Rejoignez-nous

Sport

Football : la Suisse est « prête pour le Mondial », selon Xhaka

Publié

,

le

Granit Xhaka l’affirme, il ne sera pas facile d’affronter la Suisse cet été lors du Mondial russe. Le joueur d’Arsenal s’est confié à l’ATS.

Vous vous êtes imposé comme l’un des stratèges d’Arsenal. L’êtes-vous aussi en équipe de Suisse ?

« Je m’efforce de jouer dans le même registre qu’à Arsenal. Il me revient aussi d’entraîner les jeunes derrière moi. Je crois vraiment aux qualités d’un Akanji, d’un Embolo et d’un Zakaria auxquels je prédis un très grand avenir. Je suis à leurs côtés, mais je sais aussi leur parler quand il convient de leur parler. C’est ainsi que je conçois mon rôle en équipe nationale. »

La Suisse occupe le sixième rang du dernier classement FIFA. Ce classement reflète-t-il vraiment son potentiel ?

« Ce classement n’est pas usurpé. Il récompense le parcours qui est le nôtre depuis quatre ans. Nous étions à la Coupe du monde 2014 et à l’Euro 2016. Nous serons en Russie. Une telle présence ne doit rien au hasard. L’équipe a réussi le bon amalgame entre les anciens et les jeunes. Les jeunes, justement, font tout pour gagner leur place. On ne se fait aucun cadeau. Les 23 joueurs qui seront en Russie possèdent tous les qualités qui leur permettent de postuler à une place de titulaire. »

Il y a deux ans, l’Euro 2016 s’était conclu sur une malheureuse élimination devant la Pologne aux tirs au but. Qu’est-ce qui a changé dans l’équipe de Suisse depuis lors ?

« Regardez les transferts des internationaux suisses depuis 2016 ! Plusieurs joueurs de l’équipe de Suisse, à commencer par moi, ont rejoint des grands clubs où ils sont appelés à prendre de plus en plus de responsabilités. Nous avons tous gagné en maturité. Et cela n’a pas de prix. »

Quelles sont les domaines où l’équipe a progressé ces vingt-quatre derniers mois ?

« Je veux revenir au barrage contre l’Irlande du Nord. Nous avons su le gagner sans jouer vraiment un beau football, mais avec une très grande détermination. Nous avons su nous adapter à cette situation qui était nouvelle pour nous. Et chacun a pu compter sur l’autre lors de ce barrage. »

Il le faudra à nouveau lors de la Coupe du monde. A commencer par le premier match contre le Brésil…

« Le Brésil m’inspire un très grand respect, mais aucune peur. Le Brésil est le grand favori du tournoi, Contrairement aux Brésiliens, nous ne partons pas en Russie avec le poids de tout un pays qui attend nous voir gagner la Coupe du monde. Je suis pleinement conscient de la difficulté de notre tâche dans ce premier tour. Il y a le Brésil. Mais aussi la Serbie qui sera également un adversaire de valeur et le Costa Rica qui est une équipe imprévisible. Mais je peux d’ores et déjà faire une promesse à nos supporters: il ne sera pas facile de jouer contre la Suisse. Nous sommes prêts à nous battre, à souffrir, à mordre dans le ballon jusqu’à l’extrême limite de nos forces. »

Comment voyez-vous la trame de ce groupe E ?

« Ce groupe me fait penser à la Coupe du monde M17 en 2009. Au Nigeria aussi, nous étions tombés sur le Brésil au premier tour. On l’avait battu avant d’éliminer… l’Allemagne en huitième de finale. Je ne serais vraiment pas contre que l’histoire se répète… »

Qu’apporte Vladimir Petkovic à la tête de cette équipe de Suisse ?

« Il lit parfaitement le jeu. Monsieur Petkovic nous a permis de passer un cap sur le plan tactique. J’aime son coaching et sa manière de communiquer. Il me fait penser à Lucien Favre. Ils sont tous les deux à la recherche des petits détails qui font toute la différence. Vladimir Petkovic a su aussi évoluer durant ces quatre ans. Il a sans doute compris que son degré d’exigence lors des premiers mois était trop élevé. Aujourd’hui, nous travaillons dans une très belle harmonie, avec le sourire et l’envie de réussir un grand coup en Russie. »

 

La Suisse, qui est dans le groupe E, débutera le Mondial le dimanche 17 juin, face au Brésil. Elle affrontera ensuite la Serbie (22.06) et le Costa Rica (27.06).

Programme complet : fifa.com

 

(ATS / KEYSTONE – WALTER BIERI)

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sport

Basket-ball : Pully-Lausanne s’incline lors du derby

Publié

le

Opposé au BBC Monthey, le club vaudois a connu une rencontre composée de hauts et de bas. L’issue finale est elle malheureusement déjà vue face à une formation de cet acabit.

Pully-Lausanne concède sa cinquième défaite en SB League. C’était samedi à l’Arnold-Reymond, à l’occasion de la réception du BBC Monthey. Le score : 78 à 66 en faveur de la formation valaisanne.

Comme souvent face à des équipes de calibre supérieur cette saison, les hommes de Randoald Dessarzin ont bien résisté, ont même mené à la fin du premier quart-temps après avoir comblé un retard de huit points.

La réaction d’après-match du président des Foxes Serge Vittoz :

Serge Vittoz
Président des Foxes
Serge Vittoz  Président des Foxes

Un souci de constance sur quarante minutes, mais pas seulement : le manque de ressources sous le panier vaudois a une nouvelle été mis en exergue. Serge Vittoz :

Serge Vittoz
Président des Foxes
Serge Vittoz  Président des Foxes

Un autre derby romand avait lieu samedi et les Lions de Genève se sont imposés contre Vevey Riviera Basket. Succès acquis 86 points à 71.

Continuer la lecture

Sport

Tour de Romandie: Une étape « mondiale »

Publié

le

L'édition 2020 du Tour de Romandie aura droit à une étape "mondiale" (©KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

L’édition 2020 du Tour de Romandie a trouvé un formidable accélérateur. Sa 1re étape empruntera le circuit final des Championnats du monde de septembre prochain entre Aigle et Martigny.

Le peloton ne devrait pas manquer de ténors pour succéder à Primoz Roglic, le double vainqueur sortant de la boucle romande. L’édition 2020, qui s’élancera d’Oron avec un prologue, se poursuivra avec l’étape « mondiale ». Les coureurs escaladeront à quatre reprises le col de la Petite Forclaz, le plat de résistance des Mondiaux où les coureurs devront l’affronter à sept reprises.

« La saison 2020 est spéciale avec un rendez-vous supplémentaire lors des Jeux olympiques à Tokyo, réservé plutôt à un grimpeur et un Championnat du monde qui couronnera un coureur à l’aise dans la montagne. Certains coureurs vont peut-être moins se focaliser sur le Tour de France pour préparer ces deux rendez-vous spécifiques », relève Richard Chassot, le directeur du Tour de Romandie.

Le Fribourgeois peut espérer réunir un plateau de luxe fin avril pour la 74e édition d’une épreuve dont le propriétaire, la Fondation du Tour de Romandie, sera présidée dorénavant par Gregory Devaud qui succède à Yves Christen. La Fondation a signé un nouveau contrat avec la société Richard Concept pour les éditions 2020 à 2024.

Dix-neuf équipes du World seront au départ, ainsi que sans doute aussi la formation française Total Direct Energie et l’équipe de Swiss Cycling. Le budget hors production de la télévision se monte à 4,5 millions de francs. L’exercice 2019 s’est bouclé avec un bénéfice de 25’000 francs.

Cette 74e édition forcera le peloton à de nombreux transferts. Après un prologue à Oron le 28 avril, les coureurs se rendront à Aigle pour l’étape des Championnats du monde. Le lendemain, ils rejoindront La Neuveville pour une étape dans le Jura qui se terminera en territoire bernois à St-Imier.

Place ensuite à une étape en circuit le 1er mai à Estavayer-le-Lac, avant l’étape-reine entre Sion et Thyon 2000. « C’est la première fois que nous arriverons à 2000 m dans le Tour de Romandie moderne. C’est clair que c’est un pari pour nous qui n’avons pas souvent été épargnés par les conditions climatiques. Nous avons de toute façon prévu un plan B en cas de mauvais temps », précise Richard Chassot.

La course se terminera par un contre-la-montre à Fribourg le dimanche 3 mai. Les coureurs s’élanceront de la Basse-Ville et remonteront par la côte de la Lorette (17% !) avec une arrivée place Georges-Python.

Tour de Romandie 2020. Le plan des étapes. Mardi 28 avril : prologue à Oron. Mercredi 29 avril, 1re étape : Aigle – Martigny. Jeudi 30 avril, 2e étape : La Neuveville – St-Imier. Vendredi 1er mai, 3e étape : Estavayer – Estavayer. Samedi 2 mai, 4e étape : Sion – Thyon 2000. Dimanche 3 mai, 5e étape : contre-la-montre à Fribourg.

Continuer la lecture

Sport

Hockey sur glace : le LHC battu en quart de finale aller de CHL

Publié

le

Luca Bolthauser a capitulé deux fois mardi soir face à Lulea. (KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

Le Lausanne hockey club rate le coche. Les Vaudois se sont inclinés mardi soir à la Vaudoise aréna, en match aller des quarts de finale de la Champions league. Défaite 2 buts à 1 face à Lulea.

Contre l’actuel leader du championnat de Suède, le LHC a eu de la peine à trouver la faille. Seul Josh Jooris a pu marquer pour les Lions. But en Powerplay, qui a permis momentanément à la formation vaudoise de recoller au score. Le 2 à 1 est tombé en début de troisième tiers. Et malgré quelques bonnes occasions, les Lausannois ont fini par s’incliner face à une équipe de Lulea intraitable et diablement efficace.

Réaction d’Etienne Froidevaux, capitaine du LHC :

Etienne Froidevaux
Capitaine, LHC
Etienne Froidevaux Capitaine, LHC

Lulea, une bonne équipe qu’il faudra désormais battre chez elle. 

Christoph Bertschy, attaquant lausannois :

Christoph Bertschy
Attaquant, LHC
Christoph Bertschy Attaquant, LHC

Match retour de ces quarts de finale de la CHL, ce sera mardi prochain, en Suède, pour le Lausanne HC. Les Vaudois devront s’imposer de deux buts face aux Scandinaves.

Autres clubs suisses engagés : le HC Bienne s’est imposé 3 à 2 chez les Suédois de Göteborg. Grâce notamment à la cinquantaine d’arrêts effectués par le gardien seelandais Jonas Hiller.

De son côté, Zoug rentre de Mountfield, en République Tchèque, avec un match nul 1 partout dans ses bagages.

Continuer la lecture

Sport

Hockey sur glace : Ville Peltonen reconduit au LHC

Publié

le

Deux ans de plus pour Ville Peltonen à la tête du Lausanne HC. (©KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

Le parcours de Ville Peltonen au Lausanne HC s’inscrit dans la durée. Arrivé au club en 2018, le Finlandais a prolongé son contrat jusqu’en juin 2022.

Sacré Champion du monde comme joueur, Ville Peltonen (46 ans) a hissé le Lausanne HC dans le dernier carré des play-off au printemps dernier. Il s’agissait d’une grande première pour le club vaudois.

« Nous sommes très contents de poursuivre le chemin initié avec Ville, précise le directeur sportif Jan Alston sur le site du club. Nous partageons une philosophie et une éthique de travail qui misent sur la continuité. »

Continuer la lecture

Sport

Formule 1 : Lewis Hamilton termine la saison en beauté

Publié

le

Lewis Hamilton a réussi une nouvelle démonstration à Abou Dhabi. (©KEYSTONE/AP/KAMRAN JEBREILI)

Le nouveau champion du monde Lewis Hamilton (Mercedes) a remporté le dernier Grand Prix de la saison à Abou Dhabi. Il s’agit de sa 11e victoire de la saison, la 84e de sa carrière.

Le Néerlandais Max Verstappen (Red Bull) et le Monégasque Charles Leclerc (Ferrari), qui suivaient Hamilton sur la grille, l’accompagnent sur le podium provisoire. Mais ce dernier fait l’objet d’une enquête des commissaires de course car le volume d’essence dans sa voiture avant le GP ne correspondait pas à celui-ci annoncé par son écurie.

Remonté depuis la dernière position sur la grille suite à une pénalité pour deux changements de moteur au-delà du quota autorisé par saison, le Finlandais Valtteri Bottas (Mercedes) est 4e.

Hamilton a totalement dominé la course et sans doute fêté l’un des succès les plus faciles de la saison, qui l’a vu enlever son sixième titre de champion du monde.

Chez Alfa Romeo, deux semaines après le meilleur résultat de la saison, on est resté loin des points. Kimi Räikkönen et Antonio Giovinazzi, quatrième et cinquième au Brésil, ont dû se contenter cette fois-ci des 13e et 16e places. Ainsi, l’écurie d’Hinwil a terminé au 8e rang le Championnat du monde des constructeurs comme l’an dernier.

Continuer la lecture

C'était quoi ce titre ?

Les 2 derniers titres

Horoscope du jour

Verseau

Des événements insolites se présentent… Heureusement, vous retournerez, à votre avantage, n’importe quelle situation

Publicité

Les Sujets à la Une

X