25 éditions, atteignant 30'000 spectateurs sur cinq jours lors de sa dernière édition en 2019. (Image d'archives - ©Keystone/LAURENT GILLIERON)

Après deux ans d'absence, le Venoge Festival sera de retour du 17 au 21 août 2022 à Penthaz. Les organisateurs ont annoncé mardi une partie de l'affiche de cette 26e édition: Iggy Pop, Limp Bizkit, Madness, Kool & The Gang, Alphaville, Julien Clerc, Calogero, Martin Solveig ou encore Bob Sinclar.

Soirées rock, années 80, électro, pop et journée famille le dimanche, l'open air du Gros-de-Vaud se déclinera à nouveau sur cinq jours. La suite du programme sera révélée en trois temps: le 25 janvier, le 29 mars ainsi que le 24 mai pour la scène suisse.

"Cette nouvelle édition sera l'occasion d'inaugurer un nouveau cycle. Le comité du Venoge Festival a profité de cette pause forcée due au Covid pour repenser le festival tout en conservant l'identité et l'âme même du festival", expliquent les organisateurs dans un communiqué.

Né dans les années 90 à Penthalaz, l'open air a été contraint de déménager à la suite de la pression de riverains. Il a d'abord été question de le baser à Cossonay, avant qu'une solution ne se dessine à Penthaz sur le site de la Léchire. L'espace a été légèrement agrandi, avec toujours la grande scène et le Riverstage, scène couverte.

Les billets vendus en 2021 et gardés au chaud par les festivaliers restent valables pour 2022. Lors de sa dernière édition en 2019, le festival a accueilli 30'000 personnes.

Continuer la lecture

Culture

Une artiste française signe l'affiche du Montreux Jazz 2022

Publié

le

L'affiche de la 56e édition du Montreux Jazz Festival a été réalisée par une artiste française basée à Londres, Camille Walala. (© Camille Walala/Montreux Jazz Festival)

Géométrique, bigarrée, colorée et festive: l'affiche du 56e Montreux Jazz Festival (MJF) a été dévoilée mardi. Elle est l'oeuvre de l'artiste française basée à Londres, Camille Walala. L'édition 2022 du rendez-vous musical aura lieu du 1er au 16 juillet.

"Une polyphonie de couleurs électriques et de formes dansantes donne le ton de la prochaine édition du MJF, dont le programme sera dévoilé au printemps 2022", indiquent mardi les responsables du festival. Camille Walala est connue pour ses créations géométriques à grande échelle et hautes en couleurs, investissant les espaces publics et magnifiant les paysages urbains, ajoutent-ils.

"Je voulais apporter du mouvement et du rythme avec des formes dansantes et une large palette de couleurs. J'ai plusieurs cahiers entiers remplis de divers motifs et patterns qui forment la base de mon vocabulaire visuel. Comme pour un morceau de musique, je me sers de ces différents éléments de contraste pour trouver un équilibre, une harmonie", explique l'artiste, citée dans un communiqué.

(©montreuxjazzfestival.com)

Pop art et constructivisme

"Entre pop art et constructivisme, le collage numérique de Camille Walala retranscrit l'énergie du Festival en explorant ses contrastes et sa diversité", complète l'équipe du MJF. Souples ou droites, des formes géométriques en tout genre se révèlent en deux ou en trois dimensions. Les aplats de couleurs unies côtoient des motifs texturés tels des confettis. Les teintes vives s'érigent parmi les rayures noires et blanches, évoquant çà et là les touches d'un piano.

Depuis 1967, le MJF donne carte blanche à des artistes internationaux pour créer son affiche officielle. En 1982, Jean Tinguely laissait sa trace indélébile, devenue un logo si reconnaissable. Keith Haring en signait trois déclinaisons en 1983, puis en binôme avec Andy Warhol en 1986.

David Bowie se prêtait au jeu en 1995, comme plus récemment Yoann Le moine (Woodkid), Christian Marclay ou JR. Camille Walala est la 51e artiste à signer une affiche montreusienne.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Culture

Annulation de la condamnation de Bill Cosby: la cour suprême saisie

Publié

le

Bill Cosby a été accusé par une soixantaine de femmes d'agressions sexuelles et parfois de viol, couverts par la prescription (archives). (© KEYSTONE/AP/Matt Rourke)

Un procureur américain a saisi la cour suprême des Etats-Unis au sujet de l'annulation cet été de la condamnation de la superstar de la télévision américaine Bill Cosby, ont annoncé lundi ses services. L'acteur avait été reconnu coupable en 2018 d'agression sexuelle.

"La cour suprême des Etats-Unis peut réparer ce que nous considérons comme une grave injustice", a déclaré le procureur du comté de Montgomery (Pennsylvanie).

Bill Cosby avait été libéré le 30 juin à la suite d'une décision technique de la cour suprême de l'Etat de Pennsylvanie, vue par beaucoup comme un camouflet pour le mouvement #MeToo.

Au moment de sa libération, le comédien était incarcéré depuis 2018 pour avoir agressé sexuellement en 2004 Andrea Constand, une femme qui travaillait pour l'université Temple à Philadelphie.

Dans sa décision, la cour suprême de Pennsylvanie rappelait que le premier procureur en charge du dossier avait décidé de ne pas poursuivre M. Cosby au pénal, tout en l'incitant à témoigner dans une procédure au civil intentée par la plaignante, ce qu'il avait accepté de faire.

Droguée et abusée

Durant cette audition, Bill Cosby avait reconnu avoir donné à Andrea Constand un puissant sédatif et avoir procédé à des attouchements sur elle, estimant qu'elle était consentante, car elle n'avait pas réagi. Or, ce témoignage a ensuite été retenu contre lui lors de son procès pénal, quand un nouveau procureur a décidé de relancer l'affaire des années plus tard.

"Demander un réexamen par la [cour suprême] était la bonne chose à faire", a avancé lundi le procureur, dénonçant les "conséquences néfastes" que pourrait avoir un précédent "établissant qu'un communiqué de presse de procureur confère apparemment désormais l'immunité".

Bill Cosby avait, lors de son propre appel devant la cour suprême de Pennsylvanie ayant mené à l'annulation de sa condamnation, présenté un communiqué de 2005 comme une preuve de la décision du premier procureur de ne pas le poursuivre.

Un porte-parole de l'acteur, désormais âgé de 84 ans, a critiqué lundi un "dernier effort pathétique".

William Henry Cosby, Jr, de son nom complet, avait été condamné en 2018 à une peine minimale de trois années d'emprisonnement (10 ans au maximum) et en avait passé déjà presque trois derrière les barreaux.

Considéré comme l'incarnation du père idéal dans son show télévisé, l'acteur, l'un des premiers Afro-Américains à percer sur le petit écran, a été accusé par une soixantaine de femmes d'agressions sexuelles et parfois de viol, couverts par la prescription.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Culture

Le designer américain Virgil Abloh emporté par un cancer

Publié

le

Virgil Abloh, ici lors de la Fashion week de Paris en 2018, a créé la marque de streetwear de lux Off-White (archives). (© KEYSTONE/AP/Thibault Camus)

Star des millenials et roi du streetwear du luxe, le designer américain Virgil Abloh, créateur des collections homme de la maison Louis Vuitton, est décédé dimanche d'un cancer, a annoncé le groupe LVMH, maison mère de Vuitton. Il avait 41 ans.

Premier grand créateur noir reconnu sur la scène de la mode, engagé pour l'affirmation des cultures afro-américaines, le styliste fan de hip-hop avait décroché en 2018 l'un des postes les plus enviés du secteur de la mode et du luxe, au sein de la griffe fleuron de LVMH, numéro un mondial du luxe.

"Le groupe LVMH, la Maison Louis Vuitton et Off-White ont l'immense douleur d'annoncer la disparition de Virgil Abloh, terrassé ce dimanche 28 novembre par un cancer qu'il combattait depuis plusieurs années", a déclaré LVMH sur son compte Twitter.

Fils d'immigrés ghanéens, il était marié et père de deux enfants, Lowe et Grey Abloh.

La maladie qu'il combattait depuis deux ans n'avait pas été rendue publique. "Il a choisi d'endurer son combat en privé depuis son diagnostic en 2019" d'un angiosarcome cardiaque, une tumeur maligne rare située au niveau du coeur, a expliqué sa famille dans une publication sur le compte Instagram du designer, mentionnant de "nombreux traitements difficiles".

"Voies pour plus d'égalité"

Artiste d'une "infinie curiosité", il a créé des "voies pour plus d'égalité dans l'art et le design", a salué sa famille qui appelle au respect de son intimité pour faire son deuil et "célébrer la vie de Virgil".

Bernard Arnault, le président de LVMH, s'est dit "sous le choc", saluant "un designer de génie, un visionnaire" et "une belle âme".

L'annonce de son décès a suscité nombre de réactions émues à travers le monde. Kim Jones, chez Dior Homme et Fendy (et prédécesseur de Virgil Abloh chez Vuitton), a rendu hommage sur Instagram à "l'une des personnes les plus gentilles que vous pouviez rencontrer". "Il nous manquera profondément bien que sa vision perdurera à travers les sentiers qu'il a tracés tout au long de sa carrière", a réagi la maison Gucci (groupe Kering).

"Personne n'oubliera l'empreinte que tu as laissée", a twitté de son côté le footballer Kylian Mbappé. "Ton travail en tant qu'humain et ton travail en tant qu'être spirituel vivront éternellement", a dit le rappeur américain Pharrell Williams sur le réseau social. "Rest in power" (repose dans le pouvoir), a twitté l'acteur Omar Sy.

Consultant pour Kanye West

Virgil Abloh était né le 30 septembre 1980 aux Etats-Unis, à Rockford (Illinois). Ce fan de hip-hop avait commencé ses activités de DJ au lycée avant de sortir diplômé en génie civil de l'Université du Wisconsin et en architecture de l'Illinois Institute of Technology.

Au début des années 2000, il était devenu consultant artistique pour Kanye West, conseillant le rappeur notamment sur ses pochettes de disques et les scénographies de ses concerts.

Roi du streetwear de luxe, il s'était imposé en quelques années comme l'un des créateurs les plus "cools" auprès d'un public de millennials connectés. Récompensé à de nombreuses reprises pour son travail, le prestigieux British Fashion Awards "Urban Luxe" award lui avait entre autres été décerné en 2017 et 2018.

Inclusivité et anti-racisme

Sa collection de janvier 2021 pour Louis Vuitton, dévoilée dans le cadre de la Fashion week virtuelle à Paris, l'avait été sous forme d'une performance anti-raciste et anti-homophobe menée par des rappeurs américains.

Il avait créé en 2012 un premier label, Pyrex Vision. Un an plus tard naissait Off-White, marque de streetwear de luxe qui s'imposa par la force de son graphisme avant d'évoluer vers des créations plus "couture".

LVMH avait conclu un accord en juillet avec Virgil Abloh afin de devenir actionnaire majoritaire de sa marque Off-White. Le designer s'était félicité de "la puissance et la dimension nécessaires" qu'apportait LVMH "pour accélérer notre élan et faire de Off-White une véritable marque de luxe".

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Gémeaux

Vous aimez vous distinguer et jouer les originaux. Ce qui augmente votre charme, certes, mais jalousies et critiques restent à craindre.

Les Sujets à la Une

X