Rejoignez-nous

Football

L'UEFA annule toutes ses sanctions contre les 12 clubs mutins

Publié

,

le

Le Real Madrid, ici lors d'un match contre Valencia, était l'un des clubs visés par les sanctions (archives). (© KEYSTONE/AP/Alberto Saiz)

L'UEFA a décidé d'annuler toutes les procédures disciplinaires, déjà suspendues, contre les 12 clubs mutins de la Super Ligue, a annoncé l'instance dans un communiqué lundi.

Elle se plie ainsi à une décision de justice de Madrid. Les sanctions disciplinaires "en relation avec le projet de la dénommée 'Super Ligue' sont déclarées nulles et non avenues, sans aucun préjudice, comme si les procédures n'avaient jamais été engagées", explique l'UEFA.

Cette décision concerne à la fois les neuf clubs qui avaient officiellement quitté le projet de Super Ligue (Tottenham, Arsenal, Manchester City, Manchester United, Chelsea, Liverpool, l'Atletico Madrid, l'Inter Milan et l'AC Milan), mais aussi les trois derniers mutins qui étaient toujours attachés au projet (Real Madrid, Juventus et FC Barcelone) et que l'UEFA menaçait d'exclure des compétitions européennes.

Le 7 mai, l'UEFA avait annoncé des sanctions, principalement financières, à l'encontre de ces neuf clubs, qui s'étaient retirés, avec lesquels elle avait déclaré avoir trouvé un accord, à la suite de leurs excuses et à la reconnaissance de leur "erreur".

"Sanction déguisée"

Un tribunal de commerce de Madrid avait demandé le 1er juillet à l'UEFA d'"annuler" ce qu'il considérait comme une "sanction déguisée" contre ces mêmes neuf clubs de foot.

Parmi les "mesures de réintégration" acceptées par ces neuf clubs, et finalement abandonnées, figuraient le renoncement à 5% de leurs recettes de compétitions de l'UEFA pendant une saison, un don "global" de 15 millions d'euros aux "communautés locales" du football européen ou une amende de 100 millions d'euros s'ils cherchaient un jour à disputer une compétition "non autorisée".

Le magistrat madrilène avait également exhorté l'UEFA à annuler les procédures disciplinaires contre le Real Madrid, le FC Barcelone et la Juventus Turin, qui avaient également été suspendues jusqu'à nouvel ordre depuis le 9 juin par l'instance européenne, estimant qu'il s'agissait d'un "mépris flagrant" de sa propre décision d'avril dernier interdisant les sanctions. L'instance présidée par Aleksander Ceferin menaçait le Real, le Barça et la Juventus d'être exclus des compétitions européennes.

Ces 12 clubs avaient annoncé la création, en avril, d'une Super Ligue, une compétition lucrative et privée, basée sur le principe d'un championnat fermé, fondée par douze clubs dissidents et vouée à supplanter la Ligue des champions.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Football

Le FC Barcelone limoge son entraîneur Ronald Koeman

Publié

le

L'entraîneur du FC Barcelone Ronald Koeman a été démis de ses fonctions dans la nuit de mercredi à jeudi. (© KEYSTONE/AP/Manu Fernandez)

Le FC Barcelone a limogé son entraîneur néerlandais Ronald Koeman, a annoncé le club catalan dans un communiqué dans la nuit de mercredi à jeudi, après la défaite 1-0 chez le Rayo Vallecano en Liga.

"Le FC Barcelone a destitué cette nuit Ronald Koeman de ses fonctions d'entraîneur de l'équipe première", a annoncé le club catalan, précisant que le président Joan Laporta a déjà communiqué cette décision à l'entraîneur.

Cette décision intervient trois jours après une défaite cinglante lors du clasico de Liga face au Real Madrid, dimanche au Camp Nou (2-1), et alors que le Barça stagne à la 9e place du championnat d'Espagne et qu'il est au bord de l'élimination en Ligue des champions.

Critiqué depuis plusieurs semaines, Koeman était déjà passé proche de l'éviction fin septembre, quand le Barça venait d'être corrigé 3-0 au Camp Nou par le Bayern Munich en Ligue des champions.

Le technicien néerlandais avait alors demandé aux dirigeants d'éclaircir la situation, et le président Laporta s'était présenté devant la presse avant un match de Ligue des champions à Lisbonne (perdu 3-0 face au Benfica) pour affirmer que le club comptait sur Koeman.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Football

Yverdon recevra le Lausanne-Sport en quart de finale

Publié

le

Mirko Salvi et Yverdon défieront le Lausanne-Sport en quart de finale de la Coupe de Suisse. (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

La main innocente de Benjamin Huggel a proposé un derby vaudois en quart de finale de la Coupe de Suisse. Yverdon recevra Lausanne-Sport dans le choc des quarts de finale.

Les deux formations de Promotion League encore en course seront opposées aux finalistes de la dernière édition. Etoile Carouge accueillera Saint-Gall alors que Bienne recevra le tenant du trophée Lucerne. La dernière affiche opposera Thoune à Lugano.

L'ordre des quarts de finale (8/9/10 février): Etoile Carouge - Saint-Gall. Bienne - Lucerne. Yverdon - Lausanne-Sport. Thoune - Lugano.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Breel Embolo: le match de sa vie

Publié

le

Breel Embolo: il a terrassé le Bayern Munich. (© KEYSTONE/AP/Martin Meissner)

Breel Embolo Superstar ! Le Bâlois a livré le match de sa vie lors du succès - historique - 5-0 du Borussia Mönchengladbach devant le Bayern Munich au 2e tour de la Coupe d'Allemagne.

Avec ses trois assists et ses deux buts, le Bâlois a tourmenté comme jamais la défense bavaroise forte pourtant de trois Champions du monde, Benjamin Pavard, Lucas Hernandez et Manuel Neuer. Il a, surtout, mis au supplice Dayot Upamecano, le transfuge de Leipzig, pour réussir une performance de choix. On rêve désormais de la voir évoluer dans le même registre le 12 novembre à Rome lors de la finalissima du tour préliminaire de la Coupe du monde entre l'Italie et la Suisse.

Le Borussia a forcé la décision d'entrée de jeu. A la 21e minute, Gladbach menait, en effet, déjà 3-0 avant que Breel Embolo ne trouve à son tour le chemin des filets après le repos. L'attaquant ne fut pas le seul Suisse à briller contre les Bavarois. Denis Zakaria fut aussi fort à son avantage en ligne médiane alors que Nico Elbedi et Yann Sommer ont témoigné d'une rigueur de tous les instants pour réussir un clean-sheet.

Le Bayern Munich n'avait jamais dans son histoire perdu un match de Coupe d'Allemagne sur un score aussi lourd. Frappé par le coronavirus, l'entraîneur Julian Nagelsmann n'était pas sur le banc mercredi soir.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Le Servette FC touche le fond

Publié

le

Toute la détresse de Jérémy Frick (à gauche) sur l'égalisation thounoise. (© KEYSTONE/PETER KLAUNZER)

Le Servette FC n'a pas retrouvé la lumière à Thoune. Battus 4-1 par les Bernois en huitième de finale de la Coupe de Suisse, les Genevois basculent doucement mais sûrement dans la crise.

Ce revers face à une équipe de Challenge League qui intervient après trois défaites de rang en championnat interpelle. Il y a vraiment quelque chose de cassé au sein de la formation d'Alain Geiger. Sa seconde période dans l'Oberland fut, en effet, catastrophique. Les Genevois, qui avaient eu le bonheur d'ouvrir le score peu avant la pause sur une tête de Miroslav Stevanovic, ont encaissé trois buts en l'espace de 11 minutes pour perdre complètement le fil de leur football. Coupable sur les deux premiers buts thounois, Jérémy Frick endosse, bien sûr, une très grande responsabilité dans cette défaite. Mais le gardien ne fut pas le seul à sombrer à la Stockhorn Arena. Ses défenseurs, notamment, ne lui furent pas d'un grand secours.

Après cette élimination, le déplacement dimanche à Lugano pourrait s'apparenter à un match couperet pour Alain Geiger..

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Un jeu de massacre

Publié

le

La joie des Carougeois après le but qui leur a donné la victoire. (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Les trois meilleures équipes du pays ont bu la tasse lors des 1/8 de finale de la Coupe de Suisse. Comme le FC Zurich la veille à Yverdon, le FC Bâle et les Young Boys sont allés au tapis.

A Carouge face au... 11e de la Promotion League, le FC Bâle a concédé sa première défaite de la saison sur le plan national. Le leader de la Super League s'est incliné 1-0 sur une réussite de la tête du latéral Romain Kursner à la 52e minute. Ce même Kurser fut le héros de la soirée avec son sauvetage sur la ligne quelques instants après son but pour repousser une tête d'Eray Cömmert.

Le choix de Patrick Rahmen de procéder à un large turnover ne fut pas vraiment judicieux. Les Rhénans n'ont, en effet, jamais vraiment pris l'ascendant. L'introduction à la 68e d'Arthur Cabral fut, ainsi, sans doute trop tardive.

Au Cornaredo, les Young ont vécu une bien sombre soirée. Battus 2-1 sur des réussites du Slovène Zan Celar (21e) et de l'Algérien Mohamed Amoura (83e), les Bernois ont dû déplorer les blessures de David Von Ballmoos et de Wilfried Kanga. Von Ballmoos s'est blessé à l'épaule en détournant un... penalty de Reto Ziegler à la 13e minute frappé, il est vrai, d'une rare violence. La question de savoir si le gardien pourra jouer samedi contre le FC Zurich et trois jours plus tard à Villarreal est, bien sûr, ouverte.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Lion

Dans la journée quelques moments difficiles dans vos amours ! Consolez-vous en pensant que globalement, le long terme se présente plutôt bien.

Les Sujets à la Une

X