Rejoignez-nous

Culture

Molières 2023: Starmania nommé, la Comédie-Française plébiscitée

Publié

,

le

Denis Podalydès est l'un des candidats au titre de meilleur acteur 2023 (archives). (© KEYSTONE/AP/Lionel Cironneau)

L'opéra-rock Starmania revisité avec succès depuis novembre a été nommé dans deux catégories aux Molières 2023. Pendant ce temps, trois sociétaires de la Comédie-Française s'affronteront pour le titre de meilleur comédien du théâtre public.

Cette 34e édition de la grande cérémonie du théâtre français se tiendra le 24 avril. Isabelle Huppert est nommée pour la neuvième fois comme meilleure comédienne dans le public (La Ménagerie de Verre), face à Isabelle Carré, Sara Giraudeau et Catherine Hiegel.

La Comédie-Française domine le théâtre public avec onze nominations pour cinq productions. Trois poids lourds, Denis Podalydès (Le Roi Lear), Laurent Stocker (L'Avare) ou Christian Hecq (Le Bourgeois Gentilhomme) pourraient rafler le Molière du meilleur comédien.

Deux autres sociétaires de la maison de Molière, Benjamin Lavernhe (La Dame de la mer d'Ibsen) et Christophe Montenez (Le Roi Lear) sont nommés pour le second rôle. La pensionnaire Marina Hands (Le Roi Lear) est nommée comme meilleure comédienne dans un second rôle. "La Reine des neiges, l'histoire oubliée", spectacle jeune public créé pour le Français, récolte deux nominations.

Bourgeois Gentilhomme contre Starmania

C'est le Bourgeois Gentilhomme, dans la production du couple Christian Hecq et Valérie Lesort, qui rafle le plus de nominations (4), dont le Molière du théâtre public, de la mise en scène et de la création sonore et visuelle.

Dans cette dernière catégorie, il fait face à Starmania, mis en scène par Thomas Jolly, futur chef d'orchestre de la cérémonie d'ouverture des JO-2024 de Paris. L'opéra-rock de Michel Berger et Luc Plamondon est également nommé au Molière du spectacle musical.

Cette nouvelle version de "Starmania", plus sombre, plus violente et plus désespérée que l'original, avait fait salle comble trois mois durant à Paris avant son départ en tournée. Elle est récemment passée par Genève pour quatre représentations du 9 au 12 mars. Elle reviendra en Suisse en octobre 2024 avec six nouvelles dates.

Glenn Gould en vedette

Florence Foresti, Laura Felpin, Manu Payet ou Stéphane Guillon pourraient être récompensés dans la catégorie humour. Pour le seul(e) en scène, "Coming out" de Mehdi Djaadi qui raconte sa conversion au catholicisme et "Thomas joue ses perruques - Deluxe édition", avec Thomas Poitevin, révélé pendant le confinement grâce à ses sketchs diffusés sur les réseaux sociaux, figurent parmi les nommés.

Côté théâtre privé, ça sera la bataille entre "Glenn, naissance d'un prodige" (6 nominations), sur le destin du pianiste Glenn Gould, "Big Mother"(5), un thriller journalistique, "Les Poupées persanes" (4), un drame situé en pleine Révolution iranienne et "Lorsque l'Enfant paraît" (4), une comédie de Michel Fau avec Catherine Frot nommée au Molière de la meilleure comédienne du privé.

Trois pièces de la metteuse en scène Johanna Boyer, raflent à elles seules sept nominations, dont cinq pour "Je ne cours pas, je vole!".

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Culture

Décès du cinéaste Jacques Rozier, figure de la Nouvelle Vague

Publié

le

Jacques Rozier, à droite sur le cliché, plaisantant avec l'acteur Luis Rego en septembre 2001 au festival de Venise (archives). (© KEYSTONE/EPA ANSA/CLAUDIO ONORATI)

Le cinéaste français Jacques Rozier, figure de la Nouvelle Vague et auteur d'une poignée de films parmi lesquels "Adieu Philippine" et "Maine Océan", est décédé à l'âge de 96 ans, a annoncé sa collaboratrice. Il est mort à l'hôpital dans la nuit de jeudi à vendredi.

"Jacques Rozier vient de nous quitter. Il était la liberté même et il va terriblement nous manquer", a réagi la cinémathèque française, qui lui a rendu hommage sur Twitter. "Des cinéastes de la Nouvelle Vague, Rozier est celui qui divague. Celui qui aime que tout aille de travers, pour mieux alimenter son sens très particulier de la dramaturgie".

Le mouvement de la Nouvelle Vague, né à la fin des années 1950, entendait rompre avec les techniques cinématographiques classiques au profit de l'expérimentation et d'une approche individualiste, voire iconoclaste. Outre Jacques Rozier, ses figures les plus emblématiques sont Jean-Luc Godard, François Truffaut, Agnès Varda, Louis Malle, Claude Chabrol, Jacques Demy ou encore Eric Rohmer.

"Sans scénario préconçu à l'avance"

Prix Jean Vigo en 1986 pour "Maine Océan", prix René Clair en 1997 pour l'ensemble de son oeuvre, Carrosse d'or en 2002 au festival de Cannes, Jacques Rozier a réalisé "Adieu Philippine" (1962), chronique de la jeunesse sur fond de guerre d'Algérie, "Du côté d'Orouët" (1973) et "Les naufragés de l'île de la tortue" (1976). Quatre films en plus d'un demi-siècle...

Il en a tourné deux autres, "Fifi martingale" (2001), jamais sorti en salles, et "Le perroquet parisien" (2007), resté inachevé.

Il a également tourné une vingtaine de courts-métrages, souvent remarqués, et a travaillé pour la télévision. "C'était un cinéaste indépendant, libre", a souligné Mme Berson. Il travaillait "sans scénario préconçu à l'avance" et avait une capacité à "restituer le présent".

En 2019, Jean-Luc Godard (décédé en septembre 2022) saluait, lui aussi, la trace laissée par Jacques Rozier dans le cinéma français: "Quand Agnès Varda est morte, j'ai pensé: la vraie Nouvelle Vague, on n'est plus que deux. Moi et [...] Jacques Rozier qui a commencé un peu avant moi".

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Culture

Un label culturel pour Pully

Publié

le

Avec la Muette, la maison où vécut Ramuz, Pully comptera six institutions culturelles (archives). (© KEYSTONE/LEO DUPERREX)

Un label "Pully Culture" a été créé pour mettre en valeur la richesse culturelle de la ville vaudoise. Une journée "Pully Culture", pour la première fois organisée samedi, se déroulera également chaque année.

Pully compte cinq institutions culturelles: le Musée d'Art, l'ArchéoLab, L'Octogone, le Café-Théâtre de la Voirie et la Bibliothèque. Et une sixième va s'ajouter cette année avec l'ouverture de l'espace muséal consacré à l'écrivain C.F. Ramuz.

"Le logo Pully Culture et l'identité visuelle dédiée se trouveront désormais sur les supports de communication de ces entités. Il témoigne d'un engagement de la part de la Municipalité pour défendre et renforcer la culture à Pully", écrit celle-ci dans son communiqué.

Parallèlement, un événement annuel gratuit sera désormais proposé. La première édition samedi se décline entre balades culturelles, expositions, spectacles, performances, ateliers jeune public et visites guidées.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Culture

Le cinéma documentaire va à la rencontre de la Suisse

Publié

le

Une centaine de films documentaires sont proposés lors de la première Semaine du Documentaire à travers toute la Suisse.(Photo d'illustration © KEYSTONE/ENNIO LEANZA)

Le cinéma documentaire à l'honneur durant une semaine à travers toute la Suisse. Le public a rendez-vous pour 200 séances dans une centaine de lieux partenaires. Vaud y est bien représenté.

Un nouveau rendez-vous dédié au genre du cinéma documentaire voit le jour en Suisse. Lancé par l’association Ciné-Doc, La Semaine du Documentaire va proposer plus de 200 séances, dans une centaine de lieux partenaires. Séances, rencontres avec des cinéastes, projections dans des lieux insolites, films suisses ou étrangers, il y en aura pour tous les goûts.

Le Festival propose de donner une seconde vie aux documentaires, certains ayant déjà eu des passages en salles ou en festival :

Gwennaël BolomeyFondateur et responsable de Ciné-Doc

Parmi le catalogue de documentaires proposés, une partie a été sélectionnée par Ciné-Doc, alors que d’autres films ont été choisis par les lieux participants directement.

Gwennaël BolomeyFondateur et responsable de Ciné-Doc

A travers le territoire vaudois

Parmi la centaine de lieux partenaires, le Canton de Vaud est largement représenté : Lausanne, Echallens, Payerne, Yverdon-les-Bains, Oron, Vevey, Bex, ou encore Burtigny, de nombreuses communes auront leurs projections. Cet engouement ravit le fondateur et responsable de Ciné-Doc :

Gwennaël BolomeyFondateur et responsable de Ciné-Doc

L’engouement des lieux partenaires ainsi que des spectateurs enchante les organisateurs. Cela prouve la valeur du cinéma documentaire. Un style, primé récemment dans deux prestigieux festival européen.

Gwennaël BolomeyFondateur et responsable de Ciné-Doc

Le fondateur et responsable de Ciné-Doc nous livre un de ses choix de films à découvrir dans le cadre de la Semaine du Documentaire :

Gwennaël BolomeyFondateur et responsable de Ciné-Doc

Cette première édition de Let's Doc : la Semaine du Documentaire démarre ce 3 juin et se déroule jusqu'au 11 juin. Toutes les informations et les films projetés sont à retrouver sur le site de la manifestation.

Continuer la lecture

Culture

La Comédie de Genève annule la production d'un spectacle majeur

Publié

le

La Comédie de Genève a dû annuler la production du spectacle "Les Emigrants" à cause de divergences sur la philosophie de travail entre la direction artistique de la pièce et l'institution (archives). (© KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

La Comédie de Genève a annulé la production du spectacle "Les Emigrants". Des "divergences sur la philosophie de travail" entre la direction artistique de ce projet du metteur en scène polonais Krystian Lupa et la direction du théâtre sont en cause.

"Ces divergences ont engendré des difficultés de communication rendant la création du spectacle irréalisable", indique vendredi la Comédie de Genève dans un communiqué. La direction du théâtre a constaté "des manquements dans le respect des valeurs, sources de différends opérationnels qui ont rendu cette décision nécessaire".

Les deux codirecteurs du théâtre, Natacha Koutchoumov et Denis Maillefer, affirment la défense de valeurs fortes au sein de l'institution. Ces valeurs se retrouvent dans un règlement du personnel, une charte de comportement et des contrats signés avec chaque équipe artistique, précise le communiqué.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Sagittaire

Sur le plan amoureux, les rapprochements se feront solides. Cependant, couples établis ou nouveaux amoureux, attention à certaines désillusions par la suite !

Les Sujets à la Une

X