Rejoignez-nous

Sport

Football: la Suisse contrainte au nul

Publié

,

le

Fabian Schär a inscrit le 1-0 mais les hommes de Petkovic ont été rejoints sur la fin (©KEYSTONE/EPA KEYSTONE/GEORGIOS KEFALAS)

L'équipe de Suisse, dans un très mauvais soir, n'a pu prétendre à mieux qu'à un match nul 1-1 en Irlande, dans les éliminatoires de l'Euro 2020.

Un résultat qui ne change pas fondamentalement la donne dans ce groupe D, mais qui sanctionne une fois de plus un craquage helvétique en fin de partie.

Que la copie rendue par cette Suisse dont on espérait qu'elle se sublime fut pâle, dans cet Aviva Stadium qui a lutté comme il put contre l'ennui! Manquant de vitesse - surtout dans la zone 3 - et de justesse technique - dans toutes les zones possibles et imaginables -, la sélection de Vladimir Petkovic est demeurée bien en deçà de son potentiel.

Le Mister endosse probablement une grande responsabilité dans l'affaire. Car ses joueurs n'ont jamais semblé trouver leurs marques ni être à l'aise dans un système - le 3-4-2-1 - qu'ils connaissent pourtant bien. Mais un système peut-être mal adapté à la situation et à l'adversaire.

Car face à cette pauvre Irlande n'évoluant qu'à une pointe, les centraux helvétiques étaient régulièrement en sureffectif tandis que l'axe Zakaria - Xhaka, à plat, se faisait souvent prendre dans le dos par Jeff Hendrick, habile à se placer dans l'intervalle. Et, ainsi, à l'origine de la majeure partie des coups de chaud qu'a subis Yann Sommer.

Embolo à la rue

Un milieu de terrain avec une pointe basse aurait ainsi été plus rassurant défensivement et aurait au moins permis à Granit Xhaka d'agir comme le chef d'orchestre qu'il doit être. Mais qu'il n'a pas été jeudi.

Ajoutez à cela des latéraux Kevin Mbabu (surtout) et Ricardo Rodriguez imprécis dans leurs derniers gestes ainsi qu'un Haris Seferovic trop discret et vous comprendrez aisément pourquoi le match a été si mauvais. La palme revient toutefois à Breel Embolo, incapable d'opérer le bon choix (ou de l'appliquer techniquement) malgré plusieurs situations qui l'avaient vu faire la différence physiquement. On notera, par exemple, un manque d'agressivité dans la surface adverse à la 7e, quelques instants après ne pas avoir pris un tir, une percée mal négociée à la 53e ou encore une glissade à la 62e. Beaucoup pour un seul homme...

Dans cet embourbement collectif - mais pourquoi Petkovic a-t-il attendu la 86e pour effectuer un changement? -, deux joueurs s'en sont un peu mieux sortis que les autres: Remo Freuler, plus haut que d'habitude sans que cela n'altère son intelligence de jeu, et Fabian Schär, qui a à plusieurs reprises traversé les lignes et tenté de créer des déséquilibres. Ce qui a fini par payer, à la 73e, au teme d'une action où les transmissions (à une touche) ont enfin été correctes. Schär, sur passe... d'Embolo, a ainsi ôté un sacré poids des épaules de son sélectionneur et de ses coéqupiers.

Gibraltar fessé par le Danemark

Du moins l'espérait-il car, comme contre le Danemark en mars et le Portugal en juin, la Suisse a une nouvelle fois craqué dans les ultimes minutes, à la 85e. Sur une tête de McGoldrick, vainqueur de son duel aérien face à un Akanji hors du coup à Dublin.

Il s'agira de montrer un tout autre visage dimanche à Sion face à un Gibraltar qui a explosé 6-0 sous les assauts du Danemark. Des Danois qui sont revenus à trois points des Irlandais, avec trois points d'avance sur la Suisse, laquelle compte deux matches de retard sur les Boys in Green et un sur les Scandinaves. Mais il faut retenir que, dans le match à trois qui caractérise ce groupe D, aucun des trois rivaux n'a pour l'heure pris le pas sur un autre (que des nuls 1-1).

Continuer la lecture
1 commentaire

1 commentaire

  1. Notification automatique: Football: Switzerland forced to draw | En24 Switzerland

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sport

Football : trois points supplémentaires pour le LS... et après ?

Publié

le

KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

Sans forcer, sans faire d'étincelles,  les Bleus et Blancs ont confirmé leur timide regain de forme. Un succès essentiel dans la course à la promotion, qui leur permet de distancer GC. Mais ce dernier a vu son match du jour être renvoyé. Un événement qui aura un impact sur la fin de saison ?

Service minimum pour le Lausanne-Sport. Trois jours après son succès tant attendu décroché à domicile contre Chiasso, le club vaudois a récidivé contre Schaffhouse, vendredi, toujours à la Pontaise. Une victoire 1 à 0 obtenue grâce à la 20ème réussite de Turkes (Tourkesse) en Challenge League.

Cette soirée marquait également le retour dans les buts de Mory Diaw, préféré à Thomas Castella, qui fut lui laissé au repos. Une longue attente pour le numéro 40 lausannois :

Mory Diaw
Gardien du LS
Mory Diaw Gardien du LS

Grâce à ce deuxième succès consécutif, Lausanne reprend huit longueurs d’avance sur Grasshopper, qui n’a pas joué contre Wil, hier soir. Un cas de coronavirus a été détecté au sein du club zurichois et la date de report du match n’as pas encore été déterminée.

Continuer la lecture

Sport

Football: Le FC Zurich en quarantaine

Publié

le

Ludovic Magnin et le FCZ: mis en quarantaine jusqu'au 17 juillet. (©KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)
Les joueurs et le staff du FC Zurich ont été mis en quarantaine jusqu'au 17 juillet. Les matches prévus contre Sion (11 juillet) et à Bâle (14 juillet) ne pourront donc pas avoir lieu comme prévu.

Un point d'interrogation demeure quant à la partie à domicile contre les Young Boys, qui doit se tenir le 18 juillet. La décision de mise en quarantaine a été prise après consultation des autorités médicales du canton. Elle est la conséquence du test positif au Covid-19 du défenseur Mirlind Kryeziu, annoncé en matinée.

Elle concerne tous les membres de l'équipe - soit les joueurs et l'encadrement - qui étaient présents mardi à Neuchâtel. La durée est de dix jours à partir ce jour-là, donc jusqu'au 17 juillet.

Le club est en contact avec la Swiss Football League pour la suite du programme. Mais aucune réponse quant à de nouvelles dates pour les matches renvoyés n'est attendue vendredi encore.

Continuer la lecture

Sport

Football: le programme de l'équipe de Suisse est connu

Publié

le

Programme chargé pour Vladimir Petkovic et ses joueurs. (©KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)
Le calendrier de la Suisse pour l'automne 2020 est connu. Outre les six matches de la Ligue des nations, elle affrontera la Croatie le 7 octobre à St-Gall et la Belgique à Bruxelles le 11 novembre.

L'année 2020 aurait dû être lancée fin mars contre la Croatie, finaliste de la dernière Coupe du monde, et la Belgique lors d'un tournoi quadrangulaire à Doha. Les conséquences mondiales liées au coronavirus ont donc repoussé de plusieurs mois les confrontations avec le sixième (la Croatie) et le premier (la Belgique) du classement FIFA.

L'entraîneur national Vladimir Petkovic se réjouit de ces deux matches internationaux. "Le fait que la Suisse jouera contre deux équipes, la Croatie et la Belgique, qui étaient respectivement en finale et en demi-finale de la Coupe du monde 2018, reflète notre valeur sur la scène internationale. De tels duels auraient été impensables il y a encore quelques années. Ces matchs tests nous offrent la possibilité d'être confrontés avec le plus haut niveau afin de continuer notre progression", explique le coach national dans un communiqué de l'ASF.

Le programme copieux de l'équipe nationale jusqu'à la fin de l'année, avec des matchs contre des équipes du top 24 mondial, commencera début septembre avec deux rencontres de la Ligue des nations en Ukraine (3 septembre à Lviv) et à Bâle contre l'Allemagne (6 septembre).

Le programme de l'équipe nationale à l'automne 2020. 3 septembre, 20h45 Ukraine - Suisse à Lviv (Ligue des nations). 6 septembre, 20h45 Suisse - Allemagne à Bâle (LN). 7 octobre, 20h45 : Suisse - Croatie à Saint-Gall (amical).10 octobre, 20h45 Espagne - Suisse (LN/lieu à définir). 13 octobre, 20h45 : Allemagne - Suisse (LN/lieu à définir). 11 novembre, 20h45 Belgique - Suisse à Bruxelles (amical). 13 novembre, 20h45 Suisse - Espagne (LN/lieu à définir). 16 novembre, 20h45 Suisse - Ukraine (LN/lieu à définir).

Continuer la lecture

Sport

Football : Lausanne gagne enfin

Publié

le

KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

Après six matchs officiels, les joueurs de Giorgio Contini ont finalement réussi à s'imposer. La manière n'y était pas face à un adversaire sans idée, qui avait fait le déplacement avec quatorze joueurs seulement. Seul le résultat est donc source de satisfaction.

Le Lausanne-Sport gagne sans convaincre à la Pontaise. Face à Chiasso, bon dernier de Challenge League, la formation lémanique a décroché son premier succès depuis la reprise, mardi, sur le score de 2 à 1.

Une passe complètement ratée du gardien tessinois provoquant l’ouverture du score de Zeqiri et un autogoal ont permis de passer l’épaule. Deux actions illustrant parfaitement la faiblesse de l’équipe visiteuse.

Titularisé pour la première fois depuis le 2 février, Alexandre Pasche ne manquait cependant pas de lucidité au terme de la partie :

Alexandre Pasche
Milieu de terrain du LS
Alexandre Pasche Milieu de terrain du LS

Mard soir, Stade-Lausanne n’a pas donné le coup de pouce espéré par son voisin de la Pontaise. Le SLO a concédé son premier revers post-covid sur la pelouse de Grasshopper 4 buts à 0. GC conserve donc cinq longueurs de retard sur le Lausanne-Sport après cette 29ème journée.

Continuer la lecture

Sport

Ligue des champions: la fin pour la RTS

Publié

le

La Champions League ne sera plus sur la RTS à partir de la saison 2021/22. (©KEYSTONE/EPA/HUGO DELGADO)
La SSR (SRF, RTS, RSI) ne diffusera plus de matches de Coupe d'Europe à partir de la saison 2021/22. La télévision publique ne montrera plus que les reflets des parties à partir de 23h.

Pour l'Europa League et la nouvelle Europa Conference League, la SSR diffusera des résumés de tous les matches à domicile joués par les clubs suisses. La SSR a acquis une sous-licence via CT Cinetrade (Teleclub).

"Malheureusement, c'est un fait que des sommes d'argent disproportionnées sont également proposées pour le football européen sur le marché suisse. La SSR ne peut pas et ne veut pas payer ces énormes sommes d'argent", a déclaré Roland Mägerle, chef de l'unité commerciale du sport au sein de la SSR.

Jusqu'à la fin de la saison prochaine (2020/21), un match de Ligue des champions par semaine et un match d'Europa League d'un club suisse continueront à être diffusés en direct sur les chaînes de la SSR.

En raison de la pandémie de COVID-19, la saison actuelle se terminera en août avec des tournois finaux à Lisbonne et en Allemagne (à partir des quarts de finale sans matches retour).

Continuer la lecture

C'était quoi ce titre ?

Les 2 derniers titres

Horoscope du jour

Vierge

Besoin de vous détendre complètement ? Déléguez donc certaines corvées et profitez-en pour aller vous promener !

Publicité

Les Sujets à la Une

X