Rejoignez-nous

International

Plus qu'un TGV entre la Suisse et Paris

Publié

,

le

Prière d'éviter le TGV dès jeudi, car il n'y a plus qu'un seul aller-retour Bâle-Paris par jour (archives). (©KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Le trafic TGV entre la Suisse et la France est fortement perturbé dès mercredi en raison de la grève nationale dans l'Hexagone. Les CFF déconseillent les voyages vers cette destination du 5 au 8 décembre. Jeudi, seul un TGV circule entre la Suisse et Paris.

Dès mercredi après-midi, plusieurs liaisons sont supprimées au départ de Paris et le dernier TGV au départ de Genève sera également supprimé, indique la compagnie sur son blog. Jeudi, seul un aller et retour Paris-Bâle est prévu (départ de Paris 7h23, départ de Bâle 12h34).

Ces deux trains circuleront avec un horaire modifié, car ils feront plusieurs arrêts exceptionnels sur leur parcours. Tous les autres TGV entre la Suisse et la France sont supprimés. Les autres relations franco-suisses régionales (TER) seront aussi très fortement touchées.

Les CFF recommandent aux voyageurs de se renseigner sur l'horaire en ligne (www.cff.ch). Pendant la période de grève, Lyria communiquera chaque jour dès 17h00 l’état du trafic et indiquera les trains qui circuleront le lendemain. Elle renvoie également aux sites Oui.sncf et sncf.com.

Les deux compagnies recommandent de reporter les voyages prévus entre le 5 et le 8 décembre. Pour tout déplacement à partir du 9, Lyria préconise encore de se tenir informés de l'évolution de la situation.

Pour les clients qui devraient renoncer à un voyage, des mesures de remboursements et échanges de billets sans frais sont prévues. En Suisse, les démarches sont à effectuer aux guichets CFF pour des billets achetés sur un canal CFF et sur Oui.sncf pour des billets achetés sur un canal SNCF.

Trafic aérien

La grève a également des répercussions sur le trafic aérien. Jeudi, 25 vols sont annulés au départ de Genève-Aéroport et 26 à l'arrivée, a indiqué Madeleine von Holzen, porte-parole. Il s'agit de liaisons avec la France mais, aussi de certaines qui ne font que survoler l'espace aérien français, a-t-elle précisé.

Les passagers sont priés de se renseigner auprès de leur compagnie. Pour vendredi, des informations ultérieures suivront. A Zurich, une rotation de Swiss Zurich-Paris est supprimée. D'autres vols pourraient l'être en journée, selon le service de presse.

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

International

Laure Manaudou, première relayeuse française

Publié

le

Laure Manaudou sera la première porteuse française de la flamme olympique mardi en Grèce (© KEYSTONE/AP/Michael Sohn)

L'ancienne nageuse Laure Manaudou sera la première relayeuse française de la flamme olympique mardi, après son allumage dans le site antique d'Olympie en Grèce.

La championne olympique du 400 m libre en 2004 à Athènes prendra le relais du rameur d'aviron grec Stefanos Ntouskos, médaillé d'or à Tokyo en 2021. Celui-ci sera le tout premier porteur de la flamme, a précisé le comité olympique grec à presque 100 jours de la cérémonie d'ouverture des JO de Paris (26 juillet - 11 août).

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

International

Les USA vont subventionner Samsung pour des usines au Texas

Publié

le

Samsung devrait investir plus de 40 milliards de dollars au Texas dans les années à venir. (archive) (© KEYSTONE/EPA/ADAM DAVIS)

Les Etats-Unis vont accorder jusqu'à 6,4 milliards de dollars (6,2 milliards de francs) de subventions au géant sud-coréen Samsung pour produire des puces électroniques de pointe au Texas, a annoncé le gouvernement lundi.

"Le ministère du Commerce et Samsung Electronics ont signé un protocole d'accord préliminaire accordant jusqu'à 6,4 milliards de dollars de financement direct" de nouvelles usines, selon un communiqué du ministère.

Samsung devrait investir "plus de 40 milliards de dollars dans la région dans les années qui viennent" permettant ainsi la "création de plus de 20.000 emplois", a ajouté le ministère.

Décidé à réduire leur dépendance à ces composants indispensables dans la course aux nouvelles technologies, les Etats-Unis multiplient les initiatives de ce type.

L'accord conclu avec Samsung va "sceller le rôle central du Texas" dans l'industrie des semi-conducteurs aux Etats-Unis, s'est félicité le président américain Joe Biden dans un communiqué.

"Ces installations vont soutenir la production de certaines des puces les plus puissantes au monde, qui sont essentielles pour des technologies comme l'intelligence artificielle et vont renforcer la sécurité nationale", a ajouté le communiqué.

D'après le dernier accord, Samsung va également étendre ses installations existantes au Texas, a précisé le ministère du Commerce.

En plus de cette expansion, "nous allons renforcer l'écosystème local en matière de semi-conducteurs" aux Etats-Unis, selon Kyung Kye-hyun, co-PDG de Samsung Electronics, cité par le communiqué du ministère américain.

Lundi dernier, le géant taïwanais des semiconducteurs TSMC a ainsi annoncé la construction d'une troisième usine en Arizona (ouest), portant son investissement total à 65 milliards de dollars.

Cette annonce s'appuyait sur un accord préliminaire avec le ministère du Commerce, lié à une grande loi d'investissement dans les technologies, le "Chips and Science Act".

Selon cet accord, l'entreprise recevra jusqu'à 6,6 milliards de dollars de financements directs et pourra bénéficier de 5 milliards supplémentaires sous forme de prêts.

Le "Chips and Science Act", qui date de l'été 2022, prévoit 52,7 milliards de dollars pour relancer la production de semi-conducteurs aux Etats-Unis, avec l'idée que l'argent public serve de tremplin pour des investissements privés.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp / afp

Continuer la lecture

Football

Dortmund sans Haller contre l'Atlético

Publié

le

Sebastien Haller (à terre) est blessé à la cheville gauche (© KEYSTONE/EPA/CHRISTOPHER NEUNDORF)

Buteur au match aller à l'extérieur, Sébastien Haller manquera le quart de finale retour de la Ligue des champions mardi contre l'Atlético Madrid.

L'attaquant de Dortmund a été touché à la cheville gauche en championnat samedi, a indiqué l'entraîneur du Borussia Edin Terzic lundi.

Samedi face au Borussia Mönchengladbach (victoire de Dortmund 2-1) pour sa première titularisation depuis mi-septembre, Sébastien Haller a été taclé dès les premières secondes de jeu par le défenseur central helvétique Nico Elvedi, qui a touché dans l'action la cheville gauche de l'attaquant international ivoirien.

Celui-ci a essayé de revenir mais a dû se résoudre à quitter ses partenaires à la 10e minute. "On s'attend à ce qu'il soit indisponible pour les deux ou trois prochaines semaines", a ajouté Edin Terzic en conférence de presse.

Haller a marqué le but de l'espoir la semaine dernière sur la pelouse de l'Atlético Madrid dans les dix dernières minutes, qui permet à Dortmund d'aborder le match retour avec un retard d'un but à combler (défaite 2-1 en Espagne) à domicile.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

International

Le luxembourgeois CVC annonce qu'il veut entrer en Bourse

Publié

le

CVC estime que son entrée en Bourse lui apportera davantage de visibilité. (archive) (© KEYSTONE/WALTER BIERI)

Le fonds d'investissement luxembourgeois CVC a dévoilé lundi son projet d'introduction à la Bourse d'Amsterdam, espérant lever au moins 1,25 milliard d'euros (1,22 milliard de francs) dans l'opération.

CVC, l'une des principales sociétés d'investissement en Europe, entend introduire sur le marché les titres détenus par ses principaux actionnaires ainsi que de nouvelles actions dans les prochaines semaines, précise-t-il dans un document mis en ligne lundi.

Cette entrée en Bourse apportera "une structure institutionnelle durable sur le long terme pour soutenir la stratégie du groupe", fait-il valoir. La société estime notamment que l'opération lui apportera "davantage de visibilité auprès des clients existants et des potentiels clients".

Le fonds britannique Danube Investments, l'autorité d'investissement du Koweït, ou encore le fonds hongkongais Stratosphere Finance, actuels actionnaires, vont notamment vendre leurs titres. A l'inverse, la société américaine de gestion d'actifs Blue Owl a indiqué qu'elle allait augmenter sa participation, pour passer de 8 à 10%.

A fin 2023, CVC, qui a 186 milliards d'actifs sous gestion, comptait 1.154 employés.

L'opération confirme un frémissement sur le marché des entrées en Bourse en Europe, qui avait connu un point bas l'an dernier.

Le leader européen des magasins de parfumerie haut de gamme Douglas a ainsi rejoint la Bourse de Francfort courant mars. Le même mois, le laboratoire de dermatologie Galderma a fait des débuts à la Bourse suisse.

Après deux années mitigées, les émetteurs et les investisseurs "sont de plus en plus enthousiastes, les émetteurs étant désireux de profiter de la reprise des marchés", a d'ailleurs souligné le cabinet EY, dans un rapport récent.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp / afp

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Cancer

Vous êtes trop anxieux à propos de l'avenir. Attendez que les problèmes surviennent au lieu de vous prendre la tête à l'avance !

Les Sujets à la Une

X