Rejoignez-nous

Sport

Football : le PSG sacré champion de France

Publié

,

le

Kylian Mbappé et ses coéquipiers sont champions de France. (©AP PHOTO/MICHEL EULER)

Coup de sifflet final. Le football français a suivi les injonctions du gouvernement en actant l'arrêt définitif de sa saison de Ligue 1 et en sacrant champion le PSG, avant d'éventuels recours de clubs s'estimant lésés, comme l'Olympique lyonnais.

Les annonces du Premier ministre Edouard Philippe, affirmant mardi, en présentant un plan de déconfinement du pays, que "la saison 2019-2020 de sports professionnels ne pourra(it) pas reprendre" pour cause de risques sanitaires liés au coronavirus, étaient "sans ambiguïté", a résumé la présidente de la Ligue de football professionnel (LFP) Nathalie Boy de la Tour.

Réunie deux jours plus tard en bureau puis en Conseil d'administration, la LFP a confirmé avoir pris "une décision ferme et définitive", mettant fin aux dernières inquiétudes des uns et aux ultimes espoirs des autres. "Le concours Lépine des propositions est terminé", s'est satisfait un membre du Conseil d'administration.

Ces derniers jours, de nombreuses propositions avaient fusé, notamment du côté du président de Lyon, Jean-Michel Aulas, partisan de play-off à jouer en août qui auraient pu offrir à son OL, 7e du classement lors de la suspension du championnat mi-mars, une place pour la Ligue des champions.

La règle du quotient

Mais le mode de calcul du classement retenu par la Ligue, et dévoilé par son directeur général exécutif Didier Quillot, est celui qui a été préconisé pour les championnats amateurs par Noël Le Graët, le président de la Fédération française (FFF): un "indice de performance" basé sur un quotient "nombre de points par matches joués".

Le PSG décroche ainsi son 9e titre de champion, égalant Marseille, à une longueur du record de l'AS Saint-Etienne (10 sacres). Accompagnant Paris en Ligue des champions, l'OM, bon dauphin, retrouvera pour sa part la phase de groupes de C1, une qualification inédite depuis 2013 qui fera du bien à ses finances. Tandis que Rennes, 3e et qualifié au moins pour les tours préliminaires de l'épreuve-reine européenne, aura l'opportunité de la disputer pour la première fois de son histoire.

De son côté, Lille (4e), qui espérait jusqu'au bout trouver le moyen de doubler les Bretons au classement via un mode de calcul différent, se contentera de la Ligue Europa.

Nice et Reims, qui occupent les 5e et 6e places, sont aussi en pole pour la C3, dans le cas de figure où il n'y aurait pas de possibilité de disputer les finales de coupes nationales. Mais "l'objectif" est de les organiser début août, avant le début de la saison 2020-21 fixé "au plus tard" aux 22 et 23 août, selon la LFP.

Recours en vue

Enfin, Amiens et Toulouse seront relégués et Lorient et Lens promus de Ligue 2, l'hypothèse d'un barrage L1/L2 ayant été écartée, ce qui laisse présager une vague de litiges devant la justice sportive et administrative, les règlements ne couvrant pas l'hypothèse d'une saison tronquée.

Les clubs s'estimant lésés pourraient tour à tour contester le classement final, comme certaines équipes amateurs mécontentes ont déjà promis de le faire pour les divisions inférieures.

"C'est une perte de chance très importante", a tempêté Jean-Michel Aulas, assurant que Lyon envisage des "procédures multiples". "On va réclamer des dommages et intérêts, qui se chiffrent en plusieurs dizaines de millions d'euros", a-t-il dit lors d'une conférence téléphonique.

Toulouse, lanterne rouge, se "réserve le droit" de déposer un recours faute d'avoir pu défendre ses chances jusqu'au bout, a-t-il déjà indiqué par la voix de son président Olivier Sadran. Et Jean-Michel Aulas avait brandi la même hypothèse sur les réseaux sociaux il y a quelques jours.

"Peut-être qu'il y aura des recours, mais en tout cas les décisions prises aujourd'hui par le Conseil d'administration sont solides", a assuré Didier Quillot.

Cet arrêt définitif de la L1, le premier parmi l'un des cinq grands championnats européens, met désormais sous pression ses voisins du football continental, alors que l'UEFA poussait pour l'achèvement des compétitions nationales cet été en vue de terminer aussi sa Ligue des champions, peut-être en août.

Continuer la lecture
1 commentaire

1 commentaire

  1. Notification automatique: Football: PSG crowned champion of France | En24 News

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sport

Football : jour "J" moins deux avant la reprise pour Lausanne

Publié

le

KEYSTONE/ANTHONY ANEX

Une relégation traumatisante en 2017, une saison médiocre en Challenge League et la libération actée le 30 juillet dernier... la formation de la Pontaise est passée par tous les états. Aujourd'hui, elle retrouve l'élite, là où elle espère s'installer à long terme. 

Le Lausanne-Sport lance sa saison de Super League. Après deux ans de purgatoire en seconde division nationale, le club vaudois disputera son premier match dimanche.

C’est un derby face à Servette qui l’attend au Stade de la Pontaise, devant un millier de spectateurs. Retrouver l’élite, c’est l’assurance de disputer des rencontres d’une toute autre intensité :

Giorgio Contini
Entraineur du LS
Giorgio Contini Entraineur du LS

Un match très attendu pour les Vaudois, qui devrait une nouvelle fois permettre aux jeunes talents de s’exprimer. Ces derniers ont déjà eu l’occasion de fouler régulièrement les pelouses en fin de saison dernière :

Giorgio Contini
Entraineur du LS
Giorgio Contini Entraineur du LS

Lausanne face à Servette, première journée de Super League, coup d’envoi dimanche à 16h. Côté lausannois, les absences de Koura, Schmidt et Geissmann sont à noter en raison de diverses blessures.

 

Continuer la lecture

Sport

Football: la Suisse en baisse au classement FIFA

Publié

le

La Suisse doit défendre sa place dans les dix meilleures nations européennes en vue du tirage au sort des qualifications pour la Coupe du monde 2022. (©KEYSTONE/EPA/PETER KLAUNZER)

La Suisse a perdu trois rangs au classement mondial FIFA par rapport à sa dernière édition publiée en février. La sélection de Vladimir Petkovic occupe désormais la 15e place.

Depuis la dernière publication du classement, la Suisse n'a disputé que deux matches, qui se sont soldés par une défaite contre l'Ukraine (1-2) et un match nul contre l'Allemagne (1-1).

La Suisse a été dépassée dans le classement par l'Italie, les Pays-Bas et l'Allemagne. Un constat qui n'est pas anodin dans la perspective du tirage au sort des qualifications pour la prochaine Coupe du monde au Qatar. L'hiver prochain, les dix meilleures équipes européennes figureront dans le chapeau no 1. La Suisse occupe actuellement le 10e rang au niveau européen.

En tête du classement, le statu quo est de mise. La Belgique mène toujours devant le champion du monde, la France et le Brésil.

Classement FIFA (septembre 2020): 1. (évrier: 1.) Belgique 1773. 2. (2.) France 1744. 3. (3.) Brésil 1712. 4. (4.) Angleterre 1664. 5. (7.) Portugal 1653. 6. (5.) Uruguay 1645. 7. (8.) Espagne 1642. 8. (6.) Croatie 1628. 9. (9.) Argentine 1623. 10. (10.) Colombie 1622. Puis: 12. (13.) Italie* 1612. 13. (14.) Pays-Bas 1603. 14. (15.) Allemagne 1602. 15. (12.) Suisse 1600. 21. (23.) Pays de Galles* 1550. 32. (29.) Turquie* 1485.

* = adversaire de la Suisse lors du tour final de l'Euro 2021

Continuer la lecture

Sport

Hockey sur glace : Dallas en finale de la Coupe Stanley

Publié

le

Dallas est en finale de la Coupe Stanley. (©AP/CANADIAN PRESS/JASON FRANSON)

Dallas est en finale de la Coupe Stanley. Les Stars se sont débarrassés des Vegas Golden Knights en cinq matches en finale de la Conférence Ouest. Ils retrouveront Tampa Bay ou les New York Islanders au tour suivant.

La franchise texane s'est imposée 3-2 après prolongation lundi à Edmonton dans l'Acte V de cette série. C'est l'ailier russe Denis Gurianov qui a offert la qualification à son équipe après 3'36'' en "overtime", signant sa 9e réussite dans ses play-off en reprenant directement une passe de John Klingberg en supériorité numérique.

Finaliste malheureux de la Coupe Stanley en 2018, Vegas avait pourtant pris un départ idéal dans cette rencontre. Les Golden Knights ont ainsi marqué le 2-0 après 15'' de jeu seulement dans la troisième période. Mais Dallas est revenu à hauteur à la 57e minute sur un but de Joel Kiviranta, inscrit également en "power play".

C'est la troisième fois que les Stars se hissent en finale de la Coupe Stanley depuis que la franchise a été relocalisée à Dallas en 1993/1994. Sacrés en 1999 aux dépens des Buffalo Sabres, ils avaient subi la loi des New Jersey Devils de Martin Brodeur en 2000 pour leur dernière apparition au stade ultime de la compétition.

Continuer la lecture

Sport

Masters 1000 de Rome: Wawrinka-Musetti au 1er tour

Publié

le

Wawrinka affrontera un espoir italien au 1er tour à Rome. (©KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Stan Wawrinka (ATP 17) affrontera un espoir italien pour son retour sur le circuit principal à Rome.

Il se mesurera au 1er tour au finaliste du tableau junior de l'US Open 2018 Lorenzo Musetti, 18 ans et 249e joueur mondial, qui a bénéficié d'une invitation pour participer aux qualifications.

Le Vaudois, vainqueur du premier des deux Challengers organisés en août à Prague, n'a encore jamais été opposé à Lorenzo Musetti. Celui-ci a obtenu ce lundi le meilleur classement de sa carrière après s'être hissé en demi-finale puis en quart de finale de deux tournois Challengers disputés au cours des semaines précédentes.

Stan Wawrinka s'était retiré du deuxième Challenger de Prague, où il a fait le plein de confiance en gagnant sept matches, en raison d'une douleur à une cuisse. Finaliste malheureux du Masters 1000 de Rome en 2008, il a été sorti d'entrée lors des deux dernières éditions du tournoi italien.

Continuer la lecture

Sport

Tennis : Dominic Thiem remporte l'US Open

Publié

le

A 27 ans, l'Autrichien remporte son premier titre du Grand Chelem. (©AP PHOTO/SETH WENIG)

La quatrième fut la bonne pour Dominic Thiem ! Battu lors de ses trois premières finales dans un tournoi du Grand Chelem, l'Autrichien a décroché le Graal à New York.

Troisième joueur mondial, Dominic Thiem a remporté l'US Open, le premier grand rendez-vous du monde d'après, à la faveur de son succès 2-6 4-6 6-4 6-3 7-6 (8/6) après 4h01' de match devant Alexander Zverev (ATP 7). Victimes de crampes en fin de match, l'Autrichien de 27 ans a su exploiter la trop grande nervosité d'un adversaire paniqué à la vue de la ligne d'arrivée pour rafler la mise. Son succès s'apparente vraiment à un petit hold-up.

Dominic Thiem a, en effet, accusé deux sets et un break de retard dans cette finale qui lui était promise sur le papier après son succès en trois sets vendredi devant Daniil Medvedev. Mais méconnaissable, l'Autrichien a longtemps subi l'ascendant d'un Zverev dont le relâchement presque total en début de rencontre fut remarquable.

Seulement, le dernier vainqueur du Geneva Open a été rattrapé par ses nerfs. Trahi par une seconde balle qui lui a coûté quinze doubles fautes dont deux dans le jeu décisif du cinquième set, Alexander Zverev mettra bien longtemps pour digérer cette défaite. Il se souviendra qu'il a mené deux sets à rien, qu'il a servi pour le titre à 5-3 au cinquième set et qu'il a mené 2/0 dans un jeu décisif qui a vu Dominic Thiem bien à la peine au moment de pousser sur ses jambes. Ecrasé comme son rival par le poids de l'enjeu, il a témoigné d'une trop grande fragilité dans le money time pour prétendre rejoindre à 23 ans le camp des vainqueurs d'un tournoi du Grand Chelem.

Dominic Thiem a donc écrit une page d'histoire à New York dimanche soir. L'Autrichien est le premier joueur à remporter une finale d'un tournoi du Grand Chelem après avoir été mené deux sets à rien depuis Gaston Gaudio en 2004 à Roland-Garros. Il est devenu aussi le premier vainqueur d'un tournoi du Grand Chelem qui est né dans les années nonante. On rappellera que les treize grands rendez-vous avaient été enlevé par l'un des membres du Big Three, à savoir Novak Djokovic, Rafael Nadal et Roger Federer.

Cette finale dont le niveau de jeu fut assez pauvre conclut un tournoi qui aura bien sûr été marqué par la disqualification de Novak Djokovic en huitième de finale devant Pablo Carreno Busta. Le fait de jouer à huis clos a également prétérité cet US Open. Les joueurs n'ont pas pu se nourrir de la passion de public pour dépasser leurs limites à l'image de Medvedev l'an dernier lors de sa finale contre Nadal. Ce manque d'émotions que l'on a pu ressentir tout au long de la quinzaine explique en grande partie les audiences catastrophiques enregistrées aux Etats-Unis par ESPN. Elles furent inférieures de 46 % à l'année dernière. Le tennis à huis clos n'a vraiment aucun avenir.

Continuer la lecture

C'était quoi ce titre ?

Les 2 derniers titres

Horoscope du jour

Capricorne

Le Zodiaque n’est pas des plus gentils avec vous… Des crises vont apparaître et des problèmes s’étaleront au grand jour.

Publicité

Les Sujets à la Une

X