Rejoignez-nous

Sport

Football: le Lausanne-Sport toujours à la recherche de stabilité

Publié

,

le

Samedi, lors de son premier match de en Super League, la formation lémanique a montré toutes ses facettes ou presque : de la maitrise, une perte de cette dernière et une réaction d'orgueil.

Comme un sentiment de déjà vu... après le nul 3-3 concédé samedi contre Saint-Gall en ouverture du championnat, le constat semblait flagrant : la formation lémanique se doit de rester fidèle à ses principes durant 90 minutes si elle souhaite réussir sa saison, que ce soit face au but adverse, dans le pressing sur l’adversaire ou dans la rigueur défensive.

Associé justement dans une défense à trois avec Manière et Monteiro, le nouveau capitaine du LS Alain Rochat faisait preuve d’humilité après la rencontre. Il évoquait le trou d’air connu samedi qui avait permis aux Saint-Gallois de marquer deux fois entre la 28ème et la 33ème minute.

Alain RochatDéfenseur du Lausanne-Sport

 

Mais une question laisse présager un avenir serein. Le Lausanne-Sport a-t-il gagné en compétitivité ? Dos au mur face à Saint-Gall après avoir été mené 3 buts à 1, le club vaudois a pu compter sur ses remplaçants pour réussir à revenir à la marque.

En manque de compétition, Benjamin Kololli avait en effet commencé la partie sur le banc et de son côté, le transfuge de Thoune Joël Geissmann est parvenu à trouver le chemin des filets quelques secondes seulement après son entrée en jeu.

Une forte concurrence en Super League, voilà l’élément qui manquait peut-être aux troupes du coach Fabio Celestini.

Fabio CelestiniEntraineur du Lausanne-Sport

 

Pour son second match de Super League, Lausanne jouera à nouveau face à son public de la Pontaise. Ce sera lors du premier derby de la saison le 30 juillet face à Sion. Le coup d’envoi de la rencontre sera donné à 16h.

 

 

Photo : Oreste Di Cristino

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hockey

Alina Müller et Boston battus dans la "finalissima"

Publié

le

Alina Müller (à droite) et Boston ont été battus 3-0 par Minnesota dans le match décisif de la finale des play-off (© KEYSTONE/AP/Mary Schwalm)

Boston et Alina Müller ne sont pas parvenus à décrocher le premier titre de la Ligue professionnelle nord-américaine de hockey féminin.

L'équipe du Massachusetts s'est inclinée 3-0 à domicile face à Minnesota mercredi dans le cinquième match décisif de la finale de PWHL.

Alina Müller - qui avait marqué l'unique but du match 4 en prolongation - et ses coéquipières ont donc été blanchies pour la deuxième fois dans cette série. Elles avaient déjà perdu l'acte II dans leur arène de Lowell, à environ 50 kilomètres de Boston, sur le même score.

Alina Müller a réussi au total 7 buts et 12 assists en 32 matches disputés dans cette première saison de la PWHL. En play-off, l'attaquante zurichoise de 26 ans a réalisé trois points dont deux buts, tous deux inscrits en finale.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Mort de Maradona: le procès de son équipe médicale encore reporté

Publié

le

Maradona est décédé d'une crise cardio-respiratoire le 25 novembre 2020, à l'âge de 60 ans, sur un lit médicalisé d'une résidence de Tigre, où il était en convalescence après une neurochirurgie pour un hématome à la tête (archives). (© KEYSTONE/AP/MARCOS BRINDICCI)

Le procès très attendu de huit professionnels de santé pour négligence potentielle ayant entraîné la mort de l'ancien footballeur Diego Maradona en 2020 a été reporté au 1er octobre par un tribunal argentin. Il devait commencer la semaine prochaine.

La légende argentine du football est décédée d'une crise cardio-respiratoire le 25 novembre 2020, à l'âge de 60 ans, seul, sur un lit médicalisé d'une résidence de Tigre, au nord de Buenos Aires, où il était en convalescence après une neurochirurgie pour un hématome à la tête.

En mars 2023, la justice argentine avait confirmé en appel le procès à venir de huit professionnels de santé, qui avaient été envoyés en 2022 devant la justice pour négligence potentielle ayant entraîné la mort de Maradona. Ces huit praticiens sont un neurochirurgien et médecin traitant, un médecin clinicien, une psychiatre, une psychologue, un chef infirmier et des infirmiers. Tous demeurent en liberté.

Les accusés avaient contesté soit leur renvoi en procès, soit le chef retenu, évoquant un homicide involontaire. Mais la justice, en appel, a maintenu la qualification d'"homicide avec dol éventuel", soit une infraction caractérisée lorsqu'une personne commet une négligence tout en sachant que celle-ci peut entraîner la mort. Elle est passible de 8 à 25 ans de prison.

Un mausolée

Mercredi, la chambre d'appel du tribunal de San Isidro, dans la province de Buenos Aires, a décidé de "suspendre l'audience prévue le 4 juin et de la reprogrammer le 1er octobre à partir de 09h30 locales". Il existe "une série de questions soulevées par les différentes parties qu'il reste encore à résoudre avant le début des audiences".

Dans la même résolution mercredi, le juge a décidé de ne pas accéder "pour le moment, au transfert de la dépouille" de Maradona, une sollicitude présentée il y a quelques semaines par ses filles et son ex-compagne Veronica Ojeda.

L'idée est de transférer les restes de l'ancien numéro 10, qui repose dans un cimetière privé à Bella Vista, en banlieue de Buenos Aires, vers le quartier central de Puerto Madero pour en faire un mausolée, où "le peuple argentin et les citoyens du monde puissent rendre hommage à celui qui fut la plus grande idole de l'Argentine".

Le juge a motivé sa décision temporaire d'"éventuelles mesures qui pourraient être requises" dans le cadre du procès.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Football

Vevey Sports fait un grand pas vers la finale

Publié

le

1'210 supporters avaient répondu présents pour encourager leur équipe.

Les Veveysans ont battu le FC Tuggen 3-0 à domicile dans le barrage de promotion de 1ère ligue. Une belle opération qui permet au club de mettre quelques crampons en finale.

Dans un stade bien garni, les Vaudois ont largement dominé cette rencontre. Mais il a fallu un peu de temps avant que les hommes de Jean-Philippe Lebeau ne lancent vraiment leur jeu. Rien d'étonnant pour l'entraîneur du Vevey Sports.

Et des occasions, il y en a eues pour les Vaudois. À la 17e, par exemple, avec la percée de Marvin Louisius au milieu de la défense Schwytzoise. Le centre à la conclusion était cependant raté.

Le premier but a fini par tomber à la 39e. Cette fois, Louisius a pu récupérer un excellent centre. Sa frappe en direction du but n'a pas été parfaite, mais le poteau s'est chargé de finir le travail.

Le 2-0 est tombé au meilleur moment, en tout début de seconde mi-temps. C'est Darian Yana qui s'est offert un duel avec le gardien adverse. L'attaquant veveysan a su tromper le portier en faisant passer le ballon entre les jambes de celui-ci. Le coup de grâce a été signé Karim Dafir qui s'est retrouvé au bon endroit au parfait moment pour pousser le ballon au fond des filets.

Vevey aurait encore pu inscrire un ou deux buts, mais il a manqué de précision à la finition. Il n'empêche que les occasions, elles étaient pour les jaunes et bleus. Les Vaudois ont su empêcher Tuggen de trop s'approcher du but, et les Schwytzois ne se sont donc jamais montrés dangereux. Et c'était exactement le plan de jeu. "Faut d'abord pas prendre, et ensuite concrétiser ce qu'on a à concrétiser, explique Jean-Philippe Lebeau. Même à la fin, quand on est à 3-0, on voulait rester solide et ne pas encaisser."

Cette victoire permet aux Veveysans de prendre une belle option sur la finale de promotion. Après la rencontre, il y avait bien entendu de la joie, mais le coach voulait garder les pieds sur terre.

Le match retour se jouera samedi à Tuggen. Que faudra-t-il prendre de ce match et que faudra-t-il ajuster?

Coup d'envoi à 17h.

Continuer la lecture

Football

Conference League: Olympiakos bat la Fiorentina en finale

Publié

le

Ayoub El Kaabi, le héros de l'Olympiakos (© KEYSTONE/AP/Thanassis Stavrakis)

Olympiakos est devenu le premier club grec à remporter une Coupe d'Europe. A Athènes, l'équipe de Jose Luis Mendilibar a battu la Fiorentina 1-0 ap grâce à une réussite d'El Kaabi à la 116e.

Le buteur marocain, très attendu après ses exploits en demi-finale contre Aston Villa, a longtemps été muselé par la défense italienne et il a aussi cruellement manqué de ballons exploitables. Mais il a su jaillir au moment décisif sur un centre d'Hezze pour éloigner pour de bon le spectre des tirs au but.

Longtemps pauvre en émotions et riche en erreurs techniques, cette finale s'est enfin débridée lors des prolongations avec une frappe de Jovetic détournée par Terracciano (96e) et une reprise d'Ikoné sauvée par Tzolakis (110e). Ikoné a aussi été contré de justesse peu après le but grec qui a plongé le stade en pleine euphorie.

L'issue de la rencontre peut sembler cruelle pour la Fiorentina, qui a quand même eu les occasions les plus nettes, notamment par Bonaventura et Kouamé. Et surtout, les Italiens avaient déjà été battus sur le fil en finale de la même compétition la saison dernière par West Ham...

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Balance

Impression d'être entravé dans vos projets. Une attitude plus optimiste, vous ferait découvrir de nouvelles solutions pour surmonter les obstacles.

Les Sujets à la Une

X