Rejoignez-nous

Climat

Fouilles après les tornades meurtrières: le bilan s'alourdit

Publié

,

le

Le bilan des victimes des tornades aux Etats-Unis s'est alourdi dimanche: au moins 80 personnes sont mortes dans le seul Etat du Kentucky. (© KEYSTONE/EPA/TANNEN MAURY)

Des fouilles désespérées se poursuivaient dimanche pour retrouver d'éventuels survivants sur le site d'une usine de bougies au coeur des Etats-Unis, devenue le symbole de la dévastation causée par des tornades qui ont fait au moins 94 morts dans leur sillage.

Ce phénomène météorologique exceptionnel a traversé cinq Etats, y laissant une traînée de destructions sur des centaines de kilomètres, mais c'est à Mayfield, dans le Kentucky, que celles-ci ont été les pires.

La fabrique de bougies Mayfield Consumer Products n'est plus qu'un enchevêtrement de poutrelles et de tôles tordues, empilées sur plusieurs mètres de hauteur. Equipés de grues, bulldozers et autres engins mécaniques, les secouristes progressaient dimanche lentement dans les décombres, continuant à espérer un miracle.

Quelque 110 employés travaillaient dans l'usine vendredi soir pour répondre à la demande de la période des fêtes, quand la tornade a tout détruit. Plusieurs dizaines de personnes manquent toujours à l'appel.

"C'est une opération très triste et grave à l'heure actuelle", a souligné Michael Dossett, coordinateur des secours dans le Kentucky, en confirmant qu'aucun rescapé n'a été retiré des gravats pendant la nuit de samedi à dimanche. "C'est une vision de zone de guerre", a-t-il ajouté, sur l'antenne de CNN.

Interrogée par NBC, la maire de Mayfield, Kathy O'Nan, a semblé tempérer l'éventualité d'un miracle: "Il reste toujours un espoir. Mais, en ce moment, ce que nous espérons c'est un abri au chaud pour nos survivants". L'usine de bougies, une entreprise familiale, a créé un fonds d'urgence destiné à venir en aide aux familles.

Aide fédérale déployée

Ailleurs dans le Kentucky, mais aussi dans les Etats du Missouri, de l'Illinois, du Tennessee et de l'Arkansas, se retrouvaient ces mêmes scènes de constructions aplaties, de bâtiments éventrés, d'infrastructures métalliques tordues, de véhicules renversés, d'arbres arrachés et de briques éparpillées dans les rues.

Ces Etats ont été traversés par "l'une des séries de tornades les pires" de l'histoire du pays, a déploré le président américain Joe Biden, en qualifiant leurs ravages "d'inimaginable tragédie". Les agences fédérales de réponse aux catastrophes ont commencé à être déployées sur place, a affirmé le chef de l'Etat, en promettant que les services fédéraux feraient "tout ce qu'ils peuvent pour aider".

De l'étranger ont afflué des messages de sympathie. Le président russe Vladimir Poutine a ainsi présenté dimanche ses "condoléances sincères", le pape adressant lui ses prières aux habitants du Kentucky depuis la place Saint-Pierre.

Le bilan des victimes s'est alourdi dimanche: au moins 80 personnes sont mortes dans le seul Etat du Kentucky, a annoncé le gouverneur Andy Beshear. "Ce nombre va dépasser la centaine", a-t-il ajouté.

Les tornades sont un phénomène météorologique violent qui touche particulièrement les immenses plaines américaines. Sur des vidéos amateur prises vendredi soir, on voit ces immenses colonnes noires balayant le sol, illuminées par des éclairs intermittents.

Patrimoine détruit

C'est aussi une partie du patrimoine qui a été effacée. A Mayfield, les églises anciennes ont été détruites et le tribunal gravement endommagé. "C'est comme si une bombe avait explosé dans notre quartier", a raconté à l'AFP Alex Goodman, une habitante de cette ville de 10'000 âmes après une nuit éprouvante dans le noir et dans l'angoisse.

Le Kentucky a notamment été balayé sur plus de 200 miles (320 kilomètres) par l'une des plus longues tornades jamais enregistrées aux États-Unis, selon son gouverneur. La plus longue qui ait été suivie au sol, sur 219 miles, se produisit en 1925 dans le Missouri, faisant 695 morts.

"On a eu une alerte à 9H30, on nous a dit que la tornade arrivait. C'est venu et c'est reparti comme ça, d'un coup" a raconté à l'AFP David Norseworthy, 69 ans, devant le porche détruit de sa maison à Mayfield. "On n'a jamais rien vu de tel dans le coin. Là où ça frappe, ça démolit tout".

Trentaine de tempêtes

Environ une trentaine de ces tempêtes ont déferlé vendredi soir sur le pays. Autre site endeuillé, un entrepôt Amazon, dont le toit s'est effondré à Edwardsville, dans l'Etat de l'Illinois, faisant au moins six morts. Les sauveteurs y continuaient leurs recherches dimanche.

"Nous avons le coeur brisé par la perte de nos collègues là-bas, et nos pensées et prières vont à leurs familles et à leurs proches", a réagi sur Twitter le patron d'Amazon, Jeff Bezos.

Le Tennessee a recensé quatre décès, deux personnes sont mortes dans l'Arkansas, tandis qu'au moins deux autres morts sont à déplorer dans le Missouri.

Le président Biden a souligné que les phénomènes météorologiques étaient "plus intenses" avec le réchauffement de la planète, sans établir toutefois de lien de causalité directe entre le dérèglement climatique et la catastrophe qui a endeuillé le pays.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / blg / afp

Continuer la lecture

Climat

Froid polaire historique outre-Atlantique

Publié

le

Froid polaire historique au nord-est des Etats-Unis. (archives, à New York). (© KEYSTONE/FR171797 AP/BRITTAINY NEWMAN)

"Epique" et du jamais-vu depuis des "générations": les services météos des Etats-Unis et du Canada ont redoublé vendredi d'avertissements catastrophistes face aux températures polaires risquant d'atteindre -50 degrés dans le nord-est américain et l'est canadien.

Sous l'effet aussi d'un vent glacial, l'Etat septentrional du Maine en particulier pourrait voir vendredi et samedi la température chuter à -51 degrés Celsius, selon un bulletin du National Weather Service (NWS) pour la région de Caribou, non loin de la frontière avec le Canada.

"C'est un coup (de froid) arctique épique", du jamais-vu à l'échelle d'une "génération", en particulier "quelque chose que le nord et l'est du Maine n'ont pas connu depuis 1982 et 1988", note le NWS.

Invraisemblable

En certains endroits du nord-est américain, et de cette région de la Nouvelle-Angleterre, les températures sous un vent glacial "pourraient atteindre leur plus bas niveau depuis des décennies voire un niveau jamais encore enregistré", selon le NWS.

De l'autre côté de la frontière, des alertes de froid polaire ont été émises pour l'est du Canada, selon le ministère de l'Environnement, qui a prévenu du risque d'engelures en quelques minutes.

La température ressentie était de -41° à Montréal vendredi après-midi. Le mercure pourrait descendre jusqu'à -50° dans les régions plus au nord du Québec. Une fumée blanche, appelée "fumée de mer arctique", s'élevait au-dessus du fleuve Saint-Laurent en raison du froid extrême passant au-dessus de l'eau non gelée.

De fortes bourrasques de vent frappaient les rares passants croisés dans le centre-ville de Montréal lors d'un vendredi ensoleillé, ont constaté des journalistes de l'AFP.

Phénomènes extrêmes

La compagnie d'électricité Hydro-Québec se préparait à ce qu'un seuil de consommation historique survienne vendredi et samedi et a appelé ses clients à faire des économies d'énergie.

Le pire du froid aux Etats-Unis devrait frapper dans la nuit de vendredi à samedi, notamment à Boston et à New York, plus au sud, où il pourrait faire -15°.

Avant que les températures ne remontent dimanche.

Pluie, neige, tempêtes, froid polaire et chaleur humide: le nord-est des Etats-Unis est tout au long de l'année soumis à des phénomènes météo extrêmes qui s'accompagnent de pertes en vies humaines et en dégâts matériels.

Dernier en date, durant le week-end de Noël 2022, un blizzard et une tempête de neige ont frappé la ville de Buffalo, dans le nord-ouest de l'Etat de New York, faisant des dizaines de morts.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Climat

Deux corps retrouvés au-dessus de Fully (VS)

Publié

le

De nombreux moyens terrestres et aériens ont été déployés depuis l’annonce des disparitions de ces deux personnes en Valais (image symbolique). (© KEYSTONE/GAETAN BALLY)

La police cantonale valaisanne a retrouvé deux corps sur l'avalanche qui s'était déclenchée sur les hauts de Fully (VS). Les identifications formelles sont en cours, mais elle fait le lien avec les deux randonneurs portés disparus mercredi.

Les recherches menées depuis ont abouti ce mardi matin, indique dans un communiqué la police cantonale qui avait indiqué lundi avoir pu localiser la zone où les deux victimes pouvaient se trouver après avoir retrouvé "des éléments concrets". La coulée qui s'était déclenchée à 2100 mètres d'altitude au-dessus du chemin de l’Erié peu avant Sorniot mesure environ un kilomètre.

"Au vu du nombre de jours écoulés et les éléments retrouvés, les recherches en mode sauvetage sont terminées", précisait lundi à Keystone-ATS un porte-parole de la police cantonale. Mais celle-ci poursuivait ses efforts pour récupérer les corps. De nombreux moyens terrestres et aériens ont été déployés depuis l’annonce des disparitions.

La police cantonale avait été avertie mercredi par des tiers de la disparition de ces deux personnes, une ressortissante française domiciliée dans le canton de Vaud ainsi qu’un ressortissant belge domicilié en Valais, tous deux âgés de 42 ans. Le Ministère public a ouvert une instruction.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Climat

Dons records pour la Chaîne du Bonheur en 2022

Publié

le

Autour de l'incontournable Jean-Marc Richard, la Chaîne du Bonheur fait régulièrement appel à des bénévoles, parfois soutenus par des personnalités, pour récolter les promesses de dons au standard téléphonique (Archives), (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

La Chaîne du Bonheur n'avait récolté qu'une seule fois dans son histoire davantage de dons que l'an dernier. En 2022, année touchée notamment par la guerre en Ukraine et les inondations au Pakistan, les Suisses ont versé 154 millions de francs.

Seule l'année suivant le tsunami de 2004 en Asie du sud-est avait permis à la Chaîne du Bonheur de faire mieux, soit 227 millions de francs, a précisé l'oeuvre d'entraide à Keystone-ATS. Quant à l'année dernière, elle a été marquée par des crises humanitaires majeures, une collecte historique et un élan de solidarité exceptionnel, écrit la Chaîne du Bonheur mardi dans un communiqué.

Plus de 56 millions de francs ont été investis par la fondation dans 326 projets de ses organisations partenaires suisses dans 42 pays du monde entier, précise-t-elle. Il s'agit notamment de projets pour les enfants ainsi que l'aide en Afghanistan après la prise de pouvoir des talibans ou de projets pour les personnes réfugiées en Europe.

Ukraine

L'Ukraine a représenté une grosse part de l'activité. Ainsi, la Chaîne du Bonheur a reçu plus de 130 millions de francs jusqu'à fin 2022 pour l'aide en Ukraine et dans les pays voisins. Avec ces dons, elle a financé des projets d'aide de ses organisations partenaires suisses sur place, immédiatement après le début de la guerre le 24 février.

Plus de 11,5 millions de francs ont été utilisés en Suisse, entre autres, pour soutenir les personnes sans abri, les réfugiés de la guerre en Ukraine ainsi que les jeunes et les enfants en détresse.

Après les inondations de grande ampleur au Pakistan fin août, la Chaîne du Bonheur a reçu plus de 5,3 millions de francs de dons, selon le communiqué. L'argent récolté a permis de financer rapidement l'aide d'urgence des organisations partenaires suisses.

Le 23 novembre, la Chaîne du Bonheur a organisé, avec le soutien de la SSR, une journée nationale de solidarité pour les personnes touchées par la sécheresse en Afrique de l'Est. Jusqu'à la fin de l'année, 13,8 millions de francs ont été récoltés pour l'aide en Somalie, au Kenya et en Ethiopie, a précisé l'oeuvre d'entraide.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Climat

Deux personnes disparues en Valais localisées

Publié

le

De nombreux moyens terrestres et aériens sont déployés depuis l’annonce des disparitions de ces deux personnes en Valais, indique lundi la police cantonale valaisanne (archives/image symbolique). (© KEYSTONE/GAETAN BALLY)

Les deux personnes portées disparues depuis mercredi 25 janvier dans les montagnes sises entre Ovronnaz et Fully ont été localisées. La police cantonale valaisanne indique avoir retrouvé des éléments concrets sur les lieux d'une avalanche.

"Au vu du nombre de jours écoulés et les éléments retrouvés, les recherches en mode sauvetage sont terminées", indique lundi à Keystone-ATS un porte-parole de la police cantonale. Mais celle-ci poursuit ses efforts pour récupérer les corps.

De nombreux moyens terrestres et aériens sont déployés depuis l’annonce des disparitions. L'opération a permis "de retrouver des éléments concrets sur une avalanche s’étant déclenchée dans la région du Chavalard au-dessus de Fully", précisent les forces de l'ordre dans un communiqué. Le secteur concerné étant particulièrement dangereux, la police "interdit à quiconque de s’approcher du site".

La police cantonale avait été avertie mercredi par des tiers de la disparition de ces deux personnes, une ressortissante française domiciliée dans le canton de Vaud ainsi qu’un ressortissant belge domicilié en Valais, tous deux âgés de 42 ans. Le Ministère public a ouvert une instruction.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Poissons

Superbes couleurs sidérales dans votre Firmament ! Plusieurs « coups de chance » pourraient se présenter et vous saurez les « choper » !

Les Sujets à la Une

X