Rejoignez-nous

International

Neuf morts dans une fusillade dans une école à Belgrade

Publié

,

le

De nombreux secouristes ont été dépêchés sur le lieu du drame à Belgrade. (© KEYSTONE/AP/Darko Vojinovic)

Huit élèves et le gardien d'une école primaire de Belgrade ont été tués par balles mercredi par un élève de cet établissement. Il a été arrêté et est soupçonné d'avoir préparé en détail cette tuerie qui a provoqué un grand choc en Serbie.

La fusillade a eu lieu dans la matinée à l'école primaire (les élèves de 7 à 15 ans) Vladislav Ribnikar, à Vracar, un quartier du centre de Belgrade. "Huit enfants et un gardien ont été tués, alors que six enfants et une enseignante ont été blessés et ont été hospitalisés", a indiqué le ministère de l'Intérieur dans un communiqué.

Les enfants tués sont sept filles et un garçon, nés en 2009, 2010 et en 2011, a précisé pour sa part le chef de la police de Belgrade, Veselin Milic, lors d'une conférence de presse. Deux enfants et l'enseignante ont été grièvement blessés et leurs jours sont en danger, selon la ministre de la Santé, Danica Grujicic.

L'élève soupçonné d'avoir commis ce crime, un garçon âgé de treize ans, a été retrouvé dans la cour de l'école peu après la fusillade et a été arrêté, selon la même source.

Il a appelé deux minutes plus tard

La police a d'abord été alertée par la directrice adjointe de l'école, puis l'assaillant a lui-même appelé la police deux minutes plus tard. "Il a dit avoir tiré sur plusieurs personnes à l'école primaire", a raconté M. Milic.

Ce policier a expliqué que l'assaillant avait un plan détaillé de la tuerie. Il "a préparé la fusillade pendant un mois, il a fait une liste des enfants qu'il planifiait de tuer", a-t-il dit. "Le croquis ressemble à quelque chose d'un jeu vidéo ou d'un film d'horreur, ce qui signifie qu'il a planifié (la tuerie) en détail", a dit M. Milic, en ajoutant que les plans avaient été découverts sur une table de travail du suspect.

Le président serbe Aleksandar Vucic, qui s'est adressé dans la soirée à la nation, a déploré "l'un des jours les plus difficiles dans l'histoire contemporaine" de la Serbie. "La Serbie est malheureusement unie dans la tristesse. Cette tristesse est si grande que nous ne nous rappelons pas d'une autre plus grande".

Suspect placé en hôpital psychiatrique

M. Vucic a expliqué que l'adolescent avait été placé dans un hôpital psychiatrique. Plus tôt dans la journée, le Parquet a indiqué qu'il ne pouvait pas répondre devant la justice en raison de son âge.

Le président a proposé plusieurs mesures, notamment un moratoire sur les permis de possession d'armes à feu pendant deux ans, précisant que quelque 765'000 armes à feu, des pistolets, des armes de chasse ou de sport, sont actuellement enregistrées dans ce pays de moins de sept millions d'habitants.

Les parents du suspect ont été arrêtés, selon M. Vucic. Son père, un médecin et propriétaire de l'arme utilisée, avait emmené plusieurs fois son fils dans un stand de tir ces derniers temps, selon M. Vucic.

"Le père affirme que les armes étaient enfermées dans un coffre-fort avec un code, mais apparemment l'enfant avait le code, puisqu'il a réussi à prendre les pistolets et trois chargeurs avec quinze balles chacun", a expliqué plus tôt dans la journée le ministre de l'Intérieur, Bratislav Gasic.

Trois jours de deuil

Le gouvernement serbe a décrété trois jours de deuil national à partir de vendredi. Les cours, annulés mercredi après-midi à Belgrade, commenceront jeudi par une minute de silence dans le pays, a annoncé le ministre de l'Education, Branko Ruzic.

Peu après la fusillade, survenue vers 08h40, la police a bouclé le périmètre autour de l'école où ont afflué de nombreuses ambulances pour prendre en charge les blessés, sous les yeux de parents inquiets qui attendaient leurs enfants à proximité, a rapporté un journaliste de l'AFP.

Astrid Merlini, dont la fille se trouvait à l'école, a déclaré que les enseignants avaient agi vite pour cacher les enfants. "Lorsque (ma fille) a vu l'agent de sécurité tomber, elle a précipitamment regagné sa classe. Elle a eu peur. Elle a dit à son enseignante qu'il y avait une fusillade à l'étage", a raconté Mme Merlini à l'AFP. "L'enseignante a immédiatement mis les enfants à l'abri, en les enfermant dans la classe".

Le gardien s'est interposé

Le président de la municipalité de Vracar, Milan Nedeljkovic, a raconté à la presse que le gardien de l'école s'était interposé pour protéger les élèves. "Il a voulu empêcher cette tragédie et il est mort le premier (...) La tragédie aurait probablement été pire si cet homme ne s'était pas mis devant le garçon qui tirait", a ajouté M. Nedeljkovic, devant l'école, selon des images diffusées par la télévision nationale (RETS).

Selon le chef de la police de la capitale serbe, le suspect est arrivé à l'école avec un pistolet de 9 mm, un autre de petit calibre, et quatre cocktails Molotov dans son sac.

Il a ouvert le feu en entrant dans l'école, tuant d'abord dans les couloirs le gardien et trois élèves qui se trouvaient à proximité, avant de pénétrer "dans la classe d'Histoire". "Dès qu'il a franchi la porte, il a tiré sur l'enseignante et les autres élèves", a raconté M. Milic.

Il a affirmé que la police n'avait pas encore établi le mobile de l'adolescent, alors que certains médias ont évoqué de possibles violences qu'il aurait subi de la part de ses camarades de classe.

Selon le président serbe, le garçon, un des meilleurs élèves de son école, a raconté aux enquêteurs que "personne ne voulait l'accepter (...) et qu'il a alors décidé de commettre cet acte monstrueux".

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp / dpa

International

Rishi Sunak convoque des élections législatives le 4 juillet

Publié

le

"Plus tôt dans la journée, je me suis entretenu avec Sa Majesté le roi pour demander la dissolution du Parlement. Le roi a accédé à cette demande et des élections législatives se tiendront le 4 juillet", a déclaré le dirigeant conservateur (© KEYSTONE/EPA/MAX SLOVENCIK)

Le Premier ministre britannique Rishi Sunak a annoncé mercredi la tenue d'élections législatives le 4 juillet. Il met ainsi fin à des mois de suspense quant à la date de ce scrutin pour lequel l'opposition travailliste part largement favorite.

"Plus tôt dans la journée, je me suis entretenu avec Sa Majesté le roi pour demander la dissolution du Parlement. Le roi a accédé à cette demande et des élections législatives se tiendront le 4 juillet", a déclaré le dirigeant conservateur de 44 ans, s'exprimant sous la pluie, depuis le perron du 10, Downing Street.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Climat

Zambie: une sécheresse "alarmante" et "déchirante", selon la directrice du PAM

Publié

le

La Zambie, dont 70% de la population dépend de l'agriculture pour se nourrir, a déclaré l'état de catastrophe nationale en avril. Le président Hakainde Hichilema a lancé un appel à l'aide, déclarant que son pays a besoin d'une assistance "vitale" de plus de 900 millions de dollars (© KEYSTONE/EPA/CHONA MWEMBA)

Une grave sécheresse liée au phénomène El Niño frappe la Zambie. Elle plonge le pays dans un état "alarmant" et "déchirant", s'est indignée après une visite la directrice du Programme alimentaire mondial (PAM), citée mercredi dans un communiqué de l'agence onusienne.

"Ce que j'ai vu en Zambie n'est pas seulement alarmant, c'est déchirant", a alerté Cindy McCain après avoir rencontré des agriculteurs dans la campagne zambienne.

"Ils n'ont rien récolté. Imaginez un scénario similaire pour des millions de personnes dans toute l'Afrique australe, nous serions face à une catastrophe humanitaire", a-t-elle poursuivi, réclamant une intervention immédiate de la communauté internationale.

La Zambie, dont 70% de la population dépend de l'agriculture pour se nourrir, a déclaré l'état de catastrophe nationale en avril et le président Hakainde Hichilema a lancé un appel à l'aide, déclarant que son pays a besoin d'une assistance "vitale" de plus de 900 millions de dollars pour faire face à la pire sécheresse de son histoire.

Malawi et Zimbabwe aussi

Le Malawi et le Zimbabwe voisins ont également déclaré l'état de catastrophe. Les trois pays sont confrontés à des pertes de récoltes considérables, entre 40 et 80% de leurs récoltes de maïs ayant été décimées, selon le PAM.

L'organisation estime que plus de 400 millions de dollars seraient nécessaires pour venir en aide pendant six mois à 4,8 millions de personnes menacées par la faim au Malawi, en Zambie et au Zimbabwe.

Le phénomène climatique récurrent El Niño est revenu à la mi-2023, entraînant une augmentation des températures mondiales, et pourrait durer jusqu'au mois de mai.

Selon une récente étude du réseau international de scientifiques World Weather Attribution, qui évalue le lien entre événements météorologiques extrêmes et dérèglement climatique, la sécheresse en Afrique australe est principalement due à El Niño, plutôt qu'aux effets du changement climatique.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

International

Giro: Georg Steinhauser signe son premier succès

Publié

le

Un maillot rose supplémentaire pour Tadej Pogacar (© KEYSTONE/EPA/LUCA ZENNARO)

L'Allemand Georg Steinhauser a gagné en solitaire la 17e étape du Giro entre Selva di Val Gardena et Passo Brocon (159 km). Le Slovène Tadej Pogacar reste solidement en tête du général.

Steinhauser (22 ans) a été l'un des grands animateurs de la journée et a fêté le premier succès professionnel de sa carrière. Le coureur de l'équipe EF Education First faisait partie d'un groupe de dix échappés parti après le Passo Sella, après une septantaine de km. Il a distancé tous ses rivaux et n'a pas craqué dans la montée finale, conservant 1'24 d'avance sur Pogacar, qui a lâché ce qu'il restait du peloton à 2 km du but.

Le Slovène a encore grappillé du temps à ses adversaires. Il compte désormais 7'42 d'avance sur le Colombien Daniel Martinez et 8'04 sur le Britannique Geraint Thomas. Son sacre à Rome dimanche ne fait plus aucun doute, sauf chute ou improbable défaillance samedi lors de l'ultime étape de montagne.

Jeudi, la 18e étape permettra au peloton de reprendre des forces. Elle mènera les coureurs de Fiera di Primiero à Padoue sur un parcours de 178 km sans difficulté majeure.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

Danemark: l'incendie dans les bureaux de Novo Nordisk sous contrôle

Publié

le

L'incendie s'est produit moins d'une semaine après celui qui s'est déclaré le 16 mai sur un autre site en construction de Novo Nordisk, à Kalundborg, qui n'a eu aucun impact sur la production de médicaments. (© KEYSTONE/AP/Jokum Tord Larsen)

L'incendie de grande ampleur qui s'est déclaré mercredi dans les bureaux du géant pharmaceutique danois Novo Nordisk, à l'extérieur de Copenhague, est "sous contrôle", ont indiqué les pompiers de la capitale.

Précédemment qualifié "d'incendie massif", le feu est désormais "sous contrôle et nous avons réduit les effectifs à 30 pompiers", contre 100 initialement, a dit le chef des opérations des pompiers Martin Smith à l'AFP.

Le personnel du bâtiment situé à Bagsvaerd, dans le nord de l'agglomération de Copenhague, avait été évacué sans qu'il n'y ait aucun blessé à déplorer.

"Il ne reste que des poches de fumée", a précisé le responsable des pompiers et les bulldozers et grues ont été envoyés pour évacuer les débris.

Départ de feu

Le sinistre s'est déclaré dans un conteneur sur un site de construction du groupe et s'est propagé au toit d'un immeuble de bureaux adjacent appartenant également à l'entreprise, selon M. Smith.

Le bâtiment qui a brûlé n'a pu être sauvé, mais l'activité reviendra à la normale jeudi, a indiqué Novo Nordisk qui possède d'autres bureaux sur ce site.

L'incendie s'est produit moins d'une semaine après celui qui s'est déclaré le 16 mai sur un autre site en construction de Novo Nordisk, à Kalundborg, qui n'a eu aucun impact sur la production de médicaments.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp / afp

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Verseau

Contretemps inattendus dans une affaire que vous pensiez réglée, mais vous allez retourner la situation en trouvant des solutions innovantes !

Les Sujets à la Une

X