Rejoignez-nous

Sport

Basketball: Vedran Bosnić nommé entraîneur des Lions de Genève

Publié

,

le

Natif de Sarajevo, l'actuel coach national de la Suède devient l'entraîneur des basketteurs du Grand-Saconnex pour les deux prochaines saisons.

Après un Belge, un Suédois ! Le nom du nouvel entraîneur des Lions de Genève est connu ! Il s’agit de Vedran Bosnić. Le successeur de Jean-Marc Jaumin est âgé de 41 ans, il est né à Sarajevo. Elu quatre fois coach de l’année dans son pays, il a notamment entraîné les Södertalje Kings. Le président des Lions Imad Fattal nous dévoile les raisons de ce choix.

Imad Fattal
Président des Lions de Genève
Imad FattalPrésident des Lions de Genève
Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

International

Les temps records d'Alex Wilson ne seront pas homologués

Publié

le

Fin du suspense pour Alex Wilson: ses temps réalisés à Atlanta ne sont pas validés. (© KEYSTONE/MARCEL BIERI)

Les temps records d'Alex Wilson réalisés dimanche dernier ne seront pas homologués. Le sprinter bâlois avait établi des records de Suisse à Atlanta (USA) tant sur 100 que sur 200 m.

Ses 9''84 sur 100 m constituaient même un record d'Europe.

Comme Swiss Athletics l'a annoncé, il manquait un système d'information du départ dans ce meeting en Géorgie. Celui-ci informe automatiquement d'un faux départ si l'athlète "grille" le coup de feu du starter. Le système d'information du départ est nécessaire pour homologuer un record d'Europe ou du monde.

Les temps de Wilson (9''84 et 19''89) ne seront non plus pas validés comme des records de Suisse. Les recherches de Swiss Athletics ont montré que d'autres exigences pour homologuer les temps n'étaient pas remplies. Les organisateurs d'Atlanta ont ainsi expliqué qu'ils savaient que les temps produits dans ce meeting n'étaient pas corrects. Il n'y avait ainsi ni arbitre sur le lieu des courses et le stade n'était pas homologué selon les standards internationaux.

En conclusion, les temps de Wilson ne seront pas validés comme des records ni ne seront enregistrés par Swiss Athletics et World Athletics dans leurs statistiques.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

La France s'offre à nouveau la Dream Team

Publié

le

Evan Fournier (à gauche): le grand homme du match. (© KEYSTONE/EPA/MICHAEL REYNOLDS)

La France est en passe de devenir la bête noire des Etats-Unis. Deux ans après leur succès en quart de finale aux Mondiaux, les Bleus ont cueilli un nouveau succès contre la Dream Team.

Emmenés par Evan Fournier auteur de 28 points, les Français se sont imposés 83-76 après avoir pourtant été menés 45-37 à la pause en raison notamment de leur "horrible" 1 sur 11 à 3 points. Ils ont su imposer leur collectif face à des Américains qui se sont désunis au fil des minutes. Battus par le Nigeria et l'Australie lors de leur préparation, les joueurs de Gregg Popovich doivent impérativement hausser leur niveau pour conserver l'or olympique qu'ils détiennent depuis 2008.

La dernière défaite des Etats-Unis dans un tournoi olympique remontait à 2004 à Athènes, où ils avaient été éliminés en demi-finale par l'Argentine.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Servette remporte le derby du Rhône

Publié

le

Kastriot Imeri a ouvert la marque pour Servette à Sion (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Servette a enlevé le premier derby du Rhône de la saison pour la reprise de la Super League. A Tourbillon, les Genevois se sont imposés 2-1.

Giflé en Norvège pour son entrée en lice en Conference League, Servette a retrouvé avec un certain plaisir les pelouses helvétiques. En Valais, les joueurs d'Alain Geiger ont été plus incisifs devant le but. Ils ont aussi profité des hésitations de la défense sédunoise et de la mauvaise après-midi de Sandro Theler. Latéral gauche, le jeune joueur a souffert face aux attaquants servettiens.

Si Imeri a pu ouvrir le score à la 31e sur un caviar de Stevanovic, le SFC aurait dû marquer plus tôt. On pense notamment à cette action de la 12e lorsque Cognat n'a pas su profiter d'une grosse bévue de Ndoye.

Mieux dans son jeu, plus tranchant, Servette a doublé la mise à la 53e sur une belle frappe de Kyei. Dos au mur, Sion s'est ménagé quelques possibilités, mais il a toujours manqué un petit quelque chose dans le dernier geste, comme quand Guillaume Hoarau a dû négocier un ballon un peu trop haut à la 69e.

Les Valaisans ont réduit la marque en toute fin de partie sur une tête de Ndoye et surtout une sortie complètement ratée de Frick. Mais le gardien genevois ne sera pas montré du doigt puisque cette réussite ne change rien au tableau.

Des victoires à l'extérieur

Dans le même temps, Bâle s'est défait de GC 2-0. Un autogoal de Campana (54e) et un but d'Esposito (70e) ont permis aux Rhénans de faire la différence.

Opportuniste, Zurich est lui allé chercher trois points à Lugano. Un succès 2-0 qui s'est dessiné en première mi-temps.

Une réussite de l'ancien Luganais Guerrero (20e) et un penalty de Marchesano (45e) ont suffi aux Zurichois pour repartir du Tessin avec la totalité de l'enjeu. Le duel des nouveaux coaches a tourné à l'avantage de l'Allemand Andre Breitenreiter.

L'entraîneur des Bianconeri, Abel Braga, n'a pas pu insuffler ce petit quelque chose pour faire douter les Alémaniques. Les Tessinois sont passés proches de la réduction du score lorsque Bottani a attrapé le poteau à la 78e.

Mais sous le déluge, les Luganais n'ont jamais véritablement convaincu, malgré une certaine domination territoriale.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Sport

Un premier succès pour un double qui promet

Publié

le

Le titre pour Dominic Stricker (de face) et pour Marc Andrea Hüsler. (© KEYSTONE/EPA/PETER SCHNEIDER)

Le tennis suisse tient une nouvelle paire de double de grande valeur. Marc-Andrea Hüsler et Dominic Stricker ont été sacrés à Gstaad.

Le Zurichois et le Bernois ont cueilli le titre, le premier pour une paire suisse depuis 2009 dans l'Oberland, à la faveur de leur succès 6-1 7-6 (9/7) devant les Polonais Szymon Walkow/Jan Zielinski. Avant cette semaine royale à Gstaad, ils n'avaient joué qu'un seul tournoi ensemble sur le front de l'ATP Tour, à Genève en mai dernier où ils avaient été éliminés en quart de finale.

Parfaitement protégés par leur service - ils n'ont concédé aucune balle de break sur leurs neuf jeux de service -, Marc-Andrea Hüsler et Dominic Stricker n'auront, finalement, dévoilé qu'une seule faiblesse à Gstaad: leur manque de réalisme sur les balles de match. Il leur en a fallu, en effet, six samedi en demi-finale contre Benoît Paire et Arthur Rinderknech et quatre dimanche en finale..

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Jeux olympiques - Tokyo 2020

Giulia Steingruber ne sera pas en finale du saut

Publié

le

Giulia Steingruber n'a pas atteint la finale individuelle espérée. (© KEYSTONE/Manuel Lopez)

Giulia Steingruber ne disputera pas la finale olympique du saut. Elle a manqué le coche pour 0,05 point en qualifications, un crève-coeur pour la médaillée de bronze des JO 2016 dans la discipline.

L'ex-sportive suisse de l'année et sextuple championne d'Europe - quatre fois au saut - se consolera difficilement avec son accès à la finale du concours général de jeudi. Elle y participera grâce à sa 23e place des qualifications (à deux par nation), pour 24 qualifiées.

Dans l'ensemble, au vu de sa préparation largement perturbée par des blessures, Giulia Steingruber, apparue avec un gros bandage à une cuisse, a plutôt bien défendu ses chances. L'exécution de sa figure favorite en saut, la Chosovitina, n'a cependant pas atteint le niveau d'exécution espéré. Son deuxième saut, un Yurchenko doublement vrillé, lui a très bien réussi, mais le niveau général était trop élevé.

Au final, la Saint-Galloise s'est fait chiper de peu la 8e et dernière place qualificative du saut par Angelica Melnikova, en compétition sous la bannière olympique. Elle ne sera ainsi que remplaçante pour la finale de dimanche, comme aux JO de Londres en 2012.

La superstar de la gymnastique, l'Américaine Simone Biles, a dominé ces qualifications du saut mais a complètement raté son affaire au sol, sortant même du praticable.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

C'était quoi ce titre ?

Les 2 derniers titres

Horoscope du jour

Balance

Vous pouvez vous consacrer sans entrave à votre évolution avec, peut-être, la possibilité d’une promotion… bien méritée !

Publicité

Les Sujets à la Une

X