Rejoignez-nous

Actualité

Envolée du prix des logements en 2019

Publié

,

le

(Crédit Photo : DR)

Les prix des logements se sont envolés l’année dernière à des niveaux inédits depuis cinq ans, les tarifs pour les maisons et les appartements ayant progressé d’environ 2%. Cette tendance a principalement été portée par les faiblesse des taux d’intérêt.

« Les prix à l’achat des logements ont augmenté le plus fortement dans les régions urbaines à l’économie dynamique », ont souligné jeudi les économistes d’UBS dans leur étude Real Estate Focus 2020.

Les plus importantes flambées des prix ont ainsi été observées dans les centres urbains de Zurich, Bienne, Fribourg, Lausanne et Genève, mais aussi dans certaines régions du Valais et de l’Engadine.

Parallèlement, le taux de vacance – la part de logements inoccupés sur l’ensemble du parc locatif – a poursuivi sa croissance, progressant de 1 point de pourcentage sur un an à 1,7%. En 2013, ce taux se situait encore à seulement 1%.

La rareté de l’offre devrait soutenir les prix cette année et ces derniers devraient afficher une « légère augmentation », a pronostiqué Claudio Saputelli, responsable du secteur immobilier auprès de la division Gestion de fortune d’UBS.

En milieu urbain, les achats d’investisseurs à des fins de location et la demande en résidences secondaires assèchent le marché, de l’aveu de la banque aux trois clés.

Alors que les tarifs pour les appartements en propriété devraient rester stables en 2020, ils devraient augmenter de 0,5% pour les maisons individuelles.

Malgré 70’000 appartements vides en 2019, les investisseurs sont toujours avides de ce type de placement. En 2019, quelque 44’000 logements ont ainsi été autorisés à la construction. Ce chiffre est cependant en baisse de 14% par rapport à 2018.

Zurich, Genève et Lucerne ont enregistré le plus grand nombre de demandes de permis de construire.

La suroffre pèse cependant sur les revenus locatifs, notamment à Soleure et au Tessin, et donc sur les projections de rentabilité des immeubles. « Dans ces régions, chaque appartement ne rapporte, en moyenne, pas de revenus pendant un mois sur douze », a souligné le groupe bancaire zurichois.

Ce dernier anticipe pour cette année une baisse de 1% des loyers.

Situation difficile pour les bureaux et le commerce

Dans le segment des bureaux et des surfaces commerciales, la situation demeure difficile, surtout en périphérie. Pour UBS, « la croissance de l’emploi recule et des perspectives économiques moins favorables pèsent sur la demande en surfaces de bureaux ».

Concernant les bureaux, une récente étude de la société de conseils immobiliers Jones Lang LaSalle (JLL) avait relevé que leur surface cumulée avait augmenté en 2019 de 58’000 m2 à un total de 765’000 m2 dans toute la Suisse.

Les surfaces commerciales font quant à elles face à la pression des magasins en ligne. Le e-commerce devrait progresser cette année d’environ 10% pour la troisième année consécutive, alors que le commerce traditionnel devrait enregistrer « au mieux » une stagnation des recettes.

Malgré cette situation défavorable, le parc de surfaces commerciales augmente, « car de nombreux magasins continuent d’apparaître dans le cadre de projets mixtes », a noté UBS. S’ajoute à cela la construction de nouveaux centres commerciaux, dont quatre d’une surface supérieure à 5000 m2 seront inaugurés d’ici l’année prochaine dans les cantons de Genève et Vaud.

Dans l’immédiat, l’offre excédentaire n’a pas eu d’impact sur les loyers de ce type d’immobilier. « Les loyers sont en moyenne encore trop élevés et une baisse est inévitable », a averti M. Saputelli.

Pour cette année, UBS table sur des loyers en repli de 0,5% pour les surfaces de bureaux et l’immobilier commercial.

Continuer la lecture
1 commentaire

1 commentaire

  1. Notification automatique: Housing prices soar in 2019 | Web24 News

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sport

Opération au genou droit pour Federer

Publié

le

Roger Federer sera absent des courts pour plusieurs mois après son opération. (©KEYSTONE/AP The Cincinnati Enquirer/SAM GREENE))
Roger Federer (38 ans) a subi une opération au genou droit mercredi, a-t-il indiqué sur Twitter. Le Bâlois va ainsi devoir renoncer aux tournois de Dubai, Indian Wells, Miami et Roland-Garros.

Il reprendra la compétition lors de la saison sur herbe, avec le grand rendez-vous de Wimbledon. Federer a précisé avoir été gêné depuis quelque temps par ce genou. Il s’est décidé pour une arthroscopie après discussions avec son équipe.

« Après l’opération, les docteurs ont confirmé que c’était la bonne chose à faire. Ils sont très confiants dans le fait que le genou puisse être totalement remis », a expliqué le Bâlois, qui n’a disputé cette année qu’un seul tournoi, l’Open d’Australie, où il a été sorti en demi-finale.

Cette absence de plusieurs mois va faire reculer le Suisse dans la hiérarchie ATP, où il est actuellement numéro trois. L’an pasé, il avait gagné à Dubai et Miami et avait atteint le dernier carré à Roland-Garros.

Continuer la lecture

Suisse

Le Conseil Fédéral demande 21 milliards pour l’armée

Publié

le

Le Gouvernement demande 21 milliards pour les quatre prochaines années. (KEYSTONE/Peter Klaunzer)

Les dépenses de l’armée devraient augmenter. Le Conseil fédéral soumet au Parlement un plafond de 21,1 milliards de francs pour les quatre prochaines années, soit davantage que pour la période précédente. Il prévoit en outre d’investir 2,7 milliards en 2020.

Un premier plafond avait été fixé à 20 milliards pour couvrir les années 2017 à 2020. Pour la période à venir, le Conseil fédéral table sur un taux de croissance réel du budget de l’armée de 1,4% par an, soit la croissance réelle moyenne des dépenses de la Confédération.

Le montant de 21,1 milliards permettra d’effectuer les paiements d’une grande partie des crédits d’engagement déjà accordés et de ceux demandés avec le message sur l’armée 2020, a indiqué le Conseil fédéral jeudi. Il servira à financer en priorité une partie de l’achat des nouveaux avions de combat et du système de défense sol-air de longue portée. Les troupes terrestres seront modernisées et la cyberdéfense renforcée.

Des investissements de près de 15 milliards de francs seront nécessaires dans les dix prochaines années pour ces renouvellements. Huit milliards iront à la protection de l’espace aérien.

Investissements en hausse

Le Conseil fédéral a également transmis au Parlement le message sur l’armée 2020. Il veut investir 2,7 milliards de francs cette année, contre 2 milliards les années précédentes.

Le programme d’armement devrait bénéficier de crédits d’engagement de 1,354 milliard de francs. Les crédits pour le matériel de l’armée représentent 837 millions.

Le Conseil fédéral veut consacrer 600 millions à la modernisation des moyens de télécommunications. Cette somme permettra d’améliorer la communication vocale et la transmission de données de l’armée et de disposer de moyens opérationnels en cas de crises et de cyberattaques.

Les systèmes de conduite de surveillance de l’espace aérien Florako, introduits en 2004, seront remplacés pour un montant de 155 millions. L’équipement et le matériel de l’aide en cas de catastrophe, vieux de 30 ans, seront renouvelés et adaptés aux standards actuels pour 116 millions de francs.

Quelque 438 millions seront consacrés à la prolongation de la durée d’utilisation des chars de grenadiers 2000. Ils pourront ainsi continuer d’être utilisés jusqu’en 2040. Quarante-cinq millions sont prévus pour la mise à niveau des avions PC-21 et de leurs simulateurs.

Réduire le parc immobilier

Le Conseil fédéral veut encore investir 489 millions en faveur du programme immobilier de l’armée. Sa priorité reste d’en réduire l’ampleur.

L’agrandissement et la transformation de la place d’armes de Chamblon (VD), d’un montant de 29 millions de francs, permettront d’y déplacer l’école d’hôpital actuellement stationnée à Moudon (VD). Cette opération aura pour conséquence la fermeture de la place d’armes broyarde, qui sera ensuite utilisée par le Secrétariat d’État aux migrations.

En outre, le système de DCA mobile Rapier, acquis il y a plus de 30 ans, sera mis hors service. Son élimination coûtera 13 millions de francs financés par le budget ordinaire de l’armée. En contrepartie, 5,5 millions pourront être économisés dans les coûts de fonctionnement annuels.

Continuer la lecture

International

Des fusillades font plusieurs morts en Allemagne

Publié

le

Les deux fusillades se sont produites à Hanau, près de Francfort. (EPA/ARMANDO BABANI)

Au moins onze personnes ont été tuées mercredi soir à Hanau, près de Francfort dans le centre de l’Allemagne, dans deux fusillades. L’auteur présumé a ensuite été retrouvé mort à son domicile, a annoncé la police.

Ces fusillades ont visé des bars à chicha et fait également plusieurs blessés graves, selon des médias locaux. « A ce stade, la police peut seulement confirmer que huit personnes ont été mortellement blessées », ont indiqué dans la nuit les autorités dans un communiqué. Une personne grièvement blessée a succombé jeudi matin, portant le bilan de ces fusillades à neuf tués, selon un porte-parole.

Une personne soupçonnée d’être l’auteur de la tuerie a été retrouvée morte quelques heures plus tard, aux côtés d’un autre corps non identifié. « L’auteur présumé a été trouvé sans vie à son domicile à Hanau. Les forces d’intervention spéciale de la police y ont de plus découvert un autre corps. L’enquête se poursuit. Actuellement il n’y a pas d’indication selon laquelle il y aurait d’autres auteurs », a écrit sur Twitter la police du sud-est du Land de Hesse, où se trouve Hanau.

Les enquêteurs ont également retrouvé sa voiture qui contenait des munitions et chargeurs, a précisé la presse locale, ajoutant que le suspect était muni d’un permis de chasse et serait allemand.

Un important dispositif policier avait été déployé après les fusillades à Hanau, ville située à une vingtaine de kilomètres de Francfort. Un journaliste de l’AFP sur place a vu une trentaine de voitures de police partir du commissariat de Hanau et, selon des témoins, des policiers lourdement armés ont été déployés dans la ville.

« Choc »

Une première fusillade a visé un bar à chicha au coeur de cette ville d’environ 90’000 habitants. Selon la police, au moins une personne a été grièvement blessée sur ce premier site vers 22h00. Des témoins, cités par des médias locaux, ont rapporté avoir entendu une dizaine de coups de feu.

L’auteur présumé a ensuite quitté en voiture ce premier site en direction de la Kurt-Schumacher Platz, dans le quartier de Kesselstadt, selon la police.

Une seconde fusillade s’est alors produite, qui a fait « au moins cinq blessés graves » d’après le bilan initial des autorités. Selon les médias locaux, trois personnes ont été tuées devant le premier bar à chicha et cinq devant le deuxième.

Le tireur aurait sonné à la porte du deuxième bar et tiré sur des personnes présentes dans la zone fumeur, tuant cinq personnes dont une femme, selon des informations de Bild, ajoutant que des victimes sont d’origine kurde.

« Les victimes sont des gens que nous connaissons depuis des années », a réagi le fils du gérant du bar, cité par l’agence DPA. Deux employés figurent parmi les victimes, selon ce témoin, absent comme son père au moment des tirs. « C’est un choc pour tout le monde. »

« C’est un véritable scénario d’horreur », a déploré la députée conservatrice de la circonscription, Katja Leikert. Le maire social-démocrate de Hanau, Claus Kaminsky, a lui évoqué une « soirée terrible, qui nous hantera certainement pendant très, très longtemps. Il a demandé d’éviter toute « spéculation » et appelé les habitants à la « prudence ».

Menace

Le mobile de ces attaques n’est pas encore connu, a précisé un porte-parole de la police. L’Allemagne a été ciblée ces dernières années par plusieurs attaques djihadistes, dont une qui avait fait 12 victimes dans le coeur de Berlin en décembre 2016.

Mais c’est la menace d’un terrorisme d’extrême droite qui inquiète le plus les autorités allemandes, depuis notamment le meurtre d’un élu allemand pro-migrants, membre du parti de la chancelière Angela Merkel, en juin dernier.

Vendredi, 12 membres d’un groupuscule d’extrême droite ont été arrêtés dans le cadre d’une vaste enquête antiterroriste. Ils sont soupçonnés d’avoir planifié des attaques de grande ampleur contre des mosquées sur le modèle de l’auteur de l’attaque de Christchurch en Nouvelle-Zélande, qui en mars 2019 avait tué 51 personnes dans deux mosquées en se filmant en direct. Ils ont été placés en détention.

En octobre, un extrémiste de droite négationniste avait tenté de commettre un attentat dans une synagogue de Halle, un massacre n’étant évité que de justesse. Faute de pouvoir pénétrer dans l’édifice religieux dans lequel les fidèles s’étaient barricadés, il avait abattu une passante et le client d’un restaurant de kébabs, diffusant en direct sur internet ses forfaits.

Continuer la lecture

Sport

Football : Atalanta s’impose face à Valence, Freuler marque

Publié

le

Remo Freuler a inscrit le troisième but de l'Atalanta Bergame, à la 57e minute du match. (AP Photo/Antonio Calanni)

Le conte de fées continue pour l’Atalanta et Remo Freuler. A Milan, la formation de Bergame s’est imposée 4-1 devant Valence pour prendre une option sans doute décisive sur sa qualification pour les quarts de finale de la Ligue des Champions.

Titulaire en ligne médiane, Remo Freuler a eu le bonheur de marquer le 3-0 à la 57e minute d’une frappe enroulée imparable. Les trois autres réussites ont été inscrites par le latéral néerlandais Hans Hateboer, qui a signé un doublé, et par le Slovène Josip Iicic.

Cette victoire de l’Atalanta ne souffre aucune discussion. Le onze de Gian Gasperini, qui est sorti de la phase de poules après avoir pourtant perdu ses trois premiers matches, a rappelé qu’il pratiquait sans doute le plus beau football d’Italie.

Succès logique du RB Leipzig

Celui du RB Leipzig est tout aussi séduisant. A Londres, le deuxième de la Bundesliga a battu Tottenham 1-0 sur un penalty de Timo Werner à la 58e minute. Il avait été accordé pour une faute de Ben Davis sur Konrad Leimer que même Jose Mourinho n’a pu contester.

« Orphelin » de Harry Kane et de Heung-Min Son, Tottenham avait pris le parti de bien défendre dans un premier temps. Malgré les 90 premières secondes du match qui ont failli tourner au cauchemar avec… trois occasions pour Leipzig dont un tir d’Angelino repoussé par Hugo Lloris sur le poteau, le choix de Jose Mourinho était fondé. Face à un adversaire aussi joueur et bien conscient des limites offensives de sa propre équipe en raison du poids des absences, le manager des Spurs a misé sur une guerre d’usure et sur l’inspiration de son gardien. Avec l’espoir, bien sûr, que les siens, presque sur un malentendu, trouvent une ouverture malgré l’ascendant très net exercé par les Allemands.

Elle aurait pu survenir à la 8e minute avec cette frappe de Steven Bergwijn détournée par Peter Gulasci. Sur cette action, on a compris pourquoi le gardien hongrois était si difficile à « détrôner » pour Yvon Mvogo. Comme il le devait le démontrer après le repos sur un centre de Serge Aurier et sur des coups francs de Giovani Lo Celso et d’Erik Lamela.

Même si le RB Leipzig peut parfois accuser des couacs à domicile – les Allemands ont ainsi été battus par Lyon en phase de poules -, Tottenham sera confronté à une sorte de mission impossible au match retour. Sans Kane et sans Son, Jose Mourinho ne peut plus compter sur un véritable buteur. Et Delle Ali, l’homme qui doit éclairer le jeu de son équipe, a apparemment perdu son inspiration. Son remplacement lors du match aller à la 64e minute doit, ainsi, être lu comme une implacable sanction.

Continuer la lecture

Lausanne

Frédéric Recrosio nommé codirecteur du théâtre Boulimie

Publié

le

Le théâtre Boulimie à Lausanne a nommé un nouveau tandem à sa direction. L’institution dédiée à l’humour sera gérée par Frédéric Recrosio, l’une des figures les plus connues de l’humour en Suisse romande, et Marion Houriet, une spécialiste en gestion culturelle.

Le binôme, qui travaille ensemble depuis plusieurs années, remplace Kaya Güner et Frédéric Gérard. Tous deux avaient annoncé leur départ en septembre dernier après avoir officié pendant près de sept ans comme codirecteurs.

La nouvelle direction entrera en fonction le 1er juillet prochain, mais participera dès avril à la préparation de la saison 2020/2021, précise mercredi le théâtre dans un communiqué.

Pour le Conseil de fondation, présidé par l’ancien conseiller aux Etats Luc Recordon, Boulimie sera désormais axé sur « la création et l’accueil d’acteurs ou de troupes divers du domaine de l’humour, pour des périodes allant de quelques jours à trois semaines. »

A l’origine, Boulimie était le titre d’un spectacle de cabaret présenté à l’Université de Lausanne, puis le nom d’une troupe qui a joué pour l’Expo 64 et créé des spectacles qui ont essaimé dans toute la Suisse romande. Boulimie s’est ensuite installé en 1970 au centre de Lausanne, où sa vocation consiste « à la défense et l’illustration de l’humour sous toutes ses formes. »

Continuer la lecture

C'était quoi ce titre ?

Les 2 derniers titres

Horoscope du jour

Cancer

Humeur précaire, tendue… Mais les tâches pleuvent sur vous sans possibilité de vous reposer. Ce soir, au lit de bonne heure !

Publicité

Les Sujets à la Une

X