Rejoignez-nous

Sport

Athlétisme: une édition d’Athletissima très attendue

Publié

,

le

Pas d'Usain Bolt, mais une superbe affiche malgré tout. Cette année, 13 champions olympiques seront présents à la Pontaise pour la 42ème édition du meeting lausannois.

En fin de semaine dernière, le programme du huitième rendez-vous d'athlétisme de la saison est tombé, et le public a de quoi se réjouir. 13 champions olympiques, dont le podium complet du 400 mètres hommes ainsi que celui du 800 mètres femmes. De plus, Wayde Van Niekerk a également confirmé sa présence aux organisateurs.

Titré à Rio l’an passé sur 400 mètres, champion du monde en 2015 et recordman de l’épreuve, le Sud-Africain sera indéniablement l’une des vedettes de la soirée. Côté suisse, sept athlètes auront l’occasion de fouler la piste du Stade la Pontaise. Jacky Delapierre, fondateur du meeting lausannois.

Jacky DelapierreDirecteur d'Athletissima

 

Parmi eux, le recordman du pays sur 100 et 200 mètres, Alex Wilson, sera présent sur la ligne de départ lors de l’épreuve reine du 100 mètres. Chez les femmes, Sarah Atcho disputera sa première course individuelle dans son stade d’entrainement fétiche lors du 200 mètres.

La Lausannoise sera confrontée à du lourd puisque la championne du monde Dafne Schippers, ainsi que l’Américaine Tori Bowie qui a réalisé le meilleur temps de la saison sur la distance, seront également de la partie. A 22 ans, Sarah Atcho a tout de même de sérieux objectifs pour cette épreuve.

Sarah AtchoAthlète suisse

 

Une autre suissesse aura à cœur de tout donner sur la piste, la Nyonnaise Léa Sprunger. Auteure d’un début de saison encourageant, Sprunger sera engagée sur 400 mètres haies, une distance sur laquelle elle a procédé à quelques modifications techniques. Des modifications qui lui ont permis de gagner en fluidité.

Léa SprungerAthlète suisse

 

Dans le tableau masculin, certains habitués du meeting lausannois seront là, à l’instar du Jamaïcain Asafa Powell ou du Français Renaud de Lavillenie. Athletissima, c'est jeudi 6 juillet prochain au Stade Olympique de la Pontaise.

 

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hockey

New Jersey gagne encore

Publié

le

Jonas Siegenthaler (à droite) au contact avec Anthony Beauvillier (72). (© KEYSTONE/AP/Bill Kostroun)

New Jersey surfe toujours sur la vague du succès. Dans leur antre de Newark, les Devils se sont imposés 5-4 devant Vancouver pour une neuvième victoire en onze matches.

New Jersey a forcé la décision grâce à une réussite de Jesper Bratt après 4'18'' de jeu dans la prolongation. Avec son 20e but de la saison, le Suédois a fait oublier une seconde partie de rencontre bien laborieuse de la part des siens. Grâce notamment à trois goals inscrits en l'espace de 50 secondes, New Jersey menait, en effet, 4-1 à la 31e avant de balbutier son hockey.

Si le capitaine Nico Hischier est resté "muet", Jonas Siegenthaler a comptabilisé son 15e point de la saison grâce à un assist sur le 2-1 inscrit par Ondrej Palat. Avec son bilan de +25 sur l'ensemble de la saison, le défenseur zurichois s'affirme à 25 ans comme l'un des hommes de base des Devils.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

Wendy Holdener se pare d'argent lors du combiné

Publié

le

Wendy Holdener est allée chercher la médaille d'argent du combiné des Mondiaux (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Wendy Holdener a décroché l'argent du combiné des Mondiaux à Méribel. La Schwytzoise n'a été devancée que par l'Italienne Federica Brignone.

La première épreuve des Mondiaux a souri à l'équipe de Suisse puisque Wendy Holdener est allée chercher du métal. Pas l'or espéré, mais l'argent à 1''62 de Federica Brignone.

15e après le Super-G, la double championne du monde de la discipline (2017 et 2019) a réussi la meilleure manche de slalom. Insuffisant pour revenir sur la Valdôtaine, mais suffisant pour passer devant l'Autrichienne Ricarda Haaser. Elle empoche sa quatrième médaille aux Championnats du monde.

Grosse déception en revanche pour Michelle Gisin. La double championne olympique a perdu deux secondes en slalom sur Federica Brignone! Elle termine au 6e rang à 3''43.

Titrée à 33 ans, Federica Brignone mérite amplement cette médaille d'or. Vainqueure de cinq combinés en Coupe du monde, dont quatre à Crans-Montana, la Transalpine n'avait jusqu'ici remporté que le bronze olympique dans cette discipline. Elle ajoute une deuxième médaille mondiale à sa collection après l'argent obtenu en géant en...2011 à Garmisch

Sixième de la manche initiale à 0''96, Mikaela Shiffrin était en passe d'aller chercher l'or. Mais la tenante du titre, emportée par sa fougue, est sortie à quelques portes de l'arrivée. La femme aux 85 succès en Coupe du monde a-t-elle été rattrapée par les démons de Pékin? Car on se souvient que lors des derniers JO, l'Américaine était passée complètement à côté de ce grand rendez-vous.

A noter que plusieurs femmes ont utilisé la manche de vitesse comme un entraînement, puisque la FIS l'autorise. Ainsi Lara Gut-Behrami a pu par exemple se tester en prenant la 2e place du Super-G à 0''71 de Brignone.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

Bellier rejoint Hüsler dans le tableau principal

Publié

le

Antoine Bellier s'est hissé dans le tableau principal (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Antoine Bellier (ATP 190) a décroché de haute lutte son ticket pour le tableau final à Montpellier.

Le Genevois a effacé trois balles de match face au Russe Ivan Ghakov (ATP 250) avant de s'imposer 3-6 7-6 (12/10) 6-4 au 2e tour des qualifications.

C'est la troisième fois que le gaucher de 26 ans parvient à sortir des qualifications dans un tournoi ATP. Il y était parvenu pour la première fois en juin 2022 sur l'herbe de Majorque, se hissant jusqu'en demi-finales après avoir écarté deux balles de match au dernier tour des qualifications.

Antoine Bellier, qui avait passé un tour l'automne dernier à Stockholm pour sa deuxième apparition sur le circuit principal, s'est retrouvé à un point de la défaite face à Ivan Ghakov dans le tie-break du deuxième set. Il fut ainsi mené 5/6, 7/8 puis 9/10.

Auteur de 17 aces dans cette partie, Bellier a fait plus facilement la différence dans la troisième manche. Il a signé son premier break dans ce match - sur sa septième opportunité - pour mener 2-1 et a conservé cet avantage jusqu'au bout.

Le Genevois rejoint dans le tableau principal le no 1 helvétique Marc-Andrea Hüsler (ATP 49). Celui-ci doit affronter au 1er tour l'espoir français Luca van Assche (ATP 145), âgé de 18 ans et au bénéfice d'une invitation. S'il s'impose, le Zurichois défiera Holger Rune (ATP 9) en 8e de finale.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey

Tobias Stephan arrêtera en fin de saison

Publié

le

Tobias Stephan arrêtera sa carrière en fin de saison (© KEYSTONE/GIAN EHRENZELLER)

Tobias Stephan mettra fin à sa carrière à l'issue de la saison 2022/23, annonce le Lausanne HC dans un communiqué.

Le gardien, qui a fêté ses 39 ans le 21 janvier, évolue depuis l'été 2019 à Malley. Il avait auparavant défendu les couleurs de Kloten, Genève-Servette et Zoug en National League.

"Je me suis toujours dit que le jour où je ne serais plus au top dans un des trois domaines que sont la forme physique, la forme mentale et la performance sportive, alors le moment serait venu d’arrêter", souligne dans ce communiqué le Zurichois, qui avait tenté sa chance en Amérique du Nord entre 2006 et 2009 (11 matches disputés en NHL avec Dallas).

"Mon corps ne me permet plus d’être à 100% au service de mon équipe. Ma décision est donc logique et réaliste, même si j’éprouve toujours autant de plaisir à venir à l’entraînement", poursuit l'ancien international, qui a participé à trois Jeux olympiques et à cinq championnats du monde sous le maillot de l'équipe de Suisse (70 sélections au total).

Vainqueur de la Coupe de Suisse en 2019 avec Zoug, Tobias Stephan n'a jamais été sacré en championnat: il a perdu les trois finales qu'il a disputées, en 2010 avec Genève-Servette puis en 2017 et en 2019 avec Zoug, à chaque fois face à Berne. Il n'a disputé que sept matches de National League dans ce championnat 2022/23 en raison d'une blessure au bas du corps.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Balance

Vous allez retrouver le contrôle de vos actions professionnelles et votre humeur s'en trouvera grandement améliorée. Tout s’arrange !

Les Sujets à la Une

X