Rejoignez-nous

Sport

Basketball : Lakers vs Miami, une finale inédite en NBA

Publié

,

le

LeBron James et Lakers partent favoris dans cette finale de la NBA. (©AP PHOTO/MARK J. TERRILL)

Ils veulent revenir au sommet. D'un côté les Lakers de LeBron James, favoris et portés par l'esprit de Kobe Bryant, de l'autre le Heat, insouciant outsider guidé par Jimmy Butler pour une finale NBA inédite qui débute mercredi.

C'est une saison sans précédent dans l'histoire de la ligue qui entre dans sa toute dernière ligne droite, quasiment un an après avoir commencé. Or, elle a bien failli se transformer en annus horribilis.

Il y a d'abord eu la crise diplomatique avec la Chine, résultat d'un tweet d'un dirigeant de Houston en soutien aux manifestants de Hong Kong. Il y a eu ensuite la disparition de l'ancien emblématique commissaire David Stern, puis l'incommensurable choc de la mort de Kobe Bryant, dont la mémoire est plus que jamais vive à l'heure de cette finale, la première des Lakers dix ans après son 5e et dernier sacre.

Et puis il y a eu ce 11 mars, date à laquelle Adam Silver a décidé d'interrompre la saison après le test positif au COVID-19 de Rudy Gobert. Après quatre mois et demi, malgré la crise sanitaire qui a durement frappé les Etats-Unis, faisant plus de 204'000 décès, le jeu a repris dans la bulle de Disney World.

Mais si les joueurs ont bien été à l'abri du COVID-19, les violences policières contre les Noirs les ont frappés en plein coeur, après les tirs d'un officier dans le dos de Jacob Blake à Kenosha (Wisconsin) fin août, comme après la mort de George Floyd, étouffé lors de son interpellation à Minneapolis deux mois plus tôt.

Les Lakers pour égaler les Celtics

En colère, les Milwaukee Bucks ont boycotté leur match contre Orlando et il s'en est fallu de peu pour que tout s'arrête une nouvelle fois.

D'aucuns ont estimé que dans ces conditions si particulières, à huis clos, sans appui du public ni avantage du terrain, l'équipe qui soulèverait le trophée n'aurait pas le même respect dû à n'importe quel autre champion. Qu'une astérisque serait accolée à cette ligne au palmarès.

Cette astérisque donnera au contraire toute sa valeur à ce champion, ainsi que l'expliquait justement Austin Rivers (Houston) avant la reprise. "On demande à des gars, qui ont été au repos pendant 3, 4 mois, de revenir, de retrouver l'alchimie, de jouer pendant une pandémie et en étant focalisé sur Black Lives Matter. Et pendant cette période, des joueurs vont quitter leur famille pour vivre dans une bulle. Pour toutes ces raisons et d'autres encore, je pense que ça sera l'un des titres les plus durs à gagner."

Si c'est la première fois dans l'histoire de la NBA que deux équipes n'ayant pas participé aux play-offs la saison précédente se retrouvent en finale de l'exercice suivant, celles-ci, bien que ne s'étant jamais affrontées encore à ce stade, ont l'habitude de ces joutes.

Les Lakers briguent un 17e titre, pour égaler le record de Boston, le Heat un 4e pour sa 6e finale en 15 ans.

Butler a la clé

Ce qui les relie, est évidemment LeBron James. Il a déjà été champion avec Miami en 2012 et 2013. Erik Spoelstra était déjà l'entraîneur mais peu lui ont trouvé de mérite à l'époque, pourvu qu'il était du "King", de Dwyane Wade et de Chris Bosh.

James, qui jouera sa 10e finale, a ensuite été sacré en 2016 avec Cleveland et rêve à 35 ans de l'être avec une troisième équipe différente, comme Robert Horry et John Salley. Et il aura l'indispensable Anthony Davis pour l'aider à aussi honorer la mémoire de l'idole Kobe Bryant, décédé accidentellement en janvier.

"C'est pour ça que je suis venu ici", a-t-il dit samedi après avoir marché sur Denver. "J'ai entendu ce qui s'est dit sur les supposées raisons qui m'ont fait aller à L.A., que ce n'était pas pour le basket... Ma blessure (à l'aine) l'an passé a alimenté cela, mais n'a jamais affecté mon état d'esprit ni empiété sur mon objectif."

Sur sa route se dressera Jimmy Butler, leader du Heat, lui aussi bien entouré par les talentueux Bam Adebayo, Goran Dragic et Tyler Herro. Cette équipe a montré qu'elle savait se battre en écartant Milwaukee (4-1) puis Boston (4-2).

"La clé, et c'est comme ça depuis très longtemps si on veut gagner, c'est qu'il va falloir passer par-dessus LeBron James. On ne pourra pas se concentrer que sur lui parce qu'il a beaucoup de très bons joueurs autour, mais le test reste le même encore et toujours, c'est LeBron James", a résumé Butler.

Continuer la lecture
1 commentaire

1 commentaire

  1. Notification automatique: Basketball: Lakers vs Miami, an unprecedented NBA final | En24 World

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Football

Ligue 1: Bordeaux s'impose à Saint-Etienne

Publié

le

Un premier succès en Ligue 1 pour Petkovic (© KEYSTONE/AP/DANIEL COLE)

Vladimir Petkovic a enfin fêté un succès en Ligue 1. Lors de la 6e journée, Bordeaux est en effet allé s'imposer 2-1 sous le déluge à Saint-Etienne.

Le réalisme de l'attaquant sud-coréen Ui-jo Hwang s'est avéré précieux pour les Girondins dirigés par l'ancien sélectionneur suisse. L'international a signé les deux buts de son équipe (7e/80e), laquelle a arraché un succès assez heureux face aux Verts. Ceux-ci avaient égalisé de manière méritée par Khazri (73e), mais ils n'ont pas su enchaîner. Saint-Etienne attend toujours sa première victoire de la saison.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Stade Lausanne Ouchy sort le FC Sion en Coupe !

Publié

le

Les joueurs du SLO ont largement dominé le match. (© KEYSTONE/ROBERT HRADIL).

Stade Lausanne Ouchy a éliminé le FC Sion en 1/16ème de finale de la Coupe de Suisse. Victoire nette et sans bavure 4 à 0 samedi en fin d’après-midi à la Pontaise. 

4 buts et 4 buteurs différents (13e Chader, 36e Hadji, 49e Ajdini, 89e Bayard). Le plan de match du SLO a parfaitement fonctionné et l'addition aurait pu être plus salée.

Une belle performance qu’analyse l’attaquant du SLO, Zachary Hadji:

Zachary Hadji
Attaquant du SLO
Zachary HadjiAttaquant du SLO

Comme il y a 4 ans au même stade de la compétition, les Vaudois ont donc pris le meilleur sur les Valaisans. Sauf que cette fois-ci, le score a été sans appel.

Andy Laugeois, milieu de terrain lausannois:

Andy Laugeois
Milieu de terrain du SLO
Andy LaugeoisMilieu de terrain du SLO

Les Lausannois ont semblé maîtriser leur match tant au niveau du jeu, que mentalement.

Les explications de Zachary Hadji:

Zachary Hadji
Attaquant du SLO
Zachary HadjiAttaquant du SLO

Le SLO jouera donc son 1/8ème de finale entre le 26 et le 28 octobre prochain. Son adversaire sera connu dimanche, après le tirage au sort qui se tiendra aux alentours de 19h00. 

En attendant, pour le Stade Lausanne Ouchy, les semaines anglaises s’enchaînent. Depuis leur retour de quarantaine le 10 septembre, les Vaudois accumulent les matchs.

Une situation qui semble plutôt plaire à Andy Laugeois, milieu de terrain lausannois:

Andy Laugeois
Milieu de terrain du SLO
Andy LaugeoisMilieu de terrain du SLO

Le prochain match est d’ores et déjà agendé à mercredi soir sur le terrain de Neuchâtel Xamax FCS.

Continuer la lecture

Hockey

Ajoie fête son premier succès, Chris McSorley gagne à Genève

Publié

le

Le Jurassien Jonathan Hazen (à droite) et le Léventin Zaccheo Dotti convoitent le palet. (© KEYSTONE/GEORGIOS KEFALAS)

Ajoie tient sa première victoire de la saison en National League. Au terme de son quatrième match, les Jurassiens ont terrassé 4-0 Ambri-Piotta. Chris McSorley réussit son retour à Genève (5-3).

Les Ajoulots n'ont plus de complexes à cultiver dans la "grande" ligue. Ils ont largement battu les Léventins même si l'écart est un peu flatteur avec un blanchissage à la clé. Bien que privés de leurs Canadiens Jérôme Gauthier-Leduc et Guillaume Asselin, blessés, les joueurs de Gary Sheehan ont complètement étouffé les Tessinois en début de match. Après moins de 14' de jeu, il y avait déjà 3-0 grâce à des réussites de Frossard - déjà sa troisième du Championnat -, d'Eigenmann et de Romanenghi, le Luganais débarqué dans le Jura.

Bien sûr, les Jurassiens ont dû faire le dos rond quand les joueurs de Luca Cereda ont tenté de réagir. Mais un excellent Tim Wolf dans les buts a plus d'une fois fait le malheur des Léventins.

Après avoir pris place pendant vingt ans sur le banc genevois, Chris McSorley a dû déroger cette fois à ses habitudes en visite avec Lugano. Le Canadien est reparti en vainqueur des Vernets. Pourtant, ses joueurs avaient raté leur match la veille contre Bienne et un long voyage les attendait encore rallongé par le franchissement du col du Gothard. Mais les Genevois ont été incapables d'en profiter. Au contraire, ce sont toujours les Luganais qui ont mené. Généreusement bombardé, Gauthier Descloux a fini par craquer sur le 3-2 de Josephs (34e). Déjà très sollicité la veille à Lausanne, le Fribourgeois a laissé sa place à Stéphane Charlin pour la dernière période. Le jeune portier ne s'est pas trouvé à son avantage sur le 5-2 de Thürkauf. Le début de saison des Genevois n'est pas folichon.

Bienne leader

Bienne n'arrête plus de gagner. Six matches pour autant de succès, seul Fribourg lui a pris un point. Davos n'a pas fait le poids non plus (3-0). Auteur d'un triplé la veille, Damien Brunner a ouvert le score. Sallinen et Hügli ont complété la fiche des buteurs. Les Seelandais se retrouvent en tête du classement après le point concédé par Zoug face à Fribourg Gottéron (2-1 ap).

Les Fribourgeois ont longtemps contrarié la marche de Zoug. Killian Mottet a ouvert la marque dans son style habituel pour son quatrième but de la saison. Bachofner a pu égaliser juste avant la fin de la première période. Les joueurs de Christian Dubé ont totalement dominé la dernièe période, mais incapables de concrétiser, ils ont été terrassés en prolongation par Kovar.

Lausanne avait sans doute laissé beaucoup d'émotions la veille lors de son succès face à Genève-Servette. Les Vaudois ont été complètement dominés par les Rapperswil-Jona Lakers, qui ont ainsi pu accrocher leur premier succès de la saison (5-1). Avec Boltshauser devant la cage - peu à son avantage sur le 3-0 -, les hommes de John Fust ont manqué de réalisme. Ils ont pourtant tiré plus au but que leur adversaire (28-27), mais le résultat ne se discute pas.

Mauvais week-end pour les Langnau Tigers, étrillés vendredi 1-8 à Berne, et bien malmenés par les Zurich Lions (6-2) samedi. Ils ont encaissé la bagatelle de 14 buts en deux matches. En revanche, les hommes de Rikard Grönborg ont fêté un double succès avec six points pris contre Ajoie et les Emmentalois.

Classement: 1. Bienne 6/17 (24-13). 2. Zoug 6/16 (23-12). 3. Zurich Lions 5/11 (20-13). 4. Lugano 5/9 (18-14). 5. Ambri-Piotta 5/8 (12-12). 6. Fribourg-Gottéron 5/8 (15-16). 7. Davos 4/6 (9-12). 8. Genève-Servette 5/6 (14-16). 9. Langnau Tigers 5/4 (12-23). 10. Ajoie 4/3 (9-15). 11. Berne 5/3 (16-16). 12. Rapperswil-Jona Lakers 5/3 (13-17). 13. Lausanne 4/2 (6-12).

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

Movistar se sépare de Miguel Angel Lopez

Publié

le

Le Colombien Miguel Angel Lopez quitte Movistar malgré un contrat encore valable deux saisons. (© KEYSTONE/EPA/Manuel Bruque)

L'équipe Movistar a annoncé samedi qu'elle se séparait de Miguel Angel Lopez, deux semaines après l'abandon controversé du coureur colombien au Tour d'Espagne.

Durant l'avant-dernière étape, "Superman" avait abandonné à 60 kilomètres de l'arrivée alors qu'il occupait la troisième place du classement général.

Il avait posé le pied à terre après avoir été décramponné du groupe des favoris, en dépit des réprimandes de ses dirigeants courroucés.

Lopez, vainqueur cette saison du Tour d'Andalousie et du Mont Ventoux Dénivelé, s'était ensuite excusé.

Movistar avait pourtant annoncé en août la prolongation jusqu'en 2023 du Colombien, qui compte à son palmarès trois victoires d'étapes dans la Vuelta.

La séparation, décidée "d'un commun accord" selon l'équipe, prendra effet le 1er octobre.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Football

Bundesliga: un nouveau record pour Lewandowski

Publié

le

Lewandowski n'en finit pas de battre des records (© KEYSTONE/AP/Matthias Schrader)

Le Bayern Munich s'est bien amusé lors de la 5e journée de Bundesliga. A domicile, les Bavarois ont écrasé le VfL Bochum 7-0. Auteur d'un but, Robert Lewandowski a établi un nouveau record.

L'attaquant polonais a inscrit le 5-0 à la 61e. Il a ainsi marqué à domicile pour la treizième fois consécutive, ce que personne n'avait encore réussi dans l'histoire de la Bundesliga.

Dans un derby suisse entre clubs mal classés, Augsburg a battu Borussia Mönchengladbach 1-0. Ruben Vargas a donné l'assist sur la réussite de Niederlechner (80e), qui avait relayé Andi Zeqiri à la 66e. En face, Yann Sommer, Nico Elvedi et Denis Zakaria étaient titulaires alors que Breel Embolo est entré à la 81e.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Sagittaire

Balzac disait: « L'amour sait trouver le cœur comme l’abeille sa fleur par une irrésistible volonté »… A vous de mettre en pratique…

Les Sujets à la Une

X