Rejoignez-nous

Football

Allemagne: le sélectionneur Hansi Flick maintenu

Publié

,

le

Hansi Flick reste à la tête de l'équipe d'Allemagne (© KEYSTONE/EPA/Ronald Wittek)

Le sélectionneur allemand Hansi Flick (57 ans) restera en poste jusqu'à l'Euro 2024, organisé en Allemagne. Il a été maintenu malgré l'élimination de la Mannschaft dès le premier tour du Mondial 2022.

"Nous sommes ensemble convaincus que le championnat d'Europe 2024 dans notre pays représente une grande chance pour le football en Allemagne. (...) Nous avons pleinement confiance en Hansi Flick pour relever ce défi", a déclaré le président de la Fédération (DFB), Bernd Neuendorf, à l'issue d'une rencontre à huis clos avec le sélectionneur.

Deux fois sortie au 1er tour

Après une piteuse sortie au 1er tour du Mondial 2018 en Russie alors qu'elle était tenante du titre, l'Allemagne a été éliminée au même stade de la compétition au Qatar. Elle y a obtenu une défaite contre le Japon (2-1), un match nul contre l'Espagne (1-1) et une victoire contre le Costa Rica (4-2).

"Mon équipe et moi envisageons avec optimisme le championnat d'Europe dans notre pays", veut toutefois croire Flick. "En tant qu'équipe, nous pouvons faire beaucoup mieux que ce que nous avons montré au Qatar", assure l'ancien entraîneur du Bayern Munich.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Football

Domenico Tedesco à la tête des Diables Rouges

Publié

le

Objectif Euro 2024 pour Domenicpo Tedesco. (© KEYSTONE/EPA/FILIP SINGER)

Domenico Tedesco est le nouveau sélectionneur de la Belgique. Agé de 37 ans, l'entraîneur italo-allemand s'est engagé pour la campagne de l'Euro 2024.

Pressenti à ce poste, Domenico Tedesco, ancien entraîneur de Schalke 04 et de Leipzig, succède à l'Espagnol Roberto Martinez, qui a quitté les Diables Rouges sur une décevante élimination en phase de groupes du Mondial-2022 au Qatar, susceptible de marquer la fin d'une génération dorée.

Domenico Tedesco est un polyglotte accompli (italien, allemand, russe, anglais, français, espagnol), étudiant brillant (il est diplômé en génie industriel) et amateur de datas (ce qui lui vaut le surnom de "laptop coach"). Il est diplômé de la Hennes-Weisweiler-Akademie dont il a fini major de sa promotion devant Julian Nagelsmann, l'actuel entraîneur du Bayern.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Le Bayern reprend le pouvoir

Publié

le

La hargne de Sommer, qui a connu la victoire avec le Bayern à Wolfsburg (© KEYSTONE/EPA/HANNIBAL HANSCHKE)

Pas franchement convaincant depuis la reprise, le Bayern Munich a conservé la tête de la Bundesliga au terme de la 19e journée.

Sous pression après la victoire d'Union Berlin samedi, le "Rekordmeister" est allé s'imposer 4-2 sur la pelouse de Wolfsburg.

Toujours à la recherche d'un premier "clean sheet" en championnat sous le maillot bavarois, Yann Sommer a capitulé sur des réussites signées Kaminski (44e, 1-3) et Svanberg (81e, 2-4). Il a néanmoins fêté son premier succès en Bundesliga avec les Munichois, qui menaient 3-0 à la 19e grâce à un doublé de Coman.

Ce succès, qui intervient après trois nuls 1-1 en trois journées depuis la reprise, permet au Bayern de reprendre les commandes cédées la veille au soir à l'Union Berlin. Les Munichois ont un point d'avance sur l'équipe entraînée par Urs Fischer, qui a signé samedi face à Mayence (2-1) son quatrième succès consécutif.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Le FC Zurich s'impose face à un Sion inoffensif

Publié

le

Le Zurichois Nikola Katic récupère un ballon qui échappe au Sédunois Luca Zuffi. (© KEYSTONE/ALESSANDRO DELLA VALLE)

Le FC Zurich poursuit sa remontée en Super League. Le champion en titre s'est imposé 1-0 sur la pelouse d'un FC Sion, une nouvelle fois, décevant. Les Zurichois se retrouvent à deux points de Sion.

Il n'y a pas eu de nouveau miracle pour les Valaisans. Revenus du Stade de Genève avec un point venu de nulle part, cette fois-ci, ils n'ont pu cacher leurs carences offensives face à un Zurich en verve avec un deuxième succès de suite.

Le niveau de la partie fut longtemps consternant. Avec un seul attaquant de pointe nominal - Ilyas Chouaref - les Sédunois ont connu toutes les peines à porter le danger devant la cage zurichoise lors de rares contre-attaques. Ce fut au contraire les Alémaniques qui se montrèrent le plus dangereux par l'intermédiaire du remuant Blerim Dzemaili, auteur de deux tirs retenus par Lindner avant de sortir sur blessure.

En deuxième période, les Valaisans se sont montrés un peu plus créatifs. Chouaref s'est lancé dans un solo impressionnant qu'il a très mal conclu. Le match basculait à la 58e minute sur une faute de main incontestable de Reto Ziegler. Le penalty n'avait rien de scandaleux, mais 3 minutes auparavant, la VAR n'avait pas retenu une main du Zurichois Marc Hornschuh qui avait, elle aussi, modifié la trajectoire du tir d'Itaitinga. Sous les sifflets, Jonathan Okita transformait son coup de pied de réparation pour l'ouverture du score (59e).

Le FC Sion demeure ainsi l'équipe la plus faible à domicile cette saison avec seulement huit points récoltés en dix matches. Fabio Celestini ne va pas manquer de travail au cours des prochaines semaines.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Le Barça prend le large

Publié

le

Vinicius et le Real ont été battus à Majorque dimanche (© KEYSTONE/AP/Francisco Ubilla)

Le Barça s'échappe en tête de la Liga après 20 journées. Les Catalans se sont imposés 3-0 face à Séville et possèdent huit longueurs d'avance sur le Real, battu 1-0 à Majorque.

Les Blaugrana ont dû attendre l'heure de jeu pour ouvrir le score par Jordi Alba. Puis à la 70e, c'est Gavi qui a doublé la mise. Et enfin neuf minutes plus tard, c'est Raphinha qui a salé l'addition. Les joueurs de Xavi ont fait preuve d'une belle cohésion pour faire la différence.

Modeste 10e du championnat, Majorque a lui forcé la décision face au Real sur un but contre son camp de Nacho Fernandez dès la 13e minute. Le défenseur madrilène a dévié de la tête un centre dans ses propres cages.

Privé de nombreux joueurs blessés dont Karim Benzema et Thibaut Courtois (touché à l'échauffement), le Real a pourtant bénéficié d'une opportunité en or d'égaliser. Mais Marco Asensio a manqué son penalty à la 59e.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Sagittaire

Vous devez répondre présent sur tous les fronts ! Organisez-vous pour travailler davantage en équipe et acceptez de déléguer !

Les Sujets à la Une

X