Rejoignez-nous

International

Pékin restreint les déplacements à l'étranger pour les Chinois

Publié

,

le

Pour éviter des contaminations supplémentaires, la Chine a décidé de limiter les déplacements de ses ressortissants chinois, "sauf raison impérieuse". (Image d'illustration - ©KEYSTONE/AP/NG HAN GUAN)

La Chine a annoncé mercredi un durcissement des restrictions pour les déplacements à l'étranger de ses ressortissants. Le pays fait actuellement face à une reprise de l'épidémie de Covid-19 sur son sol.

Les services d'immigration vont temporairement "cesser de délivrer des passeports et d'autres documents" nécessaires pour les déplacements à l'étranger "sauf raison impérieuse", a indiqué devant la presse un responsable du bureau de l'immigration, Liu Haitao.

Le pays a quasiment éradiqué la maladie sur son sol depuis le printemps 2020 et la vie y est largement revenue à la normale, malgré la persistance de quelques foyers de contamination, sporadiques et jusque-là très localisés. Mais depuis la découverte le mois dernier à Nankin (est) de nouveaux cas de Covid-19, ce foyer s'est rapidement étendu et touche désormais 17 provinces.

Pour éviter des contaminations supplémentaires, la Chine a donc décidé de limiter les déplacements de ses ressortissants chinois, "sauf raison impérieuse", a précisé Liu Haitao. La durée de cette suspension n'est pas connue.

Il n'était pas clair dans l'immédiat si les ressortissants chinois déjà en possession des documents requis pour se rendre à l'étranger sont autorisés ou non à le faire.

Regain de contaminations

La Chine a fait état mercredi de 71 nouveaux cas, soit le nombre de contaminations d'origine locale sur un jour le plus élevé depuis janvier. Ce regain de contaminations reste certes encore très limité par rapport aux chiffres enregistrés dans d'autres pays. Mais ce foyer est en termes d'étendue géographique le plus important de ces derniers mois en Chine.

Dans les régions touchées par l'épidémie, les autorités ont ordonné la suspension des transports publics et des taxis. A Pékin, où trois cas ont été signalés mercredi, les autorités ont bloqué les entrées d'un quartier résidentiel où vit l'un des patients, ont constaté des journalistes de l'AFP.

Un an et demi après le début de la pandémie, le Covid a par ailleurs fait son retour à Wuhan (centre), première ville au monde à avoir signalé fin 2019 l'existence de ce qui n'était alors qu'un mystérieux virus. Trois nouveaux cas ont été confirmés lundi dans la métropole de 11 millions d'âmes, qui procède au dépistage de ses habitants.

Nankin (est), à l'origine de la flambée actuelle des cas de Covid, a déjà testé à trois reprises ses neuf millions d'habitants.

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

International

L'assaillant de Salman Rushdie poursuivi pour tentative de meurtre

Publié

le

Le suspect est poursuivi pour "tentative de meurtre et agression". (© KEYSTONE/AP/Gene J. Puskar)

L'homme qui a gravement blessé l'écrivain Salman Rushdie en le poignardant lors d'une conférence littéraire vendredi, a été présenté samedi soir à un juge de l'Etat de New York. Le jeune Américain d'origine libanaise a plaidé "non coupable" de "tentative de meurtre".

Menacé de mort depuis une "fatwa" de l'Iran de 1989, un an après la publication des "Versets sataniques", Salman Rushdie, 75 ans, a été poignardé une dizaine de fois au cou et à l'abdomen.

Lors d'une audience de procédure au tribunal de Chautauqua, le suspect de 24 ans a comparu en tenue rayée de détenu, menotté et masqué. Il n'a pas dit un mot, d'après le New York Times. Les procureurs ont estimé que l'attaque de vendredi dans un centre culturel de Chautauqua était préméditée.

L'accusé, qui vit dans le New Jersey, a plaidé "non coupable" par la voix de son avocat et comparaîtra une nouvelle fois le 19 août.

Quelques mots prononcés

Samedi, les autorités et les proches de Salman Rushdie ont gardé le silence sur l'état de santé de l'écrivain britannique naturalisé américain. Il est hospitalisé sous assistance respiratoire dans un hôpital d'Erié, en Pennsylvanie. Son agent a cependant indiqué au journal qu'il avait prononcé quelques mots samedi soir.

La veille, il avait indiqué que "Salman allait probablement perdre un oeil; les nerfs de son bras ont été sectionnés et il a été poignardé au niveau du foie".

L'attentat a provoqué une onde de choc, surtout dans les pays occidentaux. A l'instar d'autres dirigeants occidentaux, le président américain Joe Biden a condamné "une attaque brutale" et rendu hommage à M. Rushdie pour son "refus d'être intimidé et réduit au silence". L'attaque a au contraire été saluée en Iran et au Pakistan.

Salman Rushdie, né en 1947 en Inde, avait embrasé une partie du monde islamique avec la publication des "Versets sataniques", conduisant l'ayatollah iranien Rouhollah Khomeiny à émettre en 1989 une fatwa demandant son assassinat.

Vivant à New York depuis 20 ans, Salman Rushdie avait repris une vie à peu près normale tout en continuant de défendre, dans ses livres, la satire et l'irrévérence. La "fatwa" de l'Iran n'a de fait jamais été levée et beaucoup de ses traducteurs ont été blessés par des attaques, voire tués, comme le Japonais Hitoshi Igarashi, poignardé à mort en 1991.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

International

Sept blessés, dont deux grièvement, dans une attaque à Jérusalem

Publié

le

L'attaque a eu lieu près du tombeau de David. (© KEYSTONE/AP/Maya Alleruzzo)

Sept personnes ont été blessées, dont deux grièvement, dans une attaque armée contre un bus tôt dimanche dans le centre de Jérusalem, ont indiqué la police israélienne et les secouristes. Les policiers ont bouclé les lieux et recherchent un suspect.

La Magen David Adom, l'équivalent israélien de la Croix-Rouge, a indiqué être intervenue après avoir reçu des informations faisant état de tirs contre un bus à Jérusalem près du tombeau de David. "Il y a un total de sept blessés, tous conscients, une femme et six hommes, dont deux sont dans un état grave", a indiqué un porte-parole de la MDA.

"Nous sommes arrivés rapidement sur les lieux. A la rue Ma'ale Hashalom [...] des passants nous ont interpellés pour traiter deux hommes âgés autour de 30 ans qui étaient blessés dans le bus. Ils étaient conscients et marchaient avec des blessures au haut du corps", ont indiqué deux secouristes de la MDA dans un témoignage relayé par cette organisation.

"Je revenais du mur des lamentations. Le bus était rempli de passagers. J'ai stoppé le véhicule à l'arrêt de bus du tombeau de David. A ce moment-là, les tirs ont débuté", a témoigné le chauffeur.

"Tout le monde paniquait"

"J'ai vu deux personnes dans le bus saigner. Tout le monde paniquait", a-t-il ajouté, devant son véhicule criblé de balles, au pied de la vieille ville de Jérusalem.

Au printemps, 19 personnes, en majorité des civils israéliens à l'intérieur d'Israël, avaient été tuées, principalement dans des attaques menées par des Palestiniens. Trois assaillants arabes israéliens avaient également été tués.

Dans la foulée, les autorités israéliennes avaient multiplié les opérations en Cisjordanie occupée. Plus d'une cinquantaine de Palestiniens avaient été tués, incluant des combattants et des civils, dans des opérations et des incidents en Cisjordanie.

Attaque contre le Djihad islamique

La semaine dernière, l'armée israélienne a mené une "opération préventive" contre le Djihad islamique, mouvement islamiste armé, dans la bande de Gaza. Ce dernier a répliqué avec des salves de roquettes contre Israël.

Au moins 49 Palestiniens, dont des combattants du Djihad islamique mais aussi des enfants, ont péri dans ce week-end d'escalade militaire, qui s'est soldé dimanche dernier par une trêve favorisée par la médiation de l'Egypte.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Football

Barcelone contraint au nul

Publié

le

Robert Lewandowski et le Barça ont été contraints au nul (© KEYSTONE/EPA/ANDREU DALMAU)

Départ manqué pour le Barça de Xavi lors de la première journée de la Liga. Les Catalans ont dû se contenter d'un nul 0-0 contre le Rayo Vallecano.

En dépit d'une évidente supériorité territoriale (21 tirs à 4), le Barça n'a pas réussi à faire plier le club de Madrid.

Les Catalans ont dominé tant et plus, sans succès. Robert Lewandowski s'est vu refuser un but pour hors-jeu en première mi-temps. L'ancien attaquant du Bayern a encore eu une belle chance à la 82e, mais son envoi a frôlé le montant gauche.

Les Blaugrana ont même terminé à dix à la suite de l'expulsion de Busquets à la 93e pour un deuxième carton jaune.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Une démonstration du PSG malgré Jonas Omlin

Publié

le

Jonas Omlin s'interpose devant Kylian Mbappé. (© KEYSTONE/EPA/CHRISTOPHE PETIT TESSON)

Jonas Omlin a eu beau réussir deux arrêts de classe mondiale, l'addition est lourde: Montpellier s'est incliné 5-2 au Parc des Princes devant un Paris St. Germain magistral.

Sur la lancée de sa performance XXL avec l'équipe de Suisse lors du succès 1-0 contre le Portugal au début juin, Jonas Omlin a été héroïque en première période. Il a arrêté notamment un penalty de Kylian Mbappé à la 23e minute. Sa parade fut aussi belle que celle de Yann Sommer devant ce même Mbappé l'an dernier à Bucarest lors du huitième de finale de l'Euro. Trois minutes plus tard, il allait chercher sur son second poteau avec sa main opposée un coup franc botté par Lionel Messi.

Montpellier devait céder une première fois sur un malheureux autogoal de Falaya Sacko avant que Neymar ne marque le 2-0 sur un nouveau penalty juste avant la pause. Neymar, encore, Mbappé et le nouveau venu Renato Sanches trompaient Omlin dans une seconde période qui a apporté deux confirmations. Paris possède vraiment un potentiel offensif hors du commun, mais il ne donne pas encore toutes les assurances voulues sur le plan défensif.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

L'AC Milan démarre victorieusement sa saison, l'Inter aussi

Publié

le

Ante Rebic a inscrit un doublé (© KEYSTONE/AP/Antonio Calanni)

L'AC Milan, champion d'Italie en titre, a parfaitement lancé la défense de sa couronne. Le club lombard a dominé à domicile l'Udinese (4-2) en ouverture de la saison de Serie A.

Un doublé d'Ante Rebic a notamment bien aidé. Si les Rossoneri ont parfois encore semblé en vacances au moment de défendre, ils ont montré à la concurrence qu'ils n'avaient rien perdu de leur enthousiasme et de leur volonté d'attaquer pour décrocher un succès logique, avec deux autres buts signés Theo Hernandez sur penalty et Brahim Diaz.

L'autre club de Milan, l'Inter, s'est imposé sur le fil grâce à un but de Denzel Dumfries à la 95e. Les Interistes ont battu Lecce chez lui 2-1.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Les Sujets à la Une

X