Rejoignez-nous

Sport

Football : Lausanne tombe dans le vide et quitte la Super League

Publié

,

le

Dimanche, la défaite du Lausanne-Sport concédée face à Thoune, combinée à la victoire de Sion sur Saint-Gall condamne le club de la capitale olympique à la relégation en deuxième division nationale.

Une après-midi cauchemardesque pour le Lausanne-Sport. Battue dimanche 2-0 par le FC Thoune à la Pontaise, la formation lémanique est officiellement reléguée en Challenge League, la deuxième division suisse.

Un match qui n’a même pas pu aller à son terme puisqu’à une vingtaine de minutes du coup de sifflet final, des ultras lausannois ont quitté leur secteur pour rejoindre celui des visiteurs en réponse à des provocations de ces derniers. Stefan Nellen, vice-président du LS :

Stefan Nellen
Vice-président du Lausanne-Sport
Stefan NellenVice-président du Lausanne-Sport

Et même en cas de succès improbable, Lausanne aurait quoi qu’il en soit été condamné puisque dans le même temps, Sion s’imposait 3 buts à 2 contre Saint-Gall.

Une relégation qui tombe donc deux ans seulement après la promotion en Super League. Ecoutez le gardien fribourgeois du LS, Thomas Castella :

Thomas Castella
Gardien du Lausanne-Sport
Thomas CastellaGardien du Lausanne-Sport

Lausanne disputera donc un ultime match de Super League sans enjeu samedi prochain. Ce sera sur la pelouse du FC Saint-Gall.

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sport

Tour de Suisse: vainqueur de la 6e étape désigné sur tapis vert

Publié

le

Andreas Kron (à droite) gesticule après avoir été gêné par Rui Costa (© KEYSTONE/GIAN EHRENZELLER)

Le Danois Andreas Kron (Lotto-Soudal) s'est imposé à Disentis Sedrun au terme de la 6e étape du Tour de Suisse, raccourcie à 130 km. L'Equatorien Richard Carapaz (Ineos) reste en jaune.

La victoire s'est jouée sur le tapis vert. Dans le sprint final à trois, le Portugais Rui Costa (34 ans) - triple vainqueur du Tour de Suisse (2012, 2013, 2014) a franchi la ligne le premier, mais il a dévié de sa trajectoire alors que Kron le remontait.

Après une longue attente, le jury a logiquement décidé d'attribuer la première place au Danois âgé de 23 ans. Ce dernier a fêté le deuxième succès de sa carrière sur le World Tour après celui conquis lors de la 1re étape du Tour de Catalogne plus tôt dans l'année.

L'Autrichien Hermann Pernsteiner a fini 3e. Tous trois faisaient partie d'une grande échappée partie assez tôt dans l'étape. Aussi parmi les fuyards, le Bernois Marc Hirschi a été le Suisse le mieux classé avec son 15e rang à 1'15 du vainqueur. Le peloton des favoris avec le maillot jaune est arrivé avec un peu moins de trois minutes de retard.

L'étape a été raccourcie, la montée du Nufenen n'étant pas possible en raison de la neige. Les coureurs ont dû se contenter des ascensions du Gothard et du Lukmanier, pour une dénivellation totale de presque 3200 m. Carapaz possède toujours 26 secondes d'avance sur le Danois Jakob Fuglsang avant les deux dernières étapes ce week-end.

Continuer la lecture

Sport

Tennis: Barbora Krejcikova en finale de Roland-Garros

Publié

le

Barbora Krejcikova: une finaliste pour le moins inattendue. (©KEYSTONE/EPA/IAN LANGSDON)

La finale du simple dames de Roland Garros opposera ce samedi Barbora Krejcikova (WTA 33) à Anastasia Pavlyuchenkova (no 31). La Tchèque a dû écarter une balle de match pour jouer cette finale.

Menée 5-3 dans la troisième manche par Maria Sakkari (no 17), Barbora Krejcikova a écarté cette balle de match avec une rare autorité. Bien terne jusqu'à cet instant, cette demi-finale devait basculer dans l'irrationnel.

La Tchèque s'est finalement imposée 7-5 4-6 9-7 après 3h18' de jeu sur sa... cinquième balle de match. Elle avait galvaudé les trois premières à 7-6 à la relance. Sur la quatrième, elle était victime d'une erreur d'arbitrage avec un "overule" de l'arbitre sur une balle jugée out dans un premier temps. L'oeil du faucon, qui n'est pas utilisé sur terre battue, devait révéler que cette balle avait bien franchi les limites du court.

Après avoir sauvé une balle de 8-8, Barbora Krejcikova pouvait enfin conclure. La morale était sauve. On n'était pas passé loin de la plus grande injustice de l'histoire du tennis. Roland-Garros n'aurait pas pu se permettre de présenter samedi une finaliste qui n'avait rien à faire sur le court...

Titrée à Strasbourg juste avant les trois coups de ce Roland-Garros, Barbora Krejcikova reste désormais sur une série de onze victoires de rang. L'ancienne no 1 en double espère aligner un succès de plus samedi face à Anstasia Pavlyuchenkova qu'elle n'a encore jamais rencontrée pour offrir au tennis tchèque un premier titre à Paris quarante ans après le sacre de Hana Mandlikova.

Continuer la lecture

Sport

Football: le PSG engage Wijnaldum pour trois ans

Publié

le

Georginio Wijnaldum, un renfort de choix pour le PSG (© KEYSTONE/AP/Peter Dejong)

Le Paris Saint-Germain a ouvert son mercato par un coup d'éclat. Il a recruté le milieu néerlandais Georginio Wijnaldum, libre après cinq années à Liverpool.

Avec les Reds, l'international néerlandais a notamment remporté la Ligue des champions, l'objectif suprême du club parisien. Le milieu (75 sélections), retenu pour l'Euro avec les Pays-Bas, est un recrutement d'envergure pour le club parisien, qui a réussi à attirer ce joueur très convoité pour renforcer un secteur, l'entrejeu, souvent considéré comme son maillon faible ces dernières années.

Le natif de Rotterdam, âgé de 30 ans, a signé jusqu'en 2024, a précisé le PSG. "Rejoindre le Paris Saint-Germain est un nouveau défi pour moi", a détaillé Georginio Wijnaldum, cité par son nouveau club.

Meilleure offre salariale

"J'intègre une des meilleures formations d'Europe et j'ai à coeur de pouvoir apporter mon envie et ma détermination à ce projet ambitieux. Le Paris Saint-Germain a prouvé son statut ces dernières années et je suis certain qu'ensemble, pour nos supporters, nous pourrons encore aller plus loin et plus haut."

Si le FC Barcelone a longtemps semblé en pole, c'est Paris qui a raflé le gros lot, grâce à une meilleure offre salariale, selon plusieurs médias.

Continuer la lecture

Sport

Tennis: Nadal en demi-finale de Roland-Garros

Publié

le

Rafael Nadal: de plus en plus fort à Paris. (©KEYSTONE/AP/Michel Euler)

Ravir un set à Rafael Nadal à Roland-Garros n'est pas l'idée du siècle. Diego Schwartzman (no 10) l'a appris à ses dépens en quart de finale.

Le Majorquin a battu l'Argentin 6-3 4-6 6-4 6-0 pour se hisser une quatorzième fois dans le dernier carré de la Porte d'Auteuil. Son adversaire vendredi sera le vainqueur de la rencontre qui opposait Novak Djokovic à Matteo Berrettini.

Pendant trois sets, ce quart de finale fut de toute beauté. Diabolique en défense, Diego Schwartzman a cru jusqu'au milieu du troisième set pouvoir devenir le troisième homme après Robin Soderling et Novak Djokovic à réussir l'impossible: battre Rafael Nadal à Roland-Garros.

Conscient du danger, Rafael Nadal a élevé le niveau de son jeu pour enlever les... neuf derniers jeux de la rencontre. Il a fait payer au prix fort au lutin argentin son impudence. Avec le gain de la deuxième manche, Diego Schwartzman a en effet mis fin à une série de 36 sets remportés consécutivement par Rafael Nadal dans ce tournoi qu'il a déjà gagné à 13 reprises. Et qu'il devrait logiquement enlever une quatorzième fois ce dimanche. Aucun autre joueur ne maîtrise comme lui la terre battue parisienne.

La grande lessive

Dans le simple dames, l'heure de la grande lessive est venue. Après avoir éliminé la dernière finaliste Sofia Kenin (WTA 5) au tour précédent, Maria Sakkari (WTA 18) a disposé de la tenante du titre Iga Swiatek, 6-4 6-4, pour atteindre à 25 ans sa première demi-finale de Grand Chelem. La Polonaise était la dernière joueuse du top ten encore en lice si bien qu'après son élimination, pour la première fois de l'ère Open (1968), il n'y a pas une seule des dix premières têtes de série dans le dernier carré parisien.

"La route est encore longue, mais nous avons fait un grand pas aujourd'hui", lâche Maria Sakkari. La Grecque tentera jeudi de franchir un palier supplémentaire face à Barbora Krejcikova (WTA 33). La Tchèque de 25 ans s'est elle aussi qualifiée pour sa première demi-finale en Grand Chelem à la faveur de son succès 7-6 (8/6) 6-3 devant la prodige Coco Gauff (WTA 25).

Lauréate de Roland-Garros 2018 en double avec sa compatriote Katerina Siniakova, elle avait atteint samedi pour la deuxième année consécutive les 8es de finale en simple, ce qui restait à ce jour son meilleur résultat en Grand Chelem. Titrée il y a dix jours à Strasbourg, elle reste désormais sur une série de dix succès de rang.

La demi-finale du bas du tableau, qui s'est dessinée lundi, est tout aussi surprenante puisqu'elle opposera également deux nouvelles venues à ce niveau en Majeur, Anna Pavlyuchenkova (WTA 32) et Tamara Zidansek (WTA 85).

Le tournoi a profité mercredi d'un assouplissement des règles sanitaires: la jauge du public a été nettement augmentée (jusqu'à 13'000 personnes en journée). Cela faisait deux ans que l'on n'avait plus entendu un arbitre demander le silence sur le court Philippe-Chatrier. Celui qui officiait pour le quart Sakkari - Swiatek a été obligé de le faire alors que le public poussait la Polonaise en difficulté.

Continuer la lecture

Euro 2020

L'affiche Espagne-Suède face au spectre de la contagion

Publié

le

Avant même son coup d'envoi vendredi, le tournoi européen connaît sa première alerte sanitaire avec au moins quatre cas positifs au covid parmi les Espagnols et les Suédois, adversaires lundi prochain. (Archives © AP Photo/Efrem Lukatsky)

Espagne-Suède, un "Covidico" à l'Euro? Avant même son coup d'envoi vendredi, le tournoi européen connaît sa première alerte sanitaire avec au moins quatre cas positifs au covid parmi les Espagnols et les Suédois, adversaires lundi prochain, laissant craindre l'irruption de foyers épidémiques.

Quel visage auront la "Roja" et les "Blågult" lundi soir à Séville, pour leur entrée en lice dans le groupe E de ce Championnat d'Europe des nations?

Difficile à dire tant la pandémie, qui a déjà provoqué le report d'un an du tournoi, a chamboulé la préparation des deux sélections, semant le doute sur l'efficacité des "bulles" sanitaires censées protéger les équipes nationales.

Face à cette épée de Damoclès, le ministère espagnol de la Santé a annoncé mercredi que tous les joueurs de la sélection nationale seraient vaccinés, "conformément à ce qui se fait avec les sportifs internationaux comme ceux participant aux Jeux olympiques". Les détails devaient être fournis mercredi soir lors d'une conférence de presse de la ministre de la Santé, Carolina Darias.

Depuis l'annonce du test positif du capitaine espagnol Sergio Busquets dimanche, puis ceux de son compatriote Diego Llorente et des Suédois Dejan Kulusevski et Mattias Svanberg mardi, les deux sélections ont adopté des mesures d'urgence, attendant fébrilement les résultats de tests PCR réguliers destinés à cerner l'ampleur de la contagion. "D'autres cas positifs peuvent survenir et il est probable que cela arrive", a d'ailleurs prévenu mardi le président de la Fédération espagnole (RFEF), Luis Rubiales, juste avant l'officialisation du test positif de Llorente.

Pour l'heure, la tenue de la rencontre ne semble pas menacée: les règlements prévoient que le match peut se tenir si les sélectionneurs, qui ont pu convoquer jusqu'à 26 joueurs pour le tournoi, disposent "d'au moins treize joueurs (valides), y compris un gardien".

Groupe de réservistes

En attendant, l'Espagne a adopté des mesures d'isolement drastiques, contraignant ses joueurs à s'entraîner en solitaire jusqu'au terme de la durée d'incubation supposée.

Le sélectionneur Luis Enrique a dû s'adapter: l'Espagne a envoyé son équipe Espoirs disputer son dernier match de préparation, mardi soir contre la Lituanie (4-0), et l'entraîneur asturien a retenu en urgence six réservistes et onze membres de l'équipe Espoirs afin de parer à toute éventualité. Un groupe "parallèle" de 17 réservistes, donc, qui s'entraînent à part et se tiennent prêts pour pallier d'éventuels forfaits jusqu'au début du tournoi.

Selon les règlements de l'UEFA, Luis Enrique a encore quelques jours pour effectuer des changements dans son groupe. Jusqu'au premier match du tournoi, un sélectionneur peut librement remplacer un joueur en cas de "blessure ou de maladie sérieuses", attestées médicalement, et les cas de covid ou les cas contacts en font partie.

L'accolade Busquets-Ronaldo

Côté suédois, l'irruption du covid a poussé la fédération à adopter de nouvelles mesures: des tests rapides quotidiens et un nombre renforcé de tests PCR, des réunions en intérieur en plus petits groupes et dans des espaces plus grands, des soins plus limités et possiblement en extérieur...

Le sélectionneur suédois Janne Andersson a néanmoins annoncé qu'il ne comptait pas modifier son groupe en vue du tournoi: Kulusevski, le prometteur ailier de la Juventus, est déjà officiellement forfait au moins pour le premier match contre l'Espagne, mais son sélectionneur a dit espérer son retour pour la deuxième rencontre, le 18 juin contre la Slovaquie. Déjà privée de sa star Zlatan Ibrahimovic, la Suède se retrouve en tout cas affaiblie avant même son entrée dans le tournoi.

Et le covid, qui a aussi frappé les Pays-Bas (le gardien titulaire Jasper Cillessen a été testé positif et écarté de l'équipe), alimente les inquiétudes, notamment du côté de la Pologne et de la Slovaquie, les deux autres équipes amenées à croiser l'Espagne et la Suède dans le groupe E.

Et quid du Portugal, tenant du titre, qui venait d'affronter la "Roja" vendredi en match de préparation (0-0)? L'image de Busquets donnant l'accolade à la star portugaise Cristiano Ronaldo avant le match a alimenté les craintes de contagion.

Les Portugais ont au moins l'avantage d'avoir été vaccinés dans leur majorité, à l'exception des joueurs ayant été testés positifs il y a moins de six mois. Et les tests menés lundi ont tous été négatifs.

"Ce que je sais, c'est que ceux qui sont vaccinés comme moi, qui ai déjà pris les deux doses il y a un certain temps, courent moins de risques", a souligné le sélectionneur Fernando Santos.

Continuer la lecture

C'était quoi ce titre ?

Les 2 derniers titres

Horoscope du jour

Vierge

1Er décan, certains Aspects vous rendent complètement électrique… Le reste du Signe ressent une impression d’épanouissement et de tonicité.

Publicité

Les Sujets à la Une

X