Rejoignez-nous

International

Bolsonaro sans lien avec la tentative de coup d'Etat, selon son fils

Publié

,

le

"Si une personne portant un vêtement à l'effigie de Bolsonaro sort dans la rue pour faire quelque chose d'inapproprié, c'est elle qui doit en être tenue responsable, pas Bolsonaro", affirme Flavio Bolsonaro (archives). (© KEYSTONE/AP/ERALDO PERES)

L'ex-président brésilien Jair Bolsonaro n'a aucune responsabilité dans la tentative de coup d'Etat du 8 janvier à Brasilia, a affirmé samedi son fils, Flavio Bolsonaro. Le sénateur n'a aucun élément sur un éventuel retour de son père, actuellement aux Etats-Unis.

"Il n'y a rien légalement qui implique Bolsonaro. La justice n'est pas le lieu d'un procès politique. Il est très serein car il sait qu'il n'y a aucun moyen de le lier à un acte criminel", a déclaré le parlementaire à des médias dont l'AFP.

"Si une personne portant un vêtement à l'effigie de Bolsonaro sort dans la rue pour faire quelque chose d'inapproprié, c'est elle qui doit en être tenue responsable, pas Bolsonaro", a-t-il insisté. "Il n'a aucun pouvoir sur ces gens", a assuré le fils aîné de l'ancien président.

Le 8 janvier, des milliers de partisans de M. Bolsonaro, mécontents de la victoire de Luiz Inacio Lula da Silva sur l'ex-président d'extrême droite lors de l'élection présidentielle d'octobre 2022, ont envahi et vandalisé le palais présidentiel, le Congrès et la Cour suprême.

Un juge brésilien a décidé d'inclure l'ex-dirigeant dans l'enquête qui vise à déterminer qui est à l'origine du saccage des institutions brésiliennes. M. Boslonaro a quitté le Brésil pour la Floride le 31 décembre, deux jours avant la fin de son mandat.

"Rien n'est prévu"

A la question de savoir si Jair Bolsonaro allait revenir au Brésil, son fils s'est montré évasif. "Cela pourrait être demain ou dans six mois ou il pourrait ne jamais revenir. Rien n'est prévu", a déclaré le sénateur, pour qui son père est en "vacances".

Agé de 67 ans, l'ex-président pourrait subir prochainement une nouvelle intervention chirurgicale "pour réparer encore (son) intestin", a indiqué Flavio Bolsonaro. Depuis une agression au couteau en 2018, Jair Bolsonaro avait subi plusieurs interventions pour une occlusion intestinale récurrente.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

International

La justice bangladaise interdit l'adoption d'éléphants sauvages

Publié

le

Des exploitations forestières pouvaient obtenir au Bangladesh des permis pour utiliser les éléphants (archives). (© KEYSTONE/AP/Pavel Rahman)

La haute cour de Dacca au Bangladesh a interdit dimanche l'adoption d'éléphants sauvages. Cette décision, qualifiée d'"historique", a été saluée par les défenseurs des droits des animaux.

"La haute cour a suspendu aujourd'hui tous les permis pour l'élevage d'éléphants en captivité", a déclaré le vice-procureur général du pays. Selon les données de l'union internationale pour la conservation de la nature (UICN), il y a au Bangladesh près de 100 éléphants d'Asie en captivité et à peu près le double à l'état sauvage.

Le Bangladesh était autrefois l'un des principaux foyers d'éléphants d'Asie. Mais leur population s'est amenuisée à cause du braconnage et de la destruction de leur habitat naturel, à tel point qu'ils sont aujourd'hui en danger critique d'extinction dans ce pays d'Asie du Sud.

Dressage brutal

L'exploitation forestière et l'agriculture s'étendant sur le territoire des éléphants, de jeunes animaux sont capturés dans les collines du nord et du sud-est du pays.

Le département des forêts avait donné des permis à des compagnies de cirque et des exploitations forestières, qui utilisent les éléphants pour traîner des troncs d'arbres. Mais selon le vice-procureur, les éléphants étaient exploités et utilisés pour la mendicité et "l'extorsion de fonds dans la rue", en violation des conditions d'octroi de ces permis.

Les défenseurs des droits des animaux espèrent que la décision judiciaire mettra fin à un dressage souvent brutal, connu sous le nom de "hadani".

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

International

Les Hawks relèvent la tête

Publié

le

Clint Capela défend sur Moritz Wagner pour une victoire aisée des Hawks. (© KEYSTONE/AP/Hakim Wright Sr.)

Après trois défaites de rang, Atlanta a relevé la tête. Sur leur parquet, les Hawks ont battu Orlando 109-92 pour cueillir leur 25e succès de la saison.

Il a été acquis grâce aux 25 points, 11 passes décisives et 9 rebonds de Dejounte Murray. Il a, surtout, été acquis sans Trae Young. Blessé à la main gauche, le meneur devra subir une intervention pour observer un mois de repos. L’absence de Paulo Banchero, le meilleur marqueur du Magic qui était malade, a toutefois facilité la tâche de Clint Capela et de ses coéquipiers.

Aligné durant seulement 17 minutes, le pivot genevois a traversé le match avec une certaine discrétion avec ses 4 points et ses 4 rebonds pour un différentiel de -3. A l’arrêt pendant deux semaines en raison d’une blessure à la hanche, Clint Capela se doit de monter en puissance pour contribuer à la qualification de son équipe pour les play-in. Dixièmes de la Conférence Ouest, les Hawks demeurent du bon côté de la barre avec une marge de trois victoires sur Brooklyn et Toronto.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Granit Xhaka dans le onze idéal du "Kicker"

Publié

le

Granit Xhaka: un but magnifique vendredi contre Mayence. (© KEYSTONE/AP/Martin Meissner)

Buteur vendredi lors du succès 2-1 du Bayer Leverkusen face à Mayence, Granit Xhaka goûte à nouveau aux honneurs. Il figure dans le onze idéal du "Kicker".

Le capitaine de l’équipe de Suisse apparaît pour la troisième fois dans le onze idéal du bi-hebdomadaire, la première fois depuis la... deuxième journée. Il est vrai que sa frappe superbe pour l'ouverture du score contre Mayence ne pouvait pas laisser les rédacteurs du "Kicker" insensibles.

Leader de la Bundesliga avec 8 points d’avance sur le Bayern Munich, le Bayer Leverkusen n’a toujours pas connu la défaite cette saison en... 33 matches, toutes compétitions confondues.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Économie

Accord de la Suisse et plus de 120 pays pour aider l'investissement

Publié

le

La secrétaire d'Etat Helene Budliger Artieda et de nombreux ministres ont réglé les derniers obstacles à un accord sur le financement des investissements (archives). (© KEYSTONE/ANTHONY ANEX)

La Suisse et plus de 120 pays ont finalisé à Abou Dhabi un accord plurilatéral pour faciliter les investissements dans les pays en développement. Ils vont tenter désormais dans les prochains jours de le faire accepter par tous les membres de l'OMC.

Dès dimanche soir, avant l'ouverture de la 13e réunion de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) lundi, les représentants de ces pays, dont la secrétaire d'Etat Helene Budliger Artieda, ont approuvé une déclaration ministérielle. Cet arrangement après six ans de discussions n'est pas une surprise étant donné que quelques indications restaient à régler ces derniers mois.

Il doit permettre d'éliminer des obstacles bureaucratiques sur les investissements dans les pays en développement qui freinent leur attractivité. Il aboutira à une stimulation économique et des emplois, dit la directrice générale de l'OMC Ngozi Okonjo-Iweala.

Il faut encore que les pays qui le soutiennent puissent convaincre l'Inde, opposée aux plurilatérales, d'arrimer l'accord aux règles de l'organisation.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Scorpion

Des opportunités se manifestent pour changer le cours de votre vie quotidienne. Prenez le temps d'examiner toutes les options possibles...

Les Sujets à la Une

X