Rejoignez-nous

Sport

Football : un Lausanne-Sion en Coupe !

Publié

,

le

Lausanne-Sport et Sion en découdront au 2e tour de la Coupe de Suisse (15/16 septembre). Une très belle affiche qui est, aussi, une sacrée peau de banane pour les Valaisans.

Deux autres rencontres de ces 16es de finale sont à relever. Tout d'abord le duel Aarau - Neuchâtel Xamax, qui verra le pensionnaire de Super League partir avec les faveurs de la cote mais qui sera tout sauf gagné d'avance.

Puis le match Echallens - Bâle, qui n'est pas sans rappeler le parcours remarquable des Vaudois l'an passé. Le club de 1re ligue avait sorti Aarau (alors en Challenge League), puis Neuchâtel Xamax (également en Challenge League) avant de tomber les armes à la main, à domicile, au 3e tour contre Lucerne.

Coupe de Suisse. 16es de finale (15/16 septembre). Le tirage au sort: Bellinzone (PL) - Winterthour (ChL), Klingnau (2L) - Chiasso (ChL), Bavois (PL) - Rapperswil-Jona (ChL), Wohlen (PL) - Wil (ChL), Red Star Zurich (1L) - Cham (PL), Fleurier (2L) - Kriens (ChL), Schaffhouse (ChL) - Young Boys, Lausanne-Sport (ChL) - Sion, Azzurri Lausanne (1L) - Lugano, Echallens (1L) - Bâle, Stade Nyonnais (PL) - Grasshopper, Servette (ChL) - Lucerne, Moutier (2e i) - Thoune, Aarau (ChL) - Neuchâtel Xamax, Breitenrain (PL) - FC Zurich, Muri (2e i) - Saint-Gall.

 

(KEYSTONE-ATS / PHOTO : JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Football

L'entraîneur Jorge Sampaoli quitte l'Olympique de Marseille

Publié

le

Jorge Sampaoli quitte Marseille avant la Ligue des champions. (© KEYSTONE/AP/JEREMIAS GONZALEZ)

L'Argentin Jorge Sampaoli, arrivé à Marseille en février 2021, n'est plus l'entraîneur de l'OM, a annoncé le club vendredi, en parlant d'une "décision commune".

"Nous sommes satisfaits du chemin parcouru et des émotions vécues ensemble, mais à la suite d'une longue réflexion, les deux parties, qui agissent dans l'intérêt du projet de l'Olympique de Marseille, ont convenu de mettre un terme à cette étape", écrit l'OM dans un communiqué.

Avec Sampaoli, l'OM a fini deuxième de Ligue 1 la saison dernière et s'est donc qualifié directement pour la Ligue des champions. Mais dès le mois de mai, l'Argentin avait fait passer un message très clair à ses dirigeants quant à ses exigences sur le mercato.

"Est-ce qu'on veut la Ligue des champions pour l'argent ou pour y être compétitif ? C'est ce qu'il y a de plus important à savoir pour le président, le propriétaire et le coach: savoir pourquoi on se donne cet objectif", avait-il dit.

"Il faut savoir si il y a la possibilité de créer une équipe de Ligue des champions. Parce que jouer la Ligue des champions, c'est jouer contre de grandes équipes. Venir pour jouer quelques matches et ne pas vraiment faire partie de la compétition, ça me semble illogique", avait ajouté Sampaoli, réputé être très exigeant en matière de recrutement.

Pour l'instant, l'OM n'a recruté que deux défenseurs centraux, Samuel Gigot et le jeune Isaak Touré. Le club a aussi perdu deux titulaires indiscutables, William Saliba, reparti à Arsenal, et Boubacar Kamara, parti libre à Aston Villa.

Sampaoli, 62 ans, était arrivé à Marseille après la démission d'André Villas-Boas, qui concluait un cycle chaotique, marqué par l'attaque du centre d'entraînement de la Commanderie par des supporters et par le remplacement de Jacques-Henri Eyraud par Longoria.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Football

Le "hors-jeu semi-automatique" sera utilisé au Mondial 2022

Publié

le

Kylian Mbappé avait inscrit un but controversé contre l'Espagne en finale de la Ligue des nations en octobre dernier. (© KEYSTONE/EPA ANSA/MATTEO BAZZI)

La FIFA a validé vendredi l'utilisation lors du Mondial 2022 du "hors-jeu semi-automatique", un outil destiné à accélérer et fiabiliser les décisions arbitrales.

L'assistance vidéo (VAR) avait été introduite lors du Mondial 2018 en Russie.

Cette étape supplémentaire, testée lors de la Coupe arabe fin 2021 puis pendant le Mondial des clubs, permet d'établir à tout moment la position des joueurs et du ballon, facilitant la détection des hors-jeu sans toutefois remplacer l'appréciation des arbitres.

Lors du tournoi qatari (21 novembre au 18 décembre), la "technologie semi-automatisée du hors-jeu" (SAOT) utilisera douze caméras placées sous le toit du stade, et contrôlera "jusqu'à 29 points de données" par joueur "50 fois par seconde", explique la Fifa dans un communiqué.

Intelligence artificielle

Placé au centre du ballon, un capteur enverra lui des données à la salle de visionnage "500 fois par seconde", permettant de déterminer le moment où le ballon est joué bien plus précisément que ne pourrait le faire un oeil humain.

"En combinant (ces) données, et à l'aide d'une intelligence artificielle", une alerte sera transmise aux arbitres vidéo "à chaque fois que le ballon est reçu par un attaquant qui se trouvait en position de hors-jeu" au moment de la passe, détaille l'instance du football.

En "quelques secondes", il leur reviendra alors de vérifier manuellement le moment de la passe ainsi que la ligne de hors-jeu, avant d'en informer l'arbitre principal, auquel reviendra la décision finale.

La validation du but controversé de Kylian Mbappé en octobre 2021, lors de la victoire de la France face à l'Espagne en finale de Ligue des nations (2-1), avait ainsi illustré l'impossibilité d'automatiser totalement les hors-jeux: une fois la position des joueurs prise en compte, il reste à apprécier si un adversaire a pu remettre intentionnellement la balle en jeu.

Afin de permettre au public de mieux comprendre les décisions arbitrales, des animations 3D seraient ensuite diffusées sur les écrans du stade, précise par ailleurs la Fifa.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Football

Lyon officialise le retour de Tolisso (Bayern) pour 5 saisons

Publié

le

Corentin Tolisso a fêté cinq titres de champion avec le Bayern Munich. (© KEYSTONE/EPA/FILIP SINGER)

L'Olympique lyonnais a officialisé vendredi le retour du milieu de terrain du Bayern Munich Corentin Tolisso, champion du monde avec la France en 2018.

Il a signé pour cinq saisons avec son club formateur, cinq ans après son transfert en Allemagne.

Tolisso, 27 ans, était en fin de contrat avec le club allemand qu'il avait rejoint pour 41,5 millions d'euros et avec lequel il a remporté cinq titres de champion d'Allemagne et la Ligue des champions en 2020 mais a aussi connu de nombreuses blessures.

Son retour fait suite à celui d'un autre "Gone" formé au club, l'avant-centre Alexandre Lacazette, qui s'était engagé le 9 juin pour trois saisons. Lui aussi avait été transféré en 2017, pour 53 M EUR, à Arsenal.

Les deux opérations, ainsi que la prolongation du contrat du milieu Maxence Caqueret et du gardien Anthony Lopes, deux piliers de l'effectif, s'inscrivent dans la politique sportive du club qui souhaite "retrouver son ADN", selon son président Jean-Michel Aulas.

Le retour de Tolisso "témoigne des grandes ambitions lyonnaises et de la volonté pour le club de remporter à nouveau des titres", affirme dans son communiqué l'OL, privé de coupe d'Europe cette saison, terminée à la 8e place de la Ligue 1. Une ambition affichée qui coïncide avec la prise de participation majoritaire effectuée dans l'OL Groupe par Eagle Football Holdings, appartenant à l'Américain John Textor.

Tolisso, arrivé à l'Académie de l'OL en 2007, a effectué ses débuts professionnels en 2013. Il compte 28 sélections en équipe de France (2 buts), avec laquelle il a été sacré champion du monde en 2018.

Son séjour au Bayern a cependant été émaillé de blessures, dont une rupture du ligament croisé antérieur du genou droit en septembre 2018, une opération à la cheville gauche en avril 2020 et divers problèmes musculaires.

Sur la saison écoulée, il a disputé 15 matches, pour deux buts et une passe décisive.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

International

Jokic prolonge son contrat avec les Nuggets pour un montant record

Publié

le

Nikola Jokic va prolonger avec les Denver Nuggets pour un montant record. (© KEYSTONE/AP/David Zalubowski)

Nikola Jokic, élu deux fois meilleur joueur de la saison NBA, va prolonger son aventure chez les Denver Nuggets après avoir signé un contrat record de 264 millions d'euros sur cinq ans.

Le Denver Post est l'un des nombreux médias à faire état de cet accord, le plus gros de l'histoire de la ligue, avec le pivot serbe Jokic, 27 ans, au moment où débute la période de négociations pour les joueurs libres.

Comme le souligne le Post, cette nouvelle n'était pas inattendue, Jokic, élu en mai meilleur joueur de la saison régulière NBA pour la deuxième année consécutive, avait affirmé qu'il n'était pas intéressé par un transfert à l'issue de la défaite de Denver face aux Golden State Warriors en playoffs.

Interrogé sur une telle offre, il avait déclaré: "Bien sûr que je vais l'accepter parce que j'aime vraiment cette organisation, j'aime vraiment les gens qui travaillent ici".

Il avait dit entretenir "de très bonnes relations avec tout le monde, du propriétaire au responsable de l'équipement".

Drafté en 41e position en 2014 par Denver, Jokic est devenu une superstar aussi discrète qu'indispensable chez les Nuggets.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Football

Le PSG tient sa première recrue avec Vitinha

Publié

le

Vitinha (à droite) est la première recrue du PSG cet été. (© KEYSTONE/EPA LUSA/MARIO CRUZ)

Le Paris SG a lancé jeudi son mercato estival en attirant la première recrue de sa nouvelle ère, le jeune milieu de terrain portugais Vitinha.

Plus d'un mois après l'annonce fracassante de la prolongation de Kylian Mbappé jusqu'en 2025, point de départ d'une nouvelle page du PSG version qatarienne, le club de la capitale tient enfin un renfort pour son groupe professionnel.

A 22 ans, le prometteur milieu Vitinha s'est engagé pour cinq saisons en provenance du FC Porto, où ses qualités techniques et de vision du jeu lui ont ouvert les portes de la sélection portugaise (3 sélections). Le montant du transfert, non dévoilé par le PSG, est estimé par la presse spécialisée à 40 millions d'euros.

Formé au FC Porto et également passé en prêt par Wolverhampton durant la saison 2020-21, Vitinha compte quatre titres nationaux avec Porto (deux championnats et deux coupes).

Il a également remporté en 2019 la Youth League, l'équivalent de la Ligue des champions chez les jeunes, et atteint la finale de l'Euro Espoirs en 2021 avec les moins de 21 ans portugais.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Les Sujets à la Une

X