Rejoignez-nous

Actualité

Lausanne poursuit son Budget participatif pour 2020

Publié

,

le

C'est dans cette cabine que les citoyens lausannois avaient pu voter l'an passé pour les projets les plus intéressants

La Ville de Lausanne réitère en ce début 2020 son projet de Budget participatif. L'occasion d'appeler les citoyens lausannois à proposer des projets pour leur quartier. Pour cette seconde édition, le budget est augmenté.

Encourager la participation citoyenne et les projets de quartiers, tel est l'objectif du programme lausannois du Budget participatif. Pour la deuxième année, la Ville propose à ses citoyens de déposer des dossiers, avant de permettre à tous d'élire les projets qu'ils trouvent les plus intéressants. L'an passé, 34 projets ont été déposés, 19 ont été validés par la Ville et 8 ont été finalement retenus pour recevoir des subventions allant de 5'000 à 20'000 francs, la limite maximale. Cette année, le budget est augmenté à 150'000 francs. Cependant, la limite maximale des subventions reste fixée à 20'000 francs. Davantage de projets pourront donc être financés en 2020.

Après une édition, le bilan satisfait David Payot, municipal lausannois en charge des quartiers.

David Payot
Municipal lausannois en charge des quartiers
David Payot Municipal lausannois en charge des quartiers

Pour la première année de ce projet pilote, 8 concepts ont été soutenus par le budget, pour un montant total de 100'000 francs. Hasard du calendrier, le projet de La Manivelle à Lausanne - concept plébiscité l'an dernier -  s'est inauguré ce week-end, deux jours seulement avant le lancement de cette seconde édition. Il s'agit d'une bibliothèque de mise en commun d'outils et d'objets, allant d'une scie sauteuse, à une luge ou une bouilloire.

Une première session de votations qui a permis de voir que tous les quartiers avaient participé au choix des projets soutenus.

Damien Wirths
Adjoint administratif en charge de la politique des quartiers en Ville de Lausanne
Damien Wirths Adjoint administratif en charge de la politique des quartiers en Ville de Lausanne

Les Lausannois étaient en effet appelés l’automne dernier à voter pour les idées les plus intéressantes, sans restriction liée aux quartiers d’habitations.

Damien Wirths
Adjoint administratif en charge de la politique des quartiers en Ville de Lausanne
Damien Wirths Adjoint administratif en charge de la politique des quartiers en Ville de Lausanne

Les citoyens de Lausanne ont désormais trois mois pour transformer leur idée en projet, la date limite est fixée au 30 avril prochain. Des ateliers de conseils, gratuits, sont prévus pour soutenir ceux qui le souhaitent afin de les aider dans leurs démarches.

David Payot
Municipal lausannois en charge des quartiers
David Payot Municipal lausannois en charge des quartiers

Ces rencontres se dérouleront ces prochains mois. La première aura lieu déjà ce mercredi, le 22 janvier, entre 11h et 13h à la Place de la Palud, avant de se déplacer dans d'autres quartiers de la cité vaudoise.

Julie Erard
Cheffe du projet Budget Participatif en Ville de Lausanne
Julie Erard Cheffe du projet Budget Participatif en Ville de Lausanne

Toutes les informations sur le Budget participatif ainsi que sur les différentes rencontres prévues sont à retrouver ici.

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sport

Hockey sur glace : la rentrée approche, ses incertitudes avec

Publié

le

KEYSTONE/LAURENT GILLIERON

Une fin de saison brutalement stoppée, un été chaotique sur le marché des transferts, une future santé financière dans le flou : à Lausanne et ailleurs, les conditions ne son pas idéales pour retrouver le jeu. Le LHC, lui, prépare la suite tout en restant prudent.

Le Lausanne Hockey Club avance à tâtons vers sa saison 2020-2021. A sept jours du coup d’envoi de la National League, les dirigeants de la formation lémanique savent que la crise sanitaire peut encore leur jouer des tours.

Présence de spectateurs revue à la baisse, port du masque obligatoire, traçage... des éléments à l’impact conséquent sur les finances d’un club de cette envergure.

Un impact peut-être encore plus important lorsque l’on parle d’événements liés à une enceinte comme celle de la Vaudoise aréna :

Patrick de Preux
Président du LHC
Patrick de Preux  Président du LHC

Malgré ce climat particulier, pas question de relâcher la pression sur le plan sportif. Un nouveau souffle veut être donner pour permettre au LHC de franchir un cap supplémentaire :

John Fust
Directeur sportif du LHC
John Fust Directeur sportif du LHC

Avant de lancer leur championnat à Malley le 1er octobre contre Langnau, les Vaudois disputent donc un ultime match amical à Fribourg. Ce sera vendredi à 19h30.

Continuer la lecture

Vaud

2'500 étudiants de l'Ecole hôtelière de Lausanne en quarantaine

Publié

le

Quarantaine pour 2500 étudiants de l’Ecole hôtelière de Lausanne. (Image prétexte - ©KEYSTONE/Gaetan Bally)

Coronavirus: quarantaine pour 2500 étudiants de l’Ecole hôtelière de Lausanne. L’Office du Médecin cantonal, le Département de la santé et le Département de la formation ont pris la décision de mettre en quarantaine l’ensemble des étudiants en voie bachelor de l’EHL.

L’Office du Médecin cantonal, le Département de la santé et de l’action sociale et le Département de la formation, de la jeunesse et de la culture ont pris la décision de mettre en quarantaine l’ensemble des étudiants en voie bachelor de l’Ecole Hôtelière de Lausanne. Jusqu’au 28 septembre, les étudiants doivent donc rester à domicile. Pour une partie d’entre-eux, cela signifie de ne pas quitter leur logement sur le site de l’école hôtelière. En cas de symptôme, les étudiants doivent faire le coronacheck et, si besoin, aller faire un test.

Dans un communiqué, le canton explique que des foyers d’infection importants sont apparus dans plusieurs niveaux de formation rendant impossible une fermeture plus ciblée que celle des 2500 étudiants concernés. Il ressort des premiers éléments d’investigation que l’organisation d’une ou de plusieurs fêtes serait à l’origine de ces nombreux foyers d’infection. Elles ont eu lieu juste avant l’entrée en vigueur des mesures annoncées par le Conseil d’Etat le 15 septembre et les jours suivants.

La direction de l’EHL dit pour sa part prendre toutes les mesures nécessaires pour la continuité de l'enseignement et renforcer les mesures sanitaires sur le campus. Les cours continuent comme d’habitude, mais en ligne, en direct.

A cette occasion, les autorités vaudoises rappellent que l’organisation d’une fête publique ou privée impose non seulement le strict respect des règles sanitaires, mais aussi l’attitude responsable de chaque participant pendant la fête (gestes barrières, distanciation sociale, informations de traçage, etc.), mais aussi après, en restant attentif à l’apparition de symptômes. En cas de doute, il faut limiter ses contacts, voire s’isoler, faire le coronacheck et aller se faire tester.

Continuer la lecture

Vaud

Un test de dépistage en ligne pour les yeux des enfants

Publié

le

Le site internet permet aux parents d'effectuer un premier test de dépistage avec leur enfant. (Image prétexte -©KEYSTONE/GAETAN BALLY)

Les jeunes enfants se plaignent rarement d'un problème de vision, même s'ils ne voient pas très bien. Un dépistage précoce peut pourtant s'avérer important. L'Hôpital Jules-Gonin, à Lausanne, lance un site internet qui permet aux parents de faire un premier test de dépistage avec leur enfant.

Le site internet lesyeuxdesenfants.org permet de détecter un problème de vision chez l'enfant et le nouveau-né, explique mercredi un communiqué. L'information médicale est disponible pour l'heure en quatre langues (français, allemand, italien et anglais). L'albanais, l'espagnol, le portugais et le serbe suivront d'ici à début 2021.

L'hôpital a accéléré la mise en ligne du site internet, après avoir dû annuler, Covid oblige, sa traditionnelle journée de dépistage pour les enfants en octobre. Tous les deux ans, l'établissement ouvre en effet gratuitement ses portes dans cette perspective.

Continuer la lecture

Lausanne

Des échanges sur la future vie de quartier

Publié

le

L'écoquartier des Plaines-du-Loup va bientôt sortir de terre dans le cadre du projet Métamorphose, à Lausanne (archives - KEYSTONE/Jean-Christophe Bott)

Lausanne lance les forums participatifs des Plaines-du-Loup. Alors que le chantier du futur écoquartier a débuté entre la Pontaise et la Blécherette, la Ville souhaite mettre à contribution les habitants et riverains.

La démarche doit s’étaler sur les 3 prochaines années. Au programme de ces forums : des échanges sur le développement du site, la vie du quartier, ses aménagements et ses espaces publics. Nathalie Aebischer est responsable de la démarche participative pour le bureau de développement Métamorphose :

Nathalie Aebischer
Responsable démarche participative, bureau de développement Métamorphose
Nathalie Aebischer Responsable démarche participative, bureau de développement Métamorphose

Le premier forum a débuté ce soir à 18h, en présence du syndic Grégoire Junod et des municipaux Natacha Litzistorf et David Payot. Cette première rencontre doit permettre d’expliquer la démarche aux participants et de présenter en détail la future maison de quartier. Nathalie Aebischer

Nathalie Aebischer
Responsable démarche participative, bureau de développement Métamorphose
Nathalie Aebischer Responsable démarche participative, bureau de développement Métamorphose

Ce premier forum se tient encore samedi. Il y en aura 6 au total. Informations sur internet.

Continuer la lecture

International

Covid: près de 500 millions d'équivalents plein temps perdus

Publié

le

Le marché de l'emploi a été sinistré par les effets de la pandémie. (Image d'archive - ©KEYSTONE/AP/Nikiforos Stamenis)

Les effets du Covid sur l'emploi dans le monde se détériorent encore. Les pertes sont estimées à 495 millions d'équivalents plein temps sur six mois, a annoncé mercredi à Genève l'OIT. Et les revenus du travail ont baissé de plus de 10% de janvier à mars sur un an.

Dans sa précédente évaluation fin juin, l'Organisaton internationale du travail (OIT) avait estimé les pertes à 400 millions d'équivalents plein temps de janvier à juin pour une semaine de 48 heures. Le recul annoncé mercredi est "considérablement plus important", a dit à la presse le directeur général Guy Ryder. Il atteint près de 18% par rapport à la fin de l'année dernière.

Pour la période de juillet à septembre, il devrait diminuer à 345 millions. Mais l'OIT s'attend à une dégradation pour la fin de l'année par rapport à sa précédente anticipation, tout en relevant que les pertes depuis le début de la pandémie sont davantage liées à l'inactivité qu'au chômage.

Le recul sur un an devrait alors atteindre plus de 8,5%, soit près de 250 millions d'emplois, au lieu des près de 5% prévus. Mais en cas de nouveau confinement, il pourrait même s'établir à 18%. La reprise pourrait être plus longue que prévue, selon un responsable de l'OIT.

Continent américain touché

Les travailleurs des pays en développement et émergents ont été très affectés, notamment dans l'économie informelle, explique l'organisation. Et alors que certains pays riches relancent des confinements limités à des zones plus pauvres, M. Ryer appelle à des politiques qui n'étendent pas les inégalités sociales.

Les différences sont importantes entre les régions. Près de 95% des travailleurs oeuvrent dans des zones où des restrictions sont toujours appliquées. Mais 32% sont confrontés à des fermetures entières des entreprises dans leur pays, sauf pour les activités considérées comme incontournables face à la pandémie.

M. Ryder appelle à un "soutien durable" en 2021 aux emplois, aux entreprises et aux revenus. Il demande une approche mondiale de la relance. Autre indication, les revenus du travail dans le monde ont baissé de janvier en mars 3500 milliards de dollars par rapport à la même période l'année dernière, recul "sans précédent". Le continent américain est de son côté le plus affecté avec plus de 12%.

Décalage avec les pays en développement

Ces chiffres excluent les dispositifs de soutien lancés par les gouvernements pour assister les entreprises et les travailleurs. Le recul le plus important est observé dans les pays à revenus intermédiaires inférieurs, à plus de 15%.

Côté économique, plus les gouvernements ont été actifs, moins les pertes pour l'emploi sont importantes. L'ajout de 1% du Produit intérieur brut (PIB) annuel de la relance aurait diminué celles-ci de 0,8%, mais cet investissement a surtout été observé dans les Etats riches.

Ce décalage est encore davantage alimenté par le déficit de dispositifs de protection sociale dans les pays en développement. Et ceux-ci ont dû utiliser leurs dépenses pour atténuer d'autres effets de la pandémie que celui sur l'emploi, affirme encore l'organisation.

Continuer la lecture

C'était quoi ce titre ?

Les 2 derniers titres

Horoscope du jour

Cancer

Prudence côté finances… Petit-à-petit, une sortie de peine s'amorce. Pas d’impatience ! La situation vous pèsera de moins en moins.

Publicité

Les Sujets à la Une

X