Rejoignez-nous

Actualité

Lausanne poursuit son Budget participatif pour 2020

Publié

,

le

C'est dans cette cabine que les citoyens lausannois avaient pu voter l'an passé pour les projets les plus intéressants

La Ville de Lausanne réitère en ce début 2020 son projet de Budget participatif. L’occasion d’appeler les citoyens lausannois à proposer des projets pour leur quartier. Pour cette seconde édition, le budget est augmenté.

Encourager la participation citoyenne et les projets de quartiers, tel est l’objectif du programme lausannois du Budget participatif. Pour la deuxième année, la Ville propose à ses citoyens de déposer des dossiers, avant de permettre à tous d’élire les projets qu’ils trouvent les plus intéressants. L’an passé, 34 projets ont été déposés, 19 ont été validés par la Ville et 8 ont été finalement retenus pour recevoir des subventions allant de 5’000 à 20’000 francs, la limite maximale. Cette année, le budget est augmenté à 150’000 francs. Cependant, la limite maximale des subventions reste fixée à 20’000 francs. Davantage de projets pourront donc être financés en 2020.

Après une édition, le bilan satisfait David Payot, municipal lausannois en charge des quartiers.

David Payot
Municipal lausannois en charge des quartiers
David Payot Municipal lausannois en charge des quartiers

Pour la première année de ce projet pilote, 8 concepts ont été soutenus par le budget, pour un montant total de 100’000 francs. Hasard du calendrier, le projet de La Manivelle à Lausanne – concept plébiscité l’an dernier –  s’est inauguré ce week-end, deux jours seulement avant le lancement de cette seconde édition. Il s’agit d’une bibliothèque de mise en commun d’outils et d’objets, allant d’une scie sauteuse, à une luge ou une bouilloire.

Une première session de votations qui a permis de voir que tous les quartiers avaient participé au choix des projets soutenus.

Damien Wirths
Adjoint administratif en charge de la politique des quartiers en Ville de Lausanne
Damien Wirths Adjoint administratif en charge de la politique des quartiers en Ville de Lausanne

Les Lausannois étaient en effet appelés l’automne dernier à voter pour les idées les plus intéressantes, sans restriction liée aux quartiers d’habitations.

Damien Wirths
Adjoint administratif en charge de la politique des quartiers en Ville de Lausanne
Damien Wirths Adjoint administratif en charge de la politique des quartiers en Ville de Lausanne

Les citoyens de Lausanne ont désormais trois mois pour transformer leur idée en projet, la date limite est fixée au 30 avril prochain. Des ateliers de conseils, gratuits, sont prévus pour soutenir ceux qui le souhaitent afin de les aider dans leurs démarches.

David Payot
Municipal lausannois en charge des quartiers
David Payot Municipal lausannois en charge des quartiers

Ces rencontres se dérouleront ces prochains mois. La première aura lieu déjà ce mercredi, le 22 janvier, entre 11h et 13h à la Place de la Palud, avant de se déplacer dans d’autres quartiers de la cité vaudoise.

Julie Erard
Cheffe du projet Budget Participatif en Ville de Lausanne
Julie Erard Cheffe du projet Budget Participatif en Ville de Lausanne

Toutes les informations sur le Budget participatif ainsi que sur les différentes rencontres prévues sont à retrouver ici.

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vaud

Coronavirus: un cas vaudois, des autorités sur le qui-vive

Publié

le

La conseillère d'Etat vaudoise Rebecca Ruiz parle lors d'un point de presse organise pour faire l'état de la situation suite à l'apparition du premier cas de coronavirus dans le canton de Vaud ce vendredi 28 février 2020 à Lausanne. (©KEYSTONE / Sandra Hildebrandt)
Le canton de Vaud ne compte toujours qu’un seul cas confirmé sur son territoire, tandis que 19 autres sont en attente, ont indiqué vendredi les autorités. Elles assurent que la situation est sous contrôle et que le système sanitaire est prêt dans le canton.

Alors que les mesures annoncées par la Confédération ce matin se déploient, dans le Canton de Vaud, le premier cas avéré de coronavirus a été annoncé hier soir. 19 cas potentiels sont en attente des résultats des tests de dépistage. Le canton a comptabilisé jusqu’ici 102 cas testés négatifs.

Mais les autorités se veulent rassurantes et affirment que le système sanitaire est prêt dans le canton. Pas de panique donc pour Rebecca Ruiz, conseillère d’Etat en charge de la santé:

Rebecca Ruiz
Conseillère d’Etat vaudoise en charge de la santé
Rebecca Ruiz Conseillère d’Etat vaudoise en charge de la santé

La personne en question est un homme de 49 ans domicilié en France voisine, mais travaillant sur sol vaudois. Le résultat du test de son épouse doit être connu dans la journée. Le couple et leur adolescent de 14 ans, qui lui ne présente aucun symptôme, reviennent d’un séjour en Italie, dans les Dolomites, où vraisemblablement ils ont été contaminés. La famille a été hospitalisée aujourd’hui dans des chambres d’isolement et à pression négative du CHUV. Philippe Eckert, directeur du CHUV:

Philippe Eckert
Directeur du CHUV
Philippe Eckert Directeur du CHUV

Le directeur du CHUV assure que son établissement est « prêt à un éventuel afflux » de patients contaminés ou à risque. 20 chambres d’isolement des maladies infectieuses sont opérationnelles et quarante autres peuvent être rapidement mises à disposition.

A partir de ce cas, les autorités et les services médicaux ont remonté la chaîne de transmission. Selon Rebecca Ruiz, il n’y a aucune évidence de transmission interhumaine sur territoire vaudois. Le médecin cantonal vaudois Karim Boubaker se veut rassurant:

Karim Boubaker
Médecin cantonal vaudois
Karim Boubaker Médecin cantonal vaudois

Tout en ayant un discours apaisant, les autorités disent être prêtes à réagir à tous les scénarios, même les plus alarmistes. Denis Froidevaux, chef de l’État-major cantonal de conduite:

Denis Froidevaux
Chef de l’État-major cantonal de conduite
Denis Froidevaux Chef de l’État-major cantonal de conduite

Le canton de Vaud dispose de trois lignes téléphoniques afin de répondre aux questions de la population sur le coronavirus. Le numéro 0800 316 800 est en service tous les jours de 08h à 20h pour la population, indique vendredi le canton. Il ouvre aussi une ligne spéciale pour les organisateurs de manifestation: 021 644 84 36. Une hotline pour les professionnels de la santé, les administrations et les entreprises est également en fonction: 0848 477 477. Toutes les informations sur www.vd.ch/coronavirus.

Voyages d’étude et camps

Le Département de la formation, de la jeunesse et de la culture (DFJC) a pris la décision d’annuler immédiatement tous les voyages d’étude, camps et autres sorties scolaires à l’étranger jusqu’aux vacances de Pâques. Le canton a aussi conseillé d’éviter de manière générale quatre zones à risque: l’Italie du Nord (Lombardie et Vénétie), la Chine, la Corée du Sud et Singapour.

S’agissant de la décision de la Confédération d’interdire toutes les manifestations de plus de 1000 personnes jusqu’au 15 mars 2020, la cheffe de la sécurité Béatrice Métraux a affirmé que les autorités étaient en train de consolider une liste des manifestations concernées. La mesure ne concerne pas les transports publics, les gares, les aéroports et les centres commerciaux, a-t-elle été précisé.

Concerts et rendez-vous sportifs

Les différentes marches des femmes pour la Journée du 8 mars sont aussi sur la sellette tandis que les amateurs de spectacle devront se faire une raison. Le spectacle de l’humoriste suisse Marina Rollman, qui cartonne à Paris et qui se produit au Théâtre du Léman à Genève est annulé vendredi soir.

Les représentations de l’humoriste Jérémy Ferrari au Métropole à Lausanne et au Théâtre du Léman la semaine prochaine connaissent le même sort. A Montreux, à l’Auditorium Stravinski, deux concerts sont supprimés: I Muvrini ce dimanche et Maxime Le Forestier la semaine prochaine.

Le sort du spectacle au Grand Théâtre à Genève est scellé. La représentation des Huguenots aura bien lieu vendredi soir, vient de décider la Ville de Genève, « avec un public qui ne dépassera pas les mille personnes. »

Côté sport, tous les matches de football de Super League et Challenge League sont reportés. Et le hockey est touché dès vendredi soir: des rencontres se joueront vendredi et samedi à huis clos. Pour la suite du programme et les play-off, les clubs et la fédération vont en parler lundi.

Les Brandons de Payerne, Yverdon et Moudon

Les Brandons de Payerne tombent à l’eau. Se conformant à la décision du Conseil fédéral d’interdire les manifestations de plus de 1000 personnes, les événements programmés ce week-end ont été annulés, ont annoncé vendredi matin les organisateurs sur RadioBrandons. Les Brandons de Payerne, qui figurent parmi les plus anciens carnavals de Suisse, devaient fêter cette année leur 125e édition. Les organisateurs espéraient accueillir 17’000 spectateurs pour le traditionnel cortège du dimanche, et 10’000 pour le cortège des enfants du samedi.

Les Brandons d’Yverdon-les-Bains, prévus du 6 au 8 mars, sont également annulés, a annoncé vendredi après-midi la cité thermale dans un communiqué. Cette interdiction vaut aussi pour les forains: il n’y aura donc pas non plus les carrousels habituels. En 2019 déjà, les Brandons d’Yverdon n’avaient pas pu se dérouler en raison des déficits récurrents des dernières années.

Autres Brandons renommés en terre vaudoise, ceux de Moudon (12-15 mars) sont aussi annulés. Les Brandons de Grandson, beaucoup moins fréquentés, sont eux maintenus ce week-end.

>> À lire également Notre Dossier consacré au virus COVID-19 Coronavirus
Continuer la lecture

Sport

Football : Jérémy Manière met un point final à sa carrière

Publié

le

Après mûres réflexions, le Vaudois a décidé de cesser son activité de footballeur professionnel. Son dernier club aura donc été le FC Stade-Lausanne Ouchy, néo-promu l’été dernier en Challenge League, qui lui aura permis de rebondir. 

Petit coup de tonnerre dans le monde du foot vaudois. A 28 ans, Jérémy Manière a décidé de mettre un terme à sa carrière. Le désormais ex-défenseur central du FC Stade-Lausanne Ouchy, club qu’il avait rejoint l’été dernier, a une nouvelle fois été gêné par son genou droit opéré en février 2018.

Cette blessure survenue à quelques jours de la reprise de Challenge League en janvier fut celle de trop :

Jérémy Manière
Défenseur du SLO
Jérémy Manière Défenseur du SLO

Le SLO aura donc été la dernière équipe dans laquelle Manière a évolué. Actuels septièmes de Challenge League, les Lions de Vidy ont su redonner confiance à leur numéro 4, qui avait été mis à l’écart par le LS.

Une décision qui avait logiquement pesé sur son moral, d’autant que durant sa convalescence, les dirigeants lui avaient promis une place dans l’effectif à son retour. Jérémy Manière l’assure, son choix de rejoindre le SLO d’Andrea Binotto aura été le bon :

Jérémy Manière
Défenseur du SLO
Jérémy Manière Défenseur du SLO

Détenteur d’un master en management du sport, Jérémy Manière affirme vouloir poursuivre sa vie professionnel dans ce domaine. En tant que footballeur, il avait fait ses débuts en Challenge League à Yverdon à l’âge de 17 ans.

Trois ans plus tard, le Vaudois évoluait sous les couleurs de Thoune avant de rejoindre Bienne, puis de connaître une promotion en Super League avec le LS en 2016.

 

Continuer la lecture

Sport

Hockey sur glace : exit Alston et Peltonen, bienvenue à MacTavish

Publié

le

Craig MacTavish dirigera le LHC dès ce vendredi soir pour le derby face à Genève-Servette. (©KEYSTONE/Melanie Duchene)

L’annonce a fait l’effet d’une bombe. Le Lausanne hockey club a remercié jeudi soir avec effet immédiat son coach, Ville Peltonen, mais aussi son directeur sportif, Jan Alston. Une décision radicale, à 2 matchs de la fin de la saison régulière et alors que le LHC n’est toujours pas assuré de participer aux playoffs.

Cette décision est toutefois étonnante, dans la mesure où Jan Alston, en poste depuis 2011, avait encore un contrat valable une saison et que le coach Finlandais, Peltonen, a récemment été prolongé pour deux ans.

Mais face aux mauvaises performances de l’équipe, notamment à domicile, et aux fortes critiques du public, les dirigeants du LHC ont dû agir. Avec l’espoir de relancer la machine.

Sacha Weibel, Directeur général du Lausanne hockey club :

Sacha Weibel
Directeur général, LHC
Sacha Weibel Directeur général, LHC

Exit donc Jan Alston et Ville Peltonen. Et bienvenue à Craig MacTavish à la Vaudoise aréna. Le très expérimenté Canadien de 61 ans a été engagé comme coach principal jusqu’au terme de la présente saison. Craig MacTavish c’est notamment 1’000 matchs en NHL en tant que joueur, mais aussi 9 ans à la barre des Oilers d’Edmonton.

Sa présence à Lausanne doit permettre de rebooster l’équipe. Sacha Weibel, Directeur général du LHC :

Sacha Weibel
Directeur général, LHC
Sacha Weibel Directeur général, LHC

Craig MacTavish sera assisté par John Fust. Le Canadien est actuellement Directeur du mouvement juniors du LHC et a déjà occupé ce poste d’assistant sous l’ère Heinz Ehlers.

Ce nouveau duo dirigera l’équipe dès ce vendredi soir à Genève, pour le derby. Coup d’envoi à 19h45.

Et en raison du coronavirus, toutes les rencontres du week-end se disputeront à huis clos. Il n’y aura donc pas de public demain soir pour l’ultime journée de la saison régulière de National League à la Vaudoise aréna. Le LHC recevra Berne.

Lundi, une réunion de crise est organisée par la Ligue, en présence de tous les clubs. Une décision sera prise, notamment, sur la tenue, ou non, ou le report des playoffs.

 

Le classement de National League, avant les rencontres du 28 février 2020 :

Continuer la lecture

Genève

Le salon de l’auto de Genève annulé en raison du coronavirus

Publié

le

L’épidémie de coronavirus aura finalement eu raison de la 90e édition du Salon international de l’automobile de Genève, qui devait se tenir du 5 au 15 mars. Le Conseil fédéral a décrété vendredi une interdiction nationale pour toutes les manifestations de plus de 1000 personnes jusqu’au 15 mars au moins. L’année dernière, le Geneva International Motor Show (GIMS) avait attiré 602’000 visiteurs.

« Nous regrettons cette situation, mais la santé de tous, acteurs et visiteurs, est notre priorité absolue ainsi que celle des exposants. Il s’agit d’un cas de force majeure et d’un coup très dur pour les exposants qui ont massivement investi dans leur présence à Genève », a commenté le président du salon Maurice Turrettini, cité dans un communiqué. « Nous suivons les ordres », a-t-il renchéri lors d’une conférence de presse organisée en urgence.

Les organisateurs assurent que rien ne laissait présager la nécessité d’une telle mesure il y a dix jours, lors de la présentation de la 90e édition devant la presse. L’optimisme prévalait alors et la perspective d’une annulation apparaissait comme peu probable.

Repousser la manifestation ne constituait d’ailleurs pas une alternative, selon le directeur général Olivier Rihs. « Ce n’est pas possible de reporter de quelques semaines ou de quelques mois. Le salon, ce sont des milliers de personnes qui travaillent pendant des semaines. »

A l’exception de l’élection de la voiture de l’année, qui aura bien lieu, tous les événements tomberont à l’eau, les journées de presse des 3 et 4 mars comprises. Ces journées inaugurales représentent un enjeu majeur pour les marques, qui en profitent pour promouvoir leurs nouveautés. Plus de 90 exclusivités étaient annoncées pour la 90e édition, qui devait accueillir quelque 160 exposants.

Les coûts de cette annulation restent à déterminer avec exactitude. Lors d’une interview à la RSI il y a quelques jours, Olivier Rihs a estimé les pertes éventuelles à 5-15 millions de francs pour la Fondation organisatrice. « Cela met un peu en danger la pérennité de la Fondation », a affirmé vendredi en conférence de presse le président Maurice Turrettini. La perte sera « importante ». Le GIMS a notamment annoncé le remboursement de tous les billets.

Retombées jusqu’à 250 millions

Le conseiller fédéral Alain Berset a expliqué vendredi matin que la Confédération ne paiera aucun dédommagement. Les yeux se tournent donc vers le canton. Le Conseil d’Etat genevois a annoncé une conférence de presse en milieu d’après-midi.

Les retombées économiques directes et indirectes liées au Salon se situent dans la fourchette 200-250 millions, selon Olivier Rihs. Au-delà de l’impact financier, l’image du GIMS risque d’être écornée après cette annulation de dernière minute. « Nous sommes toujours restés en contact avec les exposants. (…) Nous espérons de la compréhension » de leur part, a lancé le directeur. Le démontage a commencé, il devrait prendre fin le 7 mars, dans le meilleur des cas.

La 90e édition devait être la première et la dernière pour Olivier Rihs, qui va tantôt rejoindre TX Group (ex-Tamedia). Il n’aura finalement pas dirigé un seul salon lors de son bref passage à la tête de la manifestation. « Ma personne importe peu », a-t-il tranché. Les nouveautés introduites sous son court règne – notamment un circuit dévolu aux véhicules à propulsion alternative – devraient être reprises lors de la 91e édition, d’ores et déjà annoncée du 4 au 14 mars 2021.

A Genève, il s’agit du troisième salon d’ampleur internationale qui passe à la trappe, après celui des inventions et le Watches & Wonders Geneva (autrefois SIHH) dont l’annulation a été annoncée jeudi.

Alors que l’épidémie de Covid-19 s’étend hors de Chine, la Suisse a fait état de 15 personnes testées positivement et de plus de 100 autres placées en quarantaine, a précisé Alain Berset. Selon ce dernier, il faut s’attendre à une augmentation dans les prochains jours. Pour l’instant, deux cas de coronavirus ont été confirmés à Genève.

Continuer la lecture

Vaud

Coronavirus: un cas dans le canton de Vaud, 19 en attente

Publié

le

Le canton de Vaud a fait le point vendredi matin sur l’avancée du coronavirus. Il ne compte toujours qu’un seul cas confirmé sur son territoire, tandis que 19 autres sont en attente.

La personne contaminée, dont le cas a été dévoilé jeudi soir, est un frontalier de 49 ans domicilié dans l’Ain en France voisine. Il se trouve actuellement hospitalisé au CHUV avec son épouse et son fils de 14 ans. Son état de santé n’inspire pas d’inquiétudes, affirme l’Etat de Vaud dans un communiqué. Le résultat du test de l’épouse sera connu vendredi après-midi.

Le canton a comptabilisé jusqu’ici 102 cas testés négatifs. Dix-neuf autres sont encore en attente. La plupart des cas suspectés sont des personnes de retour du nord de l’Italie.

Rebecca Ruiz, cheffe du Département de la santé et de l’action sociale, Karim Boubaker, médecin cantonal, et Denis Froidevaux, chef de l’Etat-major cantonal de conduite, tiennent depuis 11h30 une conférence de presse pour donner davantage de détails sur les dispositions prises par le canton face au coronavirus.

Parmi celles-ci, on peut déjà signaler l’annulation immédiate de tous les voyages d’étude, camps et autres sorties scolaires à l’étranger jusqu’aux vacances de Pâques.

Continuer la lecture

C'était quoi ce titre ?

Les 2 derniers titres

Horoscope du jour

Vierge

Plusieurs étoiles vous incitent aux rencontres passionnelles mais imprévisibles. Menaces de déloyauté dans quelques tandems.

Publicité

Les Sujets à la Une

X