Rejoignez-nous

Sport

Tennis : cruel échec pour le Maître à Wimbledon

Publié

,

le

Djokovic a triomphé pour la 5e fois à Wimbledon (©KEYSTONE/EPA POOL/WILL OLIVER)

Roger Federer (no 2) a subi la plus cruelle défaite de sa carrière dimanche en finale à Wimbledon.

L'octuple vainqueur du tournoi a manqué deux balles de titre face à Novak Djokovic (no 1), qui s'est imposé 7-6 (7/5) 1-6 7-6 (7/4) 4-6 13-12 (7/3) après 4h55' d'une lutte à couper le souffle.

Cette défaite laissera des traces. Plus que celle subie sur le même Centre Court onze ans plus tôt face à Rafael Nadal, qui avait mis fin au règne de Roger Federer en s'imposant 9-7 au cinquième set en finale. Plus encore que celle essuyée également en cinq manches face au Majorquin, en finale à Melbourne en 2009, alors que le Bâlois avait l'occasion d'égaler Pete Sampras avec un 14e titre majeur.

Bien sûr, Roger Federer a démontré une nouvelle fois (mais en avait-il besoin?) qu'il était toujours capable de rivaliser pendant 5 heures avec le meilleur joueur du monde. Mais il ne saura s'en satisfaire. Car, à bientôt 38 ans - il les aura le 8 août -, les occasions de cueillir un 21e trophée du Grand Chelem se feront de plus en plus rares.

Trop passif dans les moments décisifs

Et celle-ci était vraiment unique. Comme dans sa finale de l'Open d'Australie 2017 gagnée face à Rafael Nadal, Roger Federer a comblé un retard d'un break dans le cinquième set. Mené 2-4 par Novak Djokovic, il a trouvé les ressources pour recoller à 4-4. Le scénario semblait même trop parfait lorsqu'il est parvenu à s'emparer du service du Serbe pour mener 8-7.

Mais Roger Federer a flanché au moment de porter l'estocade, à 40/15 sur son propre service dans le 16e jeu de la cinquième manche. Il a manqué le coche sur sa première balle de match, commettant la faute en coup droit, avant d'être crucifié par un passing de Novak Djokovic sur la seconde.

Le Bâlois a pourtant su digérer ces deux balles de match gâchées. Il est reparti de l'avant, se procurant deux nouvelles balles de break à 11-11. Mais Novak Djokovic a tenu bon. Et il a aisément fait la différence dans le troisième tie-break, comme dans les deux premiers, face à un adversaire bien trop passif dans les moments décisifs d'une finale hors norme.

"Essayer de l'oublier"

Roger Federer se serait bien passé de vivre de la sorte cette finale historique, qui est le seul match de simple dans lequel un tie-break a été nécessaire à 12-12 au cinquième set. "Je vais essayer de l'oublier", a d'ailleurs souri (jaune) le Bâlois, qui fut le meilleur joueur (94 coups gagnants contre 54 pour Novak Djokovic, 61 fautes directes contre 52).

Mais pas le plus efficace. Novak Djokovic (32 ans), qui avait déjà battu deux fois Roger Federer en ayant sauvé deux balles de match au passage (dans les demi-finales des US Open 2010 et 2011), a ainsi inscrit au final 14 points de moins que son adversaire. Mais il a témoigné d'une grande solidité dans le "money time".

Le Serbe de 32 ans a conclu cette partie sur sa première balle de match, profitant d'un coup droit "boisé" par Roger Federer pour cueillir un cinquième titre à Wimbledon. Il revient ainsi à quatre longueurs du Bâlois avec ce 16e trophée majeur, et à deux de Rafael Nadal. La lutte pour le titre de plus grand joueur de tous les temps est décidément sublime.

(KEYSTONE-ATS)

Continuer la lecture
1 commentaire

1 commentaire

  1. Superdjoko

    15 juillet 2019 à 23:07

    Pas un seul compliment sur le vainqueur ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Football

YB joue gros au Letzigrund

Publié

le

Wicky et YB seront sous pression dimanche à Zurich (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Sorti par Winterthour mercredi en quart de finale de la Coupe de Suisse, Zurich doit une revanche à ses supporters.

Le FCZ accueille le leader Young Boys dimanche à 16h30 dans le cadre de la 26e journée de Super League.

Battu par Servette au Wankdorf dimanche dernier, YB se doit également de réagir pour éviter de voir les Grenat se rapprocher trop dangereusement au classement. La troupe de Raphaël Wicky a elle aussi mordu la poussière en Coupe, jeudi à Sion.

Mais les statistiques ne parlent pas en faveur des Bernois, qui restent sur cinq matches sans victoire face au FCZ en championnat. Zurich est en outre la seule équipe que Young Boys n'a pas battue en championnat cette saison.

Equipe en forme du moment, Winterthour accueillera Yverdon dès 16h30. Les banlieusards zurichois n'ont perdu qu'une seule de leurs neuf dernières rencontres de championnat et se retrouvent à trois longueurs de la 6e place. 9e avec quatre points de retard sur "Winti", Yverdon reste pour sa part sur deux défaites de suite en SL.

Respectivement 6e et 5e avec le même nombre de points (37), Lucerne et Lugano en découdront quant à eux dès 14h15 en Suisse centrale. Ce duel s'annonce forcément indécis, même si les Tessinois ont dû laisser quelques forces dans la bataille mercredi à Bâle dans un quart de finale de Coupe qu'ils ont gagné aux tirs au but.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey

Les Lions n'ont pas eu "la bonne mentalité" pour battre les Ours

Publié

le

Les Lausannois sont passés à côté de leur match. ©KEYSTONE/Anthony Anex

Les Lions se rendaient chez les ours ce samedi. Et dans cet avant dernier match de la saison régulière, le LHC s'est incliné 4-1.

Il faudra donc attendre lundi pour connaître la position finale des Lausannois au classement ainsi que leur adversaire pour les quarts de finale. Et ces playoffs, ils sont déjà dans la tête des joueurs car, en début de rencontre, on sentait bien que les deux camps se jaugeaient. "On sait que c'est un potentiel adversaire pour les playoffs. On voulait montrer qu'on était prêts, confirme Aurélien Marti, défenseur lausannois. Je pense que les deux équipes se sont un peu regardées au début."

Ce sont pourtant les Lions qui ont ouvert la marque. Le tir est signé Aurélien Marti (8e, assist: Christian Djoos). Ne demandez pas par où le puck est passé. Mais le palet a trouvé la voie au travers d'un Bernois et d'un Lausannois qui campaient bien serrés devant le but. Adam Reideborn, devant la cage, n’a rien compris lui non plus.

Une première réussite pour Aurélien Marti cette saison, mais pas que. Le n°7 du LHC n'avait pas marqué depuis le 25 février 2022.

Aurélien MartiDéfenseur du LHC

La joie a malheureusement été de courte durée puisque les Ours sont venus égaliser dans la foulée. Connor Hughes prend appui du mauvais côté et Fabian Ritzmann en profite pour marquer (10e, assists: Ville Pokka et Dario Kummer).

Pas assez offensifs

Les Bernois ont ensuite pris l'avantage dans le 2e tiers. Une très belle manœuvre de Thierry Bader et Colton Sceviour, qui se sont fait la passe d'un côté à l'autre de la cage, a déséquilibré le gardien lausannois. Sceviour a ainsi eu la voie libre pour envoyer le puck au fond des filets.

Les hommes de Geoff Ward ont eu une opportunité de revenir au score avec une pénalité infligée à Romain Loeffel. 2 minutes de powerplay qui ne donneront rien, encore une fois.

Les espoirs de valider la 3e place au classement ce samedi s'envoleront définitivement en dernière période. Joël Vermin, très bien servi par Patrik Nemeth et Ramon Untersander a pu s'offrir un joli tête à tête avec Hughes. Et par la même occasion, inscrire le 3-1 (54e). Tristant Scherwey a scellé le score en marquant dans la cage vide trois minutes plus tard (assists: Marco Lehmann et Benjamin Baumgartner).

Un score que les Lausannois assument. "On avait des difficultés à gagner les duels devant notre goal", analyse Aurélien Marti. Ce à quoi s'ajoutent quelques mauvaises décisions.

Aurélien MartiDéfenseur du LHC

Pour Geoff Ward, le constat d'après-match est très simple: "on n'a pas généré assez du côté offensif". C'est tout ce que l'on tirera du coach ce samedi.

"Je sais pas si on est venus avec la bonne mentalité ce soir, lâche finalement Aurélien Marti. Faut rectifier ça pour bien finir cette saison et commencer ces playoffs de la meilleure des façons." Les Lions ne peuvent en effet pas se laisser déstabiliser par cette défaite. Lundi, ils affronteront Zoug, avec qui ils sont à la lutte pour garder la 3e place, à la Vaudoise Aréna. Rappelons tout de même qu'ils sont assurés de finir au pire à la 4e place et qu'ils auront donc de toute manière l'avantage de la glace pour le premier tour. Cette dernière journée de National League déterminera aussi qui de Berne ou Davos sera l'adversaire du LHC en quarts de finale.

Continuer la lecture

Hockey

National League: Berne et Davos joueront les play-off

Publié

le

Joel Vermin: un but pour Berne et une place en play-off (© KEYSTONE/ANTHONY ANEX)

Berne et Davos ont obtenu leur place en play-off de National League lors de l'avant-dernière journée de la qualification. Les Ours ont battu Lausanne 4-1, les Grisons dominant les Zurich Lions 4-2.

Les Vaudois avaient pourtant ouvert le score par Marti (8e), mais les Bernois ont su trouver les ressources pour répliquer. Ritzmann (10e), Sceviour (23e), Vermin (54e) et Scherwey (57e) ont donné les trois points décisifs pour le SCB.

Aux Grisons, le HCD a su digérer le départ idéal des visiteurs qui menaient 2-0 après six minutes. Les Davosiens ont fait la différence dans le tiers médian par Rasmussen (21e/28e) et Egli (38e) avant que Nordstrom ne délivre son équipe en fin de match dans le but vide.

Deux équipes pour une place en play-in

Si les six places directement qualificatives pour les quarts de finale des play-off sont désormais attribuées, il n'en va pas de même pour celles des play-in, qui concernent les rangs 7 à 10. Lugano (7e) y sera forcément, malgré la fessée 6-1 reçue à Bienne. Les bianconeri comptent 79 points, soit trois de plus qu'Ambri-Piotta (8e), qui a assuré aussi sa place en l'emportant 3-2 contre Fribourg-Gottéron après avoir été mené deux fois. Spacek a donné la victoire aux Léventins (51e).

Battu 3-2 ap à Zoug - qui a mis fin à une longue période négative grâce à Gross après 17 secondes en prolongation -, Genève-Servette est assuré de finir au pire 9e. Mais le suspense reste de mise pour la 10e place: Bienne possède 71 points et les Langnau Tigers 70. Ces derniers ont arraché un succès précieux 5-4 ap contre Kloten après avoir été menés 4-1 à la 33e!

Dernière journée décisive

La dernière journée, au programme lundi soir, sera donc décisive pour cette ultime place dans les play-in. Bienne se rendra aux Vernets pour y affronter Genève-Servette dans ce qui constituait la finale de la saison dernière. Pour leur part, les Langnau Tigers iront défier les Zurich Lions, les vainqueurs de la qualification.

Ambri-Piotta aura l'occasion d'assurer sa 8e place et un duel alléchant en play-in contre Lugano en cas de succès à Kloten.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Neuf points pour le Lausanne-Sport face au FC Bâle

Publié

le

Antoine Bernede ouvre le score pour le Lausanne-Sport. (© KEYSTONE/GEORGIOS KEFALAS)

Affronter le FC Bâle est vraiment une partie de plaisir pour le Lausanne-Sport ! Les Vaudois ont cueilli une troisième victoire en trois rencontres contre les Rhénans.

Au Parc St. Jacques, la formation de Ludovic Magnin s’est imposée 2-1. Une rupture conclure par Antoine Bernede à la 9e et une réussite de la nouvelle recrue Haithem Loucif à la 88e ont offert aux Lausannois un succès sans prix. Il leur permet de revenir à la hauteur des Grasshoppers au classement. Avec ce quatrième match sans défaite, ils arriveront parfaitement "lancés" dimanche prochain à Genève pour le derby contre le Servette FC.

Le FC Bâle a sans doute battu trop tard le remarquable Karlo Letica, auteur de deux parades déterminantes en seconde période, pour espérer un meilleur sort. La réussite de Dominik Schmid a la 92e n’a pas empêché une deuxième défaite en l’espace de trois jours après l’élimination en Coupe de Suisse contre le FC Lugano. Le top-6 s’éloigne pour Fabio Celestini e ses joueurs. Cette saison risque bien être celle de toutes les désillusions pour le FCB.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Lion

Mars/Vénus amènent les duos à ressentir une connexion plus profonde et les célibataires à laisser entrer quelqu'un dans leur cœur. Que du bonheur !

Les Sujets à la Une

X