Rejoignez-nous

International

Immeuble effondré en Floride: 4 morts, 159 personnes manquantes

Publié

,

le

L'effondrement d'un immeuble à Miami a fait quatre morts. Près de 160 personnes sont portées disparues. (© KEYSTONE/AP/Lynne Sladky)

L'Amérique redoutait un bilan catastrophique vendredi après l'effondrement spectaculaire d'un immeuble résidentiel près de Miami, le nombre de morts comme celui des personnes manquantes s'étant alourdis. Les secouristes poursuivent leur course contre la montre.

Au moins quatre personnes ont trouvé la mort dans cette catastrophe pour l'heure inexpliquée, survenue aux premières heures de jeudi.

En tout "120 personnes ont été localisées (...) mais le nombre de personnes dont nous sommes sans nouvelles est monté à 159", a déclaré dans une conférence de presse Daniella Levine Cava, la maire du comté de Miami-Dade.

"Nous confirmons une hausse du bilan des morts qui est désormais de quatre", a-t-elle ajouté tout en assurant que les recherches des décombres se poursuivaient car les autorités ont "encore un espoir de retrouver des personnes vivantes".

Pompiers et unités cynophiles s'activent ainsi toujours dans les ruines de cet immeuble situé au sein du complexe Champlain Towers South dans la ville de Surfside au sud-est des Etats-Unis. Des bruits ont été entendus émanant des gravats, sans que les sauveteurs soient sûrs qu'ils étaient d'origine humaine.

Le président Joe Biden a déclaré l'état d'urgence vendredi afin de fournir une assistance fédérale pour les opérations de secours et de relogement d'urgence des rescapés.

Selon le sénateur républicain de Floride Marco Rubio, "presque un tiers des disparus (...) sont étrangers". "Nous travaillons avec les consulats de divers pays en Amérique latine pour aider les membres des familles des victimes qui ont besoin de venir aux Etats-Unis à obtenir des visas", a-t-il tweeté jeudi.

Parmi les disparus figurent neuf Argentins, trois Uruguayens et six Paraguayens. La soeur de la Première dame du Paraguay, Silvana Lopez Moreira, et sa famille sont concernés, a confirmé le ministre paraguayen des Affaires étrangères, Euclides Acevedo.

Les douze étages se sont écroulés vers 01H30 du matin (05H30 GMT), dégageant selon des témoins un grand nuage de poussière sur plusieurs pâtés de maisons.

"J'étais dans un sommeil profond, et j'ai entendu un grand fracas, que j'ai pris pour un crash et de la foudre. Mais ça a continué, pendant 15-20 minutes je dirais", a témoigné Barry Cohen, 63 ans, un habitant de l'immeuble effondré.

Nicolas Fernandez, un Argentin vivant à Miami, a rapporté à l'AFP que des amis de sa famille logeaient dans le complexe. "Je n'ai pas de nouvelles d'eux. Je ne sais pas s'ils sont vivants ou si...", a balbutié le jeune homme de 29 ans.

Une opération de secours dangereuse

Les opérations de secours ont continué sans relâche durant la nuit de jeudi à vendredi, et ce malgré une tempête qui s'est déclenchée vers 22H00 locales charriant de fortes pluies.

Les secouristes "sont extrêmement motivés par la perspective de retrouver des gens. Il nous faut les obliger à effectuer leurs rotations, cela montre combien leur motivation est forte", a insisté la maire Daniella Levine Cava.

"Les opérations sont effectuées avec un très fort risque pour ces individus. Des débris leur tombent dessus alors qu'ils font leur travail", a-t-elle précisé.

L'effondrement de toute une aile de ce complexe donnant sur l'océan a touché environ 55 appartements.

Surfside accueille une importante communauté juive et des rabbins ont été mobilisés pour apporter du soutien aux résidents juifs évacués et à leurs proches.

La ville nichée au nord de Miami Beach compte près de 2.500 habitants juifs pour une population de 6.000, rapportait en 2018 l'agence de presse juive Jewish Telegraphic Agency.

En plus de "chambres d'hôtel", les résidents évacués reçoivent par ailleurs "des médicaments, couvertures et vêtements" après avoir été évacués au milieu de la nuit, a précisé Mme Levine Cava.

Les causes de l'écroulement de ce complexe résidentiel étaient toujours inconnues.

Des travaux visant à le mettre aux normes étaient en cours, notamment sur le toit de l'immeuble, ont précisé plusieurs responsables, estimant néanmoins peu probable qu'ils soient la cause de l'effondrement.

Les recherches pourraient durer "au moins une semaine", a estimé jeudi Andrew Hyatt, un autre responsable de Surfside.

Des médias locaux ont rapporté que l'immeuble avait été construit en 1981 et comprenait plus de 130 appartements.

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Culture

L'artiste Raye remporte six récompenses aux Brit Awards, un record

Publié

le

Raye, émue aux larmes, a reçu sa récompense pour l'album de l'année aux côtés de sa grand-mère (à gauche). (© KEYSTONE/AP/Alberto Pezzali)

La chanteuse et compositrice Raye a remporté samedi à Londres six récompenses, dont celles d'artiste et d'album de l'année, aux Brit Awards, l'équivalent des Victoires de la musique au Royaume-Uni. Il s'agit d'un record.

"Vous ne pouvez pas imaginer ce que cela représente pour moi", a-t-elle dit, émue aux larmes, en recevant sa récompense pour l'album de l'année, sa grand-mère à ses côtés.

Quasi-inconnue il y a quelques mois, la chanteuse de 26 ans a terminé la soirée avec six trophées: chanson de l'année pour "Escapism", meilleure nouvelle artiste, autrice-compositrice de l'année, artiste et album de l'année avec son disque "My 21st Century Blues". Elle a aussi dominé la catégorie R&B.

"L'artiste que j'étais il y a trois ans ne croirait pas ce qu'elle voit aujourd'hui", a dit la chanteuse dont la musique se situe à la croisée du R&B et du jazz. Jamais personne n'avait remporté autant de récompenses aux Brit Awards en une seule soirée. Blur en 1995, Adele en 2016 et Harry Styles en 2023 en avaient reçu quatre.

Succès sur TikTok

Cette autrice, compositrice et interprète née à Londres a longtemps collaboré avec des artistes comme David Guetta ou écrit pour Beyoncé, sans que son label de l'époque, Polydor, ne la laisse selon elle sortir son propre album. Elle a dénoncé la situation sur les réseaux sociaux en 2021, conduisant à la rupture de son contrat, et a recommencé à zéro comme indépendante.

Son premier disque studio "My 21st Century Blues" est sorti en mars 2023. Comme beaucoup d'artistes ces dernières années, elle a bâti sa notoriété en partie grâce aux succès de ses tubes sur TikTok, comme "Flip A Switch" et surtout "Escapism".

Kylie Minogue, "icône mondiale"

Accumulant les trophées, Raye a laissé peu de place aux autres artistes. Mais la soirée a été marquée par des performances sur scène de Dua Lipa et de la star australienne Kylie Minogue, qui après plus de 35 ans de carrière a encore fait danser cette année avec son tube "Padam Padam". Elle a reçu le prix "icône mondiale".

Dua Lipa a remporté un trophée dans la catégorie Pop. Jungle a été sacré groupe de l'année. L'Américaine Sza a été couronnée artiste internationale de l'année. Miley Cyrus a reçu un prix pour la chanson "Flowers". Le trio féminin Boygenius a lui été sacré groupe international de l'année, avec sa musique indie rock.

Dans la catégorie Artiste de l'année, concourrait six femmes et quatre hommes. L'an dernier, cette catégorie n'avait vu concourir que des hommes, ce qui avait provoqué un tollé.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

International

Le pape, pris de toux, dit souffrir d'une bronchite

Publié

le

Le pape François a indiqué ne pas pouvoir lire le discours qu'il a préparé "à cause d'une bronchite". (© KEYSTONE/AP/Andrew Medichini)

Le pape François, 87 ans, a confié souffrir d'une bronchite samedi lors d'un événement au Vatican. Pris de toux, il n'a pu lire son discours.

"Je vous remercie tous, j'ai préparé un discours mais je suis incapable de le lire, à cause d'une bronchite", a déclaré le pontife argentin à l'ouverture de l'année judiciaire du Saint-Siège.

Le pape présentant un "léger état grippal" s'est rendu mercredi dans un hôpital de Rome "pour des examens de contrôle". Plus tôt dans la matinée, Jorge Bergoglio avait tenu son audience générale hebdomadaire au Vatican, mais n'avait pas lu son texte lui-même.

Il avait annulé ses rendez-vous le samedi précédent et lundi, célébrant toutefois la prière de l'Angélus dimanche. Il a reçu samedi le chancelier allemand Olaf Scholz avec lequel il a évoqué l'espoir d'une solution diplomatique en Ukraine et à Gaza.

François, qui se déplace en fauteuil roulant, a connu une série de problèmes de santé ces dernières années, notamment aux genoux, aux hanches et au côlon. Il a aussi été opéré de l'abdomen en juin et a annulé son voyage à Dubaï pour la COP28 en décembre en raison d'une bronchite.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

International

Arrivée à Jérusalem d'une marche réclamant la libération des otages

Publié

le

L'arrivée samedi à Jérusalem de la marche partie quatre jours plus tôt de la bande de Gaza pour réclamer la libération des otages. (© KEYSTONE/EPA/ABIR SULTAN)

Des milliers de manifestants sont arrivés samedi à Jérusalem à l'issue d'une marche de quatre jours destinée à mettre la pression sur le gouvernement israélien pour qu'il parvienne à un accord avec le Hamas sur la libération des otages retenus à Gaza.

Cette marche a commencé près de la frontière entre Israël et la bande de Gaza. Selon les médias israéliens, environ 15'000 personnes y participaient à son arrivée à Jérusalem.

"Ensemble, nous allons ramener (...) les personnes kidnappées à la maison", a déclaré à l'AFP Gabriela Leimberg, une ancienne otage du Hamas libérée lors d'une trêve entre Israël et le mouvement islamiste palestinien en novembre.

Les otages "sont la priorité numéro un", a insisté pour sa part Nadav Rudaeff, le fils de Lior Rudaeff, un otage âgé de 61 ans, auprès des manifestants, selon une vidéo diffusée par les organisateurs de la marche.

"Les otages et les familles des otages ne sont pas l'ennemi. L'ennemi, c'est le Hamas", a-t-il ajouté, en appelant la population "à crier aussi fort que possible avec nous: "'Ramenez-les à la maison maintenant'", slogan des familles des otages.

Environ 250 personnes ont été enlevées et emmenées à Gaza durant l'attaque sans précédent du Hamas le 7 octobre en Israël qui a entraîné la mort de 1160 personnes, en majorité des civils, selon un décompte de l'AFP à partir de données officielles israéliennes.

En représailles, Israël a juré "d'anéantir" le Hamas et lancé une vaste offensive terrestre et aérienne qui a fait plus de 30'300 morts à Gaza, en grande majorité des civils, selon le ministère de la Santé du Hamas.

Encore 130 otages

Le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu fait face à une intense pression de l'opinion publique pour ramener en Israël les otages encore retenus dans la bande de Gaza.

D'après les autorités israéliennes, ils sont encore 130, dont 31 seraient morts, après la libération de plus d'une centaine d'otages en échange de 240 prisonniers palestiniens lors de la trêve de novembre.

Le Qatar, les Etats-Unis et l'Egypte tentent d'arracher un accord entre le Hamas et Israël, prévoyant une trêve de six semaines associée à une libération d'otages en échange de prisonniers palestiniens détenus par Israël.

Selon un haut responsable américain, les Israéliens ont "plus ou moins accepté" les termes d'un accord "et un cessez-le-feu de six semaines pourrait commencer aujourd'hui à Gaza si le Hamas acceptait de libérer une catégorie bien définie d'otages vulnérables".

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

International

25 présidentes d'Assemblée du monde entier invitées à Paris

Publié

le

Yael Braun-Pivet, la présidente de l'Assemblée nationale française, a pris l'initiative de réunir 25 présidentes d'assemblées parlementaires. (© KEYSTONE/EPA/CHRISTOPHE PETIT TESSON)

La présidente de l'Assemblée nationale française, Yaël Braun-Pivet, organise pour la première fois mercredi et jeudi un Sommet des présidentes d'Assemblée. Au moins 25 de ses homologues devraient participer, juste avant la journée internationale des droits des femmes.

"L'initiative est née d'un constat qui préoccupe la présidente: la régression des droits des femmes, voire leur remise en cause", par exemple le droit à l'avortement aux Etats-Unis et en Pologne, a souligné son entourage.

Avec l'inscription dans la Constitution française de l'IVG prévue lundi avec un vote des députés et sénateurs, "ce sommet (à la veille de la Journée du 8 mars) sera l'occasion d'envoyer un message fort au monde autour de la protection des droits des femmes", a-t-il ajouté.

A rebours de nombre de pays où le droit à l'avortement recule, la France va devenir lundi le premier pays à inscrire explicitement dans sa Constitution l'interruption volontaire de grossesse, une question devenue consensuelle dans l'opinion et désormais dans la classe politique française.

La décision outre-Atlantique, en juin 2022, d'annuler un l'arrêt qui protégeait l'accès à l'avortement au niveau fédéral, a eu l'effet d'un électrochoc sur l'opinion et les élus français.

Mme Braun-Pivet devrait prononcer un discours d'accueil mercredi soir.

Des tables rondes seront organisées jeudi, avec des prises de parole d'Eliane Tillieux (Belgique), Nosiviwe Mapisa-Nqakula (Afrique du Sud), Bärbel Bas (Allemagne) ou encore Marcela Guerra Castillo (Mexique).

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Bélier

Un petit conseil si vous ressentez des douleurs au niveau du dos : prenez-les au sérieux. Vous avez besoin d'être en forme pour tout le travail en attente !

Les Sujets à la Une

X