Rejoignez-nous

Sport

Volley-ball: transformation radicale pour le LUC

Publié

,

le

Sevré de titre lors de la saison 2016-2017, le Lausanne Université Club a complètement remanié son effectif, du staff en passant par les joueurs.

Ce n'était plus une surprise depuis longtemps, mais la nouvelle avait tout de même ébranlé le petit monde du volley suisse au printemps dernier. Après plus de quarante ans d'activité au sein du club vaudois, l'emblématique Georges-André Carrel a quitté ses fonctions d'entraineur pour devenir le directeur technique de "son" Lausanne.

L'homme qui prendra sa place et d'ores et déjà connu. L'Italien Massimiliano Giaccardi, 45 ans, a signé pour une saison avec la formation rouge et blanche, selon nos informations.

Mais la tâche n’a pas été aisée pour les dirigeants du LUC, qui se sont en effet heurtés à deux refus consécutifs de dernière minute avant de se tourner vers Massimiliano Giaccardi. Georges-André Carrel confie justement quelques précisions sur son successeur.

Georges-André CarrelDirecteur technique du LUC

 

Côté joueurs, il s'agit d'un véritable nettoyage de printemps. En effet, seul le capitaine Julien Carrel poursuit l’aventure avec le LUC. Exit donc Jovan Djokic (Amriswil), Quentin Zeller, Enes Dustinac (Chênois) ou encore Vassil Altanov (service militaire de dix mois), en plus des étrangers qui avaient rejoint Lausanne en 2016.

La première équipe sera donc composée de quatre Suisses, deux Français, un Américain, un Canadien, un Portoricain, un Norvégien et un Biélorusse. Bâtir un groupe multi-culturel, une décision logique selon Georges-André Carrel.

Georges-André CarrelDirecteur technique du LUC

 

Avant le début du championnat qui aura lieu le week-end des 14 et 15 octobre prochains, Lausanne se rendra fin septembre à Narbonne pour y disputer un tournoi de préparation. L’équipe du bord du lac Léman y défiera l’équipe locale, l’Arago de Sète et le GFC Ajaccio.

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hockey

Genève et Fribourg s'imposent, le LHC et Bienne battus

Publié

le

Le gardien lausannois Luca Boltshauser encaisse un tir au but gag lors de la séance (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Soirée de National League mi-figue mi-raisin pour les Romands. Genève et Fribourg l'ont emporté, alors que Lausanne et Bienne se sont inclinés.

Genève a récolté trois points précieux en battant Rapperswil 2-0. L'un des points positifs pour l'équipe de Jan Cadieux c'est d'avoir réussi à museler les Saint-Gallois en proposant une performance défensive de bonne facture. Les Aigles ont pris l'avantage assez tôt grâce à Patry (6e). Ce n'est qu'à la 59e et avec les Lakers à six que Le Coultre a pu valider le succès des Genevois.

Mais la tuile XXL pour le GSHC, c'est la blessure de Gauthier Descloux, sans doute à ces adducteurs qui l'ennuient depuis plusieurs mois. A 4'24 d'un possible blanchissage, le portier des Grenat a fait un mouvement inopportun. Il a dû être sorti de la glace sur un brancard. C'est le jeune Russe à licence suisse Timur Shiyanov qui a pris place devant le filet pour la fin de la partie. Si le Fribourgeois devait être sur le flanc de longues semaines, les Servettiens pourraient se tourner vers un gardien étranger, compte tenu de la sécheresse du marché helvétique.

Dans une patinoire de St-Léonard pleine, le derby des Zähringen a été riche en émotions (victoire 4-3 ap des Dragons). Menés 2-0, les Fribourgeois sont parvenus à égaliser grâce à Schmid et Bougro. Puis à la 54e, Walser a donné l'avantage aux Dragons. Un avantage qui a tenu jusqu'à la 58e et un deuxième but d'Untersander.

La prolongation n'a pas duré plus de 23 secondes. Le temps pour Gunderson d'envoyer un plomb et de donner un point de plus aux hommes de Christian Dubé qui sont toujours leaders avec quatre points de bonus sur Zoug, mais un match en plus.

Lausanne se saborde

Alors qu'il avait tout pour bien faire, le LHC s'est sabordé à Malley. Les Vaudois ont été dominés 3-2 tab par Davos. Les Lausannois peuvent se mordre les doigts et en utiliser un pour pointer Cody Almond, coupable d'une faute stupide qui a offert un jeu de puissance inespéré aux Davosiens. Et ces derniers en ont profité pour égaliser à 35 secondes de la fin du temps réglementaire.

Sans ce coup de pouce, les hommes de John Fust auraient certainement empoché les trois points et un troisième succès consécutif.

Cette partie s'est par ailleurs disputée dans un climat assez délétère, surtout lorsque Floran Douay a expédié Dominik Egli la tête la première dans la bande après une mise en échec avec l'épaule, mais à un mètre de la balustrade. Julian Schmutz a sorti les poings pour faire passer un message au Lausannois qui a finalement reçu 50 minutes de pénalité sur une seule action!

Bienne a lui connu un deuxième revers de rang en allant perdre 5-2 à Zurich. Les Seelandais avaient pourtant égalisé à 2-2 via Brunner à la 45e. Mais Andrighetto, puis Schäppi et Azevedo ont donné la victoire aux Lions.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

Super-G de Beaver Creek: Odermatt manque le doublé pour 0''03

Publié

le

Marco Odermatt à 3 centièmes de sa 7e victoire en Coupe du monde (© KEYSTONE/AP/Gregory Bull)

Marco Odermatt a manqué pour trois centièmes le doublé en Super-G à Beaver Creek. Le Nidwaldien a été battu par le Norvégien Aleksander Aamodt Kilde.

A la question de savoir qui était en mesure de battre Marco Odermatt sur cette course, on avait envie de répondre: lui-même. Sans rien enlever à la performance de Kilde, "Odi" possédait 0''29 d'avance après 40 secondes de course. Mais un manque de précision sur la fin a coûté le doublé - ou le triplé si l'on prend la course de 2019 - au Nidwaldien sur ce deuxième Super-G de Beaver Creek.

Exceptionnel la veille sur la partie finale du tracé, Odermatt a cette fois dû laisser la vedette à Kilde en concédant 15 centièmes sur les 18 dernières secondes de course. Pas grave pour le leader du général qui a une fois encore pris des points à ses rivaux dans la lutte au gros globe.

Moins à l'aise qu'en descente, Travis Ganong (3e) a décroché son premier podium dans la discipline. L'Américain fait involontairement les affaires d'Odermatt en repoussant Matthias Mayer, Vincent Kriechmayr et Alexis Pinturault aux places 4, 5 et 6.

Le résultat d'ensemble des Suisses est moins reluisant que jeudi. Gino Caviezel a pris la 9e place, Beat Feuz la 14e et Loïc Meillard la 17e. En ce début de saison, le skieur d'Hérémence pourrait se rebaptiser "Monsieur une erreur par course". Coupable jeudi sur le milieu du tracé, le Valaisan d'origine neuchâteloise a remis ça lors de ce bis. Rageant alors qu'il a clairement le ski pour se mêler à la lutte devant.

Très bon 8e la veille, Justin Murisier a pris des risques qui n'ont pas payé. A l'instar du Bagnard, Urs Kryenbühl n'a pas terminé sa course.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

Mektic/Pavic envoient la Croatie en finale

Publié

le

Le duo Mektic/Pavic a offert à la Croatie son ticket pour la finale (© KEYSTONE/AP/Bernat Armangue)

La finale de la Coupe Davis se jouera sans Novak Djokovic dimanche à Madrid. La Serbie s'est en effet inclinée 2-1 devant la Croatie, qui a forcé la décision en double dans cette première demi-finale.

Novak Djokovic, qui avait ramené les deux équipes à égalité en dominant Marin Cilic (ATP 30) 6-4 6-2 dans le deuxième simple, n'est pas parvenu à faire la différence en double au côté de Filip Krajinovic. La paire serbe a été battue 7-5 6-1 par Nikola Mektic et Mate Pavic, vainqueurs de Wimbledon et des JO de Tokyo cet été.

Vainqueur vendredi d'un 19e simple consécutif dans la compétition, Novak Djokovic n'a rien à se reprocher au terme de cette demi-finale. Le no 2 serbe Dusan Lajovic (ATP 33) a en revanche de quoi s'en vouloir: il est passé à côté de son duel avec l'étonnant Borna Gojo (ATP 279), qui s'est imposé 4-6 6-3 6-2 en ouverture.

La Croatie jouera donc la quatrième finale de son histoire en Coupe Davis. Les Croates ont soulevé le Saladier d'Argent en 2005 et en 2018, année de la dernière finale jouée selon l'ancien format de cette compétition. Ils se mesureront à la Russie ou à l'Allemagne dimanche à Madrid.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Report du prochain match de Belenenses

Publié

le

Le match de Belenenses prévu ce week-end a été reporté (© KEYSTONE/EPA/ANTONIO COTRIM)

Le prochain match de championnat de Belenenses a été reporté, a annoncé vendredi la Ligue portugaise.

Le club lisboète avait été contraint il y a une semaine de jouer contre le Benfica d'Haris Seferovic avec seulement neuf joueurs en raison d'un foyer de Covid-19

"Le match (prévu ce week-end) entre Belenenses et Vizela, comptant pour la 13e journée du championnat, a été reporté au 2 janvier, avec un début prévu à 20h30, après que les autorités sanitaires ont décrété l'isolement prophylactique de l'équipe de Belenenses", a affirmé dans un communiqué la Ligue portugaise, soulignant que "Belenenses n'a pas le nombre minimum de joueurs disponibles".

Une vingtaine de cas de contamination au variant Omicron du coronavirus, les premiers enregistrés au Portugal selon l'Institut national de santé, ont été détectés dans le club. Depuis, l'ensemble de l'effectif et de l'encadrement se trouve à l'isolement. Le club avait demandé jeudi le report de son prochain match.

Plusieurs entités du football se sont réunies vendredi pour analyser le match Belenenses-Benfica afin que "ne se reproduise plus jamais ce qui s'est passé samedi dernier", souligne la Ligue dans un communiqué. L'objectif est de "créer immédiatement des mécanismes légaux" pour "qu'aucun match de football, dans n'importe quelle compétition, ne débute avec un nombre inférieur à 13 joueurs y compris le gardien", selon les conclusions de cette réunion.

Feu vert pour Benfica

Le maintien de ce match, en dépit de la situation sanitaire au sein du club, avait suscité une levée de boucliers au Portugal. Un gardien de but a dû être aligné comme joueur de champ et la rencontre a été interrompue avant la fin quand, à la suite de blessures, il n'y avait plus que six joueurs en mesure de continuer, la limite réglementaire étant fixée à sept. Belenenses était alors mené 7-0 à la 48e minute.

Mercredi, la Ligue a déjà annoncé le report d'un match de la 13e journée, opposant Tondela et Moreirense, en raison d'un foyer de Covid dans le club hôte. Le choc entre Benfica et le Sporting Portugal doit en revanche bien avoir lieu vendredi, les joueurs de Benfica ayant tous été testés négatifs après le match contre Belenenses.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Genève

Alessio Bertaggia à Genève dès la saison prochaine

Publié

le

Alessio Bertaggia sera "grenat" dès la saison prochaine. (© KEYSTONE/ANTHONY ANEX)

L'attaquant international suisse Alessio Bertaggia quittera Lugano au terme de la saison pour rejoindre Genève-Servette. Il a signé pour cinq ans, soit jusqu'à la fin de la saison 2026-27.

"Le Tessinois était un des joueurs les plus courtisés en Suisse et il a été séduit par le projet genevois", se réjouit vendredi le club des Vernets.

Formé à Lugano, Alessio Bertaggia (28 ans) a débuté au plus haut niveau en 2010-11, alors qu'il n'avait pas encore 18 ans. Il a ensuite franchi l’Atlantique pour poursuivre son apprentissage dans la Western Hockey League (WHL), sous les couleurs de Brandon Wheat Kings et Spokane Chiefs.

De retour en Suisse à 20 ans, il a joué un an avec Zoug avant de retourner à Lugano en 2014-15. Il compte 494 matches de National League pour un total de 185 points (82 buts et 103 assists). Il a porté 17 fois le maillot de l'équipe de Suisse.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Les Sujets à la Une

X