Rejoignez-nous

International

Diamondback rachète Endeavor pour 26 milliards de dollars

Publié

,

le

Le rachat d'Endeavor par Diamondback devrait être finalisé "au quatrième trimestre 2024". (KEYSTONE/Laurent Gillieron) (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

La consolidation se poursuit dans le gaz et pétrole américain avec l'annonce, lundi, du rachat d'Endeavor par son compatriote Diamondback pour créer un nouvel acteur majeur de l'énergie, actif notamment dans le pétrole et le gaz de schiste.

Le rachat valorise Endeavor à quelque 26 milliards de dollars (24,50 milliards de francs), dette comprise - payé en actions ainsi que huit milliards de dollars en cash, selon un communiqué.

Le secteur est en pleine consolidation dans un contexte particulièrement propice aux acquisitions, alors que les prix du gaz et du pétrole dopent les bénéfices des géants.

La transaction intervient après l'annonce en octobre du rachat par ExxonMobil pour environ 60 milliards de dollars, du spécialiste du schiste Pioneer Natural Resources, qui exploite comme Diamondback et Endeavor l'immense région pétrolifère du bassin permien, qui couvre l'ouest du Texas et le sud-est du Nouveau-Mexique.

Chevron a annoncé de son côté, également en octobre dernier, un accord pour racheter Hess pour 53 milliards de dollars.

Endeavor est l'"un des plus grands producteurs" d'hydrocarbures non cotés en Bourse. Son rapprochement avec Diamondback leur donnera une production combinée de 816.000 barils équivalent pétrole par jour.

Le bassin permien représente au total 5,8 millions de barils de pétrole par jour, soit environ 45% de la production américaine.

Le rachat d'Endeavor par Diamondback devrait être finalisé "au quatrième trimestre 2024".

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp / afp

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

International

Le premier Super-G de Val di Fassa annulé

Publié

le

Avec l'annulation du premier Super-G, Lara Gut-Behrami perdu une occasion de prendre des points en Coupe du monde (© KEYSTONE/ALESSANDRO DELLA VALLE)

Le premier des deux Super-G dames de Coupe du monde à Val di Fassa n'aura pas lieu. Il est tombé beaucoup trop de neige au cours des dernières 24 heures.

Les organisateurs font tout leur possible pour que le deuxième Super-G puisse se tenir dimanche.

Cette annulation prive Lara Gut-Behrami d'une bonne chance de consolider son avance au classement général de la Coupe du monde sur Mikaela Shiffrin, qui se remet actuellement d'une blessure.

Il s'agit de la sixième annulation de la saison en Coupe du monde dames, le troisième Super-G après trois descentes.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

Capela battu pour son retour

Publié

le

Clint Capela et les Hawks ont été battus par Toronto (© KEYSTONE/AP/Mike Stewart)

Clint Capela n'a pas pu aider les Hawks à retrouver le chemin de la victoire. Atlanta s'est incliné 123-121 à domicile face aux Toronto Raptors.

Ce troisième revers consécutif alourdit le bilan négatif du club du Genevois. Ils en sont désormais à 24 succès pour 32 défaites dans la Conférence Est. Mais ils occupent toujours le 10e rang et sont pour l'heure qualifiés pour le play-in.

Blessé à une hanche, Clint Capela n'avait plus joué depuis le 4 février et une victoire face aux Golden State Warriors. Le Genevois avait pu profiter du All-Star break pour se soigner.

Contre les Canadiens, le Meyrinois a certainement été ménagé avec seulement 19 minutes de jeu. Le temps pour Capela de capter 7 rebonds et d'inscrire 5 points.

A noter encore la performance de Victor Wembanyama dans la défaite des San Antonio Spurs sur le parquet des Los Angeles Lakers 123-118. Ce 46e revers n'a pas empeché le Français de sortir un "five by five", soit au moins cinq unités dans cinq statistiques. Le géant de 2,24 m a brillé avec 27 points, 10 rebonds, 8 assists, 5 interceptions et 5 contres.

A seulement 20 ans, il est devenu le plus jeune joueur à réussir une telle performance.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

Une occasion en or pour Lara Gut-Behrami

Publié

le

Lara Gut-Behrami peut prendre ce week-end une option décisive sur la conquête de la Coupe du monde. (© KEYSTONE/ALESSANDRO DELLA VALLE)

Deux Super-G sont au programme de la Coupe du monde féminine ce week-end à Val di Fassa. L'occasion pour Lara Gut-Behrami de prendre ses distances avec Mikaela Shiffrin en vue du grand globe.

Lara Gut-Behrami a quitté la Valais avec 200 points de plus dans ses valises. La voici désormais avec 205 unités de plus que Mikaela Shiffrin qui n'est toujours pas revenue sur le circuit après sa blessure à Cortina. L'Américaine devrait se présenter à Are en mars pour un géant et un slalom, mais il existe une possibilité qu'elle revienne à Kvitfjell le week-end prochain pour deux épreuves de vitesse.

Mais si la Luganaise réalise deux belles courses en Italie, elle pourrait prendre une avance décisive et ainsi assurer son deuxième grand globe après celui de 2016. Le Cirque blanc féminin est de retour dans la station italienne trois ans après la grande première. A l'époque, Lara Gut-Behrami avait réalisé un week-end quasi parfait. Elle avait remporté les deux descentes et fini 2e du Super-G derrière Federica Brignone.

Et en plus du grand globe, il y a aussi une chaude bataille pour celui du Super-G. La skieuse de Comano mène avec seulement cinq points d'avance sur Cornelia Hütter et 34 sur Federica Brignone.

Seulement pour qu'il y ait bagarre, il faut qu'il y ait des courses. Et les prévisions météorologiques ne sont pas bonnes pour ce week-end. Le ski libre de vendredi a déjà été annulé afin de préserver la piste puisqu'on annonce de fortes chutes de neige dans cette région du Trentin-Haut-Adige.

Si les courses devaient être annulées, cela rebattrait les cartes puisque celles-ci ne seraient probablement pas rattrapées. Et Mikaela Shiffrin pourrait peut-être tenter de mettre la pression sur Lara-Gut-Behrami en faisant le voyage de la Norvège.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

Marco Odermatt pour la passe de dix

Publié

le

Marco Odermatt:: l'homme à battre samedi... comme toujours. (© KEYSTONE/AP/Alessandro Trovati)

La Coupe du monde masculine est repartie aux Etats-Unis. Avant les trois courses techniques d'Aspen, Marco Odermatt tentera de s'imposer pour la 10e fois de suite en géant samedi à Palisades Tahoe.

Après les épreuves ratées de Beaver Creek début décembre, le Cirque blanc se retrouve en Amérique du Nord pour cinq courses au programme. Avant les deux géants et le slalom d'Aspen, les athlètes auront droit à un géant et un slalom à Palisades Tahoe en Califronie.

Et pour Marco Odermatt, ce sera la possibilité d'accrocher un dixième géant de suite, une 21e victoire dans la discipline et un 35e succès en Coupe du monde, rien que ça. Depuis le géant de Méribel lors des finales de Coupe du monde le 19 mars 2022, le Nidwaldien ne s'est incliné que deux fois en 17 courses, à Alta Badia en 2022 (3e) et à...Palisades Tahoe l'an dernier, battu par Marco Schwarz. Dans des conditions dantesques, "Odi" avait cédé la victoire pour 0''03.

Aujourd'hui, l'Autrichien est blessé. On a vu à Bansko que même lorsqu'il ne skie pas divinement bien, Odrematt possède une marge impressionnante sur ses rivaux. Après six courses et autant de victoires, il est insensé de se dire que le globe de la discipline n'est pas encore mathématiquement joué. Tout simplement parce qu'il reste cinq géants au programme.

Pour Odermatt, cette fin de saison en géant va être d'accumuler le plus de succès possible afin d'égaler le record d'Ingemar Stenmark et ses 14 victoires consécutives dans la discipline. S'il remporte les cinq géants restants, ce sera le cas.

Dimanche, le slalom sera beaucoup plus indécis. Dernier vainqueur de la saison avec sa fantastique remontada de la 30e à la première place à Chamonix, Daniel Yule cherchera à oublier le déplacement manqué de Bansko avec ce slalom annulé. Et à se venger de sa deuxième manche manquée l'année passée dans la station californienne. Deuxième au terme du premier tracé, le skieur du Val Ferret avait totalement manqué son second effort pour échouer au 24e rang. Loïc Meillard (21e) avait lui aussi dégringolé au classement et c'est finalement Ramon Zenhäusern avec sa 6e place qui avait sauvé l'honneur des slalomeurs helvétiques.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Bélier

Si vous le pouvez, octroyez-vous quelques jours de repos. Vous avez véritablement besoin de changer de contexte et d’environnement !

Les Sujets à la Une

X