Rejoignez-nous

International

Protestations électorales à Belgrade, Moscou accuse l'Occident

Publié

,

le

Des manifestants serbes ont dénoncé des fraudes électorales. (© KEYSTONE/EPA/ANDREJ CUKIC)

Des actions de protestation ont de nouveau eu lieu lundi à Belgrade pour dénoncer des fraudes lors des récentes élections législatives remportées par la droite nationaliste. Moscou voit derrière ces mobilisations la volonté de l'Occident de "déstabiliser" la Serbie.

Quelques centaines de manifestants ont d'abord bloqué plusieurs artères de la capitale avant de se réunir dans la soirée devant des commissariats de police pour réclamer la libération des protestataires arrêtés la veille lors d'affrontements devant la mairie de Belgrade.

Le bâtiment avait alors été attaqué par des manifestants qui ont tenté de s'y introduire avant d'être repoussés par les forces de l'ordre. Deux policiers ont été grièvement blessés et au moins 35 personnes arrêtées, selon les autorités.

Violences "fomentées à l'étranger"

Fustigeant ces violences, le président serbe Aleksandar Vucic, dont le parti SNS (droite nationaliste) a été donné vainqueur du scrutin du 17 décembre, a affirmé avoir des preuves qu'elles avaient été "fomentées à l'étranger".

Principal allié de Belgrade, Moscou est monté au créneau: "Il est évident que l'Occident dans son ensemble cherche à déstabiliser la situation" en Serbie, a déclaré la porte-parole de la diplomatie russe, Maria Zakharova, citée par l'agence publique RIA Novosti.

Elle a comparé ces manifestations à celles du Maïdan à Kiev, qui ont abouti à l'arrivée au pouvoir de pro-Occidentaux en Ukraine début 2014. "Les tentatives de forces tierces, y compris depuis l'étranger, de provoquer de tels troubles à Belgrade sont évidentes", lui a fait écho le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, lors de son point de presse quotidien.

Lors du scrutin du 17 décembre, le parti de M. Vucic a obtenu plus de la moitié des 250 sièges du Parlement. Mais la plus grande coalition d'opposition, La Serbie contre la violence, a, dès le lendemain, dénoncé des fraudes électorales, parmi lesquelles le fait d'avoir permis aux électeurs serbes de la Bosnie voisine de voter illégalement dans la capitale.

L'Union européenne s'est émue de la situation et l'Allemagne a qualifié ces allégations d'"inacceptables" pour un pays espérant rejoindre l'UE.

Succès autour de l'économie

Jusqu'à présent, Aleksandar Vucic a su maintenir un équilibre entre Est et Ouest, promettant de maintenir la Serbie sur la voie de l'adhésion à l'UE, tout en restant très proche de la Russie et en courtisant la Chine autant que Washington.

Mais, depuis l'invasion de l'Ukraine par la Russie en février 2022, Belgrade n'a jamais appliqué de sanctions contre la Russie, d'où elle importe notamment du gaz.

Les succès de M. Vucic dans son pays ont principalement tourné autour de l'économie, dans un des pays les plus pauvres du continent européen, qui a vu l'inflation atteindre 16% au printemps avant de décroître autour de 8% en novembre.

Pour ses partisans, les années au pouvoir de Vucic ont toutefois ramené de l'ordre - et des milliards d'investissements. Entre 2012 et 2022, les investissements directs étrangers en Serbie sont passés de 1 à 4,4 milliards d'euros.

"Otpor" (Résistance)

A Belgrade, les manifestants, majoritairement des étudiants de l'organisation "Borba" (Combat), réclament la révision des listes électorales qui, selon eux, sont à l'origine de la fraude électorale.

"Je suis né en 2002 et je ne pensais pas qu'il faudrait, comme mes parents l'ont fait, se battre pour la démocratie dans la rue", a dit Emilija Milenkovic, une étudiante de la Faculté de sciences politiques. "Mais je dois le faire", a ajouté la jeune femme de 21 ans portant un badge du mouvement historique étudiant Otpor (Résistance), qui avait participé à la contestation contre le pouvoir de Slobodan Milosevic dans les années 2000.

Ce scrutin a suscité de nombreuses critiques après que des observateurs internationaux, notamment de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) - ont dénoncé une série d'"irrégularités", notamment "l'achat de voix" et "le bourrage des urnes".

Des centaines de personnes ont depuis manifesté quotidiennement devant la Commission électorale serbe et les condamnations internationales ont afflué. Des membres de la principale liste d'opposition, Serbie sans violence, ont entamé une grève de la faim avec pour but d'annuler les résultats.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Football

Bundesliga: le champion arrache le nul à la 97e

Publié

le

Stanisic égalise de la tête à la 97e (© KEYSTONE/AP/Martin Meissner)

Le Bayer Leverkusen ne lâche rien. Déjà assuré de son premier titre de champion d'Allemagne, il a arraché in extremis le nul (1-1) sur la pelouse du Borussia Dortmund.

L'équipe de Xabi Alonso a ainsi porté à 45 son nombre de matches consécutifs sans défaite, toutes compétitions confondues. Mené à la 81e sur une superbe reprise de volée de Füllkrug, le Bayer a égalisé par l'international croate Josip Stanisic dans la septième minute du temps additionnel! Auparavant, les champions s'étaient heurtés à un Gregor Kobel impeccable dans le but du BVB.

Avec 80 points à quatre journées de la fin, le Leverkusen de Granit Xhaka - qui sera suspendu lors du prochain match - peut encore battre le record du plus grand nombre de points obtenu en une saison par un club en Bundesliga. Il est détenu par le Bayern Munich de Jupp Heynckes lors de la 2012/13 avec 91 points.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Ligue 1: Denis Zakaria décisif pour Monaco

Publié

le

Denis Zakaria: quatre buts cette saison en Ligue 1 (© KEYSTONE/URS FLUEELER)

Denis Zakaria a brillé lors du succès 2-0 de Monaco à Brest lors de la 30e journée de Ligue 1. L'international suisse a ouvert le score (40e), inscrivant son quatrième but de l'exercice.

Le Japonais Minamino a fait le break dès la reprise (48e). Grâce à cette victoire, les Monégasques s'installent au deuxième rang avec 2 points d'avance sur leurs adversaires du jour. Ils sont bien partis pour obtenir une place en Ligue des champions la saison prochaine.

Si Philipp Kohn est resté sur le banc - le gardien a perdu sa place de titulaire -, Breel Embolo a enfin retrouvé les terrains. L'attaquant suisse est entré à la 85e pour sa première apparition de la saison. Monaco a fini à neuf après les expulsions de Seghir (92e) et Singo (96e).

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

Casper Ruud brise le signe indien

Publié

le

Casper Ruud: la plus belle victoire de sa carrière. (© KEYSTONE/AP/Joan Monfort)

Casper Ruud tient sa revanche ! Battu la semaine dernière en finale du Masters 1000 de Monte-Carlo par Stefanos Tsitsipas, le Norvégien a rendu la monnaie de sa pièce au Grec.

Il l'a battu 7-5 6-3 en finale de l’ATP 500 de Barcelone pour cueillir le onzième titre de sa carrière. Sur la terre battue catalane, Casper Ruud a brisé le signe indien. Il n’avait, en effet, gagné que des tournois ATP 250, dont deux à Genève et deux à Gstaad, pour perdre les sept finales qu'il avait jouées dans des tournois plus relevés, dont trois en Grand Chelem, avant ce nouveau face-à-face contre Tsitsipas.

Face à un Stefanos Tsitsipas éprouvé physiquement, Casper Ruud a su parfaitement rebondir après avoir lâché son premier jeu de service. Avec cette victoire, il s’avance comme l’un des prétendants à la victoire à Roland-Garros. La semaine avant le rendez-vous de Paris, il sera l'une des têtes d'affiche du Geneva Open.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

Liège - Bastogne - Liège: démonstration de Pogacar

Publié

le

Tadej Pogacar a été irrésistible (© KEYSTONE/EPA EFE/ENRIC FONTCUBERTA)

Tadej Pogacar (25 ans) a fait honneur à son statut de favori. Le Slovène a remporté Liège - Bastogne - Liège (254,5 km) en solitaire, fêtant son deuxième succès dans la Doyenne après celui de 2021.

Pogacar (UAE Emirates) a fait la décision dans la côte de la Redoute. Il a lancé une attaque à 35 km de l'arrivée et personne n'est parvenu à prendre sa roue. Il a rapidement fait le trou pour aller cueillir une très belle victoire, sa sixième déjà dans un Monument. Son équipe a bien contrôlé cette 110e édition, avec notamment le bon travail du Bernois Marc Hirschi.

Le champion slovène a aussi pris une belle revanche sur le sort puisqu'il s'était cassé un poignet lors d'une chute dans cette course l'an passé. Ce succès impressionnant est de bon augure pour lui avant le Tour d'Italie, qui débutera le 4 mai.

Derrière le vainqueur, le Français Romain Bardet a pris la deuxième place à 1'39. Le champion du monde néerlandais Mathieu van der Poel s'est classé troisième à 2'02.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Scorpion

L'idée d'une escapade en amoureux vous tente ? Ne vous privez pas, il est essentiel de savourer de tels instants lorsque l'amour est présent !

Les Sujets à la Une

X