Rejoignez-nous

Sport

Football : la Suisse tient l’Espagne en échec

Publié

,

le

La Suisse a fait le plein de confiance. A Villarreal, la formation de Vladimir Petkovic a tenu en échec l’Espagne (1-1) lors de son grand oral avant la Coupe du monde en Russie.

L’égalisation de la 62e minute, qui porte la griffe de ses deux latéraux, a symbolisé le visage d’une équipe généreuse dans l’effort et solidaire comme jamais. Même si l’Espagne n’a pas évolué dans le registre étincelant qui lui avait permis de battre l’Argentine 6-1 en mars dernier, la Suisse mérite bien des éloges. Elle n’a pas refusé le jeu et elle a pu compter sur des individualités qui font la différence. A commencer bien sûr par les deux « complices » Stephan Lichtsteiner et Ricardo Rodriguez. Mais aussi sur un Yann Sommer auteur de plusieurs parades décisives et qui tient peut-être son match référence, et sur un Denis Zakaria sur la lancée du barrage aller de Dublin. Le Genevois ne mériterait vraiment pas de se retrouver sur le banc le 17 juin contre le Brésil à Rostov-sur-le-Don, même si c’est le sort le plus probable qui l’attend.

Pas à la fête

Sans Granit Xhaka, ménagé bien évidemment, et sans Johan Djourou auquel Vladimir Petkovic avait préféré Manuel Akanji pour donner un premier signal fort dans cette phase de préparation, la Suisse aura tenu le choc presque jusqu’à la demi-heure face à la Roja. Elle s’inclinait toutefois sur une volée du latéral de la Real Sociedad Alvaro Odriozola qui avait été servi par David Silva. L’ailier de Manchester City fut dans tous les bons coups sur le flanc gauche, face un Stephan Lichtsteiner qui aura manqué de résolution sur cette action décisive. Comme il en avait manqué à la 2e minute sur la première occasion des Espagnols qui fut annihilée à la fois par Denis Zakaria et par Yann Sommer.

Comme on pouvait l’imaginer, la Suisse n’était pas à la fête face à un adversaire qui n’a plus perdu une seule rencontre depuis deux ans. Elle avait toutefois le mérite de s’efforcer de sortir proprement le ballon face au pressing adverse. Mais très vite, un constat s’est imposé: il n’y avait rien à faire face à la virtuosité d’un David Silva, d’un Andres Iniesta et d’un Thiago Alcantara.

Un capitaine qui sonne la charge

Vulnérable sur le plan défensif, Stephan Lichtsteiner a eu l’immense mérite d’être à l’origine des – rares – offensives suisses avant le repos. Il offrait, ainsi, à la 24e minute une possibilité pour Blerim Dzemaili d’armer une volée. Juste après l’ouverture du score, le capitaine était cette fois lancé dans la profondeur par Xherdan Shaqiri sans que son centre au cordeau ne trouve preneur. Le butin était bien maigre. Mais pouvait-on espérer davantage avec un Haris Seferovic, un Dzemaili et un Steven Zuber un brin dépassés devant la qualité de l’opposition à laquelle ils devaient faire face ?

Ce n’est donc pas le fruit du hasard si Vladimir Petkovic lançait à la reprise Josip Drmic pour Seferovic et Breel Embolo pour Dzemaili, demandant par ailleurs à Shaqiri de jouer désormais dans l’axe. Le sélectionneur avait également introduit Djourou pour Schär, comme pour signifier qu’il n’avait pas encore arrêté son choix quant à la composition de sa charnière centrale pour la Russie.

Avec les changements qui se sont succédé non seulement à la pause mais aussi très rapidement en seconde période (avec notamment la sortie d’Iniesta à la 55e minute), le match épousait un scénario parfois étrange dû à la fois à son caractère amical et à la proximité de la Coupe du monde. Ainsi, la Suisse avait le bonheur d’égaliser à la 62e minute sans s’être vraiment ménagé une véritable occasion franche. Ricardo Rodriguez devait témoigner ainsi d’un très bel opportunisme pour exploiter une faute de main de David De Gea sur une frappe de Lichtsteiner. Encore une fois, le capitaine aux 99 sélections avait sonné la charge. Remplacé par Michael Lang juste après ce but, il pouvait regagner le banc avec le sentiment du devoir accompli.

 

(ATS / KEYSTONE – AP – ALBERTO SAIZ)

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sport

Football : Lausanne et Servette dos à dos

Publié

le

Pas de vainqueur samedi soir au Stade Olympique de la Pontaise. Devant de nombreux supporters, Vaudois et Genevois se sont quittés sur un match nul.

Une fête du football réussie malgré un nul pour le Lausanne-Sport. Devant 8’032 spectateurs à la Pontaise, le club vaudois a partagé l’enjeu avec Servette à l’occasion du deuxième derby lémanique de la saison de Challenge League. Score final : 1 but partout, au terme d’une rencontre intense qui a vu le leader genevois ouvrir la marque par Koné à la 35ème minute.

Incapable de faire le break, Servette s’est fait surprendre par une balle en profondeur destinée à Andi Zeqiri à la 78ème, Zeqiri qui venait tout juste d’entrer en jeu. L’international suisse des moins de 21 ans a donc permis à son équipe de décrocher un point logique. Giorgio Contini, coach du LS :

Giorgio Contini
Entraineur du LS
Giorgio Contini Entraineur du LS

Suite à ce nul, rien ne change au classement de Challenge League puisque sept points séparent toujours Servette de Lausanne.

Continuer la lecture

Sport

Hockey sur glace : Lausanne 7, Genève 1

Publié

le

Il n’y a pas eu photo lors de ce nouveau derby lémanique (trois victoires à une pour le LHC cette saison) vendredi soir. Les joueur ont étrillé leurs rivaux à domicile.

Lausanne n’a fait qu’une bouchée de Genève-Servette à Malley 2.0. Victoire 7 à 1 des Lions vendredi dans un derby disputé à guichets fermés. Les locaux sont parfaitement entrés dans la partie, trouvant la faille par Genazzi, Vermin et Zangger après seulement 11 minutes de jeu.

À 4 à 1, Jeffrey et Bertschy y sont également allés de leur but à quelques secondes d’écart au début du troisième tiers. Christoph Bertschy en a même profité pour s’offrir un doublé. Retour sur cette soirée lausannoise parfaite avec le buteur et homme du match côté LHC Joël Genazzi :

Joël Genazzi
Défenseur du LHC
Joël Genazzi Défenseur du LHC

Lausanne retrouve donc la troisième place du podium de National League avec 43 points derrière Berne et Bienne. Des Seelandais qui se sont imposés vendredi 4 à 0 à Fribourg.

Trêve internationale et Lucerne Cup obligent, le LHC ne retrouvera le championnat que le 18 décembre pour un nouveau derby contre Genève aux Vernets.

Continuer la lecture

Sport

Football : un deuxième derby lémanique au programme

Publié

le

Situé au quatrième rang de Challenge League, le Lausanne-Sport recevra samedi (17h) Servette est devra à tout prix s’il ne veut pas voir son adversaire du jour s’envoler au classement.

Dix. C’est le nombre de points qui pourrait séparer Servette de Lausanne en cas de victoire genevoise. La confiance a incontestablement changé de camp depuis près de deux mois, puisque Servette a remporté ses sept dernières rencontres.

De son côté, le LS ne trouve toujours pas de stabilité, lui qui n’a gagné que deux fois en dix matchs disputés depuis le 21 septembre. Il y a certes eu du mieux le week-end passé lors du nul concédé 2 partout à Aarau, mais la réussite semble toujours fuir le club vaudois. Ecoutez son gardien Thomas Castella :

Thomas Castella
Gardien du LS
Thomas Castella Gardien du LS

Pour combler ce retard, Lausanne devra compter sur ses joueurs en forme, à l’instar de Maxime Dominguez.

Longtemps blessé, souvent laissé de côté par l’ancien coach Fabio Celestini, le milieu de terrain de 22 ans peut enfin faire étalage de son talent sur les pelouses de Challenge League. Maxime Dominguez :

Maxime Dominguez
Milieu de terrain du LS
Maxime Dominguez Milieu de terrain du LS

Né à Genève, Dominguez vivra une nouvelle rencontre particulière samedi à la Pontaise. Il a notamment évolué au sein des équipes des moins de 17 et 18 ans du Servette FC.  On retrouve Maxime Dominguez :

Maxime Dominguez
Milieu de terrain du LS
Maxime Dominguez Milieu de terrain du LS

A noter encore qu’au lendemain de ce derby, Wil et Winterthour s’affronteront. Deux équipes qui totalisent respectivement deux et une longueur de plus que Lausanne.

Continuer la lecture

Sport

Hockey sur glace : Lausanne attend Genève vendredi

Publié

le

Cinquième au classement de National League 40 points, les Rouges et Blancs affronteront une équipe battue mardi à Langnau, située juste sous la barre. Les Aigles totalisent eux 35 unités.

Le Lausanne HC affronte vendredi son meilleur ennemi à Malley 2.0. Les hommes de Ville Peltonen recevront Genève-Servette pour un quatrième derby lémanique cette saison.

En National League, le LHC reste sur un week-end mitigé avec une défaite concédée 5-2 à Fribourg vendredi, avant de retrouver la victoire le lendemain contre Langnau. Des variations de performance que tente d’expliquer l’attaquant vaudois Benjamin Antonietti :

Benjamin Antonietti
Attaquant du LHC
Benjamin Antonietti Attaquant du LHC

 Vendredi, la formation lémanique pourra une nouvelle fois compter ce soir sur son attaquant Tyler Moy, qui a rejoint l’équipe il y a un mois.

L’Américano-Suisse de 23 ans a plus que réussi ses débuts, lui qui a déjà inscrit six points en sept rencontres. Son shoot s’avère être une arme redoutable face aux gardiens adverses. Ecoutez Tyler Moy :

Tyler Moy
Attaquant du LHC
Tyler Moy Attaquant du LHC

Lausanne contre Genève, coup d’envoi de la rencontre vendredi à 19h45 à Malley 2.0.

Continuer la lecture

Sport

Football : la Suisse hérite du Portugal pour le « Final Four »

Publié

le

Le Portugal, c'est un sacré morceau pour Vladimir Petkovic et Xherdan Shaqiri. (©KEYSTONE/ENNIO LEANZA)

La Suisse aura la lourde tâche d’affronter le Portugal en demi-finales de la Ligue des nations le 5 juin à Porto. Le tirage au sort a donc désigné le pays organisateur à la sélection helvétique.

L’autre demi-finale opposera les Pays-Bas à l’Angleterre le 6 juin à Guimaraes. La finale aura lieu le 9 juin à Porto.

La Suisse retrouve un adversaire qu’elle avait côtoyé lors des éliminatoires pour la Coupe du monde en Russie. La Suisse avait été finalement devancée à la différence de buts après avoir battu 2-0 les Lusitaniens lors du match en Suisse. Mais la sélection de Vladimir Petkovic s’était ensuite inclinée 2-0 lors du dernier match de poule au Portugal et avait terminé à égalité de points avec leur adversaire. Les Suisses avaient dû ainsi disputer un barrage contre l’Irlande du Nord.

Lors de la dernière Coupe du monde, la sélection portugaise s’était inclinée en huitièmes de finale contre l’Uruguay (2-1).

En Ligue des nations, le Portugal, qui a évolué sans Cristiano Ronaldo, a devancé l’Italie et la Pologne.

 

(ATS)

Continuer la lecture

C'était quoi ce titre ?

Les 2 derniers titres

Horoscope du jour

Sagittaire

Vous aimez avoir le champ libre, ce qui ne sera pas le cas durant cette journée. Vous vous sentirez un peu coincé dans des tâches inintéressantes.

Publicité

Les Sujets à la Une

X