Rejoignez-nous

Football

Italie-Espagne, encore une finale en jeu, 3 mois après

Publié

,

le

Italie - Espagne à l'Euro, ce fut aussi l'Italien Giorgio Chiellini qui a cherché à décontenancer le capitaine espagnol Jordi Alba. (© KEYSTONE/Pool AP/MATT DUNHAM)

Trois mois après leur épique demi-finale à l'Euro, l'Italie et l'Espagne sont écartelées entre passé et avenir avant de se disputer une place en finale de la Ligue des nations ce jour (20h45) à Milan.

Imiter le Portugal, vainqueur de la Ligue des nations en 2019 en tant que champion d'Europe en titre, ce "serait fantastique", reconnaît le sélectionneur des Azzurri Roberto Mancini.

Mais "l'Espagne est l'équipe contre laquelle nous avons eu le plus de mal pendant l'Euro" (1-1 ap, 4 tirs au but à 2), a-t-il souligné sur le site de l'UEFA. Histoire de prévenir tout excès d'optimisme à domicile, en dépit de l'impressionnante série en cours de 37 matches sans défaite de la Nazionale (record pour une sélection), invaincue depuis septembre 2018.

Le vainqueur rencontrera en finale dimanche la France ou la Belgique, opposées dans l'autre demi-finale jeudi à Turin.

Pour les retrouvailles avec la Roja, Mancini s'est très largement appuyé sur les héros des "Nuits magiques" de l'Euro cet été, avec une liste où les seuls grands absents sont l'avant-centre Ciro Immobile et le latéral Leonardo Spinazzola, blessés.

Federico Chiesa, auteur du but italien en demi-finale contre l'Espagne, ou le stratège Jorginho, auteur du tir au but décisif, seront encore une fois les grands atouts italiens, tout comme l'ex-Milanais Gianluigi Donnarumma de retour à San Siro.

Nombreux absents côté espagnol

Le gardien de l'Italie, sacré meilleur joueur de l'Euro après avoir avoir été de nouveau décisif lors de la finale contre l'Angleterre (1-1 ap, 3-2 aux tab), n'aura pas cette fois l'occasion de briller face à Alvaro Morata, buteur lors du match à Wembley mais malheureux dans l'exercice des tirs au but.

L'attaquant de la Juventus, blessé, est l'un des nombreux absents côté espagnol, où le sélectionneur Luis Enrique Martinez est privé d'autres protagonistes de l'Euro, comme Pedri, Jordi Alba, Gerard Moreno et Dani Olmo, tous indisponibles.

Car si Mancini doit surtout s'employer à préserver l'esprit combatif et solidaire de l'Euro, Luis Enrique pense lui davantage au Mondial-2022 au Qatar, en appelant toujours plus de jeunes espoirs du foot espagnol.

Pour la phase finale de la Ligue des nations, le sélectionneur a ainsi convoqué Pedro Porro, Pablo Fornals ou Bryan Gil tous moins de 25 ans et moins de cinq sélections au compteur.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Football

Le Real conclut sa Liga sur un nul 0-0

Publié

le

Le Real de Carlo Ancelotti a concédé un 0-0 face au Betis (© KEYSTONE/AP/Jose Breton)

Le Real Madrid, sacré champion d'Espagne fin avril, a conclu sa Liga par un nul 0-0 vendredi au Bernabéu contre le Betis Séville.

Les Merengue, qui attendent la décision de Kylian Mbappé, affronteront Liverpool le 28 mai en finale de la Ligue des champions.

En lever de rideau de la 38e et dernière journée, les Madrilènes n'ont pas réussi à créer le danger dans ce match sans enjeu sous la chaude nuit madrilène. Ils ont été accrochés par les Sévillans, qualifiés pour la prochaine Europa League.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Football

Favre devrait à nouveau entraîner Mönchengladbach

Publié

le

Lucien Favre devrait retrouver le banc de Gladbach (© KEYSTONE/DPA AP POOL/MARTIN MEISSNER)

Lucien Favre est sur le point de retrouver le banc du Borussia Mönchengladbach. Selon le journal Bild, l'arrivée du technicien vaudois doit être officialisée lundi.

Sans club depuis son limogeage à Dortmund en décembre 2020, Lucien Favre (64 ans) doit succéder à Adi Hütter. Il avait déjà entraîné Gladbach entre février 2011 et septembre 2015, avant de passer deux saisons à Nice (2016 à 2018) puis deux ans et demi à Dortmund.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / dpa

Continuer la lecture

Football

Dortmund se sépare de Marco Rose

Publié

le

Marco Rose doit se chercher un nouvel employeur (© KEYSTONE/EPA/RONALD WITTEK)

Borussia Dortmund se cherche déjà un nouvel entraîneur. Après une saison, le club de Manuel Akanji et Gregor Kobel s'est séparé de son coach Marco Rose.

Les dirigeants invoquent une saison insatisfaisante. "A maints égards, nous n'avons pas tiré le maximum de nos possibilités", relève vendredi le directeur du club Hans-Joachim Watzke dans un communiqué.

Rose, 45 ans, a conduit son équipe à la 2e place du Championnat, derrière le Bayern Munich. La déception est surtout venue de l'élimination dès la phase de groupes en Ligue des champions, suivie d'un échec précoce en Europa League et d'une élimination dès les 8es de finale en Coupe d'Allemagne, contre Sankt Pauli (2e Bundesliga)

Marco Rose est déjà le quatrième entraîneur limogé en Bundesliga au terme de la saison. Son successeur n'est pas encore connu.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / dpa

Continuer la lecture

Football

Il faisait croire son enfant malade pour avoir des maillots de foot

Publié

le

"Plus de 20 clubs" de foot français ont été contactés par le suspect (image d'illustration). (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Un homme d'une quarantaine d'années a reconnu avoir diffusé des vidéos de son fils prétextant une maladie pour recevoir des maillots de football. Ses motivations ne sont pas établies à ce stade de l'enquête.

Le signal est venu d'un de ses voisins qui a porté plainte pour usurpation d'identité. Le parquet a ensuite décidé d'ouvrir une enquête plus large pour escroquerie, a indiqué vendredi à l'AFP le procureur de la République de Toulon, Samuel Finielz.

Le mis en cause, sans profession, "reconnaît les faits et s'être appuyé sur des vidéos de son fils présentant une maladie imaginaire et des adresses du voisinage pour recevoir des maillots", a-t-il expliqué.

Des perquisitions ont été effectuées à son domicile et "un certain nombre de maillots ont été retrouvés". Supporter passionné? Collectionneur prêt à tout ou animé de l'espoir de revendre à profit ces maillots? A ce stade, les motivations du suspect ne sont pas établies.

Plusieurs voisins du suspect auraient été victimes d'usurpation d'identité. Et le procureur appelle à "cesser tout harcèlement" auprès de ces personnes, certaines étant victimes depuis d'un "assaut électronique". L'homme avait été placé en garde à vue. Cette mesure a été levée jeudi et l'enquête se poursuit.

Plus de 20 clubs contactés

Plusieurs responsables de la communication de clubs se sont dits victimes ces derniers jours de cette arnaque, à commencer par le club de National de Bourg-en-Bresse.

Thomas Félix, le responsable communication du Football Bourg-en-Bresse Péronnas 01 a indiqué sur Twitter avoir recensé "plus de 20 clubs" contactés par le suspect. "Il y en a même qui ont eu des échanges durant six mois et ont même fait un visio avec leur gardien pour prendre des nouvelles de l'enfant".

A certains, l'enfant avait été présenté comme ayant une soi-disant leucémie, à d'autres une maladie du coeur, a indiqué sur Twitter le chargé de communication du Quevilly Rouen Métropole (Ligue 2). Face aux indignations, l'arnaqueur a renvoyé un certain nombre de maillots aux clubs.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Football

Ronald Koeman choisit son frère Erwin comme assistant

Publié

le

Ronald Koeman a choisi son frère Erwin. (© KEYSTONE/AP/PETER DEJONG)

Ronald Koeman, qui succèdera à Louis van Gaal à la tête de l'équipe des Pays-Bas après la Coupe du monde, a choisi son frère Erwin comme assistant, a annoncé vendredi la fédération néerlandaise.

Ronald Koeman, 59 ans, qui fera son retour en tant que sélectionneur après un passage au FC Barcelone, a nommé son frère Erwin, 60 ans, sélectionneur adjoint et Patrick Lodewijks entraîneur des gardiens.

Ce n'est pas la première fois que les deux frères travaillent ensemble. Erwin a déjà été l'adjoint de Ronald à Everton et Southampton.

"Les trois ans et demi avec Erwin en Angleterre m'ont appris qu'il avait une bonne vision des choses et que nous travaillions aussi de manière complémentaire", a déclaré Ronald Koeman, cité dans un communiqué de la fédération.

Ancien international, Erwin Koeman compte 31 sélections et a notamment joué au FC Groningue et au PSV Eindhoven.

Il a ensuite entamé une carrière d'entraîneur et est notamment passé par le PSV, RKC Waalwijk, Feyenoord, FC Utrecht, Southampton, Everton et Fenerbahçe. Erwin Koeman a par ailleurs été sélectionneur de la Hongrie.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Scorpion

L’important aujourd’hui, sera la complicité… Les ardeurs charnelles seront laissées de côté au profit de la douce tendresse…

Les Sujets à la Une

X