Rejoignez-nous

International

Le feu maîtrisé à Notre-Dame de Paris

Publié

,

le

Quelque 400 pompiers ont lutté pendant des heures contre les flammes qui ont ravagé la cathédrale Notre-Dame à Paris. (©KEYSTONE/EPA/JULIEN DE ROSA)

L'incendie, qui ravage la cathédrale Notre-Dame de Paris depuis lundi, est "maîtrisé", ont annoncé mardi les pompiers après plusieurs heures à lutter contre des flammes. La structure de l'édifice a pu être sauvée. Il sera reconstruit, a promis le président français.

 

Feu Notre-Dame de Paris

Retour en images sur le feu à Notre-Dame de Paris qui a mobilisé près de 400 pompiers.

Gepostet von Pompiers de Paris am Dienstag, 16. April 2019

 

"Le feu est complètement maîtrisé. Il est partiellement éteint, il reste des foyers résiduels à éteindre", a expliqué le porte-parole des pompiers de la capitale française. Il aura fallu plusieurs heures à 400 pompiers pour venir à bout des flammes qui leur ont fait craindre à un moment de "voir la structure s'effondrer".

Malgré tout, le "bilan matériel est dramatique", a affirmé le porte-parole: "L'ensemble de la toiture est sinistré; l'ensemble de la charpente est détruit; une partie de la voûte s'est effondrée; la flèche n'existe plus". Outre la flèche qui surplombait ce joyau gothique, les vitraux centenaires ont été détruits.

Un blessé grave a en outre été signalé dans les rangs des pompiers. "Le pire a été évité", a déclaré lundi soir le président français sur le parvis de l'édifice sinistré. Mais "cette cathédrale, nous la rebâtirons", a-t-il promis.

Patrimoine mondial de l'humanité

L'incendie s'est déclaré peu avant 19h00. Il s'est propagé à grande vitesse, emportant la toiture de la cathédrale construite entre le XIIe et le XIVe siècles au coeur de la capitale française. Il a pris dans les combles de l'édifice, ont indiqué les pompiers, évoquant "un feu difficile". Il semble être parti au niveau d'échafaudages installés sur son toit.

Monument historique le plus visité d'Europe, la cathédrale gothique est inscrite au patrimoine mondial de l'humanité depuis 1991. Entre 12 à 14 millions de touristes visitent chaque année ce chef-d'oeuvre de l'architecture gothique situé sur l'île de la Cité et des milliers de personnes ont assisté au désastre.

L'effroi et une immense tristesse se sont emparés des Parisiens et des touristes rassemblées à proximité de cette cathédrale, sidérés par les flammes intenses et jaunes ravageant le monument et l'odeur de brûlé envahissant les rues. "La physionomie de Paris va changer, c'est terrible", a dit Marie, retraitée parisienne qui vit à quelques rues de la Seine.

"Un haut lieu de la foi catholique est en train de brûler", a déploré le porte-parole des évêques de France. Reliques conservées au sein de l'édifice, la couronne d'épines et la tunique de Saint-Louis ont toutefois pu être sauvées, selon le recteur de la cathédrale, Patrick Chauvet.

Enquête ouverte

Une enquête a été ouverte du chef de "destruction involontaire par incendie", a précisé dans la soirée le parquet de Paris. La piste d'un départ de feu accidentel depuis le chantier de rénovation en cours sur le toit de la cathédrale "retient l'attention des enquêteurs en l'état des investigations", a précisé une source proche du dossier. Les ouvriers du chantier étaient entendus dans la nuit par les enquêteurs, selon le parquet de Paris.

Les images très impressionnantes de l'incendie, et en particulier de l'effondrement de la célèbre flèche et d'une partie de la toiture, diffusées en direct par télévisions et réseaux sociaux dans le monde, ont provoqué une émotion internationale.

Collecte nationale

"Symbole de la France", une catastrophe "terrible à voir", des "scènes déchirantes": de Berlin, Londres, Washington et d'autres capitales, du Vatican ou de Jérusalem, du Brésil, de Grèce ou de Turquie, les réactions se sont multipliées lundi soir.

Le Conseil fédéral a également réagi, exprimant sa "profonde tristesse de voir en plein Paris un monument si cher au coeur de tous, ravagé par les flammes".

L'organisation des Nations unies pour la culture, l'UNESCO, se tient au côté de la France pour sauvegarder et réhabiliter ce patrimoine inestimable" qu'est la cathédrale Notre-Dame, a tweeté sa directrice générale.

La fondation du patrimoine, organisation privée qui oeuvre à la sauvegarde du patrimoine français, va lancer mardi une "collecte nationale" pour la reconstruction de la cathédrale, a-t-elle annoncé dans un communiqué.

Cet incendie s'est produit au premier jour des célébrations de la semaine sainte qui mène à Pâques, principale fête chrétienne.

KEYSTONE-ATS

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

International

Etats-Unis - Couvre-feu à Minneapolis, policier arrêté et inculpé

Publié

le

(AP Photo/Julio Cortez)
Des manifestations ont éclaté dans plusieurs grandes villes américaines vendredi soir après la mort en début de semaine d'un Américain noir lors de son interpellation à Minneapolis. Le policier a été arrêté et inculpé pour homicide involontaire.

Des centaines de personnes se sont rassemblées à travers le pays, comme devant la Maison Blanche à Washington mais aussi à New York, Dallas, Houston, ville d'origine de la victime, ou encore Las Vegas, Des Moines, Memphis et Portland. A Atlanta, des véhicules de patrouille de la police ont été brûlés.

Un couvre-feu est en vigueur depuis vendredi à Minneapolis, bravé par des manifestants qui ont subi des tirs de gaz lacrymogènes.

La famille de cet homme de 46 ans, à qui le président Donald Trump a annoncé avoir parlé, a salué l'arrestation du policier comme un premier pas sur "la voie de la justice", mais l'a jugée "tardive" et insuffisante.

"Nous voulons une inculpation pour homicide volontaire avec préméditation. Et nous voulons voir les autres agents (impliqués) arrêtés", a-t-elle affirmé dans un communiqué.

Garde nationale et couvre-feu

Pour l'instant, seul le policier Derek Chauvin "a été placé en détention", a déclaré le commissaire John Harrington, du département de la Sécurité civile du Minnesota. Le visage de cet agent a fait le tour du monde, depuis qu'une vidéo devenue virale le montre interpellant violemment lundi pour un délit mineur George Floyd, et placer son genou sur son cou. George Floyd supplie et se plaint: "Je ne peux plus respirer", l'entend-on dire.

Derek Chauvin et les trois autres agents impliqués dans le drame ont été licenciés et des enquêtes fédérales et locales ont été ouvertes pour établir leurs responsabilités.

M. Chauvin est accusé d'avoir commis un acte cruel et dangereux ayant causé la mort et d'homicide involontaire, a précisé le procureur du comté de Hennepin, où se trouve la ville de Minneapolis.

Ce développement judiciaire fait suite à une troisième nuit d'émeutes dans cette grande ville du Minnesota, dans le nord du pays, où les manifestants réclament que justice soit rendue.

La Garde nationale a été déployée pour tenter de ramener le calme et un couvre-feu décrété à partir de vendredi soir, de 20h00 locales jusqu'à 06h00 le lendemain, alors qu'un commissariat a été incendié dans la nuit et plusieurs commerces pillés.

Douleur et colère

Le président Donald Trump, qui a dénoncé à plusieurs reprises un crime "tragique", s'en est pris aux "casseurs". "Les pillages seront immédiatement accueillis par les balles", a-t-il ajouté dans un tweet, que le réseau social a décidé de signaler comme une "apologie de la violence".

Sur un ton diamétralement opposé, son prédécesseur démocrate Barack Obama a dit partager "la détresse" des millions d'Américains noirs, pour qui "être traités différemment sur la base de la race est tragiquement, douloureusement et de façon enrageante 'normal'". "Cela ne devrait pas être 'normal' dans l'Amérique de 2020", a ajouté le premier président noir des Etats-Unis.

Dans la nuit de jeudi à vendredi, pour la troisième fois, les manifestations ont tourné à l'émeute aux abords du commissariat où travaillaient les quatre hommes. Confrontées à l'avancée des manifestants, les forces de l'ordre avaient abandonné les lieux vers 22h00. Certains manifestants ont alors réussi à forcer les barrières de sécurité, à briser les vitres et à mettre le feu au bâtiment.

Plusieurs boutiques des alentours ont connu un sort comparable et les violences ont également gagné certains quartiers de la ville voisine de Saint-Paul, avec des heurts sporadiques entre policiers et habitants.

Militaires et policiers lourdement armés patrouillaient dans un climat tendu. Une équipe de journalistes de CNN, qui couvrait la scène, a été arrêtée en direct par des policiers, et relâchée après deux heures.

Réseaux sociaux en ébullition

La colère a gagné plusieurs autres villes américaines, et des centaines de personnes ont notamment manifesté devant la Maison Blanche à Washington en brandissant des pancartes barrées de slogans comme "Arrêtez de nous tuer".

A New York, ce sont près d'un millier de manifestants qui se sont rassemblés pour fustiger la police, tandis qu'à Denver, une autoroute a été bloquée.

A Louisville, dans le Kentucky, des affrontements ont eu lieu alors que des habitants demandaient justice pour Breonna Taylor, une femme noire tuée par la police dans son appartement en mars.

L'émotion a dépassé les frontières américaines, et des appels à rendre justice à George Floyd se multipliaient sur les réseaux sociaux dans plusieurs pays.

L'affaire rappelle notamment la mort d'Eric Garner, un homme noir décédé en 2014 à New York après avoir été asphyxié lors de son arrestation par des policiers blancs. Lui aussi avait dit "Je ne peux pas respirer", une phrase devenue un cri de ralliement du mouvement Black Lives Matter ("La vie des Noirs compte").

Continuer la lecture

International

Roger Federer sportif le mieux payé au monde

Publié

le

Roger Federer a dépassé les 100 millions de francs de gains en un an. (©KEYSTONE/AP/DITA ALANGKARA)
Roger Federer arrive en tête du classement des sportifs les mieux payés au monde cette année avec 106,3 millions de dollars (102 millions de francs). Le classement est établi par le magazine Forbes.

Le détenteur du record de titres en tournoi du Grand Chelem (20) doit essentiellement sa place à ses contrats publicitaires et partenariats privés, qui lui ont assuré 100 millions de revenus entre le 1er juin 2019 et le 1er juin 2020, période prise en compte par Forbes. Le reste, soit 6,3 millions de dollars, provient de ses gains sur le circuit ATP.

Federer est le second sportif en activité après Tiger Woods à franchir le seuil des 100 millions de dollars de revenus publicitaires sur un an. C'est la première fois que le joueur de 38 ans arrive en tête du classement, notamment grâce à son récent partenariat avec la marque japonaise textile Uniqlo, qui lui assure 300 millions de dollars sur 10 ans.

Le Bâlois, qui n'était que cinquième du même classement l'an passé, devance d'un cheveu le joueur de football portugais Christiano Ronaldo, qui a gagné 105 millions de dollars lors des douze mois écoulés.

Dans son cas, en revanche, le salaire, provenant de son club, la Juventus, est la principale source de revenus, avec 60 millions de dollars, les cachets publicitaires et promotionnels atteignant 45 millions.

Les trois premiers du classement se tiennent dans un mouchoir de poche, car l'attaquant argentin du FC Barcelone, Lionel Messi, affiche, lui, 104 millions de dollars au compteur, dont 72 millions sous forme de salaire et le solde, 32 millions, provenant de ses divers partenariats.

Suivent le footballeur brésilien du PSG Neymar (95,5) et le joueur-vedette de la NBA et des Los Angeles Lakers LeBron James (88,2).

La première femme du classement, la joueuse de tennis japonaise Naomi Osaka, arrive en 29ème position, avec 37,4 millions de dollars de revenus.

Continuer la lecture

Culture

Décès de Guy Bedos à 85 ans

Publié

le

Guy Bedos, lors de la présentation du film "Et si on vivait tous ensemble ?" au Festival du film de Locarno en 2011 (archives). (©KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)
Le comédien et humoriste Guy Bedos est décédé à l'âge de 85 ans, a annoncé jeudi son fils Nicolas sur les réseaux sociaux. Il est connu pour ses sketchs féroces, son engagement à gauche et ses rôles dans des films comme "Un éléphant ça trompe énormément"

"Il était beau, il était drôle, il était libre et courageux. Comme je suis fier de t'avoir eu pour père. Embrasse (Pierre) Desproges et (Jean-Loup) Dabadie, vu que vous êtes tous au Paradis", a-t-il écrit sur Instagram et Twitter. Le décès de Guy Bedos survient quelques jours après celui annoncé dimanche de son ami, le parolier Jean-Loup Dabadie, qui a notamment écrit pour lui le sketch "Bonne fête Paulette".

Pied noir né à Alger en 1934, Guy Bedos s'est fait connaître grâce à des sketchs mordants, en duo d'abord avec Sophie Daumier qu'il épouse, dont celui consacré à la "drague" qui les révèle au grand public au début des années 60. La consécration vient en 1968 avec un seul sur scène à Bobino, puis des rôles sur grand écran, très souvent devant la caméra d'Yves Robert.

Grand angoissé

Ses plus grands succès sont "Un éléphant ça trompe énormément" (1976) et "Nous irons tous au paradis" (1977). Il travaille aussi pour Marcel Carné, Claude Berri ou Patrice Chéreau. Il s'est également produit dans de nombreux spectacles comiques, dont il est l'auteur, passe au Zénith, triomphe à l'Olympia avec Muriel Robin. Ils obtiennent la Victoire 93 de l'humoriste.

Ce grand angoissé, aux cheveux devenus blancs avec les ans et aux yeux noirs espiègles, adorait aussi jouer les éditorialistes, s'en prenant aux hommes de pouvoir et défendant les sans-papiers et les sidérurgistes d'ArcelorMittal.

La verve de Guy Bedos n'a pas non plus épargné le monde politique suisse. En 2000, il s'était attiré les foudres des délégués de l'UDC, après avoir traité Christoph Blocher de "gâteux fasciste" ou de "vieux con" à la radio-télévision Suisse.

Marié 3 fois - avec Karen Blanguernon, Sophie Daumier (décédée en 2003, des suites d'une maladie génétique rare) et Joëlle Bercot -, il est père de 4 enfants, Leslie, Mélanie, Victoria et Nicolas, devenu scénariste et réalisateur à succès.

Continuer la lecture

International

Restaurants réouverts et fin de la limite des 100 km en France

Publié

le

Edouard Philippe a proclamé jeudi que "les résultats sont bons" dans la lutte contre le coronavirus. Le Premier ministre français a annoncé la fin de la limite des 100 km et la réouverture des restaurants, avec des restrictions plus importantes dans certaines zones. EPA/PHILIPPE LOPEZ / POOL MAXPPP OUT
Edouard Philippe a proclamé jeudi que "les résultats sont bons" dans la lutte contre le coronavirus. Le Premier ministre français a annoncé la fin de la limite des 100 km et la réouverture des restaurants, avec des restrictions plus importantes dans certaines zones.

"Si je devais résumer l'ensemble des données que nous allons vous présenter, je vous dirais que les résultats sont bons sur le plan sanitaire", a affirmé Edouard Philippe en présentant la deuxième étape du plan de déconfinement, qui débutera mardi 2 juin.

"Nous sommes un peu mieux que là où nous espérions être, c'est donc une très bonne nouvelle", s'est-il félicité, même si "nous restons prudents et nous ne pouvons courir le risque de la désinvolture". En effet, "ça ne veut pas dire que le virus ne circule plus" car "il est présent à des degrés divers sur tout le territoire".

Les départements d'Ile-de-France, de Guyane et de Mayotte ont été placés en catégorie "orange" et le déconfinement y sera "un peu plus prudent que dans le reste du territoire" parce que "le virus y circule un peu plus qu'ailleurs", a précisé Edouard Philippe.

Il a annoncé la fin de la limite des 100 kilomètres pour tout déplacement.

"La réouverture des parcs et jardins en zone orange", notamment à Paris, est aussi prévue à partir du 2 juin.

Contraintes spécifiques

Il y aura toutefois des "contraintes spécifiques dans les zones de vigilance orange", comme le maintien de la limitation des rassemblements à dix personnes. La mairie de Paris réclamait la réouverture des parcs et jardins de Paris depuis plusieurs semaines.

Dans tous les autres départements, les lycées vont rouvrir, a-t-il dit.

Edouard Philippe a également annoncé la réouverture des bars, cafés et restaurants, avec toutefois des "restrictions temporaires" dans les zones oranges, et conditionnée partout au "respect des règles sanitaires". Parmi celles-ci, le port du masque obligatoire pour le personnel, pour les clients en déplacement dans l'établissement, une séparation d'un mètre entre les tables et une limite à 10 personnes par tables.

Continuer la lecture

International

EasyJet annonce une réduction d'un tiers de ses effectifs

Publié

le

EasyJet a pris cette mesure afin de faire face au choc de la pandémie de coronavirus. (©EPA/NEIL HALL)
La compagnie aérienne britannique EasyJet a annoncé la suppression de 4500 postes, soit près d'un tiers de ses effectifs. Elle a pris cette mesure afin de faire face au choc de la pandémie de coronavirus.

La compagnie low cost, dont l'activité est à l'arrêt depuis des semaines, entend préserver ses finances et s'adapter à un trafic aérien plus faible sur une longue période. Elle précise dans un communiqué que la réduction de 30% sera un maximum, sur des effectifs totaux d'environ 15'000 personnes.

Le transporteur rejoint ainsi ses concurrentes British Airways, Ryanair ou Virgin Atlantic, qui ont toutes annoncé des suppressions de postes récemment. "Nous savons que c'est une période très difficile et nous devons prendre des décisions très difficiles affectant nos collaborateurs, mais nous voulons protéger autant d'emplois que possible sur le long terme", a expliqué Johan Lundgren, directeur général d'EasyJet.

A l'appui de sa décision de réduire les effectifs, le groupe met en avant le fait que sa flotte d'avions va être réduite en raison de la baisse de l'activité. La nécessité d'optimiser son réseau et ses bases, d'améliorer la productivité et de mettre en place des méthodes de travail plus efficaces pour rester rentable sont aussi évoqués.

Par ailleurs, EasyJet confirme une reprise progressive de ses vols à partir du 15 juin, surtout des vols intérieurs au Royaume-Uni et en France. La compagnie précise que les réservations sur ces vols de reprise sont "encourageantes" et que la demande pour l'été 2020 dénote une amélioration de l'activité.

Elle estime toutefois que ses capacités de vols entre juillet et septembre ne s'élèveront qu'à 30% de celles de l'été 2019. A plus long terme, elle dit ne pas s'attendre à un retour à la normale avant 2023. Elle ajoute que les réservations pour l'hiver prochain sont quant à elles plus élevées que l'an dernier à la même période, les voyageurs ayant reporté les vols annulés lors de la pandémie.

Outre la pandémie, la compagnie avait révélé la semaine dernière avoir subi en début d'année une cyberattaque ayant affecté 9 millions de clients. Le groupe a par ailleurs réussi lors d'une assemblée générale d'actionnaires vendredi dernier à faire échec à une proposition de son fondateur visant à évincer l'équipe dirigeante, sur fond de mésentente sur la gestion de la pandémie.

Continuer la lecture

C'était quoi ce titre ?

Les 2 derniers titres

Horoscope du jour

Cancer

Prenez garde : si vous cédez à une irrésistible tentation, vous allez trouver de gros pépins dans la pomme croquée !

Publicité

Les Sujets à la Une

X