Rejoignez-nous

Sport

Football : la Suisse est « prête pour le Mondial », selon Xhaka

Publié

,

le

Granit Xhaka l’affirme, il ne sera pas facile d’affronter la Suisse cet été lors du Mondial russe. Le joueur d’Arsenal s’est confié à l’ATS.

Vous vous êtes imposé comme l’un des stratèges d’Arsenal. L’êtes-vous aussi en équipe de Suisse ?

« Je m’efforce de jouer dans le même registre qu’à Arsenal. Il me revient aussi d’entraîner les jeunes derrière moi. Je crois vraiment aux qualités d’un Akanji, d’un Embolo et d’un Zakaria auxquels je prédis un très grand avenir. Je suis à leurs côtés, mais je sais aussi leur parler quand il convient de leur parler. C’est ainsi que je conçois mon rôle en équipe nationale. »

La Suisse occupe le sixième rang du dernier classement FIFA. Ce classement reflète-t-il vraiment son potentiel ?

« Ce classement n’est pas usurpé. Il récompense le parcours qui est le nôtre depuis quatre ans. Nous étions à la Coupe du monde 2014 et à l’Euro 2016. Nous serons en Russie. Une telle présence ne doit rien au hasard. L’équipe a réussi le bon amalgame entre les anciens et les jeunes. Les jeunes, justement, font tout pour gagner leur place. On ne se fait aucun cadeau. Les 23 joueurs qui seront en Russie possèdent tous les qualités qui leur permettent de postuler à une place de titulaire. »

Il y a deux ans, l’Euro 2016 s’était conclu sur une malheureuse élimination devant la Pologne aux tirs au but. Qu’est-ce qui a changé dans l’équipe de Suisse depuis lors ?

« Regardez les transferts des internationaux suisses depuis 2016 ! Plusieurs joueurs de l’équipe de Suisse, à commencer par moi, ont rejoint des grands clubs où ils sont appelés à prendre de plus en plus de responsabilités. Nous avons tous gagné en maturité. Et cela n’a pas de prix. »

Quelles sont les domaines où l’équipe a progressé ces vingt-quatre derniers mois ?

« Je veux revenir au barrage contre l’Irlande du Nord. Nous avons su le gagner sans jouer vraiment un beau football, mais avec une très grande détermination. Nous avons su nous adapter à cette situation qui était nouvelle pour nous. Et chacun a pu compter sur l’autre lors de ce barrage. »

Il le faudra à nouveau lors de la Coupe du monde. A commencer par le premier match contre le Brésil…

« Le Brésil m’inspire un très grand respect, mais aucune peur. Le Brésil est le grand favori du tournoi, Contrairement aux Brésiliens, nous ne partons pas en Russie avec le poids de tout un pays qui attend nous voir gagner la Coupe du monde. Je suis pleinement conscient de la difficulté de notre tâche dans ce premier tour. Il y a le Brésil. Mais aussi la Serbie qui sera également un adversaire de valeur et le Costa Rica qui est une équipe imprévisible. Mais je peux d’ores et déjà faire une promesse à nos supporters: il ne sera pas facile de jouer contre la Suisse. Nous sommes prêts à nous battre, à souffrir, à mordre dans le ballon jusqu’à l’extrême limite de nos forces. »

Comment voyez-vous la trame de ce groupe E ?

« Ce groupe me fait penser à la Coupe du monde M17 en 2009. Au Nigeria aussi, nous étions tombés sur le Brésil au premier tour. On l’avait battu avant d’éliminer… l’Allemagne en huitième de finale. Je ne serais vraiment pas contre que l’histoire se répète… »

Qu’apporte Vladimir Petkovic à la tête de cette équipe de Suisse ?

« Il lit parfaitement le jeu. Monsieur Petkovic nous a permis de passer un cap sur le plan tactique. J’aime son coaching et sa manière de communiquer. Il me fait penser à Lucien Favre. Ils sont tous les deux à la recherche des petits détails qui font toute la différence. Vladimir Petkovic a su aussi évoluer durant ces quatre ans. Il a sans doute compris que son degré d’exigence lors des premiers mois était trop élevé. Aujourd’hui, nous travaillons dans une très belle harmonie, avec le sourire et l’envie de réussir un grand coup en Russie. »

 

La Suisse, qui est dans le groupe E, débutera le Mondial le dimanche 17 juin, face au Brésil. Elle affrontera ensuite la Serbie (22.06) et le Costa Rica (27.06).

Programme complet : fifa.com

 

(ATS / KEYSTONE – WALTER BIERI)

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sport

JO 2020: Federer sera de la partie

Publié

le

Le seul titre olympique de Roger Federer en 2008 à Pékin en double avec Stan Wawrinka. (©KEYSTONE/AP/ELISE AMENDOLA)

A l’occasion d’une exhibition au Japon, Roger Federer a rendu public qu’il participerait aux prochains Jeux olympiques de Tokyo en 2020.

Pour le Bâlois, il s’agirait d’une cinquième participation aux JO. Il avait manqué les Jeux de Rio de Janeiro en 2016 en raison d’une opération au genou.

En 2000 à Sydney, il avait rencontré Mirka celle qui est sa femme aujourd’hui et avait atteint les quarts de finale à l’âge de 19 ans. En 2004 et 2008, il avait porté le drapeau suisse lors des cérémonies d’ouverture. En 2008, il avait gagné l’or en double avec Stan Wawrinka et l’argent en simple en 2012.

« J’ai débattu avec mon équipe pendant plusieurs semaines, plusieurs mois même, sur ce que je devais faire à l’été 2020, après Wimbledon et avant l’US Open. Au final, mon coeur a décidé de disputer les Jeux olympiques une nouvelle fois », a-t-il déclaré en marge d’une exhibition pour l’un de ses sponsors.

Continuer la lecture

Sport

Hockey sur glace : week-end plein pour les Lions

Publié

le

Au lendemain de sa victoire en Emmental (1-3 sur la glace des Langnau Tigers), le Lausanne Hockey Club est venu à bout du HC Lugano. Ce succès, empoché lors du traditionnel lancé de peluches, permet aux Vaudois de gagner une troisième fois de suite championnat.

Une prestation solide voit le Lausanne HC récompensé. Après deux victoires consécutives en National League, les Lions ont confirmé leur montée en puissance dimanche après-midi face à Lugano.

Un succès 5-2 à la Vaudoise aréna, qui porte notamment la patte de Dustin Jeffrey, auteur d’un doublé et d’une passe décisive. L’effort collectif a lui aussi joué un rôle primordial dans la quête de ces trois nouveaux points.

Joël Genazzi, défenseur lausannois :

Joël Genazzi
Défenseur du LHC
Joël Genazzi Défenseur du LHC

Mais tout n’a pas été de tout repos pour les Rouges et Blancs. Le LHC ne menait plus que 3-2 (après avoir encaissé deux buts consécutivement) lorsque les Tessinois ont obtenu un power-play à la 56ème minute de jeu.

En récupérant le puck en zone neutre, Christoph Bertschy a alors réalisé un règne solitaire pour tromper son ancien coéquipier Sandro Zurkirchen et redonner deux longueurs d’avance à Lausanne. On écoute l’attaquant de 25 ans :

Christoph Bertschy
Attaquant du LHC
Christoph Bertschy Attaquant du LHC

 Quelques secondes avant ce but de Bertschy, Benjamin Antonietti se sacrifiait en repoussant une tentative adverse. Une nouvelle preuve de la solidarité dont sait faire preuve le LHC. On retrouve Joël Genazzi :

Joël Genazzi
Défenseur du LHC
Joël Genazzi Défenseur du LHC

Le LHC se tourne à présent vers la Champions Hockey League et recevra mardi les Tchèques de Trinec. Objectif : décrocher la victoire pour rallier les huitièmes de finale de la compétition.

Continuer la lecture

Sport

Volley-ball : Lausanne battu d’entrée à domicile

Publié

le

Une semaine après s’être incliné en Supercoupe contre Amriswil, le LUC a à nouveau mordu la poussière, en championnat cette fois-ci. Le bourreau se nomme Näfels.

Le Lausanne Université Club à nouveau surpris en ouverture de championnat. Samedi soir à Dorigny, la formation lémanique a cédé devant les Glaronnais de Näfels.

Un revers en quatre sets qui a prouvé que le chemin menant à la régularité et un jeu solide et encore long pour le LUC. Ecoutez son capitaine Adrien Prével :

Adrien Prével
Capitaine du LUC
Adrien Prével Capitaine du LUC

Des leaders en-dessous de leur niveau habituel, de nombreuses fautes au service, un bloc friable : le LUC ne pouvait espérer meilleure issue.

Les jeunes joueurs ont eux aussi besoin de trouver leur rythme, à l’instar de Karim Zerika, qui a choisi de modifier son service à l’entre-saison. On écoute le central de 22 ans :

Karim Zerika
Central du LUC
Karim Zerika Central du LUC

Notez encore que Lutry-Lavaux a également connu la défaite samedi. Pour son retour dans l’élite, le club vaudois s’est incliné en quatre manches à Jona.

Continuer la lecture

Sport

Tennis : Federer battu en quarts de finale à Shanghai

Publié

le

Alexander Zverev a conquis un succès de prestige contre Federer (©KEYSTONE/AP/ANDY WONG)

Roger Federer (ATP 3) n’est pas parvenu à se hisser dans le dernier carré du Masters 1000 de Shanghai. L’Allemand Alexander Zverev (ATP 6) a battu le Bâlois en trois manches, 6-3 6-7 (7/9) 6-3.

Federer n’a pas évolué à son meilleur niveau, accumulant trop d’erreurs directes. Mais il a eu le mérite de s’accrocher, sauvant ainsi un total de cinq balles de match au 2e set. Mené 6-5 40-0, le Suisse alignait cinq points consécutifs pour arracher le tie-break, qu’il remportait 9/7 après avoir écarté deux nouvelles balles de match.

Dans la manche décisive, le Bâlois a perdu son service d’emblée pour se retrouver mené 2-0. Zverev a ensuite eu deux autres occasions de double break, mais Federer s’en est sorti. Par contre, il n’a jamais réussi à se mettre en position de prendre le service adverse dans ce dernier set, l’Allemand se montrant très solide sur son engagement.

Zverev, qui mène désormais 4-3 dans les duels contre Federer, a amorcé pas moins de 17 aces durant le match, contre 3 pour l’ancien no 1 mondial. Son efficacité en premier service a aussi été meilleure, avec 78% contre 64% à Federer.

Le Suisse a vraiment évolué sur courant alternatif, ne semblant pas très en jambes. Il a aussi manifesté une certaine nervosité, récoltant même un point de pénalité pour avoir balancé une balle dans le public alors qu’il avait été averti. Des échanges peu amènes avec l’arbitre ont suivi durant le changement de côté…

Continuer la lecture

Sport

Hockey sur glace : le LHC en République Tchèque

Publié

le

Lausanne est en mission « Coupe d’Europe ». En tête de son groupe, le club vaudois espère décrocher sa qualification pour les 16èmes de finale, à l’occasion de sa première opposition face à Trinec.

Le Lausanne Hockey Club a rendez-vous avec la Ligue des Champions. Ce mercredi, en fin d’après-midi, les Lions affronteront l’Ocelari Trinec pour le compte de la cinquième journée.

Cette équipe est la seule du groupe D à ne s’être pas encore frottée au LHC, elle qui compte deux points de retard sur Lausanne. Ville Peltonen, entraineur rouge et blanc :

Ville Peltonen
Coach du LHC
Ville Peltonen Coach du LHC

Max Wärn sera du voyage avec le Lausanne HC. L’attaquant finlandais, qui vient de signer pour un mois à Malley pour palier l’absence de Cory Emmerton (blessé), sera bien présent en République Tchèque.

Max Wärn, un joueur à découvrir, même pour le staff du LHC :

Ville Peltonen
Coach du LHC
Ville Peltonen Coach du LHC

Trinec face à Lausanne, c’est ce mercredi à 17h.

Continuer la lecture

C'était quoi ce titre ?

Les 2 derniers titres

Horoscope du jour

Verseau

Dans un échange au bureau, votre entêtement peut vous valoir quelques déboires. N'hésitez pas à reculer d’un pas pour rattraper la situation !

Publicité

Les Sujets à la Une

X