Rejoignez-nous

Culture

Les noms du 41ème Cully Jazz Festival dévoilés

Publié

,

le

Le Cully Jazz Festival proposera 34 concerts payants lors de sa 41e édition du 5 au 13 avril prochain (archives). (©KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Le jazz fera à nouveau vibrer Cully du 5 au 13 avril. La programmation de la 41ème édition du Cully Jazz Festival a été dévoilée ce mardi. Elle compte 34 concerts payants. Parmi les têtes d'affiche: Dee Dee Bridgewater, Monty Alexander ou encore Dave Holland. Kyle Eastwood rendra aussi hommage aux musiques de film de son père, Clint.

Le Cully Jazz présente une nouvelle fois sa définition du jazz. La programmation « IN » de la 41ème édition a été dévoilée ce mardi. 34 concerts payants seront à l’affiche du 5 au 13 avril. Parmi les artistes : la chanteuse Dee Dee Bridgewater, le saxophoniste Léon Phal, le contrebassiste Dave Holland, la saxophoniste Nubya Garcia (noubia) ou encore la légende du jazz Monty Alexander. Un doux mélange entre artistes à la renommée internationale et étoiles montantes. Le co-président du festival, Jean-Yves Cavin, nous révèle un de ces coups de cœur 2024.

Jean-Yves CavinCo-directeur du Cully Jazz Festival

Cette 41ème édition sera aussi l’occasion de replonger dans les musiques de films de Clint Eastwood. Le tout joué par son fils, Kyle Eastwood et quatre musiciens. Les précisions de Jean-Yves Cavin, co-directeur du festival.

Jean-Yves CavinCo-directeur du Cully Jazz Festival

Dans un tout autre style, la légende du jazz, Monty Alexander, proposera de son côté un projet très personnel. Il célèbrera la date du débarquement de Normandie à quelques semaines de son huitantième anniversaire. Pourquoi le débarquement ? Explications de Jean-Yves Cavin, co-président du Cully Jazz Festival.

Jean-Yves CavinCo-directeur du Cully Jazz Festival

L’an dernier, le festival IN avait enregistré un record de fréquentation, avec plus de 14'000 places assises. Les organisateurs espèrent évidemment un cru similaire. D’autant que les finances ne sont pas le reflet du succès de 2013. Guillaume Potterat, co-directeur du festival.

Guillaume PotteratCo-directeur du Cully Jazz Festival

Les billets pour le Cully Jazz Festival sont en vente depuis ce mardi. La programmation OFF du festival sera dévoilée le 20 février.

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Culture

Panne informatique mondiale: retour progressif à la normale

Publié

le

La situation revenait progressivement à la normale samedi après la panne informatique mondiale. (© KEYSTONE/EPA/JAMES ROSS)

La situation revient progressivement à la normale samedi. Une panne informatique géante a semé la pagaille vendredi dans les aéroports, sur les marchés financiers et même mis des travailleurs au chômage technique.

En cause: une mise à jour défectueuse, sur les systèmes d'exploitation Windows de Microsoft, d'une solution informatique du groupe américain de cybersécurité CrowdStrike, qui écarte une cyberattaque ou un problème de sécurité informatique.

"Je tiens à m'excuser personnellement auprès de toutes les organisations, de tous les groupes et de toutes les personnes qui ont été touchés" par cette panne, a déclaré George Kurtz, PDG de CrowdStrike, sur la chaîne américaine CNBC.

Ce bug, en cours de correction, n'a pas affecté les utilisateurs des systèmes Mac et Linux.

De son côté, Microsoft a fait état d'un "problème" provoquant un écran bleu. "Nous recommandons aux clients de suivre les conseils fournis par CrowdStrike pour remédier à cette situation", a ajouté le géant américain de l'informatique.

"L'ampleur de cette panne est sans précédent et entrera sans aucun doute dans l'Histoire", souligne Junade Ali, expert en cybersécurité.

Elle "a un impact direct sur les ordinateurs des utilisateurs en bout de chaîne et pourrait exiger une intervention manuelle pour être résolue, ce qui représente un défi important pour les équipes informatiques à l'échelle mondiale".

De nombreux aéroports asiatiques ont fait état à partir de vendredi soir heure locale d'une activité "normale" ou "quasi-normale", notamment en Corée du Sud, à Singapour, en Nouvelle-Zélande, à Hong Kong ou encore aux Philippines.

Quelques "problèmes résiduels" causant du retard persistent cependant à Sydney et "cinq vols" opérés par la compagnie low-cost Jetstar au Japon seront perturbés samedi.

Panne "énorme"

Le bug de mise à jour s'est déclenché jeudi vers 19H00 GMT, selon une publication de Microsoft.

"C'est une des rares fois où on trouve un logiciel de sécurité à l'origine d'une panne aussi énorme", commente Kayssar Daher, autre expert en cybersécurité interrogé par l'AFP.

L'ampleur du phénomène s'explique par le fait que "Windows est extrêmement répandu et CrowdStrike aussi", ajoute-t-il.

Après avoir perturbé un temps les opérations informatiques des Jeux olympiques de Paris 2024, dont le système d'accréditation mais pas la billetterie, les activités "ont repris normalement" vendredi après-midi, selon les organisateurs.

"Le système informatique de Paris 2024 a priori ne s'est pas effondré, donc s'il y a quelques dysfonctionnements ici ou là, c'est un moindre mal", a estimé un cadre du mouvement sportif français auprès de l'AFP.

Selon le patron de Tesla, Elon Musk, la panne a "provoqué un arrêt cardiaque dans la chaîne d'approvisionnement de l'industrie automobile".

De nombreux aéroports et compagnies aériennes ont rapporté des problèmes vendredi. Les passagers s'arment de patience, notamment dans l'hémisphère Nord où de nombreux vacanciers partent ou rentrent.

"On galère pour trouver un autre vol ou un train, l'autre option est de dormir à l'aéroport", a expliqué vendredi à Roissy, le principal aéroport de Paris, Anja Müller, étudiante de 22 ans qui habite en Allemagne et a passé une semaine en France.

Si le gestionnaire des aéroports parisiens ADP a assuré que la panne épargnait ses systèmes informatiques, le groupe a reconnu des perturbations à Roissy et Orly, qui sont les deux principaux points d'entrée pour les délégations étrangères des JO.

Aux Etats-Unis, les services d'urgence dans au moins trois Etats ont été touchés et 2400 vols ont été annulés dans la journée de vendredi, un nombre qui pourrait encore augmenter.

"Selon nos informations les vols ont repris à travers le pays mais certaines congestions persistent", a souligné un responsable gouvernemental auprès de la presse.

Si plusieurs compagnies américaines (American Airlines, United, Delta...) ont repris leurs activités, leurs homologues mexicaines semblaient toujours affectées par la panne.

"Nous attendons depuis 03H00 du matin", a témoigné Juan Pablo Olvera, coincé à l'aéroport de Mexico. "Comme le système est en panne, les codes QR ne fonctionnaient pas", a-t-il constaté, alors que de longues files d'attente et des retards de vols ont été signalés.

Les aéroports de Guadalajara, dans l'ouest du Mexique, et de Monterrey, au nord, ont demandé aux passagers d'arriver avec plusieurs heures d'avance.

CrowdStrike chute en Bourse

Plusieurs hôpitaux aux Pays-Bas ont également été touchés, entraînant la fermeture d'un service d'urgences et le report d'opérations.

Le plus important opérateur ferroviaire britannique Govia Thameslink Railway a, lui, évoqué de "potentielles annulations de dernière minute", les compagnies ne pouvant accéder à certains systèmes concernant les conducteurs.

"D'autres systèmes-clés, notamment nos plateformes d'information des clients en temps réel, sont également affectés", poursuit le message, incitant les passagers à se renseigner avant leur trajet.

Les Bourses mondiales reculaient, inquiètes de cette panne qui a également empêché les indices de Londres et Milan d'afficher leur taux de variation pendant une bonne partie de la journée.

A la Bourse de New York, CrowdStrike a terminé en baisse de 11,10% et Microsoft de 0,74%.

CrowdStrike s'appuie beaucoup sur l'intelligence artificielle (IA) et l'apprentissage automatique (machine learning) et propose notamment une plateforme de protection numérique nommée Falcon.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Culture

Bruce Springsteen entre dans le club des musiciens milliardaires

Publié

le

Bruce Springsteen, 74 ans, poursuit actuellement une tournée mondiale, qui doit se prolonger jusqu'en 2025 (archives). (© KEYSTONE/AP/Magnus Lejhall)

La légende du rock américain Bruce Springsteen, 74 ans, fait désormais partie du club des musiciens dont la fortune dépasse le milliard de dollars, estime vendredi le magazine économique Forbes. Il rejoint Rihanna, Jay-Z ou Taylor Swift.

Né dans le New Jersey ouvrier, voix de l'Amérique des prolétaires et bourreau de travail, le Bruce Springsteen a "amassé une fortune substantielle" pendant des décennies "en chantant ses racines de col bleu", écrit Forbes, qui estime sa richesse à 1,1 milliard de dollars (978 millions de francs au cours actuel).

Depuis son premier opus "Greetings from Asbury Park, N.J." (1973), le "boss" a vendu quelque 140 millions d'albums dans le monde et ses mémoires ont été un succès en librairie. Il a remporté 20 Grammy Awards et un Oscar pour son tube "Streets of Philadelphia" (1994).

Droits vendus à Sony

Le chanteur de "Born in the USA" et "Dancing in the Dark" a aussi pu élargir sa fortune en 2021, quand il a vendu les droits de son catalogue musical à Sony, pour environ 500 millions de dollars, peu après une série de concerts à guichets fermés à Broadway.

Fidèle à son groupe d'origine, l'"E Street Band", il poursuit en ce moment une tournée mondiale qui doit se prolonger jusqu'en 2025. Tout au long de sa carrière, il a offert des concerts fleuves à ses fans, le plus long s'étalant sur plus de quatre heures, à Helsinki en 2012.

Il sera aussi incarné au cinéma dans un biopic à venir, avec la vedette de la série "The Bear", Jeremy Allen White, pour jouer son rôle.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Culture

Promesses tenues pour l'édition hors les murs du Montreux Jazz

Publié

le

La majestueuse scène du lac - là lors de la première soirée du Montreux Jazz Festival (MJF) - a immédiatement conquis les spectateurs, selon le bilan tiré samedi par les organisateurs. (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Pari réussi pour le Montreux Jazz Festival (MJF) qui s'achève samedi: 250'000 festivaliers ont fréquenté cette 58e édition réinventée en raison des travaux au 2m2c. Les scènes du lac et du casino ont tenu leurs promesses, affichant un taux de remplissage moyen de 90%.

"Organiser la manifestation à Montreux sans le Centre des congrès (2m2c) a été l'un des plus grands défis qu'a jamais connu le MJF", a déclaré Mathieu Jaton, directeur du MJF, au moment de clore les seize jours de festival. Il a tenu à exprimer sa gratitude "aux centaines de milliers de personnes qui ont permis de réaliser cette prouesse technique".

"Je pense à la commune de Montreux, à la population perturbée mais adorable, au staff. Tous ont été d'une bienveillance extrême. On ne peut réaliser une telle performance sans l'adhésion de tout le monde et ça a été le cas", s'est -il réjoui.

Unanimité pour la scène du lac

Au niveau musical, d'innombrables moments forts ont marqué la manifestation. A commencer par la soirée d'ouverture sur la scène du lac: "Nous avons pu mettre ensemble deux génies de la Nouvelle Orléans, Trombone Shorty et Jon Batiste, qui ont accepté de jouer sans rideau", avec le Léman comme décor.

Dès les premières notes, il a été clair que cette scène ferait l'unanimité avec son côté majestueux, le coucher de soleil, puis la lune croissante. Le patron du MJF s'est également réjoui d'une acoustique "impeccable", due à de nombreux mois de travail.

Cette scène était l'occasion trop belle pour le groupe Deep Purple de reraconter l'incendie du Casino de Montreux, objet de son mythique tube "Smoke on the Water". "Ils ont bien réussi leur coup avec un show de fumée sur l'eau. Certains à l'autre bout de la ville ont même flippé et appelé les secours", a raconté Mathieu Jaton.

Flèche en plein coeur

Autre moment fort, le concert des Américains de Vulpeck qui jouaient pour la première fois à Montreux et leur unique concert en Europe. Ils ont fait sensation, en installant à l'improviste un de leurs musiciens sur un balcon surplombant la place du Marché.

Mathieu Jaton a également salué la "précision du son de Justice", qui a délivré un show rarement vu au festival. Quant à Raye, 26 ans, qui jouait pour la première fois devant son grand-père suisse, elle a offert une performance vocale digne des plus grandes, avec naturel et authenticité: "Une flèche en plein coeur", a résumé M. Jaton.

Parmi les autres moments magiques, il a cité la venue pour la première fois au MJF de Dionne Warwick, 83 ans. Cette diva, sommet de l'élégance, a bouleversé la salle du Casino. Ou de Nick Mason de retour à Montreux plus de 50 ans après y avoir joué avec les Pink Floyd.

L'engouement populaire pour la scène du lac a largement dépassé le périmètre de la place du Marché. Des centaines de personnes ont profité d'une vue partielle sur l'écran depuis la rue ou les balcons du voisinage, ainsi que depuis des bateaux sur le lac. Notamment pour les concerts à guichets fermés de Lenny Kravitz et Sting qui ont eux aussi procuré leur lot d'émotions.

Résultat "exceptionnel"

Même s'il est "super difficile de donner une estimation, le but de départ, à savoir une fréquentation similaire à celle de l'an dernier - soit 250'000 festivaliers - est atteint", a-t-il relevé. Un record de fréquentation a d'ailleurs été battu le samedi 13 juillet avec une foule impressionnante sur les quais et sur la route limitée au trafic.

Concernant les soirées payantes, douze sur seize ont affiché complet à la scène du lac. Un résultat exceptionnel étant donné qu'elle peut accueillir mille spectateurs de plus que l'auditorium Stravinski. Son taux de remplissage s'est monté à 92%. Le casino a enregistré de très bons chiffres également avec dix soirées à guichets fermés et un taux de remplissage de 88%, a précisé M.Jaton.

Le budget de 30 millions sera tenu, a-t-il assuré. Côté gratuit, 570 concerts et activités ont été proposés. "Nous allons maintenant prendre du recul et demander les retours des autorités, des commerçants et de la population".

La prochaine édition également prévue hors les murs aura lieu du 4 au 19 juillet 2025. Les travaux au Centre des congrès devraient s'achever au printemps 2026.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Culture

Dix-sept personnes blessées lors d'un concert d'AC/DC à Stuttgart

Publié

le

Le groupe AC/DC est en tournée en Europe : dix-sept personnes ont été légèrement blessées lors d'un concert à Stuttgart mercredi. (© KEYSTONE/EPA ANP/MARCEL KRIJGSMAN)

Dix-sept spectateurs ont été légèrement blessés lors du concert du groupe de rock AC/DC à Stuttgart mercredi. Lors d'une bousculade après le concert, des personnes ont été victimes de crises de panique.

Suite à une erreur de manipulation, les écrans géants avaient communiqué par erreur que les visiteurs devaient quitter le site par les sorties de secours. Une fois sur place, les portes étaient fermées. Des bousculades se sont produites. Certains visiteurs auraient escaladé une clôture et se seraient ainsi blessés.

Finalement, les masses de visiteurs ont tout de même été dirigées vers les sorties habituelles. Environ 90'000 personnes ont assisté au concert.

Le légendaire groupe de rock australien AC/DC a joué le 29 juin dernier devant 50'000 fans au stade du Letzigrund de Zurich. Le guitariste Angus Young et le chanteur Brian Johnson avaient interprété 21 chansons en un peu plus de deux heures.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / dpa

Continuer la lecture

Les Sujets à la Une

X