Rejoignez-nous

International

Dizaines de morts au Canada pendant un record absolu de chaleur

Publié

,

le

La vague de chaleur frappe la côte pacifique du Canada et des Etats-Unis. (© KEYSTONE/AP/Colin Mulvany)

Des dizaines de personnes sont mortes subitement ces derniers jours dans la région de Vancouver, dans l'ouest du Canada. Cette surmortalité est attribuée par les autorités aux températures caniculaires record ayant atteint les 49,5°C.

La Gendarmerie royale du Canada (GRC, police fédérale) et la police de Vancouver ont annoncé qu'au moins 134 personnes sont décédées subitement depuis vendredi dans la région de la métropole canadienne de la côte du Pacifique, aux prises avec une canicule historique, à l'instar du nord-ouest des Etats-Unis.

Le changement climatique provoque des températures records appelées à devenir plus fréquentes. Sur le plan mondial, la décennie qui s'est achevée en 2019 a été la plus chaude jamais enregistrée et les cinq années les plus chaudes l'ont été au cours des cinq dernières années.

Du jamais vu

"Vancouver n'a jamais connu une telle chaleur et, malheureusement, des dizaines de personnes en sont décédées", a déclaré un porte-parole de la police de Vancouver, Steve Addison, dans un communiqué.

De leur côté, les services du médecin-légiste de la province ont indiqué avoir "enregistré une augmentation importante du nombre de morts signalées" depuis la fin de semaine dernière "où la chaleur extrême a joué un rôle".

Ces services ont reçu 233 signalements de décès dans la province entre vendredi et lundi, contre environ 130 en moyenne pour la même période en temps normal, ont-ils indiqué dans un communiqué. La majeure partie des victimes sont des personnes âgées.

"Nous vivons la semaine la plus chaude que les Britanno-Colombiens aient jamais connue", a résumé lors d'une conférence de presse le Premier ministre de Colombie-Britannique, John Horgan.

Près de 50 degrés au nord de Vancouver

Le mercure a encore facilement franchi la barre des 30 degrés mardi à Vancouver, bien au-dessus de la normale de 21 degrés en cette saison, pendant qu'à l'intérieur des terres, la température était insupportable.

Pour un troisième jour consécutif, le village de Lytton, à quelque 250 km au nord-est de Vancouver, a établi un nouveau record de chaleur absolu pour le Canada, avec 49,5 degrés, selon le service météorologique canadien.

"La durée de cette canicule est inquiétante car il y a peu de répit la nuit (...). Cette vague de chaleur record fera augmenter le risque de maladies liées à la chaleur", a averti le ministère canadien de l'Environnement sur son site météo.

Autres provinces aussi touchées

Outre la Colombie-Britannique, des avertissements de canicule ont aussi été lancés pour les provinces plus à l'est de l'Alberta, la Saskatchewan et le Manitoba, ainsi que pour une partie des territoires du Yukon et du Nord-Ouest, au nord du Canada.

Dans la région, les climatiseurs et ventilateurs sont en rupture de stock. Des villes ont ouvert des centres de rafraîchissement. Des campagnes de vaccination contre le Covid-19 ont été annulées, et des écoles fermées.

Et les Etats-Unis

La canicule frappe également les villes américaines au sud de Vancouver, comme Portland (Oregon) et Seattle (Etat de Washington), également connues pour leur climat tempéré et humide, et où la température a atteint des records inégalés depuis le début des archives, en 1940.

Il a fait 46,1 degrés Celsius à l'aéroport de Portland lundi après-midi et 41,6 degrés à celui de Seattle, selon les relevés du service météorologique américain (NWS).

Cette vague de chaleur, à l'origine de plusieurs incendies de forêts de part et d'autre de la frontière canado-américaine, s'explique par un phénomène appelé "dôme de chaleur": de hautes pressions emprisonnent l'air chaud dans la région.

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

International

Deux nouvelles démissions au sein du gouvernement de Boris Johnson

Publié

le

Boris Johnson est empêtré dans une vague de scandales. (© KEYSTONE/AP/Justin Tallis)

Deux nouveaux membres du gouvernement britannique ont annoncé mercredi leur démission au lendemain des départs fracassants des ministres de la Santé et des Finances, fragilisant encore le 1er ministre Boris Johnson. Ce dernier est empêtré dans une vague de scandales.

Le secrétaire d'Etat chargé de l'Enfance et de la Famille, Will Quince, a annoncé son départ, jugeant qu'il n'avait "pas le choix" après avoir répété "de bonne foi" dans les médias des éléments fournis par les services du Premier ministre "qui se sont avérés inexacts". Laura Trott a démissionné de son poste d'assistante auprès du secrétaire d'État aux Transports jugeant que la confiance était "perdue".

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Économie

Le nouveau paquebot de MSC prend forme aux Chantiers de St-Nazaire

Publié

le

Le nouveau navire géant, long de 333 m, haut de 68 m et large de 47 m, pourra accueillir environ 6700 passagers et 2100 membres d'équipage. (© Keystone/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Les Chantiers de l'Atlantique à Saint-Nazaire (F) abritent pour quelques semaines encore le futur fleuron de MSC Croisières. Le groupe genevois y construit un nouveau navire géant, long de 333 m et large de 47 m. Il sera livré mi-octobre à l'armateur italo-suisse.

Baptisé MSC World Europa, le paquebot, haut de 68 mètres, comprendra 22 ponts, 2626 cabines et plus de 40'000 m2 d'espaces publics. Il est équipé de sept piscines et treize restaurants. Commencé fin 2019, ce bateau est facturé "plus d'un milliard d'euros", selon les Chantiers de l'Atlantique.

Environ 6700 passagers et 2100 membres d'équipage pourront s'y installer dès la première croisière, prévue en décembre dans le golfe Persique. Il mettra ensuite le cap, en mars 2023, sur la Méditerranée pour des croisières au départ de Marseille.

Propulsé au gaz naturel liquéfié

MSC Croisières assure qu'il s'agira de son navire "le plus respectueux de l'environnement", écrit l'armateur genevois dans un communiqué de presse. Il fonctionnera au gaz naturel liquéfié (GNL). Un carburant que les transporteurs maritimes affirment moins polluant, ce que contestent toutefois des experts, comme encore récemment l'ONG Transport & Environnement. MSC Croisières s'est engagée à atteindre l'objectif "zéro émission nette" d'ici 2050.

"C'est une étape significative pour la décarbonation de la croisière. Le GNL est aujourd'hui le carburant le plus propre disponible pour les paquebots", explique Henri Doyer, directeur des programmes MSC aux Chantiers de l'Atlantique.

Le GNL réduit de 20% les émissions de CO2 et de 95% celles des particules fines par rapport au fioul lourd, principal carburant utilisé par les navires, et n'émet pas de dioxyde de soufre.

Deux autres paquebots en vue

Le "MSC World Europa" intègre aussi un démonstrateur d'un nouveau type de pile à combustible fonctionnant au GNL et capable de produire de l'électricité. "Pour le moment, elle produit 150 kilowatts, soit l'équivalent de la consommation de 300 passagers", précise Patrick Pourbaix, directeur de MSC Croisières France, qui espère voir cette capacité augmenter dans les prochaines années.

Le croisiériste italo-suisse et les Chantiers de l'Atlantique, qui collaborent depuis plus de vingt ans, ouvrent avec le "MSC World Europa" un cycle plus durable: deux autres paquebots propulsés au GNL seront livrés en 2025 et 2027.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

International

Francesco Bagnaia sort de route à Ibiza en état d'ivresse

Publié

le

Francesco Bagnaia a fait preuve d'imprudence à Ibiza. (© KEYSTONE/AP/Peter Dejong)

Le pilote de MotoGP Francesco Bagnaia, en vacances à Ibiza, est sorti de route en voiture sans se blesser ni impliquer d'autres personnes.

Toutefois, il a présenté un taux d'alcoolémie supérieur à la limite autorisée, a expliqué l'Italien mardi soir.

"En sortant de discothèque à 03h00 du matin (dans la nuit de lundi à mardi, NDLR), je faisais face à un rond-point quand j'ai fini avec les roues avant dans un fossé sans impliquer d'autres véhicules ou personnes", a écrit le pilote de 25 ans, qui fêtait sur l'île espagnole sa victoire au Grand Prix des Pays-Bas le 26 juin.

"Le test d'alcoolémie effectué par la police a révélé que le taux d'alcoolémie était supérieur à ce qui est autorisé par la loi espagnole", a continué l'Italien de l'écurie Ducati, se disant "désolé" pour cette "grave imprudence qui n'aurait pas dû se produire".

Selon la presse insulaire, "Pecco" Bagnaia a été contrôlé après l'accident avec un taux de 0,87 mg d'alcool par litre d'air expiré, au-delà de la limite autorisée de 0,25 mg.

"Quasiment non-buveur", le sportif de haut-niveau assure avoir "appris la leçon" et a mis en garde ses fans sur les réseaux sociaux: "Ne prenez jamais le volant après avoir bu".

Vice-champion du monde 2021 derrière le Français Fabio Quartararo, l'Italien est quatrième cette année à mi-saison. Le championnat, en trêve estivale, reprendra le 7 août en Grande-Bretagne.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

International

Alstom décroche un contrat pour des métros en Inde

Publié

le

Ces rames "ultramodernes et légères" seront fabriquées dans l'usine de matériel roulant d'Alstom à Savli, dans le Gujarat. (KEYSTONE/Eddy Risch) (© KEYSTONE/EDDY RISCH)

Le constructeur ferroviaire Alstom a annoncé mercredi avoir décroché un contrat pour fournir des rames de métro et un système de signalisation pour les villes indiennes de Bhopal et Indore, pour 387 millions d'euros (soit à peu près autant en francs).

Ce contrat avec la MPMRCL (Madhya Pradesh Metro Rail Corporation Limited) prévoit la livraison de "156 voitures Movia avec 15 années de maintenance intégrale pour les métros de Bhopal et Indore", précise le communiqué.

"Ce projet bénéficiera à plus de 5,7 millions de personnes dans ces deux villes. Estimée à 387 millions d'euros, cette commande inclut l'installation de la dernière génération de système de signalisation CBTC, ainsi que des systèmes de commande de train et de télécommunications, incluant chacun sept ans de maintenance intégrale".

Alstom sera "responsable de la conception, la fabrication, la fourniture, l'installation, les essais et la mise en service de 52 rames de métro Movia standard, composées chacune de 3 voitures. 27 rames sont destinées à Bhopal et 25 à Indore", est-il détaillé.

Ces rames "ultramodernes et légères" seront fabriquées dans l'usine de matériel roulant d'Alstom à Savli, dans le Gujarat, et circuleront "à une vitesse de pointe de 80 km/h, sur 31 km de lignes avec 30 stations à Bhopal, et 31,5 km de lignes avec 29 stations à Indore".

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp / afp

Continuer la lecture

International

Trois sociétés s'associent pour trouver de nouveaux antibiotiques

Publié

le

Chaque année, 25'000 personnes meurent à cause de la résistance aux antibiotiques dans l'Union européenne, selon les autorités européennes. (KEYSTONE/Gaetan Bally) (© KEYSTONE/GAETAN BALLY)

Trois sociétés du secteur de la santé, le géant du diagnostic français bioMérieux et les laboratoires allemands Evotec et Boehringer Ingelheim, vont créer une coentreprise pour trouver de nouveaux antimicrobiens face au problème croissant de l'antibiorésistance.

Cette nouvelle société, Aurobac Therapeutics, qui sera basée à Lyon, sera chargée d'élaborer une nouvelle approche médicale, depuis le diagnostic jusqu'à la thérapie, ont-elles indiqué dans un communiqué commun, mercredi.

Aurobac est financée par Boehringer Ingelheim en tant qu'investisseur principal à hauteur de 30 millions d'euros, et par Evotec et bioMérieux à hauteur de 5 millions d'euros chacun.

L'objectif est de lutter contre l'antibiorésistance, qui représente aujourd'hui une menace majeure. Par divers mécanismes, les antibiotiques, qui représentent une grande partie des médicaments en circulation, perdent peu à peu leur efficacité face aux bactéries.

Une consommation excessive de ces traitements en santé humaine, et leur usage excessif en santé animale, sont notamment pointés du doigt pour expliquer le phénomène.

Chaque année, 25'000 personnes meurent à cause de la résistance aux antibiotiques dans l'Union européenne, selon les autorités européennes.

Des interventions chirurgicales de routine, comme les césariennes ou les implants de prothèses de hanche, peuvent par exemple mettre en danger la vie du patient, rappelle le communiqué.

Aurobac travaillera à faire évoluer la stratégie liée aux schémas thérapeutiques actuels, qui reposent sur des approches utilisant des antibiotiques à large spectre et non ciblés.

L'objectif est de développer de nouvelles solutions ciblées, associées à des diagnostics rapides, via notamment des tests permettant d'identifier rapidement les pathogènes et leurs profils de résistance, précisent les sociétés.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp / afp

Continuer la lecture

Les Sujets à la Une

X