Rejoignez-nous

Sport

Football: Tibert Pont revient jouer un tour de Coupe à Genève

Publié

,

le

L’ex-capitaine grenat est de retour à Genève! Sous ses nouvelles couleurs, celle du Stade Nyonnais, il jouera samedi à Vernier lors du premier tour principal de la Coupe de Suisse…

L’ancien capitaine servettien jouera samedi au Stade municipal de Vernier (17h) sous ses nouvelles couleurs, celle du Stade Nyonnais (où evoluent par ailleurs bon nombre d’ex-Grenats), à l’occasion du principal tour de la Coupe de Suisse…
Les vainqueurs de la Coupe genevoise défient en effet les ambitieux «jaune et noir» de la Côte vaudoise qui évoluent trois catégories de jeu plus haut, en Promotion League.
La perspective de jouer un tel match ne peut que réjouir le demi défensif genevois…

Tibert Pont
Demi défensif du Stade Nyonnais.
Tibert Pont Demi défensif du Stade Nyonnais.

 

On se réjouit aussi du côté du FC Vernier. Le vice-président Olivier Pavillon y voit même une récompense du travail accompli.

Olivier Pavillon
Vice-président du FC Vernier.
Olivier Pavillon Vice-président du FC Vernier.

 

Ce qui n’empêche les Stadistes de rester sur leurs gardes, comme le souligne leur entraîneur Oscar Londoño.

Oscar Londoño
Entraîneur du Stade Nyonnais
Oscar Londoño Entraîneur du Stade Nyonnais

 

Les dirigeants verniolans attendent entre 200 et 300 spectateurs environ pour cette partie entre Vernier et le Stade Nyonnais.
Et ce match ne sera pas le seul à Genève lors de ce premier tour de Coupe: Interstar, formation de deuxième ligue interrégionale, recevra Schötz, équipe de première ligue, au Centre Sportif de Varembé dès 19h…

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sport

Tennis : Tess Sugnaux a goûté au haut niveau à Lausanne

Publié

le

Tess Sugnaux a pu goûter au tennis de haut niveau à Lausanne. Au bénéfice d’une wild card délivrée par le Ladies Open, la Vaudoise a disputé lundi son premier match sur le circuit principal. 

Tess Sugnaux, 478e joueuse mondiale, a disputé lundi son premier match dans le tableau principal d’un tournoi WTA. Elle s’est inclinée en deux sets, 6-3 6-3, devant l’Italienne Jasmine Paolini (WTA 154). Un peu stressée, la Broyarde de Granges-près-Marnand n’a pas pu se libérer pleinement :

Tess Sugnaux
WTA 478
Tess Sugnaux WTA 478

A 24 ans, Tess Sugnaux nourrit toujours l’espoir de figurer un jour dans le top 100 de la WTA. Une longue route qui, après Lausanne, passera par un tournoi ITF à Moscou la semaine prochaine.

Continuer la lecture

Sport

Tennis : coup d’envoi du Ladies Open Lausanne

Publié

le

Coup d’envoi du Ladies Open Lausanne en tennis. Le tournoi se dispute à Vidy au Tennis Club Stade-Lausanne, sur terre battue.

Après les qualifications du week-end, place à une première série de matches du 1er tour lundi, en simple et en double. Très attendue à la maison, Timea Bacsinszky jouera un premier match en double lundi après-midi. Elle fera son entrée en lice en simple mardi. Malgré des éliminations directes lors de ses trois derniers tournois dont Wimbledon, la native de Belmont-sur-Lausanne est apparue radieuse devant la presse lundi matin. Elle se dit apaisée, et se réjouit de pouvoir vivre cet événement en terres vaudoises :

Timea Bacsinszky
WTA 91
Timea Bacsinszky WTA 91

Les autres têtes d’affiche se nomment Alizé Cornet, Eugenie Bouchard et Samantha Stosur. Ce tournoi WTA a déménagé de Gstaad pour une première édition à Lausanne cette année. Les organisateurs espèrent attirer plus de monde au bord du lac dans la capitale vaudoise. Patron du Ladies Open, Jean-François Collet se montre optimiste pour le futur lausannois du tournoi :

Jean-François Collet
Ladies Open Lausanne
Jean-François Collet Ladies Open Lausanne

Le premier match dont tout le monde parle aura lieu mardi. La Vaudoise Timea Bacsinszky affrontera la Biennoise Jil Teichmann au premier tour du Ladies Open Lausanne.

Continuer la lecture

Sport

Tennis : cruel échec pour le Maître à Wimbledon

Publié

le

Djokovic a triomphé pour la 5e fois à Wimbledon (©KEYSTONE/EPA POOL/WILL OLIVER)

Roger Federer (no 2) a subi la plus cruelle défaite de sa carrière dimanche en finale à Wimbledon.

L’octuple vainqueur du tournoi a manqué deux balles de titre face à Novak Djokovic (no 1), qui s’est imposé 7-6 (7/5) 1-6 7-6 (7/4) 4-6 13-12 (7/3) après 4h55′ d’une lutte à couper le souffle.

Cette défaite laissera des traces. Plus que celle subie sur le même Centre Court onze ans plus tôt face à Rafael Nadal, qui avait mis fin au règne de Roger Federer en s’imposant 9-7 au cinquième set en finale. Plus encore que celle essuyée également en cinq manches face au Majorquin, en finale à Melbourne en 2009, alors que le Bâlois avait l’occasion d’égaler Pete Sampras avec un 14e titre majeur.

Bien sûr, Roger Federer a démontré une nouvelle fois (mais en avait-il besoin?) qu’il était toujours capable de rivaliser pendant 5 heures avec le meilleur joueur du monde. Mais il ne saura s’en satisfaire. Car, à bientôt 38 ans – il les aura le 8 août -, les occasions de cueillir un 21e trophée du Grand Chelem se feront de plus en plus rares.

Trop passif dans les moments décisifs

Et celle-ci était vraiment unique. Comme dans sa finale de l’Open d’Australie 2017 gagnée face à Rafael Nadal, Roger Federer a comblé un retard d’un break dans le cinquième set. Mené 2-4 par Novak Djokovic, il a trouvé les ressources pour recoller à 4-4. Le scénario semblait même trop parfait lorsqu’il est parvenu à s’emparer du service du Serbe pour mener 8-7.

Mais Roger Federer a flanché au moment de porter l’estocade, à 40/15 sur son propre service dans le 16e jeu de la cinquième manche. Il a manqué le coche sur sa première balle de match, commettant la faute en coup droit, avant d’être crucifié par un passing de Novak Djokovic sur la seconde.

Le Bâlois a pourtant su digérer ces deux balles de match gâchées. Il est reparti de l’avant, se procurant deux nouvelles balles de break à 11-11. Mais Novak Djokovic a tenu bon. Et il a aisément fait la différence dans le troisième tie-break, comme dans les deux premiers, face à un adversaire bien trop passif dans les moments décisifs d’une finale hors norme.

« Essayer de l’oublier »

Roger Federer se serait bien passé de vivre de la sorte cette finale historique, qui est le seul match de simple dans lequel un tie-break a été nécessaire à 12-12 au cinquième set. « Je vais essayer de l’oublier », a d’ailleurs souri (jaune) le Bâlois, qui fut le meilleur joueur (94 coups gagnants contre 54 pour Novak Djokovic, 61 fautes directes contre 52).

Mais pas le plus efficace. Novak Djokovic (32 ans), qui avait déjà battu deux fois Roger Federer en ayant sauvé deux balles de match au passage (dans les demi-finales des US Open 2010 et 2011), a ainsi inscrit au final 14 points de moins que son adversaire. Mais il a témoigné d’une grande solidité dans le « money time ».

Le Serbe de 32 ans a conclu cette partie sur sa première balle de match, profitant d’un coup droit « boisé » par Roger Federer pour cueillir un cinquième titre à Wimbledon. Il revient ainsi à quatre longueurs du Bâlois avec ce 16e trophée majeur, et à deux de Rafael Nadal. La lutte pour le titre de plus grand joueur de tous les temps est décidément sublime.

(KEYSTONE-ATS)

Continuer la lecture

Sport

Voile : parti de New-York, Alan Roura est en route pour un record

Publié

le

Alan Roura va tenter de battre un record prestigieux (©KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Alan Roura est parti à l’assaut de l’Atlantique nord. Le marin genevois s’est élancé à 20h00 de New York pour tenter de battre le record de la traversée en monocoque.

Roura, à bord de son bateau de la classe Imoca, a coupé la ligne de départ virtuelle du phare d’Ambrose et cherchera à franchir celle, 2800 milles nautiques (5333 kilomètres) plus à l’Est, symbolisée par le cap Lizard, dans les Cournouailles (GBR).

C’est le Français Marc Guillemot qui détient le record depuis 2013. Il est de 8 jours, 5 heures, 20 minutes et 20 secondes.

 

(KEYSTONE-ATS)

Continuer la lecture

Sport

Tennis : Williams face à Halep en finale à Wimbledon

Publié

le

Serena Williams affrontera Simona Halep en finale à Wimbledon (©KEYSTONE/EPA REUTERS POOL/HANNAH MCKAY / POOL)

Serena Williams (no 1) affrontera Simona Halep (no 7) samedi en finale à Wimbledon.

L’Américaine de 37 ans a écrasé Barbora Strycova (WTA 54) 6-1 6-2 en 59′ dans la deuxième demi-finale. Elle vise un historique 24e titre du Grand Chelem, qui lui permettrait d’égaler le record absolu détenu par l’Australienne Margaret Court.

Cette finale sera la 32e pour la cadette des soeurs Williams dans le cadre des tournois majeurs, la première de l’année. Elle fera figure de favorite face à Simona Halep, qu’elle a battue à neuf reprises en dix duels. Les deux femmes n’ont été opposées qu’une seule fois sur herbe, pour leur premier face-à-face, en 2011 à Wimbledon.

Sacrée à sept reprises à Church Road (2002, 2003, 2009, 2010, 2012, 2015 et 2016), Serena Williams n’affiche plus la même autorité dans les finales majeures depuis le début de la saison 2016. Elle n’a en effet gagné que deux des six finales qu’elle a jouées depuis 2016 (à Londres en 2016 et à Melbourne en 2017), alors qu’elle avait remporté 21 de ses 25 finales entre 1999 et 2015.

Une sérénité retrouvée

L’ancienne reine du circuit reste même sur deux échecs autant frustrants qu’étonnants, en finale de Wimbledon 2018 (6-3 6-3 face à Angelique Kerber) et de l’US Open 2018 (6-2 6-4 face à Naomi Osaka). Mais elle affiche une sérénité retrouvée: les problèmes de santé vécus après sa grossesse (caillots de sang) semblent réglés, et elle peut désormais donner sa pleine mesure.

Barbora Strycova en a d’ailleurs fait l’amère expérience jeudi. La Tchèque, qui disputait à 33 ans sa première demi-finale de Grand Chelem, n’a pas eu la moindre chance dans cette partie. Auteur de 27 coups gagnants pour seulement 10 fautes directes, Serena Williams a réussi un récital. Tout en témoignant d’une grande efficacité: elle a converti quatre des cinq balles de break dont elle a bénéficié.

(KEYSTONE-ATS)

Continuer la lecture

C'était quoi ce titre ?

Les 2 derniers titres

Horoscope du jour

Poisson

La cour des grands vous est ouverte et le ciel vous soutient à fond ; toutefois, ne forcez rien, avancez tranquillement...

Publicité

Les Sujets à la Une

X